1. Pépère va finir par se sentir à l’étroit dans ses 12%.
    C’est aussi pratique que de marcher avec des chaussures de deux pointures en dessous !

    1. Seul problème: même à 0%, il continuerait à s’y croire….L’élection présidentielle ne se « joue » que dans les 3 mois précédents…..Donc conséquence: « il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué »….Il est suffisamment cynique (au même titre que les autres actuellement déclarés) pour avoir encore toutes ses chances…..Il suffirait d’un attentat à 48 heures de la présidentielle pour qu’il remonte et finisse par l’emporter…..Hélas

Les commentaires sont fermés.