Service civique : pour quoi faire ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
rené le honzec service ciique

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Service civique : pour quoi faire ?

Publié le 30 janvier 2015
- A +

Par René Le Honzec.

rené le honzec service ciique

C’est une vieille lune, le « service civique obligatoire », enterré et déterré régulièrement dès que les politiciens ne comprennent plus les bordels récurrents des jeunesses qui défilent (là, on s’inquiète plutôt de leur apathie qui met en danger la République) ou qui s’en foutent, (forme aggravée d’insulte à l’égard de tous ces bolcho-trotskystes qui ont risqué leur vie sur les barricades rêvés de Mai ou en lisant le Che) ou quand ces politicards ont peur de ne pas savoir faire face à ce délitement du vouloir-vivre collectif. Les Charlie auront au moins servi à ressortir cette ardente nécessité de jouer à l’armée pour rassurer le peuple souverain, qui se demande comment dresser ces gosses qui s’en branlent (comme Charlie). L’idée que Cabu pourrait servir à réintroduire ne serait-ce qu’un vague succédané de service militaire me remplit de joie, lui qui haïssait l’Armée française.

À part ça, comme d’habitude, c’est du grand n’importe quoi : un service pour faire quoi ? Les chiottes ? Balayer les rues et les squares ? Couper à la faucille les blés de Beauce pour satisfaire le retour à la terre des écolos ? Devenir « agent d’ambiance », comme les créations d’emplois de la dame des 35 heures ?

On les paye quoi, sur quels budgets, on leur fait des casernes, ou iront-ils balayer à côté de chez Papa-Maman ? Ou visiter des vieux isolés dans des cités à risques-défavorisés-interdits-dealers (sous protection policière). Ou aider à vider les pots-de-chambre dans les hôpitaux déficitaires ? Aucun des crétins qui ont bavé sur cette proposition n’a été capable de donner une vision claire, des exemples précis de l’utilité des volontaires-obligés du service civique.

Par contre, il est certain que l’interruption du service militaire a été une autre des grosses conneries de Chirac. L’avenir a montré que l’on a toujours besoin de bataillons, que personne n’a rien vu venir sur les conflits actuels de par le monde et chez nous. Dans Vers l’Armée de métier, de Gaulle prônait la création de corps d’armées professionnalisés, manœuvriers mais aussi le maintien de la circonscription. Les soldats pros devaient former l’armée moderne et bien équipée (blindés) absorbant le premier choc de l’ennemi (Allemand !) pendant que les mobilisés rejoignaient le front.

Modeste sergent du 35ème RIméca de Belfort, j’ai vu la vie d’appelés en caserne : où contents ou pas, ils apprenaient leurs différences pour former un groupe plus homogène qu’au départ. Et mon ami ser’pat’ G… était très fier d’avoir été nommé sergent, lui, simple paysan de Savoie, peu diplômé, tandis que des bacheliers restaient simple GV. Car l’Armée, c’était aussi un lieu d’égalité, ou le diplôme ne faisait pas l’Homme, mais l’Homme pouvait faire le grade.

Dernière chose : le service était devenu dès les années 70 très injuste, car les classes nombreuses donnaient des exemptions nombreuses. Comment organiserait-on ce service civil obligatoire pour éponger les centaines de milliers de jeunes conscrits d’une seule classe d’âge ? (800 000 naissances en 2014)

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Cela ferait une année où on inverserait la courbe du chômage!

  • La connerie de Chirac n’a pas été de suspendre la conscription, mais de ne pas la supprimer tout bonnement. Ce n’est jamais qu’une autre forme d’esclavage.

    Si l’on veut un peuple capable de se défendre, qu’on laisse les individus s’armer.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le groupe de K-pop sud-coréen BTS a récemment fait la Une des journaux après avoir annoncé qu'il allait faire une pause afin de se conformer à la loi de son pays sur la conscription. Cette décision intervient après des années de débat sur la question de savoir s'il devait bénéficier d'une exemption légale compte tenu de son prestige international.

Big Hit Music - la société de gestion du groupe - a déclaré dans un communiqué du 17 octobre :

« Les membres du groupe sont impatients de se réunir à nouveau en tant que groupe aux ale... Poursuivre la lecture

Par Jan Golan. Un article de la Foundation for Economic Education

Depuis le 24 février, ce jour terrible où la destruction systémique et le dépeuplement de l'Ukraine par la Russie ont commencé, un changement politique s'est produit dans les pays ayant la malchance d'être proches de la Russie. En Europe de l'Est, une vague de peur s'est propagée. Une peur que l'on peut difficilement qualifier d'infondée.

Le motif de Poutine reste un mystère, car il peut s'agir d'un plan visant à créer un tampon contre l'OTAN en Ukraine, d'une ill... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles