Contrepoints à la Société du Mont Pèlerin

Créée en 1947 sous l’égide de Friedrich Hayek, la Société du Mont Pèlerin rassemble les plus grands esprits libéraux du monde. Frédéric Mas, journaliste à Contrepoints, fait partie des invités.

Cette semaine, la rédaction de Contrepoints est présente à la réunion de la Société du Mont Pèlerin.

Une occasion unique pour plonger au cœur de la pensée libérale d’aujourd’hui, et pour approfondir les liens entre compétition, innovation et la poursuite du bonheur – le thème de l’édition 2018.

Frédéric Mas, présent sur place, travaille à extraire pour vous la substantifique moelle de ces interventions et rencontres. Il nous donnera un aperçu du foisonnement d’idées qui dure depuis trois jours maintenant à Gran Canaria, par une sélection de certaines interventions.

Vous pouvez trouver le programme détaillé de la semaine ici :

https://mps2018.es/program-full-description/

Dès le premier jour, l’importance de la liberté pour le progrès et de la croissance économique est au centre du débat. Les présentations d’Erik Beinhocker, Matt Ridley, Adam Martin, Viktor Vanberg, entre autres, nous rappellent qu’aussi bien en matière d’innovation technologique que d’institutions politiques, les meilleures idées émergent via l’expérimentation, la sélection du plus adapté par l’évolution, la coopération et la compétition de plusieurs cerveaux… pas par l’intelligence supérieure d’un architecte omniscient.

Écouter William Easterly, Marian Tupy, Adam Martin, entre autres, met en lumière l’importance de toujours choisir la liberté et la collaboration bottom-up à la coercition et l’interventionnisme, aussi bien pour accompagner le développement de pays et la recherche des meilleurs gouvernements que pour résoudre le problème de surpopulation. Enfin, l’optimisme est à l’honneur lors de la soirée, avec un entretien informel entre Matt Ridley et Peter Thiel.

Les interventions du deuxième jour tournent nos regards vers la culture et les liens sociaux. Avec Tara Smith, du Ayn Rand Institute, il s’agit de prendre conscience de l’importance du lien entre libertés intellectuelles (liberté de pensée, liberté d’expression) et libertés économiques. Plus tard dans la journée, c’est Deirdre McCloskey qui insiste sur l’importance des idées pour l’explosion de la croissance économique, et Virginia Postrel qui nous exhorte à nous intéresser aux liens entre économie et culture. Alain Bertaud et Sandy Ideka nous ont présenté ensuite le futur des villes, lieux de créativité par le désordre, mais aussi terrains de jeux des urbanistes et des planificateurs fous.

Et les prochains jours s’annoncent tout aussi prometteurs ! Ici, les plus grands penseurs du monde libéral se retrouvent pour partager leur amour de la liberté, pour confronter leurs idées et créer les idées de demain.