IFOP x Finfrog – enquête sur le stress budgétaire des Français

Hausse des prix, stress budgétaire, gestion du budget, renoncement… Quel est l’état d’esprit et la réalité de ces Français ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
budget by GotCredit(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

IFOP x Finfrog – enquête sur le stress budgétaire des Français

Publié le 25 mars 2022
- A +

Par Finfrog.

Finfrog a conduit avec l’Ifop une enquête auprès des Français qui gagnent moins de 2000 euros par mois. Hausse des prix, gestion du budget, renoncement… Quel est l’état d’esprit et la réalité de ces Français ?

Gagner moins de 2000 euros par mois, le quotidien de 40 millions de Français

Si ce seuil symbolique regroupe une multitude de situations qui ne relèvent pas toutes de la précarité, il convient de s’interroger quant à l’état d’esprit et au vécu de ces Français, qui, à défaut d’être forcément pauvres, ne sont pas riches. Comment vivent-ils cette période marquée par la hausse des prix ?

Une peur de l’inflation exacerbée par des situations financières déjà compliquées

95 % affichent leur inquiétude sur le sujet de l’inflation des prix, dont 67 % que cela inquiète « beaucoup ».

62 % estiment s’en sortir difficilement avec leurs revenus, soit deux tiers.

Pour cause, au 10 du mois il reste moins de 100 euros sur le compte en banque de la moitié d’entre eux.

Les difficultés à boucler le mois ont un fort impact psychologique

72 % se disent stressés au quotidien par les difficultés à boucler le budget.

52 % souffrent d’insomnies à cause de la gestion de leur budget.

Les femmes et les foyers avec enfants plus durement impactés

Les femmes sont plus inquiètes que les hommes face à l’augmentation des prix :

73 % d’entre elles sont très inquiètes contre 60 % pour les hommes. L’inquiétude est également plus vive pour les foyers ayant des enfants.

78 % d’entre eux ont peur de tomber dans la pauvreté contre 54 % pour les foyers sans enfants.

Entre système D et projets d’épargne, des jeunes plutôt optimistes

56 % des moins de 35 ans vendent régulièrement sur des sites d’occasion.

69 % des moins de 35 ans choisiraient d’épargner avec 300 euros de plus par mois.

64 % des 18-24 ans considèrent que leur situation sociale est identique ou meilleure que celle de leurs parents.

Méthodologie

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et qui gagne moins de 2000 euros nets par mois.

Cette population correspond aux Français qui ont pu bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros versée par le gouvernement en décembre 2021.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 17 février 2022.

Pour en savoir plus : contact@finfrog.fr

Source : https://finfrog.fr/publications/etude-finfrog-ifop

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

 

Lors de sa confirmation comme ministre de l’Économie et des Finances du nouveau quinquennat du Président Macron, Bruno Le Maire a déclaré que la priorité du nouveau gouvernement sera la "protection des Français contre l'inflation", proche de 5 % sur un an en avril 2022.

"Dès demain nous allons donc nous atteler à la préparation du projet de loi sur le pouvoir d’achat », a affirmé le ministre de l'Économie et des Finances, reconduit vendredi 20 mai 2022 dans ses fonctions. "Je recevrai dès lundi les acteurs économiques pour étu... Poursuivre la lecture

« La Commission européenne envisage un nouvel emprunt pour reconstruire l'Ukraine, dévastée par bientôt trois mois de guerre. » indique TF1 info qui précise « une éventuelle levée de fonds suscite toutefois des réticences dans les pays du nord de l'Union. »

Après 750 milliards d'euros de dette commune émise pour le plan européen de relance post-covid, Bruxelles se sent pousser des ailes et propose maintenant d’aider à la reconstruction de l’Ukraine.

Signalons à tout hasard à Bruxelles que l’Ukraine est encore en démolition, aucu... Poursuivre la lecture

cryptomonnaies
3
Sauvegarder cet article

Par Liz Wolfe. Un article de Reason

Le monde des crypto-monnaies a pris une raclée la semaine dernière. Le prix du bitcoin est tombé à des niveaux jamais vus depuis 2020 ; Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies, a vu son action s'effondrer ; et un stablecoin important appelé Terra, ainsi que sa crypto-monnaie associée, Luna, se sont effondrés.

En réponse, les opposants aux crypto-monnaies se sont emparé de Twitter pour danser sur la tombe du bitcoin, et les subreddits qui étaient auparavant remplis de célébrations... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles