Hugo Chávez à la conquête de Mars la Rouge

Publié Par Alex Korbel, le dans Amérique latine

Le dirigeant vénézuélien Hugo Chavez a déclaré lancée la lutte des classes interplanétaire ce vendredi 10 février en assurant que son pays serait en mesure d’envoyer une mission vers Mars après 2030.

« Le Venezuela a pris le chemin de l’espace » a déclaré M. Chavez à la télévision nationale. « Personne n’a jamais atteint Mars, mais le Venezuela va le faire. C’est notre objectif pour 2030-2040.» a dit le beau Hugo, oubliant les missions d’exploration de la planète rouge qui se succèdent depuis les années 1960.

Cette annonce intervient au moment où le Venezuela se prépare à envoyer un second satellite en orbite avec l’aide chinoise.

L’agence spatiale du régime chinois a ainsi reçu 140 millions de dollars pour construire et lancer le satellite espion vénézuélien Miranda, afin de « surveiller les mouvements de troupes et l’exploitation minière illégale ainsi que le changement climatique ».

Le satellite porte le nom du vénézuélien Francisco de Miranda qui a combattu sans succès pour l’indépendance des colonies américaines envers la couronne d’Espagne après avoir pris part à la révolution française du côté des girondins puis des monarchistes modérés contre le Directoire.

Le lancement a été fixé pour octobre 2012, quatre ans après le lancement de Simon Bolivar, le premier satellite vénézuélien dédié a la radio et la télévision, lui aussi construit avec l’aide chinoise pour 406 millions de dollars.

En attendant la prochaine libération du prolétariat martien, lisez les articles de Contrepoints qui traitent du sémillant autocrate sud-américain :

Laisser un commentaire

      1. C’est comme les sauterelles, c’est un peu imprévisible. Un matin tu te réveille avec des mélenchons plein la figure, une bonne castrite ou tu ne peux plus t’assoir à cause de satanés chavezoïdes.

        Mais ça ne dure jamais longtemps, le rétablissement est rapide et même amusant.