Mega-riches, de plus en plus riches ?

Les thèses d’une captation de la richesse par une minorité semblent contredites par les faits.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mega-riches, de plus en plus riches ?

Publié le 5 janvier 2015
- A +

Par Thierry Godefridi

at the Fortune Most Powerful Women Summit in Laguna Niguel, CA.

Selon Bloomberg, qui en publie un index quotidien, les 400 personnes les plus riches de la terre auraient vu leur fortune globale s’accroître de 92 milliards de dollars en 2014 en dépit de la chute des prix du pétrole et des bouleversements géopolitiques induits par Vladimir Poutine, deux éléments qui ont impacté la situation de certains milliardaires. La fortune des 400 plus grands d’entre eux s’élèverait à 4100 milliards de dollars et elle aurait donc progressé de 2,3% en 2014. En comparaison, selon la dernière estimation en date qu’en a publié le Fonds monétaire international (FMI) en octobre dernier, le produit mondial brut (PMB) a atteint 75.000 milliards de dollars en 2013 et a progressé de 4,3% par rapport à 2012.

L’état de fortune des 400 les plus riches de la planète fin 2014 représente donc 5,5% du dernier chiffre connu pour le PMB, c’est-à-dire le « PIB mondial », mais cet état de fortune s’est accru moins vite en 2014 (2,3%) que le PMB en 2013 (4,3%) et que l’indice MSCI World des marchés boursiers mondiaux en 2014 (également 4,3%). Les thèses de captation de la richesse par une minorité semblent a priori contredites puisque plus de richesse a été produite au niveau mondial que n’en ont acquis les plus riches de la planète. Arrêtons-nous aussi à quelques autres observations.

Faire payer les riches ?

Sur la base des données publiées par Eurostat en octobre 2014, la dette des 28 États-membres de l’Union européenne s’élève à 85,4% du PIB et a augmenté entre 2010 et 2013 de manière continue de 7,2%. L’endettement des États-Unis dépasse les 100% du PIB et celui du Japon, le double du PIB. Suivant la Banque mondiale, ces trois économies pesaient 18.000 milliards (UE), 17.000 milliards (E.-U.) et 5.000 milliards (Japon) de dollars US, soit un peu plus de la moitié du « PIB mondial » en 2013.

Cela signifie que même si on levait un impôt mondial sur la fortune au taux de 100% (à n’en pas douter le rêve de Piketty et de ses apôtres), la fortune des 400 plus riches de la terre ne comblerait qu’environ un dixième du trou béant de l’endettement public de trois des quatre plus grandes économies mondiales. (La Chine se classe troisième avec 9.000 milliards après l’Union européenne et les États-Unis et avant le Japon.)

Il s’avérerait sans doute impraticable de prélever le moindre impôt sur la fortune des Chinois, Russes, Arabes et Américains du Sud qui figurent sur la liste des 400 mais qui ne résident pas ou n’ont pas d’actifs dans l’UE, aux États-Unis ou au Japon. Pour boucher les neuf dixièmes restants de la dette publique de ces pays, il faudrait confisquer la fortune d’un beaucoup plus grand nombre de « moins » riches que les seuls 1.682 milliardaires en dollars répertoriés de par le monde.

D’après le Wealth Report 2014 de Knight Frank, la catégorie des « ultra-high-net-worth individuals » regroupant ceux qui, y compris des Chinois, Russes, Arabes et Américains du Sud mais aussi d’autres nationalités, disposent d’actifs nets supérieurs à 30 millions de dollars compte 167.669 individus dont la fortune globale serait de 20.100 milliards de dollars. Imaginons un instant que l’on prélève un impôt de 100% sur la fortune de tous ces riches-là, leurs 20.100 milliards seraient encore très loin du compte : même pas la moitié de la dette globale accumulée par l’UE, les États-Unis et le Japon ! Pour rembourser l’autre moitié de cette dette, il faudra aller beaucoup plus bas dans l’échelle de richesse. Et, une fois ces stocks d’actifs dilapidés, à moins de juguler l’endettement, c’est bien vite à vous que l’on s’adressera quitte à vous asservir, plus encore que vous ne l’êtes déjà, aux nobles causes de ces bien-pensants qui nous « dirigent » et qui n’ont jamais géré et encore moins créé la moindre entreprise privée.

Des riches de plus en plus riches ?

Les riches deviennent-ils toujours plus riches et les pauvres sont-ils de plus en plus pauvres, comme s’entendent à faire accroire les Pikettys de ce monde ? Sur les vingt plus grandes fortunes de la planète, seules 5 ont été héritées, en l’occurrence par les quatre descendants de Sam Walton (le fondateur de Wal-Mart) dont la fortune combinée atteint un montant de 162,5 milliards de dollars et par Liliane Bettencourt (L’Oréal). Les quinze autres plus grandes fortunes ont été amassées par des self-made men : Bill Gates, Buffett (photo), Slim, Ortega, les deux frères Kochs, Ellison, Kamprad, Zuckerberg, Arnault, Page, Li, Brin, Persson et Alwaleed.

Si les riches deviennent de plus en plus riches, il faudrait donc préciser – et ce n’est pas anecdotique – que ni ces riches d’aujourd’hui ni leurs parents ne l’étaient pour la plupart il y a cinquante ans. En d’autres mots, à quelques exceptions près, les riches d’aujourd’hui ne sont pas les riches d’hier. Ce ne sont donc pas les mêmes riches qui sont plus riches. Ils ne constituent pas une classe auto-reproductrice ou cooptée comme l’on en trouve dans d’autres compartiments de la société. En outre, la plus grande partie de leurs fortunes est habituellement investie dans les entreprises qui ont permis de les accumuler. Si on confisquait ces actifs à leurs propriétaires, est-on si sûr que des gouvernements qui se sont endettés au-delà de ce que leurs économies produisent (dette > 100% PIB) et à des taux supérieurs à la croissance du PIB, c’est-à-dire au rendement des capitaux empruntés, en fassent meilleur usage ?

Les pauvres sont-ils de plus en plus pauvres ? Si la fortune des plus riches s’est accrue en 2014, ce ne fut que de 2,3%, un taux de croissance inférieur à celui de l’économie mondiale (4,3%) en 2013. La population mondiale n’augmentant que d’environ 1% sur base annuelle, il semble acquis, puisqu’elle grandit moins vite que le produit mondial brut, que les 7,3 milliards d’individus qui peuplent la terre à ce jour bénéficient dans leur ensemble plus de la croissance économique que les plus riches dont la fortune grandit moins vite que la croissance. En revanche, ces riches dont la fortune globale continue de croître d’année en année ne paraissent-ils pas intuitivement plus avisés pour créer de la croissance que des gouvernements dont c’est l’endettement qui augmente d’année en année ? Si un État avait enfanté un Microsoft, un Google, un Facebook, fait fructifier son économie comme Warren Buffett l’a fait pour les actifs de Berkshire Hathaway ces cinq dernières décennies ou inventé l’ampoule électrique, cela se saurait.


Sur le web.

Voir les commentaires (136)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (136)
  • …et les mega pauvres de moins en moins pauvres..comme quoi la terre est ronde

  • je m’en fou moi que les riches s’enrichissent , tant mieux pour eux ; mais si les dirigeants céssaient de ponctionner à tout va les moins riches et les travailleurs pauvres , on auraient peut être plus de chances de finir le mois dans le vert ;

  • suivant les batailles de chiffres, la répartition de ces plus values sur le reste de la population « 7, 3 milliard, »,serait de 16 à 40 dollars par personne pour l’ année.

    on a pas réglé le problème ainsi. alors arrêtons d’opposer les gens , comme le fond si bien certains politiques.

    • Voir a ce sujet ce que nous dit l’institut économique de Montréal:
      http://www.iedm.org/fr/29995-communiques-de-presse
      et surtout la conclusion: cette lutte contre les inégalités a pour ressort l’envie et non le désir d’améliorer le sort des plus pauvres, on sait bien que les socialistes ont abandonné la lutte contre la pauvreté, trop difficile et demandant de bonnes connaissances en économie, au profit de la lutte contre les inégalités prétendument instrument de la lutte contre la pauvreté mais en fait reposant sur l’envie et sur la lutte contre la richesse.

  • Et ne pas oublier que Picsou est un personnage de fiction. Personne n’a 90 milliards dans un coffre, ces sommes sont placées dans des entreprises, des investissements qui rapportent à d’autres personnes (salariés, investisseurs) et leur valeur serait réduite à rien si il prenait l’envie au super-riche de les retirer d’un coup.

  • Ba voyons, la bourse US explose depuis 6 ans mais les super riches n’en n’ont pas tant profité que ça.
    Puis soit Bloomberg a accès à tous les montages fiscaux des ultra riches, soit leurs estimations sont loin de la réalité.

    On se réveille.

    • Réveillez-nous, cher LaM et montrez-nous ces fameux montages fiscaux. Puisque la bourse US « explose » selon vous donnez nous des chiffres. Montrez nous aussi que seuls les ultra-riches gagnent à la bourse et que les petits épargnants sont forcément perdants…

      • Vous doutez de l’existence des-dits montages? Vraiment? On peut faire des miracles avec des sociétés écrans vous savez.

        Puis relisez vous, et surtout relisez moi. Je n’ai jamais dit que seuls les riches pouvaient gagner en bourse. Après ça reste beaucoup plus facile pour eux, qui sont connectés aux décisionnaires et confient leur argent aux banques qui sont en relation directe avec les banques centrales qui font la pluie et le beau temps.

      • Ah et je vous recommande Flash Boys de Lewis, vous verrez comme il est bon de jouer contre la banque.

    • LaM… et tu n’as pas investi sur la Bourse US ? T’avais piscine ?

      Je crois que les gens comme toi doivent même douter que 1+1=2.

      • La bourse US est trop chère depuis des années. C’est un peu facile d’arriver après la bataille et de dire « tavéka investir aussi ça a grave monté ».
        Le ratio risk/reward est vraiment dégueulasse pour les petits porteurs. Moins pour les gros joueurs qui peuvent réduire leur risque.

        • En 6 mois, l’USD a pris 10%. Ceux qui étaient investis en USD font une bonne affaire sans rien faire 🙂

        • « La bourse US est trop chère depuis des années. »

          Des années ? Le Dow Jones a été multiplié par 2 depuis 2009-2010 et le S&P par 3 et le Nikkei par 4.

          C’est trop cher, LaM a dit car LaM connaît le prix vrai.

          Nan c’est qu’en 2009 tu étais comme tout le monde et tu fouettais !

  • Plus les riches sont riches et plus il y a de pauvres, maintenant savoir s’ils sont plus pauvres on n’en sait rien vu que l’indice de pauvreté ne nous le dit pas. ça tient evidemment au mode de calcul de l’indice de pauvreté qui est en relatif: sont pauvres ceux dont les revenus sont inférieurs a 60% du revenu médian. Il suffit alors qu’un très riche arrive pour faire monter le dit revenu médian pour que la masse des pauvres s’accroissent de ceux qui passent en dessous de cette barre sans que leurs revenus aient changé.

    • Plus les riches sont riches et plus il y a de pauvres

      Comme en Corée du Nord :
      – magasins d’Etat blindés de produits américains payés avec des faux dollars pour les apparatchiks
      – des racines et de l’eau non potable pour le reste de la population

    • Brennec…

      « Il suffit alors qu’un très riche arrive pour faire monter le dit revenu médian… »

      LOL de LOL… le revenu median, définition : il y a autant de gens qui gagnent plus que de gens qui gagnent moins.

      Donc tu peux rajouter une personne coté riche, ça ne changera rien du tout.

      Tu confonds avec le revenu moyen

    • Ce mode de calcul du revenu médian est effectivement vicié, car il y aura toujours un nombre de riches et un nombre de pauvres en revenus (et non en fortune sujet de l’article, ce qui n’est pas la même chose). Le revenu médian qui défini la pauvreté à 50 % de ce niveau et non 60 % (c’est celui retenu en France uniquement car c’est le pays de l’OCDE où les inégalités sont les moins fortes) et justifierait le niveau de ponction fiscale !!! Qui fixe donc ce niveau ? Et en fonction de qu’elle définition de captation de la propriété ? (art 17 de la DUDHC).
      Le Dr. Adrian Rogers disait : « On ne peut pas libérer les pauvres en aliénant les riches. Pour qu’une personne reçoive sans travailler, une autre personne aura dû travailler sans recevoir.
      Le gouvernement ne peut pas donner quoi que ce soit à qui que ce soit sans l’avoir confisqué d’abord à quelqu’un d’autre. Quand la moitié des gens commence à comprendre qu’elle n’a pas à travailler parce que l’autre moitié va prendre soin d’eux, et que l’autre moitié commence à se dire que cela ne vaut pas la peine de travailler parce que quelqu’un d’autre va recevoir le fruit de leur travail cela, mon cher ami, est le début de la fin pour toute nation.
      On ne peut pas multiplier la richesse en la répartissant. »
      Et, « Laissez-moi vous donner ma définition de la justice sociale : je garde ce que je gagne et vous gardez ce que vous gagnez. Vous n’êtes pas d’accord ? Alors expliquez moi quelle part de ce que je gagne vous revient, et pourquoi. » de Walter E. Williams

  • Toujours l’argent et les clichés sur la fortune. Mais pour la plupart des gens, ce qui importe matériellement et objectivement c’est leur niveau de vie et sa durabilité. Et en quoi ces statistiques sur les riches apportent-elles une réponse ?

    La question de justice, outre le fait qu’elle est secondaire (et qu’on s’arrange fort bien de l’injustice dont les autres sont victimes), est totalement subjective et biaisée en fonction du critère, de l’échantillon et de la plage temporelle. L’exigence de liberté des libéraux me semble plus directe et donc plus objective.

    Personnellement, je pense que tout point-de-vue en vaut un autre, mais à condition d’une part d’être cohérent et d’autre part de définir clairement ses buts. Et je ne vois ni cohérence ni but clairement affiché dans les théories économiques démagogiques de Piketty and Co.

    • T’as mal digéré une huître Pragma ?

      Le but de ce type d’études est justement de montrer que les riches ne deviennent pas de plus en plus riches et donc corrélativement sous-entendu les pauvres de plus en plus pauvres.

      C’est aussi important de montrer que les 3/4 sont des self-made et non des héritiers et que leur fortune s’est bâtie en une génération grâce à leur travail et que personne n’est avantagée dans la compétition hormis par ses propres aptitudes.

      Je sais que quand j’en parle autour de moi avec ce type d’éléments à l’appui ça fait tomber les légendes urbaines.

  • Une partie de la fortune de ces milliardaires ne provient pas d’une quelconque richesse qu’ils auraient crée mais plutôt d’un système conçu pour s’enrichir sans rien faire et c’est bien là le problème! Il y a connivence des états , des banques ( centrales et commerciales) et des spéculateurs. Le montant des actifs des milliardaires est élevé grâce à la création de fausse monnaie par le système bancaire ( sous pression des états) et non grâce à la production de biens satisfaisant les citoyens.

    • Le montant des actifs des milliardaires s’exprime en parts de sociétés. Ces sociétés ont produit et produisent des biens que les citoyens achètent alors qu’ils n’y sont pas obligés. Donc il n’y a pas de problème, puisque personne n’est lésé.

    • Visor, tu sais lire ?

  • Je vous renvois à l’excellent blog d’Olivier Berruyer et sa série d’article concernant les inégalités. Ces derniers vous démontrerons justement que le top 1% s’est bien accaparé les richesses.

    Voici le lien vers le premier article de la série : http://www.les-crises.fr/inegalites-revenus-usa-1/

    • Fouyaya…

      1/ L’article de Beru parle des USA et UK, ici, il s’agit d’inégalités mondiales. C’est marrant de jouer avec des référentiels différents, mais en soi, c’est malhonnête…
      2/ Parler d’accaparement est ridicule, fallacieux et malhonnête. Si je m’enrichis plus vite que vous, je ne vous ai rien volé. Ces richesses se font en contre-partie de services ou de biens.
      3/ On se demande toujours la pertinence du débat sur les inégalités sociales…
      4/ Diviser le monde entre 1% d’oppresseurs et 99% de victimes est sacrément nauséabond… Un petit caporal moustachu a procédé de la même manière il y a quelques décennies…

      • 2)Si le capital génère plus de profit que le travail, on peut effectivement parler d’accaparement de richesses.
        3)Quand le pourcentage de la population dont le revenu disponible augmente diminue d’année en année, on a le droit de se poser la question.
        4)Point Godwin dès le premier commentaire? Vous êtes en forme aujourd’hui.

        • Cher Kamaraaaadeuh,

          2) non. Les rémunérations sont contractuelles et le propriétaire reste légitime.
          3) Et quel rapport ? Ce qui compte, c’est que les gens puissent disposer de leur pouvoir d’achat. Que les plus riches s’enrichissent proportionnellement plus que les plus pauvres signifie plus d’inégalités, mais pas un appauvrissement. Il y aura toujours moins d’Einstein, de Ford, de Tesla que de Duponts ou de Smiths. Ces gens apportent beaucoup plus à la société que les autres. Qu’ils soient mieux rémunérés en échange n’a rien de choquant. Et si cette rémunération peut inciter à avoir plus de gens comme eux, c’est tant mieux.
          4) Parce que diviser arbitrairement le monde en 2 camps, dont une majorité pour qui tous ses problèmes seraient causés par une minorité, ce n’est pas la logique victimiste des nazis…

          • 2)Ce n’est pas parce que les rémunérations sont contractuelles et que le propriétaire est légitime qu’il n’y a pas accaparement des richesses. Il reste que l’accaparement des richesses est un symptome et non une cause, mais accaparement il y’a.

            3)Tout à fait d’accord, mais quand la classe moyenne fait du sur place depuis 10 ans et que seuls les riches voient leur revenu disponible augmenter, il y a un problème.

            4)Que les riches deviennent plus riche, plus vite ça vient des banques centrales. Qui controle les banques centrales? Les banquiers et les gouvernements. Pour le coup, les maux de notre monde sont causés par un très petit nombre de personnes. Les riches servent d’écran de fumée.

            • LaM,

              2/ Si le capital génére plus de profit que le travail ; pourquoi au lieu de t’acheter une maison, une voiture et de te payer des vacances (rien que de l’improductif donc) pourquoi donc n’investis-tu pas tout cela dans une entreprise ?

              3/ Revenu disponible, parlons-en : Le revenu disponible diminuerait alors que le standard de confort augmente. Même l’abonnement téléphone mobile est dans les dépenses contraintes maintenant. Faut faire un choix : une protection sociale, des transports, des salles des fêtes, des mediathèques… tout un tas de trucs qui te coûtent un bras ou alors chacun paie ce qu’il consomme.
              Essaie de vivre comme il y a 50 ans et tu verras ton revenu disponible augmenter.

              4/ Regarde dans quoi les gens riches ont fait fortune : aucun rapport avec les banques centrales. Leur fortune est dans leurs entreprises et n’est pas liquide donc. Si une telecom vaut X centaines de Mds ça vient de sa capacité à faire des bénéfices : on appelle cela le PER (price earning ratio) qui est en général entre 10 et 30, ce qui signifie qu’il faut 10 à 30 années de bénéfices pour reconstituer le capital, exactement comme ta maison si tu la mettais en location. Ce PER varie suivant la confiance qu’ont les investisseurs dans cette possibilité de générer des gains.

            • 4) c’est plus Godwin ❓

        • « L’accaparement des richesses » ! Oh le beau concept purement … marxiste.

          Ci-dessous la conception « autrichienne » de la chose :

          « Au cours du temps et grâce à l’épargne disponible, la structure du capital s’allonge, le division du travail s’intensifie et le capital s’accumule. C’est l’accumulation du capital qui permet l’augmentation de la productivité du travail et donc du niveau de vie ».
          Dictionnaire du Libéralisme, p. 114, Capital

          Or c’est bien ce que décrit l’article, la fortune de ces méga-riches tant jalousés étant constituée quasi intégralement de titres de propriété d’entreprises. Ces méga-riches sont ceux des entrepreneurs qui ont réussi, ceux qui ont tenté mais tout perdu ne s’étant, par définition, pas enrichis. Une petite larme pour eux ?

        • Vous êtes en pleine confusion. Le capital est nécessaire pour investir, il est issu de l’épargne. Le travail résulte d’un contrat entre celui qui l’offre et celui qui l’accepte en échange de sa capacité intellectuelle et/ou physique. Mais sans épargne/capital il n’y a pas de travail. Car l’investissement reste la pierre angulaire… La grande erreur politique c’est de croire que la dette va remplacer le capital, elle le capte (emprunts, impôts) et le consomme (redistribution) donc il manque la somme équivalente en investissements et l’effet est le chômage de masse. La solution est connue depuis environ 2 siècles, mais le politique fera tout pour consever ses pébendes et mentira au peuple jusqu’à…

  • Cet article montre bien qu’en manipulant les chiffres (on ne prend que ceux qui participent à ce que l’on veut démontrer) les économistes où se qui se risquent comme ici à cette pseudo-science (car on peut y démontrer tout et son contraire avec le même suffisance, la preuve), sont des bonimenteurs.
    Allez dire aux 1 milliard de personnes dans le monde vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,25 dollar par jour et par personne) qu’elle devraient être contentes que leur nombre se soit réduit de 1,9 à entre 1981 et 2011, ça ne les fera sûrement pas rire. Ils ne riront pas plus en apprenant que la fortune des plus riches s’est accrue en 2014, mais que « ce ne fut que de 2,3%, un taux de croissance inférieur à celui de l’économie mondiale (4,3%) en 2013 ». Cette dernière information, je le crains, ne fera pas davantage pleurer les plus riches. Mais larmes et humour ne font manifestement pas partie du bagage des « économistes », dommage.

    • Les 1 milliards de personnes dans le monde qui vivent sous le seuil d’extrême pauvreté n’en n’ont rien a faire que d’autre se soient enrichi et, plus important, n’en ont rien à faire de vos larmes.

      • Le milliard de personnes en question sait désormais que si ça continue, ils ont au moins une chance sur deux de s’en sortir dans la génération qui vient, ce qui n’était certainement pas ce que pensaient leurs parents.

    • Et que proposez vous pour aider le milliard de personnes dans le monde vivant sous le seuil d’extrême pauvreté. Mais est-ce vraiment votre problème ou seulement un prétexte ?

    • @ Lenne

      Surprise ! L’espérance de vie a augmenté dans TOUS LES PAYS … mais les chiffres doivent être trafiqués.

      Ca voudrait dire que les gens mangent mieux et sont mieux soignés… bah nan, y a encore un sdf qui est mort ce weekend. De froid ? non, d’une cyrrhose.

    • Lenne: « Allez dire aux 1 milliard de personnes dans le monde vivant sous le seuil d’extrême pauvreté »

      Quand on sort de l’enfance, il faut apprendre à bien faire la distinction entre l’émotionnel et le rationnel.

      Au titre de vos petites larmes, vous préconisez certainement d’engager l’une ou l’autre de ces idéologies égalitaires qui ont été particulièrement meurtrières depuis un siècle, plongeant de pays entier dans la pauvreté, la misère et les famines.

      Si on peut tout aussi bien que vous déplorer la situation des plus pauvres nous sommes au contraire de vous assez adultes pour regarder la réalité en face et voir ce qui marche ou pas pour sortir ces gens de la misère.

      Grandissez !

  • Comparer un accroissement de richesse – donc un accroissement de capital – avec un accroissement du PMB n’a aucun sens, le PMB est en rien de la formation de capital, c’est le montant de l’activité économique. c'(est comme comparer le chiffre d’affaires avec le bénéfice! C’est en comparant des pommes et des poires que l’on fait passer des vessies pour des lanternes à la population

    • Pourtant, les socialistes défendent les rentiers que sont les fonctionnaires. Mais c’est tellement mieux d’obtenir une rente par le vol que par l’effort récompensé.

  • Les riches n’ont pas capté la richesse, ils l’ont créée. Grâce à leurs talents. Et d’une manière ou d’une autre cette richesse créée par eux bénéficie à tous d’une manière ou d’une autre. Parler de captation en oubliant de prendre en compte la création de richesses, c’est fonctionner avec un raisonnement malthusien comme si la capacité des hommes à créer était limitée.
    Heureusement que dans l’humanité certains possèdent les dons qui permettent la création de richesses plus que d’autres. Ils tirent tous les autres vers le haut.
    Les socialo-collectivistes sont aveuglés par leur envie et leur jalousie et leur désir de diviser les hommes pour les dresser les uns contre les autres.

  • En fait, si on prend vos données, on s’aperçoit que moins de 0,00001% de la population mondiale capte 0,1% de la richesse mondiale produite. Pour que ce soit plus clair, cela signifie que sur 10 millions de personnes, 1 individu capte 1000 et que les 9 999 999 autres ont en moyenne 0,1. Si vous considérez que cela ne signifie pas qu’une minorité accapare la richesse produite…..

    • greg: « Si vous considérez que cela ne signifie pas qu’une minorité accapare la richesse produite….. »

      Si ils l’enterraient dans leurs jardins comme l’Avare de Molière je vous le concèderait très volontiers.

