Vidéo : Samsung Truck imagine la vidéosécurité routière

Un dispositif vidéo qui permettrait de réduire les accidents dus aux poids lourds, c’est possible !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Vidéo : Samsung Truck imagine la vidéosécurité routière

Publié le 16 juin 2015
- A +

Par Charles Bwele.

Charles Bwele

L’agence argentine de design Leo Burnett s’est associée à la firme coréenne Samsung pour développer un concept qui ravira sûrement les automobilistes et les ministères des Transports.

Le dépassement d’un poids lourd sur une route nationale est toujours une manœuvre délicate à cause du manque de visibilité et d’une mauvaise anticipation qui causent chaque année de nombreux accidents.

Imaginée par Leo Barnett et Samsung, la technologie Samsung Truck est un dispositif de 4 caméras placées à l’avant du poids lourd qui projettent les images de la route sur 4 grands écrans incrustés à l’arrière de la remorque, et offrent une bonne visibilité de jour comme de nuit. Ainsi, l’automobiliste roulant derrière le camion a la même perspective de la route et de son horizon que le chauffeur routier et peut entreprendre un dépassement en toute sécurité. Si la firme coréenne persiste et signe, ça peut marcher…

Sur le web

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • La tendance étant à ce que tous les véhicules roulent à la même vitesse, entre la limite et la limite +5%, il n’y aura bientôt plus besoin de doubler les camions.

  • Toute idée est bonne à développer.

  • tu m’étonne que SAMSUNG promotionne ça, en bon fabricant de dalles LCD, ça le fait !

    imaginez, 4 écrans fois je ne sais pas combien de milliers de camions…
    Pas très écolos pour le coup, un truc comme ça doit consommer dans les 300W j’imagine.

  • C’ est séduisant mais à y réfléchir je ne prend pas parce que l’ information j’ y crois mais dans le véhicule qui va doubler avec un écran bien plus petit et pas forcément par une image réelle comme ici

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les politiques n’aiment pas l’innovation. Ils la tolèrent si celle-ci se fait dans des laboratoires agréés, avec marqué « innovation » au-dessus de l’entrée et sur les papiers à en-tête, et avec des subventions décidées en commission et un planning bien défini : janvier, définition des objectifs ; février, rédaction du rapport préliminaire destiné aux politiques ; mars, échanges avec les politiques ; avril, mai, juin… décembre (des années à venir), remise du ou des prototypes et du rapport final aux politiques.

Le lamentable exemple ré... Poursuivre la lecture

diesel
4
Sauvegarder cet article

Le premier juillet marque assez logiquement le début de la seconde moitié de l'année et constitue souvent une occasion pour les administrations de revoir leurs barèmes et pour le gouvernement d'introduire de nouvelles mesures pas toujours très populaires. Il faut dire que, ça tombe bien, à partir de ce mois, l'esprit des Français est résolument orienté sur leurs prochaines vacances ce qui explique sans doute que c'est pendant ces périodes que les pires crasses leur sont infligées.

L'année précédente, on se souvient que ce même mois ava... Poursuivre la lecture

Par William L. Anderson.

Les critiques du régime communiste chinois pointent souvent du doigt le système de crédit social initié par l’État, lequel suit le parcours électronique des individus, leurs commentaires des articles achetés sur les médias sociaux, et attribue des récompenses et des punitions en fonction des informations recueillies. Par exemple, un citoyen chinois qui obtient un mauvais score de crédit social peut se voir refuser l'accès à l'un des célèbres trains à grande vitesse, être relégué dans un train plus lent pour voy... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles