Dématérialisation : le miracle de l’iPhone

Publié Par Cato Institute, le dans Technologies

Grâce à l’iPhone, nous n’avons plus besoin de dizaines d’outils différents. Le capitalisme permet ainsi mieux que n’importe quel bureaucrate, de créer plus de richesses avec moins de ressources.

Par Marian L. Tupy, depuis les États-Unis.
Article publié en collaboration avec le Cato Institute.

La semaine dernière, j’ai demandé à un ami s’il pouvait me conseiller une white noise machine (Ndt: voir sur ce lien). Il m’a répondu tout naturellement : « mais télécharge plutôt une application iPhone à la place! ». C’est ce que j’ai fait et l’app marche très bien. Cela m’a amené à réfléchir un peu : de quels autres gadgets n’ai-je plus besoin grâce à mon iPhone ? J’ai fait une liste de tout cela et j’ai demandé à Lauren Kessler, du Cato Institute, de créer l’illustration ci-dessous (cliquer pour agrandir, version française adaptée de la version anglaise).

Évidemment, la « dématérialisation » (dematerialization en anglais, au sens légèrement différent), à savoir utiliser moins de matières premières et d’énergie pour produire plus, n’a rien de neuf. Comme Ron Bailey l’écrivait dans Reason :

Jesse Ausubel, directeur du Program for the Human Environment de la Rockefeller University, et Paul Waggoner de la Connecticut Agricultural Experiment Station, montrent que l’économie mondiale réussit de plus en plus à utiliser moins pour produire plus. Ils appellent ce processus la dématérialisation. Par ce terme, ils entendent la chute de la consommation d’énergie ou de biens par unité de PIB. Dans un article de 2008 paru dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, Ausubel et Waggoner, montrent à partir de données couvrant 1980 à 2005, que le monde dématérialise, en tirant plus de valeur de moins de biens.

Alors non, je ne prétends pas que tous les objets qui apparaissent dans mon illustration vont disparaître totalement à cause de l’iPhone. Les gens préfèreront bien sur que les photos de leur mariage soient prises par un photographe professionnel à l’équipement de pointe. Mais beaucoup n’auront plus besoin d’acheter un appareil photo ou une caméra, et cela fera beaucoup pour économiser les ressources.

En d’autres mots, la dématérialisation doit être applaudie des deux mains par ceux qui s’inquiètent du conflit entre une population mondiale croissante et la disponibilité des ressources naturelles. Même si les opinions divergent sur la pénurie possible de ces ressources dans le futur, la dématérialisation permettra aux humains de mieux profiter de notre confort matériel tout en préservant la planète. Quelque chose de particulièrement important pour tous ceux qui vivent dans des pays en développement et qui devraient avoir une chance de vivre dans l’abondance matérielle malgré la montée des préoccupations environnementales.

Je suis peut-être trop optimiste, mais la dématérialisation pourrait aussi mener à une meilleure appréciation du capitalisme. En effet, la « recherche du profit » peut être bonne pour l’environnement. Et non, je ne parle pas de rejets toxiques dans des rivières, qui sont illégaux et doivent être condamnés. Plutôt, je parle de la tendance naturelle des entreprises à réduire leurs coûts et à augmenter leur production. Prenez cette modeste canette de coca. Selon l’Aluminum Association, « en 1972… avec une livre d’aluminium on pouvait produire 21,75 cans. Aujourd’hui, les fabricants réussissent à utiliser moins de métal par canette et une livre permet de produire 33 canettes, soit 50% de plus.”

Image : Marian L. Tupy/Cato Institute.

Contrepoints est sur iPhone, cliquer ici pour télécharger!

Laisser un commentaire

  1. Rien de neuf sous le soleil!
    L’optimisation est devenu la priorité des constructeurs et cela pour des raisons de coup!
    La dématérialisation cela fait déjà au moins une trentaine d’années que cela existe. Prenez par exemple les voitures de l’après guerre avec leur carrosserie d’une tôle d’une épaisseur de 0,8 qui ne fait plus que 0,3 aujourd’hui. Toutes les vis utilisées dans les engins étaient sur-dimensionnées jusqu’à l’arrivée de la clé manométrique qui servait à optimiser la dimension de ces vis!

    1. « Les gens préfèreront bien sur que les photos de leur mariage soient prises par un photographe professionnel à l’équipement de pointe. Mais beaucoup n’auront plus besoin d’acheter un appareil photo ou une caméra, et cela fera beaucoup pour économiser les ressources. » En quoi l’iphone apporte-t-il quelque chose au capitalisme ???