Par la grâce de François Hollande

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec.

roi hollande rené le honzec

Madame Sauvage, condamnée à 10 ans pour meurtre, vient d’être graciée par le Président de la République.

Une vieille tradition liée au caractère sacré de la royauté voulait que le Lieutenant de Dieu en France pouvait soigner les écrouelles, genre maladie de peau. Les malades s’empressaient, le Roi les touchait et prononçaient la formule rituelle : « Le Roi te touche, Dieu te guérit ».

Patrick Rambaud, après avoir dezingué férocement Sarko Ier, vient de pondre une grosse tartine sur « François le Petit ». C’est vous dire. Eh bien, tout cela n’est point dénué de fondement, puisque, s’inscrivant dans la continuité monarchique, le Roi Flanby a touché Castro, couvert des écrouelles de la dictature communiste et l’a guéri des masses de fric que son régime nous doit, à nous et à plein d’autres pays.

Parce que le pauvre chéri verdâtre (je parle de son treillis de chef de la sécurité), victime de toutes les misères inventées par les capitalistes sauvagement néo-libéraux (demandez à Mélenchon) s’est vu prêter des milliards de dollars par les « idiots utiles » de Lénine.

Le Club de Paris a quasiment donné 16 000 000 000 de dollars, dont 4 600 000 000 € pour le royaume de Socialie. Alors, hop ! Hollande gracie les intérêts de retard (3,7 milliards d’€) et « apure » 530 000 000 d’€ du principal (j’ai mis les zéro pour que vous appréciez le chiffres).

Je pense que nos chers paysans en colère vont apprécier : la voie est toute tracée, devenirs communistes, kolkhozes et tout, pénurie, disette, etc. Et là, on leur fera grâce, enfin, de leurs dettes.