Monsieur a la migraine, de Valérie Cohen

Distrayant et sans prétention thérapeutique, ce récit donne matière à réflexion.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Monsieur a la migraine, de Valérie Cohen

Publié le 23 août 2015
- A +

Par Francis Richard

monsieur-a-la-migraine-cohenLe désir féminin ? Les femmes elles-mêmes ont souvent du mal à savoir ce que c’est. Alors, les hommes… Pourtant, quand le désir féminin (ou masculin) disparaît, la vie de couple devient problématique… Dans Monsieur a la migraine, Valérie Cohen raconte les histoires, et l’histoire, de quatre femmes confrontées à de telles frustrations et insatisfactions.

Anna Delavigne, cinquante-quatre ans, est mariée à Edgard Breton. Ils ont deux grands fils. Cela fait pourtant trente ans qu’elle connaît la bérézina sensuelle. Son corps est devenu hermétique au plaisir quand elle se soumet au devoir conjugal. Elle se sent menottée, prisonnière d’un « Edgard aussi romantique qu’un bidet ».

Noémie Roche, quadragénaire, est mariée à Alexander, un avocat fiscaliste de renom, divorcé, comme elle. Elle a deux grandes filles. Il a un grand fils. Depuis six mois la libido d’Alexander est malheureusement en berne. Son corps à elle a terriblement faim et Monsieur ne peut la satisfaire : Monsieur a la migraine…

Julie Blum, trente-trois ans, est séparée de Guy depuis treize mois. Ils ont eu quatre enfants ensemble. Depuis leur séparation, cette secrétaire de rédaction, à mi-temps, d’un magazine médical, est « jouisseuse occasionnelle » : « Des rencontres factices et des plaisirs sans lendemain pour des orgasmes sans âme. »

Lucía est une amie de Noémie. Elle a fui l’Argentine et Alberto Fernandez, un homme marié : « Il était de ces hommes qui vous attachent à eux et décident de la longueur de la laisse. » Professeur d’espagnol dans l’école où Noémie enseigne le français, elle fait des massages pour améliorer son ordinaire. Devenue frigide, elle est « en attente d’un mec bien ».

Ces quatre femmes se retrouvent quatre vendredis de suite pour des groupes de parole et de partage dans le salon d’un hôtel. Ces groupes sont animés par Patrice Denis, sexothérapeute, architecte du désir – il est réellement architecte à l’origine -, pour rénover et transformer leurs espaces affectifs et sensuels, tout en développant leur potentiel érotique…

Anna est venue sur la recommandation de son gynécologue ; Noémie sur celle de Lucía qui a lu un article sur le sujet dans une revue ; et Julie grâce à un bon pour ces quatre soirées entre femmes, que lui ont offert ses plus vieux amis, connus sur les bancs de l’école, Thierry, Maryse et Nathalie, en guise de cadeau pour son trente-troisième anniversaire.

Valérie Cohen relate dans ce roman plein d’humour, et assez piquant par moments, ces quatre séances originales de thérapie de groupe, purs fruits de son imagination documentée ; les liens qui se nouent inévitablement entre les quatre participantes ; les changements dans leurs vies de femmes qui en résultent.

Tout en étant distrayant, et sans prétention thérapeutique, ce récit donne ainsi forte matière à réflexion, que ce soit une femme ou un homme qui le lise : s’il ne faut pas prendre le désir féminin à la légère, ne faut-il pas lui rendre cependant toute sa légèreté pour qu’il opère sous la couette avec succès ?

Valérie Cohen, Monsieur a la migraine, Éditions Luce Wilquin, 160 pages, 18 Août 2015.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Gaspard Koenig.
2
Sauvegarder cet article

Gaspard Koenig a publié un nouvel essai politique : Contr’un, pour en finir avec l’élection présidentielle en France.

Son ouvrage est un récit de campagne, un réquisitoire libéral contre l’élection présidentielle au suffrage universel direct, ainsi qu’un livre de propositions de réformes en faveur d’une conception parlementariste de la vie politique française.

 

La campagne présidentielle en France : exigence d’omniprésence, d’omniscience, d’omnipotence

Il fait d’abord le récit critique de la campagne présidentielle ... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore.

 

Frankenstein est l'une de ces histoires dont on entend parler durant l'enfance sans pouvoir se rappeler dans quelles circonstances. Quoi qu'il en soit, c'est mon cas.

Nous savons que le monstre est grand et vert, qu'il a une tête carrée et des cicatrices. Nous savons qu'il était mort et a été ramené à la vie par un médecin fou. Nous pressentons qu'il n'est pas exactement mauvais mais incompris. Du moins, c'est ce dont je me souviens.

Voyez-vous, je n'ai lu pour la première fois le roman ef... Poursuivre la lecture

Photo de Ludwig von Mises
4
Sauvegarder cet article

À la fin de 1958, l'économiste Ludwig von Mises donna une série de conférences à des étudiants en Argentine. En 1979, après sa mort, sa femme Margit les publia sous la forme de Six Leçons.

Avec l'Institut Mises France, les Éditions John Galt viennent de publier une traduction en français de ces leçons d'économie ignorées par beaucoup, en particulier par les soi-disant élites.

 

Le capitalisme

Les améliorations des conditions de vie des Hommes sont dues aux entreprises capitalistes dont les dirigeants, innovateurs, o... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles