L’engrenage de la vidéosurveillance à Paris

À Paris, les caméras de surveillance sont inefficaces pour lutter contre la délinquance mais performantes pour verbaliser les citoyens honnêtes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
surveillance credits jonathan McIntosh (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’engrenage de la vidéosurveillance à Paris

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 16 mai 2015
- A +

Par le Parisien libéral

surveillance credits jonathan McIntosh (licence creative commons)
surveillance credits jonathan McIntosh (licence creative commons)

Décidément, à chaque fois que l’État nous annonce quelque chose de nouveau « pour notre sécurité », on peut s’attendre à ne pas être déçu. Prenez les caméras de vidéosurveillance qui ont transformé depuis des années la ville de Paris, en dépit du fait que ce soit une ville « de gauche ».

À la base, on nous avait dit que la vidéosurveillance devait servir à faire baisser la délinquance, et ce depuis 2009. Notons que l’ancienne première adjointe socialiste Anne Hidalgo était pour le projet tandis que Sylvain Garel (EELV) et Ian Brossat (PCF) étaient contre. Que le PS, EELV et le PCF aient quand même été alliés lors des dernières municipales alors qu’il ne sont d’accord sur rien, c’est secondaire. Passons.

Est-ce que la délinquance et l’insécurité ont baissé à Paris depuis 2009 ? Ne nous focalisons pas sur les incidents du Trocadéro liés au PSG, sur le décès d’Antoine, 20 ans, décédé à la dernière Saint-Sylvestre ou sur l’attaque de l’HyperCasher Porte de Vincennes. Prenons simplement la délinquance ordinaire : ces milliers d’actes qui pourrissent la vie des citoyens, comment évoluent-ils ?

Apparemment, ils explosent ! Et encore, on ne parle que des actes qui peuvent être recensés et faire l’objet de l’enregistrement d’une plainte. Mais quid des incivilités subie par les jeunes femmes dans le métro, quid des nombreuses atteintes à la propriété privée que l’on ne prend même plus la peine de relever, et enfin quid des libertés prises avec la loi par les agents mandatés par l’État lui-même ?

Bref, l’insécurité ne diminue pas, et ce n’est certainement pas avec des images de vidéosurveillance que l’on fera baisser les incivilités qui impactent la vie quotidienne des Parisiens. Ce n’est d’ailleurs même pas avec la vidéosurveillance qu’on arrivera à combattre des événements exceptionnels tels que la fusillade de Charlie Hebdo (en plein XIème arrondissement, un jour de semaine avec ses embouteillages habituels…).

Alors, à quoi vont servir toutes ces caméras ? Réponse : à vidéo-verbaliser ! Les caméras de vidéosurveillance, pour faire oublier leur inutilité dans la lutte contre le terrorisme aussi bien que contre les incivilités, auront au moins une utilité : ramener de l’argent dans les caisses de la ville de Paris. Et désormais, la vidéoverbalisation s’étendra à tout Paris. Comme le note Aurélien Véron, du Parti Libéral Démocrate, les caméras de surveillance devaient assurer notre sécurité, pas nous racketter. Au final, devinez ce qui l’emporte…

Tweet-Aurélien-Véron


Sur le web.

Voir les commentaires (8)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (8)
  • mal digéré votre dernier PV ?

    la vidéo n’a plus a donner de preuves de son efficacité …mais , a quoi bon , la délinquance est un métier reconnu d’utilité politique

    • La vidéo protection est ce qui « nous » a été « vendu »
      Or la vidéo ne protège pas, elle surveille, pour faciliter la répression
      Attention, « vieux réac » si une loi demain interdit de se mettre les doigts dans le nez, ou de sortir sans ta barbe !

    • N’oublie pas non plus, « vieux réac » que tu ne sais pas qui te surveille, ce qu’il fait ou fera de tes images, ni qui surveille celui qui te surveille

      • « vieux réac’ est voyeur et exhibitionniste et libéral donc si il doit porter la barbe parce qu’on ne supporte pas la vue des mentons , il la portera ..de travers 🙂

  • « alors qu’il ne sont d’accord sur rien, c’est secondaire » si, ils sont d’accord sur une chose: le fait de prendre le pouvoir pour pouvoir profiter de l’argent public (après tout comme dit Hollande, ce n’est pas cher c’est l’état qui paye).

  • Pourquoi continuer à acheter des voitures ? Pour renflouer les caisses de l’État qui va se dépêcher à le dépenser dans n’importe quoi. Les parisiens l’on bien compris qui n’achètent plus beaucoup de voitures. Mais les banlieusards qui continuaient jusque là à en acheter, faute de transports alternatifs suffisants et sécurisés, ne vont-ils finir par faire de même. Trop de répressions injustes intolérantes finissent par couler la Phrance. (voir le livre Radars et justes sanctions).

    • Ah ces gueux, toujours à se plaindre ! Faites comme dame Agnès, ex patronne de l’INA…

      40 000 euros de taxi. Plus un chauffeur.

      Une simple « maladresse » selon elle.
      😉

      La vie est si simple…

  • les vidéos verbalisés le sont parce que ce sont des délinquants … feu grillé, contresens, stationnement sur voie de bus , passage piéton ou trottoir gênent bien plus les victimes des accidents ainsi que leurs proches et les usagers des voies de circulation que les verbalisés.
    Assez amusant de voir chouiner les délinquants d’habitude alors qu’ils savent que ce qu’ils font est contraire aux règles dès qu’ils se font prendre.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
ntf
0
Sauvegarder cet article

Les cours des cryptomonnaies ont fortement baissé ces dernières semaines. La nature cyclique de ce nouveau type d'actif est bien connue même si l'ampleur de la baisse a surpris et démotivé de nombreux observateurs et spéculateurs. Beaucoup d'amateurs de la technologie blockchain sur laquelle repose ces projets y voient néanmoins l'occasion de continuer à construire un écosystème dans une optique plus long-termiste, persuadés que la situation redeviendra plus favorable.

 

Que sont les NFT (non-fungible token)

Une des applica... Poursuivre la lecture

Ce qui s'est passé aux abords du Stade de France, samedi 28 mai 2022, pour la finale de la ligue des champions[1. Cette finale aurait dû avoir lieu à Saint-Pétersbourg.] opposant Liverpool au Real de Madrid, est malheureusement emblématique d'une France qui part à vau-l'eau.

Pour fuir leurs responsabilités, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, ont rejeté la faute sur la prétendue détention de 30 000 à 40 000 billets non valables par des supporters anglais.

Un peu d'arithmé... Poursuivre la lecture

Avec la campagne électorale pour l’élection présidentielle débute l’heure du bilan du quinquennat s’achevant, bilan d’autant plus nécessaire que le président de la République semble vouloir se représenter. Ce bilan va faire l’objet d’une lecture et d’une relecture des candidats en fonction de leur intérêt propre.

On  attribue à Lénine le citation suivante : « Les chiffres (ou les faits) sont têtus.»

Des publicitaires mal inspirés avaient repris cette idée dans la campagne de vaccination contre la covid affirmant « qu’on peut déb... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles