Élections dans le Doubs : Hollande face à Marine ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Élections dans le Doubs : Hollande face à Marine ?

Publié le 9 février 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Le Pen Hollande élections Doubs rené le honzec

En faisant le V de la victoire, Marine Le Pen en a foutu un coup à Flanby, qui regardait caché dans la foule le résultat de son poulain. Parce qu’il ne faut pas oublier que ce fut le fief d’un grand serviteur de l’État, Moscovici, celui qui a fait une carrière météorique quelque part en économie au gouvernement, et recasé pour services rendus à l’Europe, et qui n’a pas pensé une seconde revenir. Les perdants, ce sont les « UMPS », dirigeants alternatifs du pays depuis 30 ans, qui n’ont pas réussi à remettre la France en confiance, vu qu’ils en étaient incapables. Petite mention pour la grande gueule du PAF Mélenchon dont les camarades prolétaires refusent obstinément d’entendre parler. Mais gageons qu’on le verra toujours sur les plateaux des médias subventionnés – moins ou plus que Le Pen ?

Parce que, attendez, vous pouvez enfin souffler : la Bête a encore été repoussée, la démocratie est sauvée, tout ça. Mais ça n’empêche pas l’UMP de s’entredéchirer à ce propos d’alliance, de voir Sarko aller se faire payer de quoi acheter des clopes et du rouge au Qatar, NKM, Juppé de revenir 20 ans en arrière « Ah mon Dieu, le FN ! », de voir la Gauche multiplier les candidatures minables pour justifier des demandes de strapontin aux prochaines discussions.

Parce que tous s’en foutent, quoiqu’ils disent, empêtrés dans des calculs électoraux à court terme – je veux être calife à la place du calife.

Surtout, ça conforte Flanby dans sa stratégie de ‘je serai là en 2017″ et nous allons voir repartir les « affaires » Sarkozy par des juges zélés (et indépendants, of course) : sa seule chance et son espoir, être face à Marine.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Le seul UMPS qui existe est le FN : son programme est clair : les pires délires marxistes du PS caricaturés par la droite combinés aux pires délires nationalistes de l’UMP caricaturés par la gauche.

    L’attitude des socialistes (du PS) depuis Mitterrand n’a pas changée : trop occupés à diaboliser les fascistes pour masquer les abominations communistes, ils continuent à cliver, à détruire ce pays, à se poser en juge moraux : les bons et les mauvais … la pensée unique du politiquement correct.

    Les bourgeois de bonnes familles, qui rêvent encore de révolution culturelle, de grand bon en avant et d’universalisme (Français), ceux qui sont persuadés d’avoir changé le monde parce qu’ils ont organisé quinze jours de rave party géante boulevard Saint Germain en Mai 68, ces intellectuels pourris gâtés nés dans l’abondance auront vraiment détruit ce pays.

  • Résultats des législatives partielles dans le Doubs, rapportés par l’Est Républicain :

    Inscrits : 66 926
    Abstention : 34 087 soit 50,93 %
    Votants : 32 839 soit 49,07 %
    Blancs : 1 748 soit 5,32 %
    Nuls : 946 soit 2,88 %
    Exprimés : 30 145 soit 91,80 %
    Frédéric BARBIER (PS) : 15 504 voix soit 51,43 % (élu)
    Sophie MONTEL (FN) : 14 641 voix soit 48,57 %

    Encore une fois, le rejet de la caste politicienne domine largement l’élection, ce qui signifie sans doute possible que l’ensemble des candidats en lice n’a plus la moindre légitimité politique. L’élu qui ira garnir son patrimoine personnel à l’assemblée, peu importe sa couleur politique, usurpe sa position et les lois qu’il sera amené à voter seront de ce fait nulles et non avenues. Non respectables, ces lois ne seront pas respectées, sauf par abus éhonté de la violence fiscale, policière et judiciaire, que tant de Français fuient par leur exil extérieur ou intérieur.

    En outre, avec 843 voix d’avance sur son adversaire, certes malheureux mais tout autant illégitime, l’élu de pacotille a évidemment profité des 946 votes annulés, conformes à la longue tradition de bourrage/débourrage des urnes de la pseudo démocratie française. N’oubliez pas, les Valeurs Ripoublicaines !

    L’inutile élu au sommet de sa carrière politicienne, tel le Romain parvenu au sommet de la Roche Tarpéienne, représente précisément 23,17% de la population électorale. On cherche encore les représentants légitimes du tsunami des 76,83% des Français qui ont refusé de voter pour l’usurpateur. On cherche encore le représentant légitime de l’immense majorité des Français qui ne se laissent plus abuser par la tragi-comédie démocratique collectiviste, qui refusent obstinément de donner leur voix aux partis uniformément socialistes, peu importe qu’ils soient de gauche ou de droite, du centre ou des extrêmes.

    • Yep, la démocratie à la Française est une gigantesque pantalonnade, dont seule la dissimulation éhonté par des médias qui feignent en cœur d’ignorer les faits couvre encore la honte.

      Ce pays vit dans l’ignorance, dans la peur et dans l’arrogance.

      843 voix d’avance, signifie 422 électeurs qui ont voté PS et non FN … l’élection repose sur 0,63% des voix.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
lettres de Scrabble
3
Sauvegarder cet article

Le peuple pense que le monde politique et médiatique contemporain parle la langue de bois. Il dénonce par là un langage cynique, tissé de mensonges, affreusement prévisible et parfaitement lisse. Il part du principe que tous les politiciens en usent tout au long de leurs carrières, à droite comme à gauche. C’est une des raisons principales du rejet dont ils font l’objet, car cela démontre, pense-t-on, qu’aucun n’est sincère et que tous se valent.

 

La vaine promesse de Jean-François Copé

En mars 2006, Jean-François Copé pub... Poursuivre la lecture

« Caramba encore raté » peuvent se dire les trois candidats à la présidence des LR.

En votant la motion de censure présentée par la NUPES lors du premier 49-3 de la législature en cours, les députés RN avaient mis en difficulté les députés LR en se présentant comme les premiers opposants au macronisme. Dans un deuxième temps, le RN a réussi une passation de pouvoir sans mélodrame à la tête du parti entre Jordan Bardella et Marine Le Pen (type Fillon-Copé en 2012) tout en évitant les coups bas déshonorants pour la démocratie interne d’u... Poursuivre la lecture

extrême droite
1
Sauvegarder cet article

Un sondage IFOP pour le Journal du Dimanche a interrogé des Français six mois après la réélection d'Emmanuel Macron, sur leur choix s'ils votaient aujourd'hui.

 

"On refait le match" : l'extrême droite illibérale progresse

Même si Emmanuel Macron améliore modérément son score comparé aux résultats officiels de la présidentielle d'avril (29 % d’intentions de vote contre 27,8 %), et garde toujours la préférence des seniors, il ressort que Marine Le Pen enregistre d’une forte percée (30 % des voix contre 21,3 % des suffrages e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles