Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Robert P. Murphy est chercheur associé au Mises Institute et professeur à la Mises Academy. Il a écrit plus de 100 articles pour les profanes sur l'économie de marché libre. Il est l'auteur de "The Politically Incorrect Guide of capitalism" (Regnery 2007). Il a également publié plusieurs articles universitaires et des notes dans des revues, dont The Journal of the History of Economic Thought, The American Journal of Economics and of Sociology, et The Review of Austrian Economics.
0 followers

Articles

Par Robert Murphy. Un article de la Foundation For Economic Education

[caption id="attachment_8919" align="alignleft" width="235"] Ludwig von Mises (Crédits : LVMI, licence Creative Commons)[/caption]

Pour les intellectuels du début du XXe siècle, le capitalisme ressemblait à l’anarchie. Pourquoi, se demandaient-ils, ferions-nous confiance à des indications réfléchies quand nous construisons une maison mais pas quand nous construisons une économie ?

À cette époque, il était à la mode chez les intellectuels socialistes d’a... Poursuivre la lecture

Par Robert P. Murphy, depuis les États-Unis.

Plus je lis Le capital au XXIe siècle de Thomas Piketty, plus je le trouve mauvais. Prenez ce passage :

Il faut également ajouter la violence extrême de la crise des années 1930 aux États-Unis, ce qui conduit très vite à la mise en accusation des élites économiques et financières, dont il apparaît de plus en plus clairement aux yeux de l’opinion qu’elles se sont enrichies tout en conduisant le pays au désastre (rappelons que la part des hauts revenus dans le revenu national américain... Poursuivre la lecture

En se basant sur les propres données que Paul Krugman déploie pour étayer ses thèses, nous pouvons constater que l’approche autrichienne d'économie est bien plus pertinente pour expliquer la crise que la théorie keynésienne.

Par Robert P. Murphy, depuis les États-Unis. Cela fait quelques billets de blog que Paul Krugman utilise des graphiques et des tableaux pour (prétendument) prouver la supériorité de ses idées sur celles de l’École autrichienne. Pourtant, comme je vais le montrer dans cet article, je peux utiliser ses propres sourc... Poursuivre la lecture

Dans un article publié sur le site du Mises Institute le 29 août 2011, Robert Murphy conteste la "réfutation" du sophisme de la vitre cassée par les keynésiens. Traduction de Jacques Peter, Institut Coppet.

« Les keynésiens ont récemment lancé une contre-attaque au reproche qui leur a été fait d’être victimes du sophisme de la vitre brisée. »

« Les keynésiens supposent que le marché peut se trouver pris dans une « trappe à liquidité » dans laquelle les avantages mutuels du commerce ne se produisent pas. »

Les économistes ... Poursuivre la lecture