Arrivée anticipée de Free Mobile?

Publié Par Contrepoints, le dans Sciences et technologies

Free Mobile continue de susciter des rumeurs, nourries par le silence de la direction qui se refuse à toute communication. Dernières suppositions en date, une arrivée plus rapide que prévue sur le marché, avant même la fin 2011.

Les suppositions sont nourries par des déclarations de François Sorel, animateur sur BFM Radio et de la Chaîne Techno sur le Web. Ce dernier, spécialiste technologies, affirme que Free a atteint dès aujourd’hui le seuil de 27% de couverture de la population, seul qui lui était nécessaire pour se lancer. Dans l’immédiat, le reste de la population sera couverte par un accord avec Orange.

Le même François Sorel de publier également sur son compte Twitter ce qui est selon lui une des futures cartes SIM Free Mobile.

Enfin, dans les zones de test de Free, un réseau baptisé 20815 aurait fait son apparition. Un nom de code derrière lequel se cache le réseau mobile de Free Mobile selon PC World.

Au vu des rumeurs contradictoires qui ont pu circuler, les informations restent à prendre avec des pincettes, mais la source dont elles émanent tend à les crédibiliser.

En tout cas, quelle que soit la date d’arrivée de Free Mobile sur le marché, ce sera une bonne nouvelle pour la concurrence et surtout pour le consommateur, dont l’opérateur entend se faire le défenseur.

Contrepoints a déjà consacré plusieurs articles à Free Mobile

  1. « un réseau baptisé 20815 »

    Il s’agit bien de l’identifiant du PLMN de Free. http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_mobile_terrestre_public

    L’opérateur rencontre de grosses difficultés pour déployer son réseau sur Paris intramuros et le % de Tpop annoncé serait largement surestimé et loin de refléter la réalité de couverture.

    Il s’est d’ailleurs fendu d’une lettre assez virulente adressée à la mairie de Paris, dans laquelle il dénonce les obstacles et le manque de coopération de la municipalité. D’un côté, il a des impératif de couverture et, de l’autre, les collectivités lui mettent des battons dans les roues, car pour qu’un site soit implanté chez un bailleur privé il faut bien évidemment l’accord de la marie, qui bien souvent le refuse.

    1. Sources?

      En tout cas, les mairies ont perdu, hier, leurs pouvoirs de décision pour les antennes

      1. « Sources? »

        Une réunion inter-opérateurs il me semble (AFOM). Je travaille dans le secteur.

        « En tout cas, les mairies ont perdu, hier, leurs pouvoirs de décision pour les antennes »

        Bonne nouvelle. Sources ? 🙂

        1. « En tout cas, les mairies ont perdu, hier, leurs pouvoirs de décision pour les antennes »

          C-a-d ?

Les commentaires sont fermés.