Reddition des comptes : partagez ces vidéos !

Crédits : René Le Honzec/Contrepoints, CC-BY 2.0

IES Europe, en partenariat avec Contrepoints, tente de diffuser quelques courtes vidéos sur les affaires publiques.

Un article de l’Institute For Economic Studies en partenariat avec Contrepoints

libéralisme rené le honzec

« La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ». On trouve la formule dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789…

Pourtant force est de constater que l’État français a fait le maximum pour se préserver du regard critique des citoyens. Même si depuis une trentaine d’années, des efforts ont été faits en matière de transparence, le chemin à parcourir reste encore très long.

L’élite républicaine n’aime pas que la plèbe se mêle des affaires publiques… L’expression même de « reddition des comptes » est inconnue ou très obscure pour la plupart des Français. C’est un signe… un mauvais signe.

Savoir combien on paye, savoir combien ça nous coûte… C’est le fondement de la démocratie, le fondement d’un choix démocratique informé et éclairé. La multiplication des impôts, taxes et contributions cachés rend le contrat démocratique illisible. La multiplication des niveaux de dépenses, de même. Il est alors impossible aux citoyens d’apprécier le coût de l’État et des différentes administrations.

Prenons par exemple la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques. Elle n’apparaît pas sur les tickets de distribution de carburant. Pourquoi ? N’a-t-on pas le droit de savoir précisément combien nous payons de taxes à chaque passage à la pompe ? Voici la vidéo :

L’endettement est lui aussi une manière de cacher le coût réel de la dépense de l’État. Voici la vidéo :

Le fait d’exprimer le déficit en pourcentage du PIB alors qu’il devrait être exprimé en pourcentage des recettes du budget, voilà encore un exemple qui empêche les citoyens de prendre conscience de la dépense. Voici la vidéo :

Il y a bien sûr le vieux classique des dépenses faites à la va-vite avant les élections, qui participent de ce même système de manque de reddition des comptes. Voici une petite vidéo éclairante, avant les municipales, dans une ville du Sud de la France.

Enfin, les mesures électoralistes consistant à faire sortir des millions de foyers de l’impôt sur le revenu donneront à ces foyers l’impression que les dépenses sont payées avec l’argent des autres (alors qu’il y aura inévitablement augmentation des impôts indirects et de l’endettement – et donc des impôts futurs). Ici encore on cache le coût de la dépense publique à une majorité de français. Ce n’est pas bon pour la démocratie.

IES Europe, en partenariat avec Contrepoints, tente de diffuser ces notions grâce à de courtes vidéos. L’idée est qu’elles deviennent virales pour qu’un maximum de Français sachent. Tout simplement.

Donc chers lecteurs, si elles vous plaisent, partagez-les largement sur vos réseaux sociaux pour en démultiplier l’effet.

La révolution de la responsabilité passe par une mobilisation démocratique en faveur de la reddition des comptes : la transparence, c’est maintenant !

Les équipes d’IES Europe et Contrepoints.

Partagez-les largement sur vos réseaux sociaux !