La doctrine de la souveraineté, une superstition constructiviste ? (vidéo)

Hayek considère que l’idée selon laquelle il existerait un pouvoir illimité source de tous les autres est une idée fausse et dangereuse. C’est une illusion.

Par Corentin de Salle.

Comme l’État est fondé par l’ensemble des membres de la société, on en tire l’idée que le peuple est à l’origine de toutes les normes. Le peuple est – et demeure – souverain. C’est la théorie de la souveraineté populaire. Cette source du pouvoir est illimitée.

Toutes les lois sont faites au nom du peuple. Et la volonté du peuple est véhiculée par ses représentants démocratiquement élus. Or, Hayek considère que l’idée selon laquelle il existerait un pouvoir illimité source de tous les autres est une idée fausse et dangereuse. C’est une illusion. Illusion malheureusement très répandue et même consacrée… Corentin de Salle explicite ici ce point important et souvent incompris de la vision libérale.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.