Thévenoud, t’as perdou

Publié Par h16, le dans Politique

Par h16.

Et voilà que le gouvernement Valls 2, après à peine plus d’une semaine de bons et loyaux services, doit se séparer de l’un de ses vaillants collaborateurs. Thomas Thévenoud, qui venait d’être nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur, vient de déposer sa démission. Le politicien, relativement inconnu, sera remplacé, rapidement et sans bavures, par Matthias Fekl, un autre député PS, lui aussi à peu près inconnu des Français. Comme je le notais dans un précédent billet, la rapidité de ces remplacements montre assez bien la valeur ajoutée de ces ministres finalement très interchangeables.

thomas thevenoud - creatives commonsDans un gouvernement normal, cet accident politique ne pourrait être qu’une péripétie : un événement extérieur empêche un élu de mener à bien sa mission gouvernementale, il démissionne, l’affaire est réglée. Avec ce gouvernement normal, il en va un peu différemment. Et immédiatement, l’image d’une sortie de route par temps pluvieux vient à l’esprit…

D’abord, bien sûr, notre brave élu démissionne après seulement neuf jours en poste. C’est du rapide. On pourrait même parler de « précipitation » sans déformer le terme. Devant cette rapidité, on est naturellement en droit de se demander ce qui a poussé le Secrétaire à une telle décision.

Et justement, la motivation de cette décision est assez croquignolette : démission au départ pour « des raisons personnelles », on découvre, de fil AFP en fil Reuters & Autres qu’en pratique, l’élu aurait eu quelques soucis au niveau de ses déclarations d’impôts. Plus exactement, il a admis avoir eu « des retards de déclaration et de paiement », oups, zut, et flûte, ce qui gêne un peu au niveau du col de chemise pour un gouvernement dont les membres doivent à présent publier leurs déclarations de patrimoine, transparence oblige. Cela fait évidemment désordre.

Et cela fait d’autant plus désordre qu’on apprend donc ses déboires fiscaux — qui n’ont, rassurez vous mes petits amis, « jamais fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire ou fiscale » (au contraire d’un citoyen lambda, n’est-ce pas) — qu’après sa nomination. On se demande dans quelle mesure les ministres et secrétaires ont bien été correctement filtrés avant de se voir proposer leur poste. Cela laisse indéniablement traîner un arrière-petit goût d’amateurisme dans la bouche des Français de la part d’un gouvernement tout neuf qui devait inspirer la confiance.

Parce qu’après tout, le Thévenoud n’était pas totalement inconnu. Certes, des petits malins se souviendront de ses faits d’armes en Assemblée Nationale où l’impétrant, sur sa tablette, arrivait à placer un magnifique « BRANLEUR » en mot compte-triple au Scrabble, ou quelque chose comme ça. Mais même sans tomber dans ce genre de facilités, difficile d’oublier le parcours … intéressant de notre homme : depuis un rapport très critique de la TVA réduite dans la restauration à l’automne 2012, puis sa tentative de taxe sur les multinationales du tabac, il s’était illustré dans le conflit entre les taxis et les voitures de tourisme avec chauffeur, et avait notamment fait voter, contre l’avis du gouvernement, une mesure interdisant aux Sages d’exercer une activité professionnelle, visant ainsi explicitement Sarkozy. Ces engagements humanistes ont probablement fait de lui un membre rêvé pour la commission Cahuzac dont il fut le vice-président.

Et c’est vrai que cela fait encore plus désordre, un donneur de leçon distributeur de bons et de mauvais points, qui n’hésita pas à siéger dans la Commission Cahuzac, et dont on découvre qu’il n’avait pas lui-même déclaré ses revenus (et donc, payé ses impôts) sur plusieurs années…

Cependant, on peut aussi se rappeler que ses faits d’armes lui auront ouvert quelques portes, notamment celles d’Arnaud Montebourg, qui ne s’est jamais caché de l’amitié qu’il portait pour le fraîchement débarqué.

Or, dans un tout nouveau gouvernement, normalement débarrassé de ses pitres hauts en couleur, la proximité de Thévenoud avec Montebourg a dû largement jouer en sa défaveur. L’énorme malaise qui avait suivi les révélations de Cahuzac ayant sans aucun doute laissé une trace profonde dans l’esprit du président, et l’actualité lui étant (bien plus que d’habitude) extrêmement défavorable, on comprend que ni l’Élysée, ni Matignon n’ont eu d’état d’âme à se séparer du fautif. Alternativement, on n’aura pas de mal à imaginer que l’un ou l’autre opposant de Valls (et de Hollande, tant qu’on y est) avait tout intérêt à faire connaître les facilités de crédits fiscaux que Thévenoud s’était accordées, mettant ainsi le président et son premier ministre dans l’embarras. Question timing, difficile de faire mieux (ou pire, selon le point de vue).

Quelle que soit l’hypothèse, le résultat est le même : navrance et consternation, l’impression d’avoir des bras cassés, des clowns et des improvisateurs patauds aux commandes du pays s’installe durablement ; la France semble tous les jours un peu plus « ingouvernée ».

  1. L’apprenti-timonier était un bras-cassé, et vous en concluez que la France est ingouvernable ? Attention h16, la presse subventionnée est en train de vous déteindre dessus, ce serait dommage.

    1. Oui, j’aurais dit « ingouvernée », moi itou… 🙂

      1. Effectivement, ce sera moins ambigu ainsi. Je change

  2. Bien évidemment, ces gens se moquent de nous à tous les niveaux d’ailleurs. Faut-il s’en étonner ? Est-ce même étonnant ? Ils se placent au dessus du citoyen lambda depuis des lustres sans aucune réaction du peuple. Nous n’avons que ce que nous méritons.

    1. Ah non ! Pas voté pour lui, ni pour le précédent, ni pour son précédent (sauf pour éviter Le Pen), ni voté pour Mitterrand, moi (sauf en 81, mais j’étais trop jeune, donc naÏve). J’ai rien mérité du tout, de ce côté là, même si mes votes auront quasiment toujours été minoritaires.

      1. Bien évidemment, tout le monde n’a pas voté Hollande, mais il est président de l’ensemble des français. Nous avons ce que nous méritons collectivement.

        1. Parlez pour vous individuellement espèce de collectiviste !!! 🙂 Brrr ce « nous » qui me glace…

  3. comment peut-on ne pas faire de déclarations de revenus pendant plusieurs années… ? Avec la puissance du fisc français ?

    1. Apparemment, être directeur des commissions de contrôle de la fraude fiscale marche plutôt bien.

  4. République exemplaire on nous avait promis………………Mouarrrrf !

    1. Vous y avez crû ? sérieux ? le seul adjectif valable pour cette république depuis bien longtemps est bananière.

      1. attention, comparer la république à des bananes est sévèrement puni par la loi (sauf si tu es socialiste)

      2. vous êtes dure avec les Républiques bananières.

  5. Un ministre du budget qui fraude le fisc. Le vice-président chargé de l’enquête qui fraude le fisc. Si ça se passait au cinéma, le scénario aurait été refusé. Trop lourd. Trop gros. Pas crédible.

    La réalité dépasse la fiction !

    Quelque chose me dit que ce n’est pas fini …

    1. ça c’est vrai, même à hollywood, le scénario ne serait pas passé !

      1. « Plus c’est gros, mieux çà passe » disait Chirac

  6. Je pesne que le gouvernement Valls 2 va nous remettre sur les bons rails, avec des réformes essentielles tant au niveau économique qu’éducationnel et enfin redonner à la France son dynamisme, ses allants guillerets dans le virensemble tolérant et festif. Dommage avec le départ de Thévenoud notre république perd un atout majeur de son redressement.
    Courage mes loulous !

  7. Merci de rappeler ainsi les faits d’armes de ce parasite socialiste (pardon pour la redondance). Il n’y a pas si longtemps, quelques semaines, en fait, l’intéressé essayait d’exister en pondant un rapport et des amendements stupides et néfastes pour emmerder (il n’y a malheureusement aucune expression polie qui me vient, veuillez m’en excuser) les VTC :

    http://www.thomasthevenoud.fr/wp-content/uploads/2014/04/Rapport-Thomas-Th%C3%A9venoud-24-04-20142.pdf

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1225571-guerre-des-taxis-vtc-thevenoud-nous-a-pieges-avec-l-incroyable-amendement-116.html

  8. Y’a plus qu’à attendre la déclaration de patrimoine de Macron pour savoir comment on fait pour être associé-gérant de la banque Rothschild sans payer l’ISF… Une belle leçon d »optimisation fiscale, en perspective… Qu’est-ce qu’on se marre !

    1. C’est vrai ça ? Macron ne paie pas l’ISF ? 😀

        1. Ils se foutent vraiment de notre gueule !

    2. Faudrait voir la réalité derrière le titre.

      car un associé-gérant de Rothschild qui ne gagne qu’un million d’euro par an, je suis surpris !

  9. …et encore un etron qui disparait……

  10. On finirait presque par se demander s’ils ne le font pas exprès. Et pourtant, non! Ça montre à quel point la panique règne chez les s(oci)alauds et surtout à quel point la machine administrative est totalement sous le contrôle de ces incapables (sauf en ce qui concerne les immenses aptitudes à l’arnaque et au mensonge).
    Après les dernières enquêtes d’opinion sur la confiance que les Français accordent au calamity-bross et le sondage qui donnerait la passionaria du national-socialisme « à la française » victorieuse du molusque pour l’élection présidentielle, on se demande comment ils peuvent continuer leur cinéma (et même quand les pros dudit art, accros de la subventionite, applaudissent leur Fleur fraîche éclose).

  11. Je suis sûr que c’est encore un coup d’Uber !

  12. Ce qui me sidère c’est le terme « retard » de déclarations….
    Sur 3 ans ????
    C’est visiblement une bonne chose qu’un ministre souffrant d’ Alzheimer ait été démissionné, sans quoi, j’aurais pu le penser malhonnête…. ouf !

    1. 3 ans, c’est pas le nombre d’années pour lequel le fisc peut vous demander des comptes au niveau de l’IR ?
      Si ça se trouve, il n’a pas fait de déclarations depuis bien plus longtemps, le canaillou !

      1. Mais non, il est juste allergique aux formalités.

        Ou alors, il essayait d’euthanasier le monstre fiscal par privation de nourriture!

        1. Mais alors, il est plus libéral que nous tous réunis ❗

          1. Il faisait de la résistance active 😉

          2. FLASH INFO – FLASH INFO – FLASH INFO

            Une nouvelle, à prendre au conditionnel, bien sûr :

            Thomas Thévenoud serait un ultra-libéral né dans un corps de socialiste. Il aurait caché son genre en pratiquant en cachette l’ultra-libéralisme fiscal.

            Des informations supplémentaires dans notre édition de 13h.

  13. Jouons à l’avocat du diable et tâchons de lui trouver des circonstances atténuantes.

    D’abord, comme dans tout dossier de ce type, on ne connaît qu’un epsilonième de la réalité de son cas, multi-trituré, filtré, amplifié et déformé par les médias et autres intervenants bien intentionnés à son égard. Donc juger sur le déchet d’information disponible est nul et non avenu.

    Ensuite, le fisc dysfonctionne au moins autant que le RSI et Pôle Emploi réunis. Des milliers (millions ?) de Français se débattent avec une situation fiscale abracadabrante. Facile de les traiter de tous les noms de fraudeurs.
    Statistiquement, qu’un député de base (sur 577) se retrouve à patauger dans les méandres de la gestimpô n’est pas impossible. C’est même bien, il subit la pénible bureaucratie que connaissent trop de Français.

    Ca ne rajoute pas grand chose à l’estime que nous portons à son clan mais c’est une hypothèse plausible.

    1. Il serait donc confronté au monstre qu’il a contribué à créer.

    2. Vous êtes gentil avec lui. Et moi , je suis gentille avec vous. 😀

    3. Au fait, vous avez lu combien il payait d’impôts: 41000€ !!

      C’est là:
      http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2014/09/05/thomas-thevenoud-interview-entretien-on-peut-m-accuser-de-negligence-pas-de-malhonnetete

      Remarquez que ce qui est bien, c’est que grâce à tous ces pignoufs, les gens ont maintenant une bonne image de la gauche milliardaire.

  14. Comment peut-on se permettre de donner – sans sourciller – des leçons de morale et de rigueur à tous les français en tant que VP de la commission d’enquête sur l’affaire Cahuzac et ne pas s’appliquer d’abord à soi-mêmes ces préceptes de « bon citoyen honnête » !???
    Comment ce type d’individu peut ensuite se regarder dans la classe en pensant que LUI est au-dessus des lois ?..
    Et enfin comment peut-il en plus oser se moquer du monde en expliquant que non il n’est pas malhonnête, mais juste négligent alors qu’il n’a répondu à aucune injonction concernant ses impôts depuis bientôt 3 ans comme indiqué par les services de Bercy ?…. Trop c’est trop, il est temps que tous ces nuisibles disparaissent du paysage. Pauvre France !

    1. Lire : se regarder dans la « glace »… bien sûr !

  15. Et dire que l’on est asphyxié d’impôts à cause d’abrutis comme eux qui usent et abusent du système en place… Ça en donne la nausée !

  16. Un president qui frode le fisc, un ministre du budget qui fraude le fisc, un secretaire d’Etat qui fraude le fisc, le tout d’un gouvernement qui nous accable d’impots…
    Il est fort probable que la noblesse d’Etat actuel ne soit pas plus clairvoyante qu’en 1789, ils n’auront que ce qu’ils meritent dans les annees a venir.

  17. Faudrait arrêter de stigmatiser ce pauvre homme dont la femme chef de cabinet du président du sénat n’a pas fait la déclaration de revenus du couple…

    Je m’en vais de ce pas en parler à NVB nan mais !

  18. moi ,je recois mes impots ,et si je ne paye pas ,j ai des penalites et au pire ils se servent ,mais pas pour lui … cette caste est protegee…..

  19. Tout est dit, le PS n’a aucune solution pour se dépêtrer des pièges qu’il a lui même semé depuis plusieurs décennies. Puisqu’il n’y a aucun père la vertu crédible à droite ou même à l’extrême droite populiste (Hayange) il va bien falloir mettre un coup de balais à la classe politique mais pas au sens de Mélenchon, leur retirer enfin le hochet grandissant qui leur donne droit de cuissage sur les français.

  20. « Thévenoud, t’as perdou »

    C’est pas plutôt : Thévenoud, t’avoues, t’as perdou ?

Les commentaires sont fermés.