François Hollande veut moraliser la politique ? Qu’il montre l’exemple !

Publié Par h16, le dans Édito

François Hollande ne pourra prétendre à moraliser la politique s’il ne montre pas l’exemple lui-même.

Par h16.

Voilà qui tombe finalement fort mal pour le président Hollande : au moment où il veut nettoyer un peu la politique française tombée de Charybde en Scylla, le voilà rattrapé par une délicate affaire personnelle qui pourrait bien signer la fin prématurée de son quinquennat. Et comme vous allez le découvrir, il ne lui sera pas simple de s’en sortir sans dommages.

Si on lui avait dit, au brave François, qu’il n’aurait pas un quinquennat facile, il aurait peut-être hésité, mais il serait resté en lice. Si on lui avait dit qu’il affronterait une crise financière et économique, il aurait froncé les sourcils, mais il aurait maintenu sa candidature. Si on lui avait expliqué qu’il aurait à se taper des ministres consternant de bêtises ou, pire, corrompus et menteurs jusqu’à l’os, il aurait simplement haussé les épaules, jusqu’à ce qu’on lui explique qu’en plus, ils se feraient gauler. Là, le brave François aurait soupiré en prenant conscience de l’ampleur des difficultés à venir. Mais il aurait tenu bon. Si on lui avait dit, cependant, que pour sauver son quinquennat, il lui faudrait impérativement se marier à Valérie Trierweiler ou, au moins, se pacser, il est probable qu’il aurait lâché l’affaire, en courant de ses courtes jambes, le pantalon déjà tâché d’une erreur réflexive de sphincter.

hollande, mariage ? wtf ?

Incroyable ? Impensable ?

Pas tant que ça. Disons que, si l’on se fie à une affaire dont la béchamel est en train de prendre, lentement mais sûrement, les proportions qu’elle mérite, un mariage rapide et en catimini pourrait être une piste explorée par le pauvre Président pour retrouver pied dans un jacuzzi de purin devenu bien trop agité pour lui.

Tout commence il y a presque un mois avec la plainte d’un certain Xavier Kemlin, le 14 mars dernier. Contrepoints en avait relaté les principaux tenants & aboutissants : en substance, le bouillant défenseur de petits actionnaires a jugé scandaleux que Valérie Trierweiler, la Première Dame / Copine / Maîtresse de Hollande puisse bénéficier des largesses de la République puisqu’elle se fait loger, nourrir, entretenir, payer son personnel et ses déplacements alors qu’elle n’a aucun lien juridique ni avec François Hollande, ni avec le peuple français dans les poches duquel elle tape en toute décontraction.

Bien évidemment, à la suite de cette plainte, la presse s’était à la fois faite relativement discrète, et, pour les quelques articles qui en parlaient, relatait l’affaire sur un ton goguenard ou mi-interrogatif, mi-amusé tant l’incongruité de la plainte semblait évidente : allons, voyons, s’attaquer ainsi à l’évidente Première Dame du pays, c’est trop gros, ça ne passera pas !

Seulement voilà : la plainte est bien enregistrée, et il faudra l’instruire. Peut-être les juges auront-ils envie, comme tant d’autres Français, d’une Première Dame éventuellement potiche mais pas postiche ? En tout cas, peu importe puisque la procédure est en marche. D’autant que sur le plan pénal, il n’y a pas trop de doute : si Valérie Trierweiler n’est ni pacsée, ni mariée à Hollande, elle n’est pas non plus élue ni chargée d’une mission officielle et ne peut donc en aucun cas bénéficier, par exemple, d’une équipe permanente de six « experts » autour d’elle à l’Élysée chargés de sa « communication ».

Et si donc Trierweiler est bel et bien reconnue comme une simple maîtresse de Hollande, elle a de fait participé à des détournements de fonds publics à des fins personnelles. Inutile de dire que les peines prévues sont incompatibles avec le protocole ; même un aménagement substantiel des horaires de parloir à la Santé n’y pourront rien changer. Et puis, tout ceci n’est guère synchrone avec l’idée qu’on peut se faire d’une république irréprochable ou d’une quelconque moralisation de la vie politique en France.

Zut et zut.

Bien sûr, on pourra objecter que tout porte à croire que nos deux amants roucoulant ensemble depuis quelques temps déjà, et que ce fait étant connu de tous avant même le début de la campagne présidentielle, on assiste à un concubinage notoire. François vit à la colle avec Valérie, et après tout, pourquoi pas, hein ? Le mariage, c’est pour tous, sauf eux et n’en parlons plus.

Le Président Des BisousSauf qu’alors, on se retrouve dans une panade encore bien pire puisque ce concubinage, ayant officiellement commencé avant la campagne présidentielle, imposait au président de déclarer un patrimoine un peu différent de celui qu’il nous mentit présenta en 2012 (de 1,17 millions d’euros) et qui n’arrivait donc qu’un peu en dessous des 1,3 millions d’euros fatidiques déclencheurs de l’ISF. Au passage, on ne s’étonnera pas que ne figure pas, dans le patrimoine en question, la SCI (astucieusement nommée « La sapinière » et inscrite au RCS Paris D 377 552 955), dont le capital serait d’un peu plus de 900.000 euros (tout est ici), puisque notre président a clairement prétendu s’en être débarrassé suite à la séparation d’avec sa précédente copine / maîtresse / compagne. Mais sans même aller détailler la fameuse (fumeuse ?) déclaration de patrimoine du président, il faut bien admettre que concubins notoires, François & Valérie auraient dû déclarer un patrimoine commun qui aurait largement dépassé les sommes indiquées, Valérie n’étant pas ce qu’on peut appeler de la classe populaire. Et une déclaration de patrimoine farfelue, lors d’une élection présidentielle, ne sera pas camouflée par une volée de petits bisous républicains : normalement, si la faute est caractérisée et le candidat condamné, cela équivaut à l’annulation de la présidentielle et l’inéligibilité de François.

On peut tortiller les choses comme on veut, mais tout ceci se résume à deux choses :

Soit Trierweiler n’a pas de lien juridique avec Hollande et dans ce cas, elle doit payer pour ses frais et rembourser ceux qu’elle a déjà fait, le contribuable n’ayant pas a servir de tiroir caisse. L’alternative reste bien sûr une bonne condamnation des familles, aussi souhaitable qu’improbable et qui mettrait un peu de piment dans la vie du « couple » élyséen si morne à regarder au demeurant.

Soit Trierweiler est bien la concubine de notre Président des Bisous, et la déclaration de patrimoine de François Hollande est un faux lamentable, ce qui annule son élection et offre un boulevard à un bordel indescriptible qui arriverait à point nommé pour une France complètement désemparée.

Évidemment, on peut compter sur la presse et, plus largement, sur l’establishment pour étouffer tout ceci et n’en faire qu’un petit vaudeville. C’est pourquoi relayer cette information et ses implications est indispensable : après tout, c’est notre président lui-même qui réclame avec son petit air embêté des mesures fortes pour moraliser la vie politique, que diable !

Finalement, qu’il est amusant de regarder cette République ! Elle n’aura pas eu besoin d’une guerre, de terroristes, d’invasions ennemies ou de traitres saboteurs pour s’étioler et mourir. Il lui aura seulement suffi de porter au pinacle une succession d’imbéciles et de parasites.

Edit : une page Facebook s’est montée pour dénoncer cette affaire. A liker ici.

—-
Sur le web
—-
Addendum : un autre article, paru avant le mien, mentionnait exactement le même raisonnement juridique. Il est de ce point de vue bien plus complet, je vous en donne le lien ici.

  1. « …Finalement, qu’il est amusant de regarder cette République ! Elle n’aura pas eu besoin d’une guerre, de terroristes, d’invasions ennemies ou de traitres saboteurs pour s’étioler et mourir. Il lui aura seulement suffi de porter au pinacle une succession d’imbéciles et de parasites. »

    Oui, en même temps, c’était infiniment prévisible. C’est bien pour ça et en ça que F. H. ne me déçoit pas, contrairement à ce que disent 66% des veaux… je veux dire des français…

  2. Incroyable que l’opposition ne s’empare pas de cela…

    1. Excellent !
      Merci h16 !

      Pour DMA : Opposition ? Une opposition ? Où ça ?

      1. @no treason

        pas faux 🙂

        RdV le #5mai pour le coup de balaie ?

  3. Cette situation me fait penser au théâtre d’Eugène Labiche
    (auteur 19e, second empire … bourgeoisie étroite). Dont une de ses pièces fut encore montée fin XXe :
     » Le Plus Heureux des trois « 

  4. Et les autres journalistes « indépendants », ils attendent quoi pour s’activer?
    Une subvention?

  5. En marge du sujet, un article intéressant, du genre qu’on ne trouve pas dans la presse française.

    http://www.tdg.ch/monde/europe/armee-aurait-precipite-chute-jerome-cahuzac/story/14281085

  6. Ah, c’est frais, poetique, cela fait du bien à lire, et surement aussi à écrire. La logique est parfaite, on peut l’élargir aux Dsk, Chirac, La Mite….qui ont aussi profités de l’argent du peuple pour se payer des p…., du champagne et de la cocke. Hélas, on voit bien aujourd’hui, plus qu’hier, que leur réalité n’est pas la notre. Ni les règles, ni les lois, ni les impôts ne sont applicables et appliquées pour eux. Ils le savent bien, car ce sont eux qui les pondent. Il doit exister des jurisprudences de chaque cas jugé impliquant un élu, ministre ou autre escroc. Ou alors, reste l’amnésie, la perte subite de mémoire. Il y a des métiers simples où l’on impose des normes, règles, formations, assurances, jusqu’à en détruire le métier en question. Un homme politique, fonctionnaire à vie, est auto protégé et n’a de compte à rendre à personne….y en a ras le bol, tous à l’Elysee.

  7. Génial !

    Depuis le début je m’interroge sur l’indulgence dont bénéficie Mme T.
    Depuis le début, je trouve ça scandaleux.
    Depuis le début de ce p&@è&’n de choc de moralisation, je me demande pourquoi Hollande ne montre pas l’exemple en virant les 6 experts de sa nana payés par nos soins et en l’écartant de l’Elysée ainsi que de tous ses voyages et autres réceptions officiels.

    Notons au passage qu’à cette femme, il ne faut pas moins de 6 experts. Est-elle si stupide ?

  8. Merci de ce rappel , noues tolérons des choses dans ce pays qui ne passeraient pas ailleurs , notre côté latin j’imagine … je rejoins la remarque d’un autre contributeur : comment l’opposition (façon de parler) ne s’empare t’elle pas d’un tel scandale en puissance ?

    1. L’opposition est dans le même état de décomposition avancée que le PS.
      Deux cadavres tout aussi nauséabonds 😉 l’un que l’autre.

  9. Comme c’est méchant de causer ainsi !!! Pourquoi pas ,aussi , parler de cette affaire déjà ancienne qui concerne la mutuelle générale de l’éducation nationale et dont s’occupe encore notre justice?

  10. Flanby a déclaré son patrimoine. Il est élu président et en fait profiter sa petite copine. Moi, j’aurais fait pareil à sa place,sans me rendre compte de l’abus de bien public. Finalement Flanby est aussi con plus que moi . Me voilà rassuré.

  11. Super, on vit dans une Republique bananiere, sans les inconvenients de la malaria et des mouches ! Merci Flamby !

    A Berlin et au Kremlin, ils doivent etre morts de rire !

  12. Je suis pour un statut reconnue de la 1er Dame : un poste de « 1ère ambassadrice de France » qui serait proposé (non obligatoire) à la femme, ou concubine, du Président. Si elle accepte, alors elle est officiellement première dame, ambassadrice du pays, s’occupe de charités. Si elle refuse, rien ne sera dépensé ni mis à sa disposition.

    Ça me paraît être une bonne proposition.

    1. Je suis pour les robes à fleur.

      ça me parait une bonne proposition aussi.

  13. Article navrant de connerie et nauséabond… Rarement lu une merde pareille!

    1. Pat Cash: « Article navrant de connerie et nauséabond… Rarement lu une merde pareille! »

      Vous faites sans doute partie de cette mafia qui trouve normal que des gens rackettent les autres pour se payer des petits fours au mépris du droits des gens.

      Votre avis illumine ma journée, faire chier une merde amorale dans votre genre est un réel bonheur.

    2. On reconnait là l’avis d’un éminent juriste!

    3. On t’a reconnu Cahuzac… On sait bien que t’as « pat cash » planqué en suisse !
      Alors forcément, avec tout ton temps libre, tu viens soutenir ramollo pour qu’il te vire pas !

    4. Vous pourriez peut etre argumenter au lieu d’invectiver et d’insulter.

  14. il faut envoyer le dossier à médiapart

    1. h16h16 Auteur de l’article

      Mediapart est dirigé par Plenel, un gauchiste de première bourre qui, s’il est ok pour faire tomber Cahu, DSK ou Mosco, ne pourra pas faire tomber Hollande. Donc ils ne feront rien.

  15. Très intéressant. Mais le Président n’a-t-il pas à sa disposition exclusive et discrétionnaire des fonds importants, dont il n’a pas à justifier l’usage ? S’il est « coincé », il pourra dire que ces fonds « spéciaux » ont été consacrés au cabinet de sa concubine et que c’est là un choix d’opportunité qui ne supporte pas la critique ? J’essaye ici d’imaginer la ligne de défense qui sera tenue.

    1. Célestin: « J’essaye ici d’imaginer la ligne de défense qui sera tenue. »

      Je parie pour un « taisons nous » honteux.

      Parce que tout le monde en croque, parce qu’une crise majeure de la présidence n’est pas dans l’intérêt de la classe politique, parce que la justice qui est étroitement mêlée au politique est certainement d’accord.

      Donc arrangement entre amis et balayage sous le tapis discretos.

    2. Où avez-vous lu cette disposition de fonds à dépenser comme il l’entend par le Président ?
      Et meme si c’était le cas, au niveau moral, lui, qui veut « moraliser » la vie politique, il devrait donner l’exemple.

  16. Le 1er des français, « notre » président, évocateur de la république irréprochable, est le 1er à faire de l’optimisation fiscale :
    S’il ne se marie pas (ou autre forme d’union), c’est pour ne pas inclure son patrimoine avec celui de sa « compagne-maîtresse ».

    Ainsi, il échappe à l’ISF.

    Cqfd

    1. En principe, Hollande et Trierweiler devraient faire une déclaration commune pour l’ISF, en tant que concubins notoires… Et donc payer l’ISF, à moins que le patrimoine de madame soit inférieur à 200 000 euros… J’aurais du mal à y croire.

  17. On ne demande pas à un paysan de philosopher ni à un politicien d’être rigoureusement honnête.
    Mais là il y a un problème. Ne sont-ce pas les électeurs qui font cette mauvaise sélection ?

  18. mdr, et 1 article qui m’as bien fait rire au café ce maitin ! 1!
    bon Dimanche et bon ulcère!!

  19. Il y a ici une erreur. François et Valérie n’ont pas fait de contrat de concubinage auprès de la marie. Dans ce cas, il n’y a pas de déclaration de patrimoine commun à faire, car le patrimoine n’est précisément pas commun. Même si il y avait un contrat, les partenaires n’ont aucune obligation d’assitance et de partage. Si ils veulent soutenir l’autre, comme c’est souvent le cas dans le couple, très bien, mais si ils ne veulent pas, libre à eux. On ne peut donc pas taxer quelqu’un pour des revenus sur lesquels il n’a aucun droit.

    1. Nul besoin de contrat si le fisc décide qu’il y a concubinage notoire, en ce qui concerne l’ISF.

    2. h16h16 Auteur de l’article

      Comme l’indique Nick, le fisc considère le couple comme en concubinage notoire, avec ou sans déclaration (il faut savoir que le fisc prend toujours la situation fiscale la plus défavorable pour le contribuable lorsqu’il s’agit d’ISF).

  20. Vu que les présidents de la V ème république ne sont jamais inquiété par ces procès qui trainent en longueur. Pourquoi se priverait-il de ce plaisir… Un DSK peut en cacher uin autre.

  21. Bizare, mon commentaire n’est pas passé comme d’habitude. Je le reprends:
    Merci, cher h16, de clamer haut et fort ce que j’avais déjà signalé sur quelques sites comme Le Figaro.
    Permettez-moi d’ajouter que, le plus drôle de l’histoire, c’est que Xavier Kemlin, 40 ans, héritier des fondateurs de Casino, vit dans le canton de Genève (en Suisse comme tout le monde le sait), et se dit proche de Bartolone et Valls, et ajoute que 40 députés ou sénateurs possèdent ou ont possédé des comptes en Suisse. On dirait une torpille, non?

    1. Je trouve sur le site du Nouvel Obs (sic) quelques infos qui montrent que X. Kemlin n’est pas un enfant de coeur quand il dépose une plainte!
      Il serait en fait quinquagénaire.
      Voir: PORTRAIT. Xavier Kemlin : actionnaire révolté

      1. La devise de notre président du « mariage pour tous » prend tout son sens.

  22. Pas très sérieux cet article…les concubins sont obligatoirement imposés séparément….donc pas de souci pour l’ISF du Président.

    Ceci dit, on pourrait faire un peu d’économie sur les dépenses de Valérie…

    1. Vous êtes mal renseigné. Si l’imposition sur le revenu des concubins notoires est effectivement distincte, l’imposition commune est la règle pour ce qui concerne l’ISF:
      http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/particuliers.impot?espId=1&pageId=part_famille&sfid=1240
      Cordialement.

  23. « Soit Trierweiler n’a pas de lien juridique avec Hollande et dans ce cas, elle doit payer pour ses frais et rembourser ceux qu’elle a déjà fait, le contribuable n’ayant pas a servir de tiroir caisse »

    Encore faudrait-il montrer qu’il y a un budget spécial illégal pour Trierweiler. Car si elle est simplement entretenue par Hollande sur les revenus qu’il touche et budgets qu’il a à sa disposition indépendamment de la présence d’une compagne, je ne vois pas pourquoi ce serait plus du « détournement de fond public » que n’importe quelle dépense personnelle du président. Toute dépense du président ne peut être considérée comme tel, sinon ça reviendrait à dire que son salaire est illégal, ce qui est absurde.

    1. h16h16 Auteur de l’article

      Les « fonds spéciaux » n’existaient que pour le parlement et l’Elysée pour les dépenses de sécurité et les émoluments de cabinétards et ont été dissous depuis Jospin (2002). L’intégralité du budget de l’Elysée est maintenant audité et le président n’a plus de budget pour ce genre de choses. Tout est déclaré. Et si vous imaginez que c’est avec son salaire qu’il peut payer 6 conseillers à sa femme, c’est risible. Je ne parle même pas du fait que la Valoche a aussi droit de tirer sur la carte de crédit de l’Elysée, ce qui est parfaitement anormal. Bref : elle doit bien rembourser. Ou sinon, ils sont concubins, le budget n’est pas illégal, tout va bien mais dans ce cas, Hollande a déclaré un patrimoine faux.

      1. Ton point de départ, ta prémisse, c’est qu’il y a détournement de fond, à moins que sa situation soit (re)qualifiée de concubinage. Ma question est: pourquoi? D’où ça sort? Et plus précisément, pourquoi si elle était concubine serait-il légal de payer ses conseillers avec des budgets de l’Elysée? D’où sait-on qu’elle paye ainsi des conseillers d’ailleurs? Plus généralement, qu’est-ce qui est payé pour elle par l’Elysée? Et quels sont les critères légaux nous permettant d’établir ce que l’Elysée peut prendre en charge ou non dans une situation ou l’autre (concubine ou pas)?
        Avant de dire qu’il y aurait détournement de fonds publics, il faut établir ce qui caractérise un tel détournement légalement parlant, pour la situation de la copine à FH. Je ne vois aucune indication de cela ici.

        De plus, tu parles de machine qui « a le droit » de tirer sur la carte de crédit de l’Elysée. 1. D’où sors tu ça? 2. si c’est vrai, de deux choses l’une. Soit tu parles du fait que c’est légal et que tu trouves ça anormal mais alors d’où sort cette info d’abord et ensuite il devrait être clair que c’est une toute autre discussion que celle de la légalité qui nous occupait avec ton article. Soit tu veux dire que c’est une situation de fait mais qui est illégale. Même chose, d’où ça sort qu’elle le fasse et que c’est illégal?

        Autre chose toute différente: je ne comprends pas comment tu peux dire que la société machin truc devrait figurer dans le patrimoine de FH s’il s’en est séparé.

      2. Par ailleurs, le lien qu’a posté cékankonvaou montre clairement
        1. que « Les concubins sont imposés séparément. Chacun dépose une déclaration de revenus et reçoit un avis d’impôt distinct. » et,
        2. que pour l’ISF, les concubins doivent faire une « déclaration commune d’ISF » Autrement dit, pour ce qui concerne l’ISF, les concubins sont considérés par l’administration fiscale comme ne formant qu’un foyer fiscal.

        Je ne vois pas que la déclaration de patrimoine du président doive correspondre à cette « déclaration commune d’ISF » (cf. la loi http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006068219&dateTexte=vig#LEGIARTI000025416832): « Le Conseil constitutionnel doit s’assurer du consentement des personnes présentées qui, à peine de nullité de leur candidature, doivent lui remettre, sous pli scellé, une déclaration de leur situation patrimoniale conforme aux dispositions de l’article L. O. 135-1 du code électoral et l’engagement, en cas d’élection, de déposer deux mois au plus tôt et un mois au plus tard avant l’expiration du mandat ou, en cas de démission, dans un délai d’un mois après celle-ci, une nouvelle déclaration conforme à ces dispositions qui sera publiée au Journal officiel de la République française dans les huit jours de son dépôt. »

        Et l’article L. O. 135-1 dit que « Dans les deux mois qui suivent son entrée en fonction, le député est tenu de déposer auprès de la Commission pour la transparence financière de la vie politique une déclaration certifiée sur l’honneur exacte et sincère de sa situation patrimoniale concernant notamment la totalité de ses biens propres ainsi que, éventuellement, ceux de la communauté ou les biens réputés indivis en application de l’article 1538 du code civil. »

        Cela ne concerne que des époux. Par conséquent, lorsque tu dis que si FH et sa copine doivent être considérés comme concubins, la déclaration de FH est un « faux lamentable », tu dis quelque chose de manifestement inexact.

        La seule question s’ils doivent être considérés comme concubins, et on voit mal comment ils ne pourraient pas l’être par l’administration fiscale étant donné le caractère public de leur relation, est de savoir s’ils ont fait leur déclaration commune d’ISF.

        C’est ce que la presse a manifestement raté lorsqu’elle a parlé de la déclaration de FH, en insistant que son patrimoine le plaçait en dessous du seuil de l’ISF. En réalité, c’est le patrimoine des concubins qu’il fallait prendre en compte pour savoir si le foyer serait imposable à l’ISF.

        1. …étant bien entendu que le patrimoine de madame doit être suffisant pour qu’eux deux aient à faire une déclaration commune d’ISF.

  24. twitter_SUZANNERUFFINI

    A LIRE ABSOLUMENT!

  25. Depuis le 11 avril 2013 et toujours rien de la plainte

Les commentaires sont fermés.