      Mais en réalité ils ne disposent librement que d’une infime parti de ces sommes, le reste est investi dans des outils de productions qui travaillent à enrichir aussi d’autres personnes ET à produire des biens pour la population.

      Il y a quatre milliardaires et environ 12 000 millionnaires parmi les employés de Microsoft, je vous laisse imaginer le reste de la pyramide et les gains dans la population.

      Il vous faut soit redéfinir la signification « d’accaparer » soit revoir complètement votre culture économique.

      • Ou comme Google, Amazon, Apple ou Starbucks qui cachent leurs bénéfices dans des paradis fiscaux.
        En effet, c’est utile au reste de la pyramide …

        http://www.lefigaro.fr/impots/2013/01/20/05003-20130120ARTFIG00136-google-amazon-apple-l-ocde-lance-l-offensive.php

        • qui payent les impôts sur les société ??? ce sont avant tous les consommateurs (et dans une moindre mesure les employés). donc quand une multinationales ne payent pas d’impôts les premiers bénéficaires se sont les clients.

        • Oui: « En effet, c’est utile au reste de la pyramide … »

          La encore l’argent n’est pas dans un trou mon petit, il est dans des banques, donc il travaille pour quelqu’un et il est réinvesti et distribué en salaire ensuite.

          Ce que tu ne vois pas non plus: ce qu’Amazon ou Apple ne paie pas en impôt se répercute sur les prix : le citoyen français gagne immédiatement un peu de pouvoir d’achat quand il achete un de ces produits.

          Si cet argent passait par l’état français, le citoyen français n’en verrait pas la couleur, il partirait dans les 38’000 euros mensuel des diplomates, les 14’000 euros des hauts fonctionnaires, ou encore mieux, les subventions aux associations et comité théodules dont 60 milliards sont gaspillés chaque année au moins:

          « Centre d’analyse stratégique », 28 millions pas année pour deux réeunions :mrgreen:
          « Association pour la gestion des tickets restaurants des administrations financières » !? 20 millions pour les tickets restau des fonctionnaires les mieux payés de france ! :mrgreen:
          « Association pour le logement du personnel des administrations financières » 23 millions pour les mêmes :mrgreen:
          « Levallois Sporting Club » 5 millions :mrgreen:
          « Associations joueurs de boules de Dunkerque » :mrgreen:
          « Les anciens du lycée Charlemagne » :mrgreen:
          http://www.observatoiredesgaspillages.com/2009/associations-les-subventions-les-plus-delirantes/

        • @ Oui

          A ton avis qui paie la TVA sur les produits : les entreprises ou les particuliers ?

          C’est la même chose pour les taxes sur les entreprises, réjouissons-nous qu’il n’y ait pas que des enfers fiscaux.

      • Avant de donner des leçons, lisez un peu ce qui suit, cela vous fera le plus grand bien. Ici, je vous parle d’abord de flux, le revenu reçu sur une année, ce revenu chaque individu en dispose relativement librement (c’est lui qui décide d’épargner, d’investir ou de consommer). Maintenant, si vous parlez de la fortune des individus, ce qu’on peut appeler de manière équivalente patrimoine ou capital, là encore, je ne vois que des individus en disposant librement. Ils peuvent choisir de vendre leurs actifs quand ils le souhaitent !

        Autre chose, c’est toujours le travail qui créé la richesse, même lorsque vous parler des outils de production qui « travaillent » et qui produisent, vous omettez que ces outils de production ont été produits par le travail d’individus.

        • greg: « je ne vois que des individus en disposant librement/Ils peuvent choisir de vendre leurs actifs quand ils le souhaitent !  »

          Bill Gate n’a pas 70 milliards d’argent de poche dont il dispose « librement » inclut DONC la possibilité de le dépenser de n’importe quelle manière qui lui plaît et non, il ne dispose pas plus librement du flux.

          En bref si on comptabilise juste son argent de poche qu’il peut dépenser vraiment comme il veux on est très loin de vos slogans convenus. (Et au passage commencez par le dico à la lettre « A » comme « Accaparer »)

          greg: « même lorsque vous parler des outils de production qui « travaillent » et qui produisent, vous omettez que ces outils de production ont été produits par le travail d’individus. »

          Je n’omets rien du tout, il faut tout vous expliquer comme aux enfants ? « Alors tu vois mon petit, ce n’est pas l’argent qui travaille avec ses petits bras musclés, il n’a d’ailleurs pas de bras hein faut pas déconner, non ce sont des HOMMES qui actionnent les machines et les bidules, c’est dingue ça hein, tu comprends? Non ? Ça non plus !?? »

          • Visiblement vous faites toujours la confusion entre revenu et patrimoine, entre flux et stock. Ceci dit, B. Gates dispose de ses actifs comme il souhaite, il peut les vendre à tout moment s’il le souhaite.

            Concernant « l’argent qui ne travaille pas, etc », c’est bien vous progressez. je vous fais simplement remarquer que je n’ai jamais dit cela, bien au contraire. Ce qui est assez drôle, c’est que votre discours rappelle un peu Marx. llmryn un marxien qui s’ignore ?

            • greg: « Ceci dit, B. Gates dispose de ses actifs comme il souhaite, il peut les vendre à tout moment s’il le souhaite. »

              Autant que toi, tu disposerais « comme tu veux » de ta voiture avec seulement le droit de la vendre.
              Ça ne rentre toujours pas, quatrième tentative: Son argent est investi dans des tas de boites qui créent de la richesse avec. Le coffre de Picsou c’est une fiction !

              Les actions Microsoft ne représentent que 17% de sa fortune, sa société Cascade Investment LLC à investi dans des tas d’entreprises comme Ecolab, FedEx, Caterpillar, Four Seasons Hotels and Resorts, Fomento Económico Mexicano, la Canadian National Railway, le géant de l’automobile AutoNation, Berkshire Hathaway Inc, Walmart, McDonald’s, Exxon Mobil, Coca Cola, FCC / Fomento de Construcciones y Contratas SA (construction), Givaudan (parfumerie), Waste Management Inc etc. etc.

              Ces capitaux TRAVAILLENT aussi pour les autres, il ne les garde pas dans un trou dans son jardin !

              greg: « Ce qui est assez drôle, c’est que votre discours rappelle un peu Marx. »

              Mentionner l’évidence que « l’argent travaille » est une métaphore, c’est un discours de Marx !??? :mrgreen:
              Tu as quel age au juste ?

              • Mais qui a parlé du coffre de Picsou ? Tu délires ! A moins que tu sois ce genre de malhonnête à faire dire aux autres des choses qu’ils n’ont jamais dites !

                Bon reprenons, les participations de B. Gates dans des entreprises, il en dispose comme il souhaite, il peut les vendre à tout moment, cela constitue son patrimoine, son capital, en aucun cas son revenu. Toi comprendre ?

                Le capital ne travaille pas, mon vieux, pas plus que le capital, ce qui travaille ce sont des individus qui permettent de créer du capital.

                Heu, non c’est plutôt dire « ce n’est pas l’argent qui travaille » qui rappelle Marx, ce que tu as écrit un peu plus haut.

                • greg: « ce qui travaille ce sont des individus qui permettent de créer du capital. »

                  Et pour acheter les outils de productions ils ont besoin….. de capitaux, fournis entre autres par des gens comme Bill. Ils « n’accaparent » donc pas la richesse comme tu le prétends et leurs capitaux servent bien aux autres.

                  Fin de la discussion si ce n’est pas rentré avant ça ne rentrera jamais.

                  greg: « Heu, non c’est plutôt dire « ce n’est pas l’argent qui travaille » qui rappelle Marx »

                  Avec toi, aucun mot n’a de sens réel alors pour les notions qu’ils sous-tendent, c’est vraiment peine perdue, la lune le doigt… ou la mauvaise foi. :mrgreen:

                • « Le capital ne travaille pas » encore un mensonge : une machine outils ne travaille pas ?

                • Prêter du capital est un travail 🙂

            • B. Gates dispose de ses actifs comme il souhaite : encore un mensonge : les ventes d’actions ne sont pas anonymes, mais publiques. Il ne peut donc pas vendre comme il veut, vu le volume, cela aurait des répercussions trop importantes sur les cours et cela serait sanctionné, en premier par le marché, puis par la société qui suspendrait sa cotation, voire par les autorités de surveillance, si cela passait dans des volumes pouvant représenter une OPA hostile.

        • « C’est toujours le travail qui créé la richesse » : superbe sophisme, admirable même.

    • Les contes de Greg…

      Ceal ne vous gene pas trop de faire une moyenne avec les revenus de personnages aussi divers que des generaux/presidents Africains et leurs revenus miniers. ou petroliers, les rois du petrole de la peninsule Arabique, les nouveaux milliardaires des nouvelles economies, en Chine, en Inde ou au Bresil, les banquiers des Iles Caymans, et de l’autre cote d’ajouter a tout cela pour faire une jolie petite « moyenne », qui impressionne bien les naifs, les entrepreneurs Americains – fortunes de la premiere generation – en provenance du High-Tec, les membres de la famille Royale d’Angleterre et leurs fortunes terriennes et immobilieres pourtant super taxees, les grands proprietaires fonciers Francais taxes jusqu’aux oreilles ou les quelques industriels Francais suffisemment courageux pour continuer d’operer en Socialie.

      Cela n’a pas plus de sens que de faire une moyenne en incluant dans celle-ci les revenus annuels des pauvres de France et d’Europe avec ceux des pauvres de la Republique Democratique du Congo, du Malawi ou de la Coree du Nord.

      Et c’est tout aussi idiot que d’insister chaque annee a vouloir produire une moyenne des valeurs immobilieres Francaise, en melangeant de la maison des annees 60 en Finistere interieur, des appartements Haussmaniens dans le triangle d’or a Paris, de l’appartement vetuste dans une petite ville du Limousin, des maisons recentes sur la presqu’ile de Saint Tropez et du logement social a Vennissieux « Les Minguettes ».

      Cela n’a pas de sens et ce genre de petite moyenne idiote, certainement toute droit sortie du nouveau guide du petit marxiste pratiquant de Thomas Piketty, est une veritable escroquerie. Le livre en est probablement bouffi, vous pensez – 970 pages – Il suffit de constater la recrudescence, absolument allarmante, des inepties pseudo-economiques sur Contrepoints, depuis sa parution, de la part de certains visiteur, pour en etre persuade.

      • Il est vrai qu’on peut toujours critiquer la méthodologie. Ceci dit, ce que j’explique c’est que les données de l’auteur montrent contrairement à ce qu’il dit, qu’il y a bien une captation par une minorité des richesses produites. Je ne m’aventure pas plus loin, donc évitez le hors sujet.

        Quant au bouquin de piketty, si vous le lisez vous verrez qu’il analyse des pays bien précis qui font partie des pays développés.

        Dernier conseil, avant de parler d’inepties économiques vis-à-vis des autres, interrogez-vous sur vous-même et vos « connaissances » en la matière. Je sais bien que le réflexe primaire et puéril est d’utiliser l’argument simpliste de l’ignorance de ceux qui ne pensent pas comme vous, mais c’est un peu mince. Heureusement, grâce à moi, vous allez être nivelé par le haut !!!!

        • @Les contes de Greg…

          L’igorant c’est vous. Personne d’autre.

          Au lieu d’une reponse et comme vous vous sentez traque : petite attaque en regle, caracteristique du manipulateur – pervers – narcissique.

          Vous n’avez pas repondu a ma question.

          Je savais que vous ne repondriez pas a ma question

          Parceque vous ne pouvez pas repondre a ma question.

          Parceque la plupart du temps, lorsque vous venez ici, Claudec, Greg, Erwan, Negrello, gaNoche, et les autres, vous vous contentez seulement de faire du remplissage, en racontant n »importe quoi, pour emmerder les liberaux. Je sais exactement ce que vous faites. J’en suis parfaitement conscient et cela fait des mois que je observe votre petit jeu.

          Vous declarez vous attaquer a la fois aux socialistes sur les sites socialos et aux liberaux sur Contrepoints.

          Pour autant, vous ne pouvez pas passer autant de temps ici et autant de temps comme vous le declarer a aller raconter d’autres inepties sur les sites socialistes. Ce n’est pas humainement possible. ou alors c’est que vous ne travaillez pas, et que vous etes au chaumdu. Ce qui ne me surprendrait d’ailleurs pas, vous n’etes sans doute pas a une « approximation » pres.

          Vous n’etes rien d’autre qu’un petit bavard incompetent.

          Un petit pretentieux.

          Et vous cachez vos petits mensonges puerils derriere ceux de Piketty.

          Je vous mets au defi de nous prouvez, dans les 3 heures qui suivent, que vous intervenez egalement, en arguant, comme vous le dites, sur les sites socialos. Donnez nous votre pseudo et les sites a consulter.

          All you are is a fraud

          And a troll.

          Nothing else.

        • Heureusement, grâce à moi, vous allez être nivelé par le haut !!!!

          Holà, l’atterrissage va être douloureux 🙁

          • J’ai souvent remarque au « touch down », dans les aeroports par gros temps, qu’il n’y avait pas une bien grosse difference entre atterrir et s’ecraser.

            E pericoloso sporgersi…

            • Oui on sent clairement que parfois les amortisseurs des trains d’atterrisage talonnent et les contraintes doivent être assez énormes et des pièces doivent être soumises à une grande fatigue.

              Je me demande s’il y a une tracabilité sur chaque avion du nombre d’atterrissages « hard » pour changer ces pièces en temps utile.

              • Atterrissage de l’avion au plafond.

              • On suit les micro-fissures.
                Il doit y avoir d’autres mesures, des mesures de déformation et de remise en place.

                • Malheureusement, j’ai pas les stats en ce qui concerne la capacite d’usure des amortisseurs d’avion.

                  Rappelons, pour memoire, que la force excercee lors d’un atterrissage est egale a la vitesse verticale de l’objet multiplie par le carre de sa velocite.

                  Si ca vous interesse j’ai par contre les donnee empiriques observables pour les lecteurs de Piketty.

                  Plus le con est gros et plus le nettoyage est difficile.

                  • Si on laissait faire Piketty, avec sa logique, il n’y aurait plus d’amortisseurs sur les avions.

                    • On pourrait rebaptiser les trolls « les Tupolevs »

                      En memoire a ces fameux avions Sovietiques a la reputation legendaire de fiabilite…

                  • ERRATUM

                    C’etait tard et j’ai sans doute abuse du Jameson.

                    La masse de l’objet multiplie par le carre de la vitesse verticale.

                    Sorry.

  • Ceci dit, cela ne signifie nullement que l’inégalité est injuste ou injustifiée. On peut même estimer que l’inégalité est un bienfait, permet un dynamisme, une motivation et est source de progrès. Toute une rhétorique et une idéologie existe à ce sujet, il ne s’agit pas d’en discuter, seulement de regarder la réalité en face. Vos données montrent bien une captation par une minorité d’une grande partie de la richesse produite.

    • Une captation par une minorité ? Ils l’ont volé ? oh !
      Les salariés n’ont pas été payé suivant les contrats qu’ils ont signés ? oh !
      On les a empêchés de créer leur boîte avec leur savoir faire exceptionnel ? oh !

      • révisez votre dictionnaire « capter » n’a pas le même sens que « voler ». Marrant les raccourcis que vous faites, pas très rigoureux par contre…..

        • Et toi tu as visiblement besoin de l’édition « mon premier dictionnaire ». Larousse: « Capter », « S’emparer d’un bien, l’obtenir par des moyens artificieux ».

          Je te recommande aussi l’excellent ouvrages « l’économie pour les nuls » et tu me copieras cent fois « Les slogans ne sont que des illusions de savoir et de reflexion ».

          Homo sapiens c’est en principe « homme savant » et pas « homme perroquets », alors allume tout et révise un peu ton sujet.

          • le malhonnête a encore frappé ! Il nous choisit la définition qui l’arrange (la dernière).

            Voici la seconde définition de capter du Larousse :
            recueillir qqch pour l’utiliser (exemple capter le rayonnement solaire).

          • et voilà, le malhonnête a encore frappé ! Il nous choisit la définition qui l’arrange (la dernière).

            Voici la seconde définition de capter du Larousse :
            recueillir qqch pour l’utiliser (exemple capter le rayonnement solaire).

          • Oui oui, on sent bien que « recueillir pour utiliser » est la bonne définition que tu sous-tendais pour les riches et qui s’applique d’ailleurs si merveilleusement au sujet.

            Le troll qui se suicide en direct en se mélangeant les pinceaux dans son amphigouri, LOL ! :mrgreen:

    • Les contes de Greg…

      La richesse n’et pas quelque chose de captif, elle peut tres facilement vous filer entre les doigts, revenir ou s’absenter pour toujours.La pauvrete peut suivre de tres pres la richesse ou le contraire. L’economie ne vit pas dans les bouquins mais dans le reel. Vous devriez essayer le reel, un jour, juste pour voir, vous verrez, c’est toujours rafraichissant lorsqu’on a pas l’habitude.

      J’ai connu beaucoup de riches Francais dans ma jeunesse et je peux vous assurer qu’apres 33 ans de socialisme les choses ont beaucoup changees. Les gens que je connais aujourd’hui qui conservent encore des moyens importants, et qui vivent toujours dans la France rurale de mon enfance, ont pour la plupart des professions subventionnees (notaire, laboratoire d’analyse medicale, le pharmaciens proprietaire de plusieurs pharmacies).

      Ceux qui pendant ma jeunesse avaient tout n’ont presque plus rien.

      Je crois pas qu’ils seraient tres heureux d’entendre encore ce genre de sornettes de votre part.

      Je reponds plus hauts a d’autres de vos fadaises. Je vous invite a aller les lire. Non pas que la recherche de la verite puisse bien vous interesser. Je suis la sans illusions.

      Il est remarquable que vous soyez aujourd’hui de retour apres votre performance dans les commentaires sur l’article de Pascal Comas sur Piketty il y a 48 heures

      J’ai verifie vos apparitions sur ces derniers mois avec les heures correspondant a vos posts.

      C’est tres instructif.

  • « Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui sera-ce ? Il en est ainsi pour celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu. » (Luc 12 :19-21)
    Voici ce que vous allez faire, vous qui avez des richesses inutiles, vous allez travailler pour vos compatriotes en mettant à la lumière les inepties de la fiscalité française. On peut attaquer à peu près n’importe quel impôt français établi sur les citoyens actuellement, simplement en se basant sur la constitution, les droits de l’homme ou les grands principes. Le seul problème est que, fait par un seul homme, il est écrasé, mais mis en lumière dans les médias, l’ennemi serait rapidement repoussé.
    Un exemple : Pour déclarer mes impôts sur le revenu, je déduis la CSG puisque ce n’est pas un revenu. Le contrôleur conteste mes revenus en se basant sur mon manque de preuves que mes revenus sont bien ceux-ci, parce que dit-il, l’employeur déclare une somme plus élevée pour (je cite) : «les sommes perçues par le salarié» Vous comprenez donc que le contrôleur détourne la déclaration obligatoire de nos revenus faite par les employeurs (ajoutés de revenus mensongers :la CSG déclarable) pour s’en servir comme « Sommes perçues par le salarié ».

    Ceci constitue un crime de faux en écriture publique et authentique puni de la réclusion criminelle à perpétuité (Art. 147 Code pénal)

    Pour ne pas couvrir ces crimes, je propose donc à mon employeur de m’envoyer, ainsi qu’aux impôts, une seconde déclaration de mes revenus qu’il appellerait « Sommes perçues par le salarié » dans laquelle ne figure pas la CSG déclarable.
    Il ne veut pas le faire et couvre ainsi les crimes des impôts et en devient complice.

    Mais s’il acceptait de le faire, le scandale serait tel que le fisc en serait ébranlé sur ses bases.
    Il y a donc des solutions pour repousser l’ennemi, mais la volonté n’est pas là et les riches ont préféré nourrir les petits chiens plutôt que les enfants de la maison.
    « Car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.» (Marc 7:26)
    . Qu’ils se ressaisissent et travaillent à être riche pour Dieu !

  • Je n’ai jamais compris ceux qui n’aiment pas les riches. La richesse est en règle générale le fruit d’une production, d’un travail. Les riches dépensent autant qu’ils gagnent, emploient selon leurs besoins qui sont proportionnels à leur richesse, paient des impôts pour ceux qui n’en paient pas.

    Le plus souvent, les gens admirent les riches, ce qui crée une motivation pour produire et s’enrichir soi-même.

    Non vraiment, le seul motif pour ne pas aimer les riches c’est bien la jalousie. Un motif des plus vils qui soient.

    • ce que je ne comprends pas avec les gens qui n’aiment pas les riches c’est qu’ils veulent prendre l’argent des riches pour eux. c’est un peu paradoxal

      • Le riche quand il fait tort à quelqu’un n’en a rien à faire puisque même si le faible s’empare des tribunaux, il ne pourra pas suivre le coût de ceux-ci ni attendre le temps avant jugement. La seule solution pour les riches sera donc de se repentir comme le riche Zachée :
        Zachée qui s’est enthousiasmé pour Jésus s’est repenti ainsi : « Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens et si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. » (Luc 19-8) Combien donne Bill Gates à ceux à qui il a fait tort ?

    • Les riches seraient aimés s’ils produisaient de la justice, s’ils sauvaient par leur influence ceux qui sont injustement attaqués. Or ce sont eux qui attaquent, ce sont eux qui produisent de l’injustice avec leurs DRH qui acceptent tous les 3 mois que des avantages aux salariés soient rognés, que des licenciements soient payés par Pole Emploie au lieu de par l’employeur, etc…

      • les riches sont comme les autres. il y a des gens riches qui sont bons et d’autres qui sont mauvais. ce n’est pas parce que quelqu’un est riche qu’il est mauvais tout comme ce n’est pas parce que quelqu’un est pauvre qu’il est con ou paresseux. ce n’est pas la condition sociale qui définit un homme (tout comme ce n’est pas l’ethnie ou la nationalité qui définit un homme). vous avez exactement le même genre de raisonnement que les racistes

        • Les riches sont particulièrement mauvais. L’apôtre Jacques les avaient jaugés.
          « Écoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres aux yeux du monde, pour qu’ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment?
          Et vous, vous avilissez le pauvre! Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment, et qui vous traînent devant les tribunaux?
          Ne sont-ce pas eux qui outragent le beau nom que vous portez? » (Jacques 2:5-7)

          • Moralisme bien pratique qui a permis à l’église d’ammasser des richesses considérables en son temps. Ce n’étais pas perdu pour tous le monde.
            On a bien fait de virer le religieux du pouvoir temporel, le moralisme est la pire des tyrannie.

            • L’amoralisme obligatoire enseigné à nos enfants n’est-elle pas encore plus tyrannique ? Le laïcisme avec ses dogmes qui ne font plus de différence entre une homme et une femme, qui élève l’homosexualité au rang des bonnes moeurs etc…

              • Daniel PIGNARD: « L’amoralisme obligatoire enseigné à nos enfants n’est-elle pas encore plus tyrannique ? »

                Vous tombez de la lune ou vous n’avez jamais eu d’enfant ? Depuis tout petit ils sont bombardés de moralisme éco-equito-durable au contraire.

                On devrait leur apprendre le DROIT et la JUSTICE qui affranchi les gens des tyrannies et permet au faibles de se défendre des forts et la LIBERTE qui garanti que nul ne peut être opprimé par autrui. Au lieu de cela on les baignes dans un moralisme merdique qui mélange tout.

                • Le droit ne permet aucunement au faible de se défendre des forts. J’ai beaucoup fréquenté les tribunaux avec les droits de l’homme notamment.
                  La fameuse République nous a retiré le droit d’ester en justice en arguant des Droits de l’homme et du préambule de la Constitution de 1946. Les écoles de droit disent « Pour autant toutes les dispositions et principes n’ont pas une valeur exécutive, ce sont de jolis pétitions de principe qui n’ont aucune application concrète. Des voeux pieux si vous préférez. » alors qu’ils devraient être défendus par la justice comme les textes que je cite nous le rappellent.
                  « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 – 4°)
                  « Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. » (préambule de la Constitution de 1946 )
                  « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif,  » (préamb Déclaration 1789)
                  La république ne nous défendant plus sera remplacée par une monarchie.
                  http://www.contrepoints.org/2013/07/07/130197-une-diplomatie-francaise-incomprehensible#comment-459052

                  • Daniel PIGNARD: « Le droit ne permet aucunement au faible de se défendre des forts. »

                    Quoi alors ? La plus grosse troupe de mercenaires grassement payée ?

                    Daniel PIGNARD: « J’ai beaucoup fréquenté les tribunaux »

                    Justement, la république française n’est plus ce que l’on peut appeler un état de droit. Déjà au niveau du budget, quand on y mets autant de moyens que pour la culture alors que c’est une tâche régalienne essentielle et fondamentale d’un état.

                    • Quoi alors ? Mais la vengeance de Dieu. Voir Esaïe 51:7-8

                    • Quoi alors ? Mais la justice de Dieu :
                      « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? » (Luc 18 :7-8)

                    • Daniel PIGNARD: « Quoi alors ? Mais la vengeance de Dieu. Voir Esaïe 51:7-8 »

                      La vengeance de Dieu pour remplacer les tribunaux et la justice ..!???

                      Alexis et Inanutshell ont raison mon pauvre Daniel, il vous faut consulter un psychiatre ou à la limite voir un prêtre de toute urgence.

                    • « Quand l’insensé marche dans un chemin, le sens lui manque, et il dit de chacun : Voilà un fou. Si l’esprit de celui qui domine s’élève contre toi, ne quitte point ta place ; Car le calme prévient de grands péchés. » (Ecclésiaste 10:3-4)

      • M. Pignard a une curieuse idée de la justice. Pour lui les inégalités semblent injustes, alors qu’elles sont justes. Il confond justice et équité. Rogner comme il le dit les avantages des salariés n’a rien a voir avec la richesse supposée du patron. Et en plus cela relève de la loi et de la négociation. C’est donc bien la jalousie qui sous-tend sa pensée.

        • Sans doute est-ce aussi la jalousie qui a inspiré l’apôtre Jacques et le prophète Amos ?
          https://www.biblegateway.com/passage/?search=jacques+5%3A1-6%3BAmos+8%3A4-8&version=LSG

          • Ça sent la haine (un comble pour une religion d’amour et de pardon) et le jugement arbitraire en plus de l’indigence intellectuelle (l’or et l’argent ne rouillent pas)

            Jacques a visiblement bien oubliés les préceptes de sa religion.

            Ou pas… :mrgreen:

            Tuerie de masse:
            « Allez, et frappez du tranchant de l’épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants. » (Juges 21 :10)

            Meurtre viol et pillage:
            « tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous. » (Nombres 31 : 17-18)

            Un esclave « c’est de l’argent »:
            « Si un homme frappe du bâton son esclave, homme ou femme, et que l’esclave meure sous sa main, le maître sera puni. Mais s’il survit un jour ou deux, le maître ne sera point puni; car c’est son argent. » (Exode 20:20-21)

            Tueur en série d’enfants pour une moquerie:
            « Élisée monta de là à Béthel; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: ‘Monte, chauve! monte, chauve!’ Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants. » (2 Rois 2 :23-24)

            Pillage et voyeurisme malsain:
            « Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence » (Luc 19:27)

            • Monsieur Pignard, ancien cadre de chez Peugeot, a ete licencie de son entreprise (apparemment – c’est lui qui le disait hier – dans ses commentaires a l’article de Pascal Comas sur Piketty) pour avoir desapprouve vigoureusement une exposition itinerante, devant se derouler dans son entreprise, et dont le theme etait consacre a l’homosexualite et a l’homophobie. Il semble avoir cite les textes sacres pour justifier sa position, que j’imagine avoir ete un rejet total et inequivoque de cette exposition. Il a apparemment ete licencie en consequence de ce refus ou (et) de l’expression d’une certaine « homophobie ». J’ignore les details du licenciement et de la charge homophobique, si celle-la existe bien, j’en suis sincerement desole pour lui, mais il semble que Daniel, depuis ces evenements, poursuive l’entreprise Peugeot d’une haine averee ainsi que – par extension – l’ensemble de l’economie capitaliste, actionaires et riches proprietaires confondus. Ce qui est triste pour tout le monde et egalement pour lui.

              Je suis desole que vous ayez perdu votre emploi, Mr Pignard, mais si votre vision des textes n’avait pas ete aussi etroite, vous auriez pu trouve, dans le nouveau testament, des passages concernant en particulier l’attitude positive du Christ face a Marie Magdalene qui pourraient vous guider et vous aider a controler vos propres phobies. La parabolle de Marie Magdalene nous parle justement de la necessite de tolerance face a l’autre, alors que cet autre, si different soit-il ne nous gene absolument en rien dans notre vie. C’est veritablement une parabolle de tolerance. Je suis personnellement un Catholique pratiquant, je suis marie a une Catholique, et c’est ainsi que j’apprehende la presence de la communaute homosexuelle dans la societe que je partage avec eux. Il n’y a pas si longtemps, le pretre de la petite commune d’Irlande ou j’habite, a justement choisit de faire un sermon sur ce sujet, qui fut particulierement bien accueilli par ses paroissiens.

              Cette attitude de haine totale pour la societe capitaliste et votre rejet, semble t’il, de responsabilite dans les evenements qui ont precipites votre licenciement me font penser au contraire que vous devriez relire le nouveau testament, non pas tout seul mais guide par un tuteur religieux, un pretre de l’eglise Catholique qui vous permettra de vous reconstruire et de retrouver dans votre coeur la lumiere du pardon.

              Rendons aussi a Cesar ce qui est a Cesar, a Dieu, ce qui est a Dieu.

              Et aux hommes que nous sommes la charge de leurs vies.

              • C’est l’écriture qui montre le chemin et non les hommes (tuteurs) qui l’interprètent à leurs façon. Lire le psaume 119 en entier (118 dans la vulgate).
                « Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l’objet de ma méditation » (Ps 119:99)
                « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier. »(Ps 119:105)

              • Apprenez que pour avoir droit au pardon, il faut se repentir de son péché et croire à la bonne nouvelle « Repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle. »

                • @Daniel Pignard,

                  La raison pour laquelle nous allons celebrer la messe, en tant que Chretiens, c’est pour echanger et pour nous aider les uns les autres, pour communier ensemble, et ecouter la parole du seigneur. La lecture des textes, tout seul chez soi, n’est pas uniquement contraire au message de Jesus, mais il n’amene aussi a rien d’autre qu’a un inevitable repli sur soi, le veritable danger pour le lecteur etant de finir par confondre le message universel du Christ avec l’echo exclusif de ses propre pensees, debouchant necessairement sur un recyclage egotique du message de Dieu, fabrique de tout extremisme detache de l’humain.

                  • inanutshell: « debouchant necessairement sur un recyclage egotique du message de Dieu, fabrique de tout extremisme detache de l’humain. »

                    Oui, si on s’en tient au fond du message chretien M. Pignard a clairement basculé du mauvais coté. La bête murmure à son oreille, la haine et le ressentiment l’envahisent.

                • Je parlais de votre capacite personnelle a pardonner.

                  Et je parlais surtout plus bas d’une lecture globale des textes (que je connais tres bien – merci) et leurs rapport a l’universalite.

              • Ce qui est croquignolet c’est que D. Pignard sur le JDN se réclame de la liberté d’expression mais qu’il l’a refusé aux autres !

                La liberté, ça dépend…

                • A qui donc ai-je refusé la liberté d’expression ? Je vois plutôt deux personnes ici qui me verraient bien entre deux hommes en blanc avec une camisole pour m’enlever ma liberté d’expression et pour voiler ma crédibilité.

                  • Il me semble et vous ne vous en cachez pas que vous vous êtes opposé à la communication d’information sur l’homosexualité dans l’enceinte d’une entreprise qui ne vous appartient pas… c’est tout… Donc vous avez voulu empêcher l’expression de quelqu’un autorisé par le propriétaire de l’entreprise et maintenant vous vous en réclamez.

                    • Il y a des lieux et des médias pour voir s’exercer la liberté d’expression, mais l’entreprise, en permettant cette publicité itinérante, devait aussi permettre de me laisser publier les passages de la bible et de Romains ch. 1.
                      Sinon, cela devient une entreprise de sodomie.

                    • Je précise que Peugeot n’est pas une entreprise de voitures à pédales.

                    • Ah, Peugeot est une entreprise de voitures sans freins ❗

                    • @DP

                      « …devait aussi permettre de me laisser publier… »

                      C’est écrit où ça ? Liberté d’expression ne neut pas dire que l’on vous donne le papier, le crayon et l’endroit pour l’afficher et en plus chez le voisin et que vous avez le droit de dire n’importe quoi.
                      Tout au plus vous pouvez avoir un droit de réponse clairement encadré et dont les tribunaux sont seuls juges.

                      « Il y a des lieux et des médias pour voir s’exercer la liberté d’expression,…

                      Vous prenez vos désirs pour la réalité. Il n’y a pas de lieux ni de medias pour la liberté d’expression des citoyens sauf pour ceux à qui ils appartiennent et ce pour leur propre liberté.

                      Même ici, ce n’est pas un espace de liberté d’expression : c’est un espace privé et la publication de votre commentaire est à la libre appréciaition du modérateur, j’en ai fait l’expérience par 2 fois sans pour autant avoir été insultant.

                      Vous voulez exercer votre liberté d’expression :

                      – mettez une pancarte dans votre jardin, ouvrez un blog, créez un journal ou une chaîne de télé,

                      -suivant l’appréciation du media : passer une annonce dans le journal, louez un panneau publicitaire,

                      – suivant l’appréciation de la maréchaissée : faites l’homme ou la voiture sandwich

                      ___________________

                      Vous semblez avoir un problème avec l’homosexualité. Soit. Dans ce cas le problème ce n’est pas les autres ni l’homosexualité car elle, elle ne contrevient pas à votre liberté. Il faudrait faire un travail sur vous-mêmes pour rechercher en vous ce qui vous contraint à avoir une telle attitude vis-a-vis de gens qui ne vous ont rien demandé.

                      Imaginez que vous n’aimiez pas la couleur vert pomme. Allez vous vous en prendre à tous ceux qui portent cette couleur ? Faut-il qu’ils se cachent pour ne pas interférer avec vous ?

                    • Si l’homosexualité ne contrevient pas à ma liberté, le salut nazi fait dans la rue ne contrevient pas non plus à la liberté des gens, et pourtant il est réprimé. Conclusion, il y a des valeurs morales qui sont reconnues choquer quoique n’agissant pas sur la liberté.

                    • L’homosexuel n’a pas causé plus de 20 millions de morts.

                    • @ DP

                      C’est exact pour le salut nazi et c’est effectivement une atteinte à la liberté.
                      Ce n’est pas de mon avis de la morale mais ça fait partie des mesures idiotes censées faciliter le vivrensemble … et il semble bien que ça ne serve à rien, la preuve.

                    • L’homosexualité a quand même contrevenu à ma liberté dans le sens où les personnes homos ont crié « au loup » dans l’intention de me faire licencier. Il y a donc bien eu perte de mon travail et des rémunérations qui vont avec et perte de ma liberté d’expression et donc de ma qualité de citoyen défendu par les articles 10 et 11 des droits de l’homme et du citoyen.
                      ART. 10. — Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.
                      ART. 11. — La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

                    • La loi sur le mariage des homos a quand même touché 65 Millions de personnes et fait que dans les commentaires sur les journaux d’internet, il n’est lus possible de parler de la destruction de Sodome et Gomorrhe sans se faire censurer. Il s’avère donc que même les faits historiques sont interdits de publication.
                      Comme Hitler qui interdisait la Marseillaise aux Français en fait. Tenez, le couplet 3 devrait être très opportunément rappelé ces jours-ci.

            • Tuerie de masse => les riches font de la pauvreté de masse.
              Viol et pillage => DSK et ses copains de pines font de même tout en pillant les contribuables.
              Un esclave, c’est de l’argent => Le contribuable en est à 62 % d’impôt sur le salaire qu’il coûte à son employeur et s’il veut se défendre, les droits de l’homme qui sont censés le défendre ne sont nullement pris en compte.
              Tuerie en série d’enfants pour une moquerie => tuerie en série d’enfants dans le ventre de leur mère pour des raisons de confort.
              Pillage et voyeurisme malsain => Le contribuable en est à 62 % d’impôt sur le salaire qu’il coûte à son employeur et les politiques sont satisfaits de tout cela et nous en remettent tous les ans..

              • Daniel PIGNARD :  » Un esclave, c’est de l’argent => Le contribuable en est à 62 % »

                La France a un gros problème de droits et de libertés c’est clair.

                Daniel PIGNARD: « Tuerie de masse => les riches font de la pauvreté de masse. »

                C’est grossièrement faux vous avec snapé un cable avec cette histoire de peugot je vous plains et en même temps je vous considère comme dangereux: Si vous aviez le pouvoir avec cette haine qui vous habite vous feriez des sacrés dégats. Ce n’est pas très chrétien tout ça.

                Dans mon manuel du libéralisme aucun appel au meurtre ni quoi que ce soit: ->Respecte les droits et la liberté des autres quoi qu’il arrive quoi qu’ils pensent, point final.

                Ma femme est catholique et je n’ai pas une vision manichéenne de la religion mais vous représentez vraiment le pire de ce qu’elle peut engendrer. En fait vous me donnez même la nausée pour être franc.

                • Je crois que vous ne savez pas ce qu’est être chrétien. Il n’y a pas que des versets bisounours dans la chrétienté. Voir Psaume 94 et 58 (93 et 57 dans vulgate) et voir Esaïe 42 et psaume 2 pour voir que quand Dieu reprend la main ça va faire très mal.

          • @Daniel
            Il semble bien n’y a avoir que la religion qui vous inspire. Et encore quand cela vous arrange.

            • Bon alors, c’est la religion ou la jalousie qui m’inspire ? Pour vous, il ne semble qu’il n’y ait que le mensonge et le non droit qui vous inspirent.

              • Les deux a mon avis.

                • Donc il n’y a pas que la religion qui m’inspire et donc vous vous contredisez.

                  • Vous avez besoin d’aide Daniel, vous etes dans une situation psychologique serieuse de repli sur vous-meme. Essayez de vous secouer un peu dans vos morbides certitudes. C’est d’ailleurs peut-etre une bonne chose que vous soyez venu ici vous exprimer sur Contrepoints plutot que de garder tout ca pour vous. Mais ne parlez pas seulement a des anonymes sur le net comme ici avec moi, ou avec IImyrn ou Alexis, sortez vous de cet enlisement et retournez vite dans le monde des humains.

                    Allez parler a un pretre, il y en a de parfaitement intelligents, le dernier que nous avions en Irlande dans notre paroisse a meme choisi recemment de faire des etudes de psychologie comme il s’est rendu compte, a bon escient, qu’avec la crise, certains paroissiens avaient parfois besoin a la fois de la science de Dieu et de celle des hommes.

                    Je n’ai ici, sincerement, aucune autre intention que celle de vous aider, en vous donnant ce conseil.

                    Portez vous bien.

                    • J’espere tres sincerement que vous m’ecoutez.

                    • J’espère seulement que vous lirez tous les passages que j’ai cités en référence puisque vous m’avez l’air de supporter l’injustice comme l’eau fraîche. Ce n’est pas ainsi que Dieu nous demande de faire. Voici ce qu’il nous demande :
                      « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? » (Luc 18 :7-8)
                      Mais trouvera-t-il la foi sur la terre pour l’obtention de la justice ? Apparemment, vous vous y refusez, il ne la trouvera donc pas chez vous.

                    • La loi sur le mariage des homos a quand même touché 65 Millions de personnes et fait que dans les commentaires sur les journaux d’internet, il n’est lus possible de parler de la destruction de Sodome et Gomorrhe sans se faire censurer. Il s’avère donc que même les faits historiques sont interdits de publication.
                      Comme Hitler qui interdisait la Marseillaise aux Français en fait. Tenez, le couplet 3 devrait être très opportunément rappelé ces jours-ci.

  • @Daniel

    Je pense que Inanutshell a raison Daniel, il me semble que souffrez d’un trouble probablement passager, vous devriez aller consulter un prêtre ou un psychiatre.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Achat d'or pouvoir d'achat
2
Sauvegarder cet article

S’il est quelque terme économique mal compris en France (et parfois ailleurs) c’est bien celui de pouvoir d’achat.

 

Pouvoir d’achat du revenu monétaire

Certes, quand quelqu’un a un pouvoir d’achat, il prend conscience de ce qu’il peut acheter en un moment donné avec l’argent dont il dispose. C’est un genre d’approche statistique du pouvoir d’achat, qui va donc augmenter (ou diminuer) avec le revenu, et qui va varier suivant le niveau des prix des biens et services achetés.

La structure des dépenses envisagées est do... Poursuivre la lecture

Chères lectrices, chers lecteurs, à la suite de mes quelques lectures des livres de l'économiste Thomas Sowell, m'est venue l'envie de vous faire un petit résumé de ces quelques clichés de gauche que nous avons l'habitude d'entendre un peu partout dans nos médias, et que Sowell aborde abondamment dans ces différents ouvrages.

 

Il faut se dépêcher d’agir

C’est probablement un slogan très à la mode depuis deux ans, souvent associé avec celui consistant à ajouter « si cela peut sauver ne serait-ce qu'une seule vie. »

L... Poursuivre la lecture

Par Christopher Paige. Un article du Mises Institute

Un cliché typique dans les milieux socialistes est que les pauvres et les opprimés refusent de voter pour leurs intérêts économiques. Voir, par exemple, l'ouvrage de Thomas Frank What's the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America.

Cette théorie est utilisée pour justifier divers stratagèmes antidémocratiques visant à "protéger" les personnes vulnérables contre elles-mêmes. Si, après tout, les pauvres ne votent pas dans leurs intérêts, alors pour... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles