Discours au Panthéon : la déception

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Discours au Panthéon : la déception

Publié le 29 mai 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

rené le honzec panthéon

Flanby l’a joué finement : impossible de discuter de la pertinence des choix au Panthéon, impossible de parler de récupération. Mais réussir à relier Mme Anthonioz-de Gaulle à Palmyre ou Boko Haram, Jean Zay à la réforme du collège, fallait oser. Il l’a fait, parce qu’un socialiste, ça ose tout. En discourant, Hollande ne voyait pas des cercueils, mais de belles urnes prometteuses pour sa réélection de 2017. L’émotion passée, des médias se sont rendu compte qu’ils avaient été manipulés, les critiques sont venues quand même. (« Loin de la solennité et de la hauteur historique attendues, François Hollande est redescendu un peu trop vite au niveau de la réponse tactique du Président d’aujourd’hui, voire au discours-programme du candidat de demain. » Courrier Picard). Mais en attendant, le copain Cambadélis a été élu avec 70% à la tête d’un PS tenté par l’anorexie. Encore un bon profil : trucage dans ses diplômes relevés par Médiapart, condamnations pour abus de biens sociaux (affaire Argos, 2000 ; affaire de la Mnef 2006). On peut dire que le PS est en ordre de bataille pour les présidentielles.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles