IFOP x Finfrog – enquête sur le stress budgétaire des Français

Hausse des prix, stress budgétaire, gestion du budget, renoncement… Quel est l’état d’esprit et la réalité de ces Français ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
budget by GotCredit(CC BY 2.0)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

IFOP x Finfrog – enquête sur le stress budgétaire des Français

Publié le 25 mars 2022
- A +

Par Finfrog.

Finfrog a conduit avec l’Ifop une enquête auprès des Français qui gagnent moins de 2000 euros par mois. Hausse des prix, gestion du budget, renoncement… Quel est l’état d’esprit et la réalité de ces Français ?

Gagner moins de 2000 euros par mois, le quotidien de 40 millions de Français

Si ce seuil symbolique regroupe une multitude de situations qui ne relèvent pas toutes de la précarité, il convient de s’interroger quant à l’état d’esprit et au vécu de ces Français, qui, à défaut d’être forcément pauvres, ne sont pas riches. Comment vivent-ils cette période marquée par la hausse des prix ?

Une peur de l’inflation exacerbée par des situations financières déjà compliquées

95 % affichent leur inquiétude sur le sujet de l’inflation des prix, dont 67 % que cela inquiète « beaucoup ».

62 % estiment s’en sortir difficilement avec leurs revenus, soit deux tiers.

Pour cause, au 10 du mois il reste moins de 100 euros sur le compte en banque de la moitié d’entre eux.

Les difficultés à boucler le mois ont un fort impact psychologique

72 % se disent stressés au quotidien par les difficultés à boucler le budget.

52 % souffrent d’insomnies à cause de la gestion de leur budget.

Les femmes et les foyers avec enfants plus durement impactés

Les femmes sont plus inquiètes que les hommes face à l’augmentation des prix :

73 % d’entre elles sont très inquiètes contre 60 % pour les hommes. L’inquiétude est également plus vive pour les foyers ayant des enfants.

78 % d’entre eux ont peur de tomber dans la pauvreté contre 54 % pour les foyers sans enfants.

Entre système D et projets d’épargne, des jeunes plutôt optimistes

56 % des moins de 35 ans vendent régulièrement sur des sites d’occasion.

69 % des moins de 35 ans choisiraient d’épargner avec 300 euros de plus par mois.

64 % des 18-24 ans considèrent que leur situation sociale est identique ou meilleure que celle de leurs parents.

Méthodologie

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et qui gagne moins de 2000 euros nets par mois.

Cette population correspond aux Français qui ont pu bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros versée par le gouvernement en décembre 2021.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 17 février 2022.

Pour en savoir plus : contact@finfrog.fr

Source : https://finfrog.fr/publications/etude-finfrog-ifop

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Comme le rapportent les médias, les dirigeants ont réponse à tout. Prix du carburant faibles ? Ils les remontent avec des taxes. Trop élevés ? Ils donnent des aides.

La Dépêche :

« L'indemnité carburant de 100 euros, disponible depuis lundi 16 janvier, a déjà été demandée par plus de 825 000 foyers uniquement lors de cette première journée. Cette aide concerne 50 % des ménages les plus modestes, qui disposent d'un revenu fiscal de référence inférieur à 14 700 euros en 2021. »

Vous prenez la voiture ? Obtenez donc un chèqu... Poursuivre la lecture

assiette de petit déjeuner
7
Sauvegarder cet article

Oh, encore une nouvelle proposition de loi ! Et celle-ci ne porte ni sur l’emploi du féminin dans certaines professions, ni sur l’interdiction de la fessée et engendrera probablement un débat moins délicatement décalé que celui sur la tenue des députés en séance : elle touchera les produits de grande consommation ! Chic, les députés s’intéresseraient-ils aux problèmes concrets des Français, pour une fois ?

Rassurez-vous, il n’en sera rien.

Ou plutôt, disons que si ce projet de loi concerne bel et bien des problèmes concrets pour... Poursuivre la lecture

spirale
2
Sauvegarder cet article

Nombreux sont ceux qui essaient de comprendre le sens du mot inflation.

L’inflation va-t-elle impacter notre façon de vivre ? Représente-t-elle un danger ? Les solutions existent-elles ? Est-il judicieux d’être résilient ou d’être résistant ?

Il semble évident que cette crise touche d’abord les populations les plus fragilisées et nous sommes face à une situation pour laquelle nous nous devons de trouver des solutions.

Le pourcentage de la dette mondiale par rapport au PIB est passé de 200 % en 1999 à 350 % en 2021.

Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles