Tocqueville par Raymond Aron [Vidéo]

Une émission de télévision datée de 1963 où Raymond Aron présente l’oeuvre d’Alexis de Tocqueville.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Tocqueville by AK Rockefeller(CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Tocqueville par Raymond Aron [Vidéo]

Publié le 19 juin 2017
- A +

Par Jean-Baptiste Noé.

On notera l’ignorance de l’étudiant en sciences politiques, interrogé au début de l’émission, qui raconte n’importe quoi sur Tocqueville, mais avec un certain brio. Non, il n’a pas vécu à la fin du XVIIIe siècle et il n’a pas été membre de la constituante. De même, contrairement à ce que dit l’émission, Tocqueville n’est pas mort en Normandie mais à Cannes et il n’a presque pas vécu à Tocqueville.

En dépit de ces erreurs grossières, l’intervention de Raymond Aron reste magistrale.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Superbe document d’introduction à l’oeuvre de Tocqueville ; magnifiquement réalisé. Quelques petites erreurs mineures. Tocqueville est né à Paris et non à Verneuil-sur-Seine. La conclusion sur la démocratie n’est pas tirée des Souvenirs mais de la conclusion de la Seconde démocratie publiée en 1840. Tous les sujets abordés par Tocqueville sont présentés sauf peut-être la nature et le rôle des armées. Pour approfondir deux ouvrages de Jean-Louis Benoît : Tocqueville, Perrin, 2013 et Dictionnaire Tocqueville, Nuvis, 2017.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
la liberté
5
Sauvegarder cet article

La guerre russe en Ukraine place une fois de plus le monde occidental, le monde des démocraties libérales, face à ses renoncements et ses douloureuses contradictions.

Comme dans les années 1930 face à l'Allemagne, l'Italie et l'URSS, on le voit se lever au nom de ses principes face à l'autoritarisme brutal d'un Vladimir Poutine, mais on le voit aussi se braquer dans des certitudes sociales et/ou climatiques qui lui font imposer ses jolies politiques d'en haut en oubliant qu'il tient ses pouvoirs des individus. Exemple typique, les zone... Poursuivre la lecture

Première partie de cette série ici.

Seconde partie de cette série ici.  

Troisième partie de cette série ici.

Quatrième partie de cette série ici.

Cinquième partie de cette série ici.

 

Entre raison et passion la lutte continue

Après la publication du Spectateur Engagé, Michel Contat, un proche de Sartre a estimé dans un article du quotidien Le Monde que le dialogue entre Sartre... Poursuivre la lecture

Première partie de cette série ici.

Seconde partie de cette série ici.  

Troisième partie de cette série ici.

Quatrième partie de cette série ici.

 

Un grand penseur et un grand passeur

Au total, les options politiques et les valeurs qu’il défend font de lui un libéral, mais un libéral d’une espèce un peu curieuse puisqu’on a pu dire de lui qu’il a passé sa vie à aller à gauche en tena... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles