L’État français perd son AAA

Publié Par Contrepoints, le dans Économie internationale

Cela faisait un moment qu’on pouvait s’y attendre, mais c’est maintenant officiel : l’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé la France selon une source gouvernementale s’exprimant à l’AFP.

Cette perte du triple-A reflète logiquement la dégradation continue de l’état général des finances du pays et l’absence de mesures concrètes efficaces pour remettre le budget et l’économie de l’État français vers le chemin d’une gestion saine.

SarkozyCette dégradation ne doit pas étonner les fidèles lecteurs de Contrepoints qui ont été régulièrement avertis que les gesticulations du gouvernement en place et les effets d’annonces du président Sarkozy ne serviraient à rien tant la situation globale n’a cessé d’empirer. D’autre part, Nicolas Sarkozy avait lui-même tenté de préparer les opinions à cette dégradation en prévenant, dès le 12 décembre 2011, qu’un tel changement de note n’était pas insurmontable :

Si les agences devaient nous le retirer, nous affronterions cette situation avec sang-froid. Ce serait une difficulté de plus, mais pas insurmontable.

Maintenant que la chose est faite, on lui souhaite en tout cas autant de sang-froid qu’il en avait alors montré et que cette pondération soit partagée par le marché et les indices boursiers.

Laisser un commentaire

    1. Je répétais tellement à mes proches que ça allait venir que je commençais à m’inquiéter. Est-ce que finalement, mes lectures & analyses s’étaient trompées ? Et bien non ! :)