Laissez-faire français : Cantillon (4)

Voici un auteur qui vous fera de l’effet ! Cantillon plaçe l’entrepreneur au centre de la dynamique économique, et pose les bases d’une théorie monétaire de la monnaie saine.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Laissez-faire français : Cantillon (4)

Publié le 11 octobre 2020
- A +

Par Benoît Malbranque.

Voici un auteur qui vous fera de l’effet (Cantillon bien sur !). Certains n’ont pas hésité à le qualifier de fondateur de la science économique moderne, détrônant ainsi Adam Smith. Il est vrai que Cantillon est un pionnier en matière d’élaboration de « lois générales de l’économie ». Plaçant l’entrepreneur au centre de la dynamique économique, il critique le système de Law et pose les bases d’une théorie monétaire de la monnaie saine.

 

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Quelle bêtise: la théorie de l’extraction des richesses. Et si il n’y a plus, on fait comment. S’il n’y a de plus de poissons comestibles dans les mers, on pêchera quoi. Pareil pour les minéraux. Quand a la méritocratie c’est la plus inégale des sociétés humaines; tu travailles plus, tu gagnes plus. Et si il te manque un doigts?

    • S’il te manque un doigt, tu prends pitié de tous ceux qui sont encombrés d’un doigt supplémentaire et tu choisis librement de leur faire don d’une partie de ce que tu as créé.

    • Le socialiste pense que l’homme est naturellement mauvais (comme lui ?). Alors que le libéral trouve les solutions à la misère, par le don et la miséricorde.

  • L’entrepreneur (manufacturier, éleveur, agriculteur) n’est rien , une poussière infime, à côté du valeureux-fonctionnaire-roi-producteur-exportateur enfin « money-maker » en somme ! heureusement qu’ils sont là (las?) sinon rien ne fonctionnerait, même ceux qui apparemment seraient qualifiés d’inutiles peuvent le cas échéant remplacer un de leur collèges défaillant, ce qui arrive souvent, et ce remplaçant recommence le « travail » à zéro pour montrer qu’il sait mieux faire . . . des conneries plus grosses que lui, travail que le titulaire en reprenant sa place va s’empresser de jeter à la poubelle pour recommencer lui-même à zéro !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En France, nous serions tentés de dire Non, tant le battage médiatique incessant assimilant l’écologie à une posture étatiste, nécessitant de lourds sacrifices fiscaux et un contrôle renforcé de nos comportements et modes de vie est la norme.

 

Une autre écologie est possible

Et la bonne nouvelle, c’est qu’elle existe déjà… Malgré le silence des médias.

L’écologie véritable n’est pas particulièrement marquée politiquement. Étymologiquement, écologie signifie « économie de la maison »… Ce qui signifie tout simplement ... Poursuivre la lecture

Par Damien Theillier.

Le bac de philo, c'est aujourd'hui. Chaque année, sont donnés au programme un certain nombre de notions ainsi qu’une liste d’auteurs académiques, de Platon à Sartre, pour résumer.

C’est un programme éclectique, qui laisse au professeur une grande marge de manœuvre pour faire les choix qui conviennent à son cours. La contrainte étant de fournir aux élèves un aperçu suffisamment complet des grandes écoles de pensée, afin qu’ils puissent traiter les sujets du bac sans faire de récitation, mais en exerçant leur... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Imaginez. Victime d’un accident de bus, vous vous réveillez dans un monde où l’idéologie woke, c’est-à-dire progressiste et socialiste, a totalement triomphé.

C’est ce qui arrive à Michelangelo, le héros du premier roman de Michel Kelly-Gagnon, Base Type Null. Pour les amis de la liberté et les défenseurs des droits individuels, le nom de Michel Kelly-Gagnon n’est pas inconnu : avocat de formation, ancien chef du Conseil du Patronat du Québec, il est le dynamique président de l’Institut économique de Montréal, le plus important think t... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles