Exclusif MegaUpload : le site fermé à cause de sa future offre légale? Interview d’un salarié

Publié Par h16, le dans Sujets de société

MegaUpload aurait été fermé à cause de sa future offre légale. C’est du moins ce que prétendent certaines rumeurs qui courent sur internet. L’interview d’un développeur de Megaupload lève tout doute sur une partie de ces rumeurs : la Megabox était réelle et menaçait directement les Majors. Les supputations selon lesquelles les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI pourraient s’avérer exactes.

Comme vous (et le reste de la planète) le savez déjà, MegaUpload a été fermé jeudi dernier. J’en ai parlé dans ces colonnes et je notais déjà que le fait de fermer MegaUpload ne résolvait en rien le problème des Majors du cinéma et de la musique : leur business-model est pourri, et leur combat contre ce genre de concurrent ressemble à un combat d’arrière-garde.

Là où je ne croyais pas si bien dire, c’est qu’il s’est révélé, depuis cette fermeture, que MegaUpload était sur le point de mettre sur le marché un nouveau modèle de distribution d’œuvres musicales et vidéos au travers de son infrastructure.

megaupload

Selon les informations récoltées, ce nouveau modèle aurait permis la diffusion légale d’œuvres artistiques, en déchargement direct, avec une caractéristique particulièrement intéressante : même le déchargement gratuit pour l’internaute aurait permis une rémunération de l’artiste, à hauteur de 90% des profits engendrés, bien au-delà de ce que les Majors acceptent actuellement. Dans ses déclarations courant décembre 2011, Kim Schmitz, le propriétaire de Mega, avait ainsi expliqué :

Oui c’est vrai, nous paierons les artistes même pour des téléchargements gratuits. Le modèle économique de MegaKey a été testé sur un million d’utilisateur, et ça marche. Vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à des annonces sur MegaBox l’année prochaine (2012 donc), dont des accords avec des artistes désireux de s’écarter des modèles économiques obsolètes.

On comprend que si des artistes connus avaient déjà pris langue avec MegaUpload, il devenait plus qu’urgent pour les tenants de l’ancien business-model d’agir et de faire fermer ce qui pour eux allait devenir la boîte de Pandore et signer, à plus ou moins brève échéance, leur acte de décès ; en définitive, les entités « Mega » allaient devenir un concurrent direct et sérieux du géant iTunes et de toutes les majors musicales et cinématographiques mondiales.

Pire, au-delà de l’aspect public, différents outils professionnels (basés sur l’hébergement massif de données) étaient en préparation, avec la force de frappe qu’on imagine lorsqu’on est devenu, en quelques années, l’un des points de passage majeurs de l’Internet.

Pour la presse traditionnelle, tout ceci est, bizarrement, à prendre comme une rumeur. On s’étonne ainsi de découvrir un conditionnel très pointilleux dans les articles de presse relatant ces éléments.

Cependant, l’occasion m’a été donnée de discuter avec l’un des développeurs qui travaillait justement chez Mega, et qui lève tout doute sur la rumeur : oui, MegaUpload préparait bien une version totalement légale de son offre, viable, et particulièrement dangereuse pour l’establishment…

—-

– Ainsi donc, tu as été salarié de Megaupload. As-tu rencontré Kim Dotcom personnellement ? Et sur quoi travaillais-tu lorsque le site a été fermé ?

J’ai rencontre Kim il y a quelques années, mais bien avant d’être employé par Mega. Mais je ne le connais pas vraiment. Lorsque l’affaire a éclaté, j’étais employé depuis 4 mois, dans un petit groupe de développeurs dans une grande ville d’Asie du Sud-Est. Je bossais sur un projet de stockage orienté business, pas du tout orienté warez (ndh16:logiciels piratés et échangés sous le manteau), et super user-friendly (ndh16: à l’interface utilisateur conviviale et adaptée pour autre chose que les techniciens purs et durs).

– Comment se passait le travail, l’ambiance ? Les salariés étaient-ils au courant des activités illégales de MegaUpload ?

En fait, l’ambiance était bonne. Les employés étaient confiants dans la légalité de Megaupload. J’avais même un collègue qui bossait sur le système de takedown DMCA, et ça marchait bien.

(ndh16: il s’agit d’un système qui permet de retirer directement un contenu illicite sur demande, suite au Digital Millenium Copyright Act, ici envisagé de façon quasi-automatisé)

– Comment as-tu appris la nouvelle de la fermeture ? Que s’est-il passé ensuite ?

Mon patron m’a appris la nouvelle au bureau, mais c’était déjà dans les nouvelles un peu partout. Ça a été une énorme surprise pour tout le monde. Après, on a été un peu dans le flou quelques jours, puis notre patron nous a dit que les comptes bancaires étant bloqués, il ne pourrait pas nous payer ce mois-ci. Je n’aurais pas de salaire pour Janvier. En parallèle, dès la fin du mois, le bail pour les bureaux va être terminé. Ça a été très vite.

– Et que penses-tu des rumeurs qui disent que MegaUpload a été fermé précisément parce que l’entreprise voulait lancer une offre concurrente aux grosses Majors ?

Je n’ai pas eu de présentation officielle de la stratégie, mais ce que j’en ai entendu, c’est qu’ils voulaient devenir le plus légal possible.

Par exemple, la société avait interrompu il y a six mois le programme de récompense qui permettait aux utilisateurs proposant les contenus les plus populaires (les plus téléchargés) de toucher de l’argent. Dans le même temps, des concurrents sur d’autres sites de téléchargement directs, eux, ont continué leurs propres programmes de récompense, comme si de rien n’était.

Pour montrer sa bonne foi, une partie des serveurs de MegaUpload ont été mis aux Etats-Unis, afin de bien montrer que l’entreprise n’avait rien a se reprocher, et voulait rentrer dans le rang. Pour dire, même les serveurs de mail étaient aux Etats-Unis, ce qui a d’ailleurs permis au FBI de lire les e-mails.

Les demandes de retrait de contenu illicite (« takedown DMCA ») étaient honorés très rapidement, bien plus qu’avant.

Et surtout, je confirme que la Megabox n’était pas une façade. Kim avait la conviction que le business-model des majors était dépassé et que son service était l’avenir. D’ailleurs, il avait envoyé un représentant au Sénat français pour expliquer leur façon de travailler, et aussi montrer leur bonne volonté vis-à-vis des pouvoirs publics et de la légalité. La présidente de la HADOPI l’avait même invité en Février pour discuter. D’ailleurs, même le président de la SACD, Pascal Rogard, celui qui lui avait fait les signes de menottes en public, l’avait invité ! Et là, le but était que Megabox ait le label HADOPI.

—-

Comme on peut le constater, non seulement, le lancement de la Mégabox était imminent, mais il y a fort à parier que les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI à cause de ça ; notez l’absence de réaction du même FBI sur les autres sites concurrents qui, eux, de notoriété plus faible, ne tentaient pas de mettre en place un service court-circuitant l’industrie multimédia… Cette affaire illustre de façon limpide le capitalisme de connivence, la collusion étroite entre une certaine industrie et les autorités judiciaires, bien plus promptes à faire respecter le status quo que l’égalité devant la loi.

Lire le reste des articles de Contrepoints sur Megaupload

Laisser un commentaire

  1. « le site a bien été fermé à cause de sa future offre légale »
    « il y a fort à parier que les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI à cause de ça »
    On passe de l’affirmation à la supputation, mais au final personne ne peut prouver que les majors sont impliquées dans cette affaire.
    Ce site est nivelé par le bas.

    1. Il est absolument impossible que les majors soient impliquées dans cette affaire.
      D’ailleurs le fait que le procureur fédéral qui a lance l’opération soit l’ancien vice-président du BSA est un hasard (Neil MacBride).

      1. Alors oui le BSA et les majors c’est pas pareil, mais ils partagent les même lobbyist. Neil était par exemple aussi le conseiller de Joe Biden, qui propose et appuie les lois pour le RIAA/MPAA.

    2. yaglourt
      29 jours ago

      « le site a bien été fermé à cause de sa future offre légale »
      « il y a fort à parier que les Majors ont bel et bien hâté l’intervention du FBI à cause de ça »
      On passe de l’affirmation à la supputation, mais au final personne ne peut prouver que les majors sont impliquées dans cette affaire.
      Ce site est nivelé par le bas.
      >>>>>>>
      t’apelle ça comment toi hadopi qui passe par des ministres ne sachant pas de quoi ils parlent et ressemblant fort à des gus qui ont reçu des pots de vin pour faire passer une loi anticonstitutionnelle.
      faut pas se leurrer la démocratie n’existe nul par les sociétés européens sont des ploutocraties elle l’ont toujours était et elles le resteront.

    3. Tout à fait!
      Que n’allez vous pas faire un copier-coller de votre commentaire sur tous ces sites qui truffent leurs colonnes d’affirmations, supputations et insinuations à l’encontre du précédent allocataire de l’Élysée ou de membres de l’actuelle opposition…

  2. Et oui les maisons de disque ont mis la pression sur le pouvoir américains.. ne laissont pas le traité ACTA entrer en vigueur ! sinon c’est la fin d’internet comme nous l’aimons

  3. Joli ! Un article qui ne prouve absolument pas ce qu’affirme l’article, vous pourriez bosser dans la presse people.

    2 faits :
    – Megaupload préparait une offre légale
    – Le FBI a fait fermer Megaupload
    Rien ne permet de dire que le deuxième fait est lié au premier…

    1. h16h16 Auteur de l’article

      « Rien »
      Ben si, justement : le fait que les autres sites, qui font exactement la même chose SAUF, justement, l’offre légale, tournent encore.
      Le fait que la mégabox, c’était sérieux.
      Le fait que le PDG avait contacté les autorités.
      Le fait qu’il avait mis ses serveurs aux US.

      Ceci dit, il est évident qu’il n’y aura pas de déclaration officielle du FBI disant « Oui, nous avons fermé Megaupload parce que les majors nous l’ont demandé ».

      Au passage, on attend avec impatience que les sites pédophiles proposent une offre légale pour les arrêter, eux, ou on continue à utiliser les moyens les plus coûteux contre les sites qui veulent rentrer dans le rang ?

  4. C’est toujours très drôle ce genre d’article.

    Quand on connait un peu internet et le monde de la musique, on sait forcément que iTunes occupe le haut du pavé avec 70% a 80% des achats de mp3 (ou autres formats hein, le dématérialisé en gros), ces clones quelques miettes. Et le reste va a BandCamp et TopSpin, qui rémunère déjà les artistes de 80% de 90% depuis des années.

    Zut alors ! Ça n’aurait donc aucun rapport avec Megabox qui n’est qu’une copie d’un modèle déjà existant depuis des années ? C’est dingue ça ! Sachant en plus que TopSpin propose aussi de leur envoyer un stock de CD/vinyls/etc pour qu’ils les distribuent a votre place. Megabox n’était rien de plus qu’un clone de ces sites déjà existant, en moins bien, mais qui en plus allait proposer des revenus minables venant de la publicité, un peu a la manière de Deezer qui rétribue les artistes 0,001 euros par écoute ? …

    Le dossier Megaupload est gigantesque (pour peu que vous l’ayez consulté, n’est ce pas ?) et plusieurs articles mentionnent des documents du FBI relatant des discutions Skype de membres de Megaupload en… 2007…

    Megaupload était en sursis depuis un sacré moment… C’est difficile a comprendre ça ?

    1. En sursis depuis un moment , depuis 2007, et donc je comprends pas pourquoi aujourd’hui et pas 2007 pour la fin du sursis, et pourquoi et qui a décidé le sursis.

    2. h16h16 Auteur de l’article

      Si Mega était en sursis, il l’était depuis un moment. Pourquoi le fermer justement maintenant ? Pourquoi ne pas fermer les autres sites qui font la même chose ?

      Relisez les éléments fournis : la rémunération était contractuellement de 90%. C’est bien plus que ce que proposent les majors.

      Et surtout, Mega avait quelque chose que TopSpin n’a pas : la renommée mondiale.

      1. J’ai répondu plus bas, mais j’aimerais rajouter ceci :

        « la rémunération était contractuellement de 90%. C’est bien plus que ce que proposent les majors. »

        Je vois pas où est le problème, sachant que Megabox ne t’aurais pas donné donner des avances (ce qui se fait beaucoup par contrat quand on est signé), te donner 50 000 euros pour te tourner un clip, te faire de la pub (très cher…), distribuer tes disques, etc…

        C’est une balance, plus tu demande a d’autres personnes de faire des choses a l’avance pour ta musique (label. distribution, maison de disque etc) moins tu gagnes d’argent sur le produit qu’achète les gens. C’est tout simplement… Logique ?

        Si tu as un bon disque sous la main et aucune chance de le vendre (en faisant de la scène ou en ayant une quelconque fenêtre médiatique), le net est tellement saturé de gens cherchant a se faire connaitre en balançant leur facebook, leurs soundcloud PARTOUT qu’au final la seule bonne solution peut souvent être de se faire signer par un gros label ou une grosse maison de disque. Et là ça va tout seul…

        Si j’avais tort, des sites comme Jamendo auraient donnés naissance a de grands artistes non ? Et bien aujourd’hui, après 7 ans d’activité, Jamendo est au bord du gouffre, l’équilibre commercial est a peine tenu et a ma connaissance, aucun artiste issus de ce site n’a eu de succès…

        Je crois que le seul ayant donné quelques chiffres (et aussi beaucoup de couac…) est My Major Company. Mais le comble de ce site c’est qu’il met l’aspect financier en avant, avant la musique, « misez sur un artistes et s’il fait beaucoup de ventes, vous gagnerez de l’argent ». L’artiste devient un produit financier sur lequel on mise… Comme un simple site qui vous propose de jouer en bourse. Difficile de faire pire non ?

        99% des artistes produits ont fait d’énorme bide, évidemment… Et d’autres ont été une catastrophe pour l’image du site internet, comme la fabuleuse rappeuse Agonie !

        http://haterz.fr/le-top-50-des-fails-du-rap-francais-40-31/

        Regardez le numéro 37. :)

        Désolé de faire des messages aussi long, mais le sujet est compliqué…

        1. L’avantage qu’avait megaupload sur jamendo c’est ses 50 millions de visiteurs par jours. Je n’avais jamais entendu parler de jamendo, et je dois pas être le seul.
          Quand a topspin c’est pas du tout ce que voulait faire megabox.

          1. Je parlais de TopSpin sur le créneau 80/90% de rémunération pour l’artiste. Ce qui existe depuis longtemps maintenant. Rien de plus.

            L’argument des 50 000 000 d’utilisateurs est bidon. Si on prend le nombres d’utilisateur du portail Megaupload pour un avantage, ben autant aller se faire rémunérer par Youtube grâce aux pub avec ses 500 000 000 de visiteurs par mois. Non ? Et pourtant a part quelques podcateurs anglophones célèbres, personne ne doit bien gagner sa vie avec ça…

          2. Sisi avoir des millions d’utilisateur ça aide pour lancer un produit.

            Que youtube ne se lance pas dedans c’est leur problème, mais dans leur cas précis c’est plutôt logique:
            Le principe même de megakey fait perdre des revenus a google (changement dynamique des liens de pub), donc c’est pas youtube-google qui va faire ça …
            De plus rien ne dit que la pub aurait été le seul moyen de rémunération.

            Au final on ne sait pas ce que ça aurait donné, mais l’article nous apprend que Kim Dotcom y croyait et il n’a pas l’air complètement con.

          3. Je n’ai pas compris grand chose a ton message…

            Tu crois que la totalité des 50 000 000 d’utilisateurs vont aller faire un tour sur des pages d’artiste comme ça ? Pour le plaisir ? Au hasard ? Ça n’a aucun sens…

            Pour ce que tu dis sur Kim… Ces anciens passages en prison et sa futur condamnation a 50 a 60 ans de prison prouvent légèrement le contraire.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Kim_Schmitz Juste pour rire.

          4. Il faut préciser que Kim n’aurait jamais eu d’ennuies s’il s’était installé dans un pays qui se fiche de la législation américaine et qui SURTOUT n’accepte pas l’extradition vers les Etats Unis.

            Plutôt que ça, il a décidé de s’installer en Nouvelle-Zélande dans une maison luxueuse et 76 flics lui sont tombé dessus…

            Donc désolé, mais c’était le dernier des cons… Il faut l’avouer…

          5. Pas compris non plus, quelles pages d’artistes ?
            Bien entendu qu’une partie des visiteurs de megaupload seraient allé sur megabox.
            Et le fait de se faire écraser par plus fort que soi ne veut pas forcement dire qu’on est con.
            Il n’a de plus pas encore perdu son procès, qui repose quand même sur pas grand chose (essentiellement le reward program si j’ai bien compris).

          6. Le fait qu’il se soit installe en NZ prouve juste qu’il ne pensait pas être dans l’illégalité.
            Le FBI lui a prouvé qu’il n’avait pas besoin de procès ni de dossier solide pour fermer une entreprise du jour au lendemain.

          7. Pas plus que de connaitre Megapix ou Megalive ? Pourtant ça ne dira rien a 99% des gens sur cette page. Rien qu’en sachant que pas mal de ceux qui passaient énormément de temps sur megavideo pour les séries et films et qui ne connaissent rien au warez ne savaient même pas ce qu’était Megaupload…

            Bref, j’vais pas continuer a me prendre la tête sur un produit dont personne ne sait rien et qui n’existera jamais de toute façon.

          8. Pas plus que de connaitre Megapix ou Megalive ? Pourtant ça ne dira rien a 99% des gens sur cette page. Rien qu’en sachant que pas mal de ceux qui passaient énormément de temps sur megavideo pour les séries et films et qui ne connaissent rien au warez ne savaient même pas ce qu’était Megaupload…

            Bref, j’vais pas continuer a me prendre la tête sur un produit dont personne ne sait rien et qui n’existera jamais de toute façon. On se comprend pas et le site contrepoints n’arrête pas de me balancer des erreurs 500 j’ai réécris mon commentaires 3 fois ça casse les couiiiiiiilles.

          9. Jubal… Tu peux pas dire ça alors que je ne sais combien de gens pouvaient se faire des revenus énormes par mois grâce a la rémunération de megaupload par téléchargement… C’est bien ça dont il est question. Le racket. C’était tout sauf légal…

          10. C’est devenu une espèce de symbole du warez. Il a 40 balais, son instruction va surement durer un certain temps et il ne mettra pas un pied dehors, il va crever en prison, c’est sur et certain. :/

          11. Oui je suis d’accord, ça sert a rien de discuter du futur d’un produit qui ne verra peut être pas le jour.
            Sur le procès de Kimble, il a beau être un symbole du warez si il n’a pas enfreint la loi ça ne sera pas forcement facile de le condamner. A voir.

            Une chose est sur cependant: ça n’a rien a voir avec du racket.
            Pour information le terme légal US « racketeering » recouvre un éventail très large d’activitees, pas forcement du racket au sens propre.

            Dans l’indictment de Kimble il me semble que ça couvre le fait d’avoir investi dans des entreprises avec de l’argent provenant de son « crime ».
            Il n’a pas a ma connaissance été accuse de racket au sens propre, ça aurait été absurde.

      2. Vous oubliez un truc important concernant les majors (enfin, plusieurs choses)
        Oui, MU avait l’intention (ou du moins prétend) de rémunérer les artistes à 90% cependant, MU ne proposait QUE ça.
        Quid de la publicité? Une musique/film gratuit ne deviendra pas forcément populaire juste parce qu’il est gratuit, il faut en faire la promotion et ça coute de l’argent. MU allait-il laisser les artistes faire leur propre campagne de promotion afin que les gens téléchargent leurs œuvres? Les majors s’occupent de ça et bien sûr, ça leur coute de l’argent de le faire.
        Quid de la rémunération AVANT la sortie de l’œuvre? Une fois de plus les majors offrent un garantie de revenus aux artistes. Si les majors estiment que l’œuvre se vendra à sa sortie, ils payent l’artiste à l’avance, ce qui n’est pas rien.
        Quid de la couverture légale? MU avait-il l’intention d’offrir gratuitement des avocats pour sortir du pétrin les artistes victimes d’attaques diverse (accusation de plagiat, violation de la vie privée, etc)?
        Maintenant parlons d’un autre problème, celui de la publicité. Si le modèle économique de MU devenait la référence, on peut être certain que les utilisateurs commenceraient à utiliser massivement des ad blockers, ce qui tuerait les revenus publicitaires.
        Étant déjà passé par un major pour diffuser mes créations, je peux déjà dire que je préfère en tout point l’offre des majors. L’offre de MU n’est que de la poudre aux yeux. Mu n’a fait que 175millions de bénéfices depuis sa création malgré son poids monstrueux sur le trafic internet mondial. Même en rémunérant à 90% du bénéfice, divisez ça par le nombre d’années et le nombre de films/musiques présents sur MU et vous obtiendrez la rémunération des artistes pour leur création.
        Le tout sans couverture légale, sans garantie de salaire et sans campagne de pub…

        1. h16h16 Auteur de l’article

          « Quid de la rémunération AVANT la sortie de l’œuvre? »
          Quid de la rémunération du boulanger AVANT la sortie de son pain ?
          Quid de la rémunération du salarié AVANT la fin du mois ?
          Quid de la rémunération du bâtisseur de pont ou d’autoroutes AVANT la mise en place des péages et l’arrivée des premiers clients ?
          Hein, quid quid quid ?

          Le manque d’imagination et le manque de rapport aux autres industries n’excuse pas tout.

  5. C’est bien jolie tout ça, mais à mon avis ils ne referont jamais surface. Les puissants de ce monde leur ont mis cher, reste à se tourner vers des solutions alternatives.
    NDLR : Wupload, ftp de free…etc. Ou vers des solutions alternatives telles que Quodding.com qui propose un service de partage de fichiers sous forme de réseau communautaire !
    Il reste du monde !

  6. La théorie du complot « Mégavidéo allait lancer un service concurrent des majors, le FBI l’a fait fermé pour ça ». N’importe quoi mais alors vraiment…

    Mégavidéo était surtout un énorme fournisseur de contenu pirate. De plus sa chute provoque la peur de ses concurrents, qui s’empressent de nettoyer leur contenu.

    C’est un magnifique coup contre le piratage… Maintenant il serait temps que de vrais offres légales prennent le relais.

    1. suceurs de bite, en voila un prêt pour l’époque qui arrive…en esperant que toi soit paré d’un bon salaire ou tu va souffrir sans comprendre ce qui t’arrive comme tous les beaufs niais nourris au système

  7. La réponse est toute simple, et c’est toujours la même : Il y a une méconnaissance du milieu de la musique et du warez très élevée…

    1. Voici une liste datant qu’il y a quelques jours sur la situation de certains hébergeurs :

    – MegaUpload – Closed.
    – FileServe – Closing does not sell premium.
    – FileJungle – Deleting files. Locked in the U.S..
    – UploadStation – Locked in the U.S..
    – FileSonic – the news is arbitrary (under FBI investigation).
    – VideoBB – Closed! would disappear soon.
    – Uploaded – Banned U.S. and the FBI went after the owners who are gone.
    – FilePost – Deleting all material (so will leave executables, pdfs, txts)
    – Videoz – closed and locked in the countries affiliated with the USA.
    – 4shared – Deleting files with copyright and waits in line at the FBI.
    – MediaFire – Called to testify in the next 90 days and it will open doors pro FBI
    -Org torrent – could vanish with everything within 30 days « he is under criminal investigation »
    – Network Share mIRC – awaiting the decision of the case to continue or terminate Torrente everything.
    – Koshiki – operating 100% Japan will not join the SOUP / PIPA
    – Shienko Box – 100% working china / korea will not join the SOUP / PIPA
    – ShareX BR – group UOL / BOL / iG say they will join the SOUP / PIPA

    Eux aussi ils allaient aussi sortir un Megabox like peut être ? …

    Megaupload n’est sûr le devant de la scène médiatiquement que parce qu’il était très utilisé et que son boss est un abruti finis qui a fait beaucoup parler de lui… Il se passe la même chose chez les autres hébergeurs.

    2. Aucun importance que TopSpin ne soit pas connus. Aujourd’hui les liens direct sont toujours donnés par les groupes sur leur facebook, twitter, etc… Les plus gros groupes du monde sont présent sur TopSpin, si vous ne connaissez pas ce site c’est que vous n’avez pas une bonne connaissance du paysage de la distribution mondiale de musique. Meilleurs ventes de TopSpin la semaine dernière : Noel Gallagher, Linkin Park, Beastie Boys, Lil Wayne…

      1. Normal, le site en lui même est fait pour les professionnels. C’est une plateforme.

        Ce sont les artistes qui créent leurs espaces et qui les intègrent a leur site internet, facebook ou je ne sais quoi d’autre. :)

        Crosses est un bon exemple (le nouveau groupe de Chino Moreno de Deftones) : http://www.crossesmusic.com/

    1. J’ai juste vérifié fileserve, ils vendent encore des premium contrairement a ce que tu affirmes. Business as usual.
      Videobb n’a pas l’air ferme, et je n’ai vu nul part une source fiable pour toute les autres informations. Sauf pour filesonic et uploaded.to.

      Et on aurait pu aussi en citer 20 autres qui n’ont rien change a leur habitudes.
      On peut même voir sur alexa que depuis que megaupload est down, le traffic vers ses concurrents augmentent.

    2. Liste qui me semble fantaisiste.
      Fileserve continue d’offrir ses compte premium, et videobb est toujours la.
      Mediafire called to testify source ?
      Toute le reste, source ?

      Et les dizaines d’autres qui ne sont pas cites ici, business as usual donc ?

      1. haha

        Ne répond pas trop vite, va au moins vérifier… Cette liste date de plusieurs jours, je ne le précise pas pour rien, j’avais la flemme d’aller faire une mise a jour pour chacun des hébergeurs…

        Fileserve a bloqué la totalité des liens pendant quelques jours pour faire le ménage. Maintenant il est utilisable, mais seulement pour du contenue légale, je viens de vérifier sur la board « wawa » dans la section films, la plus fréquenté de france, il n’y a plus de lien fileserve sur plusieurs pages… C’est finis pour Fileserve.

        Videobb a aussi été restreint, aux premium pendant quelques jours, ils ont supprimé la quasi totalité des contenus illégaux. Tu ne trouveras quasi plus aucun films ni série dessus.

        Mediafire est basé au Texas, et la totalité des gros hébergeurs sur le sol américain sont obligatoirement avec le FBI aux fesses.

        Filesonic était énormément utilisé aussi, c’est celui que j’utilisais le plus avec megaupload, et je suis un gros téléchargeur… Boum plus rien : http://www.filesonic.fr/

      2. Je n’ai pas précisé « qui date de plusieurs jours » pou rien. :)

        Fileserve ne peut plus servir pour du warez. Videobb non plus.

        Mediafire est basé au Texas, il te faut un dessin ?

    3. Damine,
      Ton information sur les hébergeurs est héronée

      – FileServe à changer sa position par peur et supprimer le contenu illegal pour les partage tout public, il reste touours possible de partazger au membre de ton groupe

      – FileJungle, effacement des fichier illégaux théorique, l’inaccessibilité pour les US est leur choix pour ce protéger
      – UploadStation l’inaccessibilité pour les US est leur choix pour ce protéger

      Filessonic, VideoBB appartiennent au groupe FileServe

      Bon j’arrête, ça me lourde de devoir tapper ce qui est sur le NET. En un mot renesigne toi un peu plus.

  8. On a même un site concurrent (Quodding.com) qui essai de se lancer en France mais qui est censuré par des sites, zdnet par exemple qui les censure ! Je trouve que c’est assez moyen quand ils censurent les commentaires que déposent les gens concernant ce site ! Et ils de disent démocratiques :p

  9. et usenet?comment ça se fait qu’ils n’y ont jamais touché?et soulseek?.de toutes façons tous les fai proposent un espace de stockage personnel avec echanges de fichier

    1. Parce que c’est utilisé par une minorité… Ça n’a aucun intérêt pour les ayants droit.

      Le DDL et le streaming ont été attaqués parce qu’ils étaient trop utilisés, trop facile d’accès et qu’en plus des gens se faisaient des millions de dollars de revenus avec des contenus qui ne leur appartient pas. C’est pas plus compliqué que ça.

    1. Moi tout ce que je vois c’est que la censure a tj été synonyme de régression dans l’histoire et qu’au contraire la réglementation (ou les lois si vous préférez) synonyme d’avancement.

      Là on arrive au problème ou l’un comme dans l’autre c’est fait n’importe comment tant au niveau de loi comme hadopi qui sont faites par des gens qui n’ont jamais tapé sur un clavier que de l’autre côté MU faite par des gens qui ont su profiter des failles du système.

      la seul vrai question que je me pose c’est jusqu’où c’est capable de dégénérer ou au contraire de s’adapter voir évoluer?

    1. Umondel le démontre très bien.

      Il ne connait pas => il disculpe/renie sans se poser de questions qui irait plus loin que le bout de son nez.

      Si il ne connait pas ça sous entend que comme je l’ai souligné en dessus il n’a jamais su réellement utilisé internet et a tj approuvé des lois tels qu’ Hadopi mais bon ensuite je m’avance peut être un peu loin……

  10. de toutes façons, ils pourrons fermer tous les sites qu’ils voudront ça changera rien. et vous savez pourquoi? parce que c’est utilisé par des millions de personnes ce qui fait qu’un autre site va le remplacer.
    d’ailleurs, désolé de te dire ça mais t’as tord, damien, sur un point; ce ne sont pas ces sites ou les personnes qui téléchargent dessus qui sont des voleurs mais les gars qui vendent les CD de film ou de musique parce qu’ils se font des millions sur le dos de pauvres naifs en les leur vendant à 20 euros (déjà qu’une bonne partie des ménages français pour ne citer que ceux de notre pays ont beaucoup de mal à manger tous les jours à leur faim alors c’est dégeulasse de mettre des prix hors normes pour des films de 2 H qu’on verra qu’une fois!).
    autre chose, les états-unis exerce une politique de répression depuis des décennis et abuse de son pouvoir économique, politique et industriel depuis trop longtemps et la fermeture de megaupload n’est qu’un exemple parmis tant d’autres. je suis d’accord qu’il faut protéger les séries à petit budget par exemple mais mettre des prix aussi élevé et attaquer un site et son directeur de cette manière est absolument inqualifiable et c’est une atteinte au droit d’accès à la culture de procéder ainsi. surtout si c’est pour protéger le lobby de ces Majors dont le sistème est pourri jusqu’à l’os!
    donc pour finir : à bas la tyrranie américaine et à bas le capitalisme!

    P.S. : inutile de répondre SURTOUT si c’est pour m’insulter parce que je ne revisiterais pas cette page web.

    @ lefouinneur : t’as parfaitement bien cerné le problème, notre civilisation est en train de régresser comme le montrent les crises économiques successives et les multiples bouleversement qu’il y a depuis à peu près 1 siècle. à croire que l’histoire est en train de se répéter…

    1. +1

      surtout quand ce sont aujourd’hui pour la plupart des films qui ne sont que de vulgaires copies de vieux films étrangers, adaptés de mangas japonais, etc…ou des suites : 4, 5, 6

  11. Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans cette histoire. En quoi MegaBox est-il une offre légale ? Il ne suffit pas de rémunérer (à 90%… 90% de quoi ?) pour devenir légal à ce que je sache.

    En fait, un ayant-droit peut même décider, s’il le souhaite, d’interdire la copie de son oeuvre sur un certain support. Comme sur un disque dur, par exemple.

    Je regrette, mais l’offre MegaBox ne semblait vraiment pas légal du tout.

    1. Euh tu dis d’la merde, évidemment que les artistes déjà sous contrat vont pas allez voir megaupload pour y mettre leur bande (et ainsi démolir les ventes du label chez qui ils sont). En aucun cas c’est illégal de développer une solution alternative de rémunération.

      Si tu peux éviter de balancer de telles conneries merci…

  12. Pas d’accord avec la fermeture de mégaupload. Par contre d’accord sur Jamendo! Jamendo n’a jamais rétribué les auteurs et en plus, les morceaux déposés sont grillés au niveau des droits d’auteurs. Je suis auteur compositeur et je me » méfie des sites comme jamendo. De toute façon, je suis répertorié à la SACEM et donc, je ne peux rien mettre » sur Jamendo. En plus, la sacem gère les droits d’auteurs passés, présents et futurs, et chaque fois que tu clique sur un morceau, tu encaisse 0,60 cents. Ce n’est pas 90 % de rien mais c’est au moins honnête. En plus, si quelqu’un trouve un artiste étant sorti de Jamendo, ce sera vraiment une nouvelle. Personne ne sort de là et en plus, on te grille le peu de droits que tu as. Les majors sont en train de perdre un business et rament pour en trouver un autre alors que les solutions sont déjà là.

    1. En meme temps, jamendo c’est sous creative commons, musique libre toussa.

      Si tu postes de la musique sur jamendo, c’est pour croire à un autre système que celui proposé par la SACEM. Le système de la rémunération volontaire. Et un plus grand pourcentage pour les milieux pro utilisant jamendo par rapport à la SACEM.

      Et je connais 2-3 artistes qui ont démarré sur jamendo et qui sortent à présent des albums via une autre plateforme.

  13. Si y’a bien un truc qui est chiant dans cet article, c’est pas son contenu, c’est qu’il déclenche les passions de détracteurs pour le moins ignorants. C’est vraiment relou de lire un tel nombre d’absurdités et de mecs qui se prennent pour des pseudos juristes dans les commentaires.

  14. Quand vous aurez compris que le capitalisme (une concurrence libre et non faussée) est la plus grande arnaque de tous les temps, une utopie.
    les médias y ont été fort pour tenter de décrédibiliser kim dotcom en le faisant passer pour un gros vilain parcequ’il vit dans le faste, et le faire passer pour un vulgaire pirate.
    et les riches PDG, vous croyez qu’ils font quoi de leur thune ?
    c’est sur qu’il y a des gens assez puissants qui ont tenté de le faire taire pour de bon, car il représentait une trop grosse menace en tant que concurrent face aux apple, bmg, sony et compagnie…
    malheureusement pour ces abrutis, de nouvelles offres apparaitront tot ou tard; le modèle est validé. il n’y a plus qu’à répliquer le modèle mégabox, avec d’autres techniques de cryptage

    1. a la base, megaupload n’est pas un site de partage de fichiers illégalement téléchargés, mais un site de partage tout court.
      ils avaient un système pour retirer automatiquement les fichiers partagés qui violaient les copyright. d’ailleurs ca arrivait souvent de charger une URL megaupload, et de ne pas trouver de fichier, et à la place un message disant que le fichier a été retiré en raison de copyright.
      et pourtant le FBI a fait fermer tout megaupload. c’est pas megaupload en lui meme qui posait problème. ce qu’ils ont fait est bien illégal et abusif et anti-démocratique!

    2. Bjr. Le titre « MegaUpload a bien été fermé à cause de sa future offre légale ! » est doublement un mensonge :
      1- c’est tout au plus une supposition émise par certains, mais plus probablement un coïncidence vu le nombre de mois qu’a pris la procédure aux USA pour en arriver là ;
      2- l’offre MégaBox n’a rien de légal ! Son principe est de voler les espaces publicitaires des autres sites pour y placer des annonces à leurs profit. A ce que je sache le vol est punissable dans la majorité des pays, sinon tous…