Remaniement ministériel : Bricollande rouvre ses portes

Publié Par h16, le dans Édito

Vous n’en rêviez pas ? Vous n’en aviez pas besoin ? Vous en aurez quand même. Alors que les rats quittent le pédalo, le capitaine s’est lancé dans un nouvel exercice de chaises aussi musicales que celles du Titanic au soir du 14 avril 1912 : Hollande a remanié son gouvernement.

Il faut dire qu’il n’avait pas le choix.

Laurent Fabius, son ministre le plus responsable du gouvernement (mais le moins coupable aussi), a posé sa démission en lorgnant de façon appuyée la présidence du Conseil Constitutionnel qui permettra à la République française d’étendre encore un peu plus la définition déjà fort élastique du mot « irréprochable ». Il laisse derrière lui un ministère presque neuf, très peu servi. On lui accordera d’avoir su habilement utiliser le levier médiatique, même si au contraire d’Archimède, il n’aura pas su soulever grand monde avec, et ne parvenir à déplacer qu’une poignée de chefs d’États et de gouvernement sur la promesse trop facile d’un bon gueuleton à Paris à l’occasion d’une COP21 remarquable par sa nullité.

Son départ laisse donc essentiellement un emplacement protocolaire vide, que le président Hollande se devait de combler, sauf à dissiper l’illusion d’utilité de ses commis ministériels.

Par opportunisme, il a sans doute jugé aussi utile de modifier çà et là quelques autres maroquins histoire de donner un peu de corps à un gouvernement qui n’était déjà plus que l’ombre de lui-même. C’est probablement pour ça qu’on voit arriver quelques nouveaux poids lourds dans ce qui se veut, évidemment, un gouvernement de combat pour lutter contre le chômage, les inégalités, le terrorisme, les pesticides, le scorbut et accessoirement la montée du Front National (mais pas trop, il faut que le président se ménage un second tour favorable à l’élection de 2017, pardi).

mr bricolage

L’essentiel de ces poids lourds est constitué par Jean-Marc Ayrault et Emmanuelle Cosse. Le premier, venu sans son combi Volkswagen, se retrouve en numéro 2, aux Affaires Étrangères, sous les ordres de Manuel Valls, qui fut jadis son ministre de l’Intérieur. La seconde intègre avec un plaisir non dissimulé (et même tweeté) ce nouveau gouvernement en position de ministre du Logement et de l’Habitat durable, l’habitat jetable ayant probablement été frappé d’anathème.

Enfin, notons la disparition rapide et sans chichis de Fleur Pellerin, remplacée par une autre donzelle sans intérêt et à la compétence sans aucun doute aussi pointue qu’un microscope à effet tunnel. La France sait être large avec celles et ceux qui ont su fréquenter les bonnes personnes au bon moment, je présume.

On avouera que tout ceci ne manque pas de sel.

Placer en second ministre un ancien premier, c’est à la fois une bonne dose de cynisme et une forme de moquage de visage particulièrement affûté.

Cela montre très bien la soif de pouvoir qui anime les politiciens, qui sont prêts à avaler absolument toutes les couleuvres pour se retrouver, une fois encore, dans les feux de l’actualité, à faire le beau devant les caméras, à disposer d’une once de pouvoir et de privilèges. Oh, qu’elle doit être douce, la mamelle républicaine, pour qu’on n’hésite pas à la téter tant que c’est possible, fut-ce au prix d’un rang moindre !

on appelle cela du foutage de gueuleMais surtout, c’est un beau pied de nez aux Français eux-mêmes. Après presque deux ans d’une démonstration limpide, implacable mais pas du tout mémorable de sa nullité chimiquement pure en tant que Premier ministre, Ayrault revient donc occuper un nouveau poste ministériel, probablement pour le récompenser de la superbe performance qu’il a accomplie. Il a prouvé, par l’exemple, n’être à la hauteur de rien du tout, ni au plan national, ni au plan international, pendant 1 an et 10 mois, en vertu de quoi, on le retrouve quelques temps plus tard à un poste qui nécessitera un peu plus qu’une bonne maîtrise de l’Allemand. Soyons clair : il n’y a absolument rien à attendre de cet individu-ci à ce poste-là et Hollande ne fait que replacer un bon copain proche de la gamelle. C’est parfaitement pathétique.

Pour l’égérie écocommuniste biosyntonisée, si farce il y a, c’est bien aux dépens d’elle qu’elle se joue. Les Français n’arrivent qu’en second dans le rôle de dindons. Le premier rôle, c’est bien Emmanuelle Cosse qui le tient puisqu’elle devra maintenant vivre avec l’affichage maintenant évident (et impossible à cacher) de sa totale duplicité. On se souviendra sans mal qu’elle n’a pas arrêté, pendant toutes les années précédentes du mandat de Hollande, de tirer à boulets rouges sur le président et l’action de ses précédents gouvernements en matière d’écologie (et pas seulement).

On se souviendra notamment de ses tweets plus ou moins inspirés lorsqu’elle juge l’action de ceux qui deviendront ses collègues demain matin :

ou encore

Voilà qui promet des petites joutes verbales intéressantes dans la cour de l’Élysée pendant la photo de classe. D’autant que ses positions, notamment concernant le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, n’ont guère varié : elle est résolument contre.

… En revanche, pour venir bosser pour Hollande, l’écologiste n’a guère hésité et se trouve même honorée de rejoindre cette troupe de baltringues. On peut s’interroger au passage sur le fait que, peut-être Hollande, facétieux et blagueur comme on le connaît, a-t-il jugé nécessaire de rapprocher un peu Ayrault (tout à fait favorable à ce projet) de Cosse pour qu’ils puissent discuter directement de leurs petits désaccords ? Allez savoir.

Et pendant que Cosse frétille d’allégresse, ne boudons pas notre plaisir en découvrant cette perle de polésie du petit Jean-Christophe C., élève de maternelle à l’école Pablo Neruda de Fouilly-sur-Yvette, qui commentait le remaniement du haut de ses 8 ans d’âge mental :

Et il est vrai qu’on a effectivement toutes les couleurs de l’arc-en-ciel dans ce gouvernement de licornes qui pètent des paillettes si fort que les problèmes du pays se dissipent doucement dans des nuages colorés de bonheur sucré ! Je ne sais pas ce qu’ils servent à la cantoche de l’école de Jean-Chrichri, mais ça dépote. Pour récompenser le petit poète, voici une petite vignette.

lolcat zombies licornes nazies

Une fois la poussière médiatique retombée, que restera-t-il de ce remaniement ? Rien. Comme pour les précédents, le jeu de chaises musicales n’a pas permis de placer la moindre compétence opérationnelle à des postes importants. Hollande, fidèle à son habitude, a distribué quelques hochets. Encore une fois, l’évident mépris des priorités (économiques, sociales) du pays vole à la figure des Français. Encore une fois, les bricolages apparaissent pour ce qu’ils sont : un simple positionnement de petits copains dans différents fromages républicains.

La fracture entre cette troupe effectivement bigarrée, véritable « arc-en-ciel » de politiciens imbibés de bracassitude poussée, et le peuple qui paye pour leurs frasques est à ce point visible qu’elle est devenue habituelle et que pas un journaliste ne relève l’absolue nullité en terme d’impact que va avoir ce remaniement.

Dans le même temps, les bourses dévissent doucement. Les credit default swap sur la Deutsche Bank, qui a vu son action plonger de plusieurs dizaines de pourcent depuis le début de l’année, grimpent en flèche. Le marché de l’or, très manifestement manipulé, part en sucette avec plusieurs gros acteurs qui décident de quitter le London Metal Exchange… Tout indique une grande fébrilité des marchés, et une économie qui refuse de redémarrer.

Avec un tel « nouveau » gouvernement, une telle conjoncture… Ce pays est foutu.

  1. dites moi , mame cosse , concernant le gachis d’argent public , pensez vous que le mirobolant salaire qui va vous être octroyé , rapport à vos compétences , ce n’est pas un gachis de l’argent public ?

  2. Une caste de « mange-midi » comme on dit au Québec ! Des parasites ! Ca ressemblerait presque à des emplois fictifs, s’ils n’étaient pas aussi officialisés ! Un bras-cassé à un poste quelconque, c’est un emploi fictif.
    C’est n’importe quoi ce pays ! Et il n’y en a aucun pour faire mieux ! Le pays va droit dans le mur, il y va à grande vitesse et chargé lourdement.

    1. Il y va en klaxonnant, ça oui.

  3. Waouh, quel mordant… les sarcasmes fusent à haut débit . H16 est en pleine forme 🙂

  4. Mme Azoulay est la fille de André Azoulay , et proche De Julie Gayet…

  5. Ben quoi, Au gvt Ayrault va enfin pouvoir s’occuper de son aéroport.

  6. tout ça pour empêcher une candidature écolo a la présidentielle 2017 et tenter d’arriver en « finale »

    1. C’est même pas vrai, Hollande a réaffirmé (les yeux dans les yeux probablement) qu’il n’y avait pas d’accord particulier à ces nominations.

  7. Ce mandat est catastrophique de bout en bout. Le pays est ruiné, le chômage explose, les PME clamsent sous l’immense racket étatique, les petits propriétaires sont noyés de charges et de normes, les pauvres restent pauvres, les gens aisés se barrent (et ils ont raison), les problèmes moisissent partout, aucune réforme d’envergure n’est tentée, et Monsieur Normal continue ses magouilles médiocres en ne ratant pas une occasion de nous enfoncer un peu plus dans la m.rde. C’est pathétique.

  8. « la soif de pouvoir qui anime les politiciens, qui sont prêts à avaler absolument toutes les couleuvres pour se retrouver, une fois encore, dans les feux de l’actualité, à faire le beau devant les caméras, à disposer d’une once de pouvoir et de privilèges »

    Disons plutôt un bon quintal. Pour la grandeur de la Frrraâôâance, voyons.

  9. Oh que si le quai d’Orsay a servi sous Laurent Fabius ! Enfin, il a surtout desservi le pays qui n’a fait que perdre (crédibilité, contacts,…) sur la scène internationale

  10. Comme 32 ministres et secrétaires d’Etat, ce n’était pas suffisant pour récompenser tous ceux qui ont été actifs pour faire voter la réforme constitutionnelle, nous en aurons désormais 38. Le contribuable paiera. Comme il paiera le renflouement d’Areva.
    Et comme Cécile Duflot a laissé un bon souvenir écologiste au logement, nous aurons dorénavant Emmanuelle Cosse, heureuse d’y poursuivre son « engagement pour une écologie en action ». Ça promet.
    Le nombre d’écologistes nommés assure Hollande de ne pas en avoir un(e) en face de lui pour la présidentielle. C’est la chronique d’une mort annoncée: vieille stratégie mitterrandienne appliquée avec succès au parti communiste.
    Reste le plus inquiétant pour notre démocratie: pour le président comme pour les écologistes, les convictions s’arrêtent là où les intérêts personnels commencent.
    République bananière qui, de surcroît, se permet de donner des leçons au monde entier…

  11. petite précision le Ministre des Affaires Etranges dépend directement du Président l’ambiance lors des Conseils des ministres va être joyeuse

  12. La France? notre monarque d’opérette, Pinocchio-la Tambouille s’en moque éperdument.
    C’est le banquet des incapables et des parasites qu’il voudrait prolonger de 5 ans.
    La Peste, le Choléra, le Socialisme, je vous laisse le soin de décider qui aura fait le plus de m

  13. « Laurent Fabius, son ministre le plus responsable du gouvernement (mais le moins coupable aussi) »
    Difficile de faire plus génialement perfide…

    Quant à la licorne de l’élève de 8 ans, il me semble, au vu de ce qu’elle porte sur la patte avant gauche, qu’elle n’a pas l’air Charlie du tout. Elle ne peut donc faire partie du gouvernement contrairement à ce que vous écrivez.

    1. Merci j’avais pas vu la patte gauche !

    2. Un peu de respect svp dans vos commentaires…. elle le mérite amplement : la licorne étant très proche génétiquement du cheval, un peu comme ce gouvernement l’est de la méduse, on parlera davantage de ses jambes et non de ses pattes….

  14. Fleur Pellerin, si régulièrement célébrée dans ces lignes, auraient pleuré et défailli à l’annonce de son éviction. Je ne sais pas ce qu’il y a de plus navrant ici: que le Figaro en fasse un gros titre ou la réaction adulte de la personne.

    1. Manolo avait peut être une autre copine à recaser ?
      Que Fleur -Kim ne pleure plus : elle a suffisamment d’ancienneté au gouvernement pour prétendre à sa retraite de ministre …

  15. Il y a aussi désormais une secrétaire d’état à la bio-diversité (LOOOOL) et le ponpon, c’est tout de même cet incompréhensible secrétariat à l’égalité réelle. La députée en charge de ce truc complétement loufoque a parlé hier à la télé; elle a bien du prononcer une quinzaine de fois « inégalité » en moins d’une minute.

  16. « On se souviendra sans mal qu’elle n’a pas arrêté, pendant toutes les années précédentes du mandat de Hollande, de tirer à boulets rouges sur le président »
    Bravo H16, cela vous donne toutes les chances d’être du prochain gouvernement dès 2017, sauf si nous continuons d’en avoir marre de cette gauche.
    Par contre le retour des verts au gouvernement, ces verts n’auront pas beaucoup de travail tant le fruit est déjà pourri, trop drôle je n’ai pu m’en empêcher. Ces verts continuant la réforme immobilière vont continuer de nous faire vivre au vert, donc dans des tentes, en espérant qu’ils ne nous les mettent dans une jungle.
    Et peut-être vont-ils, ces verts, tous démissionner dans une semaine, avec retraitres (cen fote d’ortografe) vertes et bien dorée.
    Cela nous rappellera Léon Schwartzenberg en 1988 sous Mitterand et tant imité par Hollande.

  17. J’hésite entre vomir de dégoût, hurler de rage et pleurer de honte…Ils font vraiment penser à des Nobles pré-révolutionnaires. Le peuple a faim ? Mais qu’il mange ! Il n’y a plus de pain ? Mais qu’ils prennent des brioches ces cons là !
    On comprend mieux toutes ces manoeuvres législatives pour tenter d’étouffer dans l’oeuf toute idée de contestation en collant les mécontents de tout poil au trou dès qu’ils sortiront du rang.
    La question qui me taraude, c’est pourquoi, mais enfin POURQUOI la majorité des individus ne se rendent compte de rien ????

    1. Quelques décennies de la société de consommation (TF1, Macdonald, Coca, séries télé decerebrees, lednat à la ramasse), les progrès formidables de la communication : une réponse plausible à votre question.

      1. Ben non, moi je suis fan de séries (celles de la BBC, miam !) et je ne suis pas encore abrutie (enfin je crois). Non, c’est le fait de ne lire que Le Monde, Libé ou autre laminoir à neurones, ou de suivre les « journaux » télévisés (TF1, certes, mais France2, aussi), ou de regarder des talks-shows débiles (Drucker et ses momies, Ruquier et ses zombies…) qui rend con, surtout…

    2. Simple. Tu protestes, hop au trou. Avec la modification de la constitution, c’est hop au trou sans passer par la case procès car tu es un hérétique non-membre du parti du camp du bien. Et si tu protestes sur internet, hop une amende à croissance exponentielle selon l’humeur du jour du juge de connivence.

    3. Cincinnatus: « La question qui me taraude, c’est pourquoi, mais enfin POURQUOI la majorité des individus ne se rendent compte de rien ???? »

      Donnez leurs quelques référendums et vous allez voir s’ils ne se rendent compte de rien.

      Le problème de la France c’est et ça a toujours été sa monarchie jacobine.

  18. Au delà de cette farce grotesque, y compris la nomination d’un ministre PRG, PDG d’un grand groupe de presse régionale dans un silence médiatique assourdissant et qui aurait déclenché un tollé justifié pour cause de conflit d’intérêt, sous un précédent gvt par exemple, quelque chose met très mal à l’aise voire fout les miquettes :
    Rien n’est fait au hasard avec une dose effarante de cynisme, sans même s’en cacher et avec toujours une complicité de nombre de médias. Alors, ces actions ubuesques qui s’enchaînent, résultent telles d’une panique irraisonnée (mais quid de ses conseillers ?), d’un « éloignement » du réel, ou bien d’une stratégie sur un an et là on peut redouter le pire, y compris dans toutes les méthodes qui ont fait leur preuve depuis 4 ans.
    Il semble que l’on n’a encore rien vu, parce qu’il n’y a plus rien à perdre.

      1. Merci pour ce rappel mais vous n’auriez trouvé que celui-là. Et rien aux infos télé, nulle part.

  19. Avec le mal qu’a fait madame Duflot au bâtiment. Madame Cosse va finir le boulot .l’artisanat est à l’agonie là on va mourir. Et le pire est que monsieur Hollande sera réélu. Si si on en reparlera.

  20. Perdu pour perdu, Hollande aurait pu penser à la France et réformer le peu qu’il en est capable.
    Joueur de poker avec une main perdante, Hollande veut aller au bout de la partie en rassemblant ses cartes minables.
    Espérons que les bulles financières n’éclatent pas d’ici mai 2017, la France risquerait l’effondrement économique.
    Consolation, Fabius casé pour 9 ans.

  21. Etatisme grotesque. La cliqueatique aiguë d’une pauvre France délabrée.

    Imaginons que Flamby ne soit pas hors sol, en poussant le fantasme, qu’il ait des couilles, soyons fou, qu’il soit ambitieux pour la France de demain, pensez vous vraiment qu’avec les ratios actuels, la France soit réformable?
    Que ce soit lui, son prédécesseur, son successeur, quelles sont les marges de manœuvre réelle d’un président? Aucune. Le président de la 5ème république est devenue une mascotte plus ou moins idiote d’une administration folle de pouvoirs et de privilèges. Ce champ de ruines, vous, président, vous en feriez quoi? Vous feriez comment, concrètement?
    (je précise que je n’ai pas la réponse, d’ou exil définitif).

  22. Ce gouvernement de bric et de broc pour ratisser large et éviter une candidature verte peut-il tenir 14 mois ? Chacun va jouer sa petite partition, les troupes ne seront pas tenues et pas sûr que Valls grille sa crédibilité d’homme de fermeté pour soutenir une candidature à la présidentielle de Hollande vouée à l’échec.

    1. Manolo, à part les petits coups de menton et ses principes de fermeté un peu spéciaux (dur avec les faibles et doux avec les forts) n’osera pas se mettre en travers de Scooterman. Bien qu’aussi fourbe que le nabot à talonnettes, il est bien plus limité intellectuellement …

      1. Excellente analyse ! Je sais que le nabot nest pas blanc blanc, loin de là, mais reconnaissons lui un certaine supériorité sur ses successeurs.

  23. Placé ministre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Mort de rire ……….
    Et pourquoi ne pas avoir nommé Ribéri à la culture ???? c’est incompréhensible.

    Tout ça pour tenter de draguer le vote de décérébrés qui croient encore dans le « socialisme », l’ouverture ou je ne sais quelle autre billevesée.

    Et quel nouveau gâchis de l’argent publique …. bien évidemment de la faute aux citoyens pas de celle de cette bande de guignols prévaricateurs.

    Nous sommes dans un avion allemand dont le pilote est devenu fou …..

  24. Revenez quand vous voulez H16. C’est si bon de rire malgré le tragique de ces ripoublicains

  25. Bon bah ca fait 30 que ca dur
    Ne tombé pas dès nues ca changera pas et la majorité des votants socialiste n ont pas envie de voir leur privilège bouger.
    Donc je qualifie ce new gouvernement de bon gouvernement qui répond aux attente de son électorat.
    La France est partie dans un délire socialomarxiste a la limite du nationalisme socialiste donc ne restons pa
    s étonnée de ces mouvements.
    Donc attention la prochaine élection sera terrible pour les libertés et je ne parle même pas de l imposition et ou de la confiscation
    .
    La préparation de l aire soviétique est en marche. …

  26. De quoi se plaint-on ? Les Français en avaient largement marre de ce gvt, et Hollande les a écouté, les brèles qu’il a mis en poste ne devraient plus se faire remarquer par leurs initiatives malheureuses, comme on pouvait justement le reprocher à leurs tristes prédécesseurs enfin reconnus, en creux, «irresponsables et inexpérimentés» par Mr Walls. Les bons copains un peu usés, qu’on avait jeté, on les reprend joyeusement parce qu’ils répondent désormais aux nouveaux objectifs. Il n’y a que les imbéciles qui ne savent pas systématiquement changer d’avis, pour avoir toujours au moins un doigt de pied dans la vérité. L’essentiel était l’urgence absolue de mettre dans le meilleur abri possible notre bien aimé Fafa qui en réussissant trop bien en Syrie, s’exposait à tous les dangers qui le guettent dans nos rues si peu sûres.

  27. E.Cosse:
    « Les gouvernements Ayrault puis Valls n’ont pas un bon bilan écologiste »
    J’y vois comme un lapsus, s’il est vrai que les lapsus sont révélateurs des pensées profondes.
    Elle souhaite dire qu’elle reproche aux deux gouvernements de ne pas avoir assez fait pour l’écologie, mais elle exprime son véritable reproche qui est, pour ces gouvernements, de ne pas avoir compté assez de ministres écologistes.

  28. Vaste alliance entre un manipulateur et des arrivistes. Tous à jeter.

  29. Pauvre France, pauvre français de France. Heureux de vivre à l’étranger mais malheureux de voir mon ex-pays en déconfiture total, non gouverné depuis l’arrivé de Flamby, et avec le pire quinquennat de toute la V république !! La France est moisie, et ce n’est pas l’extérieur et la mondialisation qui lui font du mal, non c’est bien de l’intérieur que ce pays est pourri…
    2017 va faire mal…très mal et ce sera tant mieux!

  30. « Un gouvernement arc-en-ciel prenant en compte les sensibilités de la gauche et des écologistes. Élargissement de l’assise gouvernementale. » Ca va etre culte comme Tweet, quand dans quelques mois sous pretexte d’egalitarisme, le gouvernement va nous apprendre suite a une fortuite fuite ministerielle aupres de journalistes, qu’ils ont effectivement des ministres gays.

  31. J’éprouve envers Hollande et toute son action présidentielle de la haine.
    j’avoue difficilement comprendre les arguments de quelques libéraux qui envisageraient néanmoins à voter pour lui en 2017; dans le cas d’un duel contre Sarkozy au second tour.

Les commentaires sont fermés.