Alain Madelin : « Il faut remettre les idées à l’endroit »

Quand les idées fausses prospèrent, la politique s’égare.

Par Alain Madelin.

Que d’idées fausses ! Que d’idées courtes ! Que d’idées reçues !

Je suis sûr que tout comme moi vous désespérez de la pauvreté de nos débats publics, de l’antilibéralisme primaire qui le plus souvent s’en dégage.

Et pourtant il n’y a rien de plus important que les idées. Ce sont elles qui conduisent le monde. Quand les idées fausses prospèrent, la politique s’égare.

Nous voici à un moment où nos idées libérales sont plus que jamais nécessaires mais où elles sont aussi plus que jamais susceptibles d’être entendues par des Français qui se cherchent.

Si aujourd’hui tant de Français souffrent ce n’est pas comme on veut leur faire croire en raison du pseudo système libéral qu’ils subiraient, mais bien de l’absence de vraies politiques libérales.

Vous pouvez contribuer à REMETTRE LES IDÉES À L’ENDROIT.

Dans le combat des idées, Contrepoints s’est affirmé comme l’indispensable quotidien d’expression des idées libérales dans leur diversité.

Vous devez ne pas être seulement des lecteurs attentifs et reconnaissants mais devenir tout comme moi des supporters actifs.

Pour faire vivre Contrepoints bien sûr.

Mais aussi pour aller plus loin, pour donner à Contrepoints une meilleure visibilité au cœur des réseaux sociaux, pour élargir son influence auprès des relais d’opinion.

Qu’en dites-vous ? Voulez-vous vous joindre à moi maintenant en soutenant Contrepoints ?

Cliquez ici pour faire porter vos idées libérales

Avec mes plus vifs remerciements et en toute amitié libérale,

Alain Madelin