Abaissement des vitesses routières : parce que l’automobiliste est un délinquant qui s’ignore

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo Sécurité routière (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Abaissement des vitesses routières : parce que l’automobiliste est un délinquant qui s’ignore

Publié le 10 décembre 2014
- A +

En Socialie française, la marche vers le progrès est parfois malaisée, mais elle n’en persiste pas moins. Et comme le progrès implique que tout le monde arrive à bon port sans la moindre égratignure, épargné par tous les bobos de la vie, y compris et surtout ceux qui lui donnent son intérêt, on évitera donc de s’y précipiter. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de réduire les vitesses maximum autorisées sur le réseau secondaire.

Oh, pour le moment, il s’agit simplement, comme l’explique le Ministère, d’un test, limité à quelques routes et puis c’est tout. Bernard Cazeneuve, le chips mou qui sert de prétexte au maroquin de l’Intérieur, l’a confirmé mercredi dernier. C’est important pour lui, cette notion de test, parce que cette mesure est très impopulaire même si des « experts » (toujours les mêmes) prétendent qu’une telle réduction permettrait d’épargner de 350 à 400 vies par an.

En effet, Hollande s’est trompé de courbe puisque la seule à s’être inversée récemment est celle de la baisse de la mortalité routière. Ceci a entraîné une augmentation assez sensible de la pression des pouvoirs publics sur les routes de France, pression largement entretenue par les habituels lobbies d’acharnement anti-automobilistes au premier rang desquels on trouve une Sécurité Routière pour laquelle tant qu’un véhicule roule, un danger existe.

La lutte contre le conducteur automobile continue donc, sans relâche. Et pendant qu’on continuera à l’espionner, le traquer, en mesurer la vitesse et le nombre de points sur son permis, on en profitera aussi pour le poursuivre de taxations et de malus à l’achat pour avoir eu l’impudence de choisir un véhicule diesel, sachant que le véhicule essence sera, lui, tabassé de ponctions au moment du passage à la pompe. L’interdiction du diesel est pour bientôt.

Moyennant quoi, l’ex-automobiliste, échappant à l’opprobre et à la ruine que constitue une voiture (hideux engin d’individualisme pollueur !), pourra se jeter joyeusement sur les vélos que les municipalités lui mettront à disposition, pour profiter de l’affabilité des agents de police locaux qui lui remonteront les bretelles et lui grignoteront le portefeuille par le truchement d’amendes spéciales, amplement méritées pour avoir voulu, encore une fois, se rendre du point A au point B en toute indépendance.

Voyons le bon côté des choses : la marche vers le progrès, déjà fort chaotique, se fera dorénavant sur des vélos, non polluants, ultimement respectueux des codes routiers qu’il sera d’autant plus facile à honorer qu’il n’y aura plus de voitures.

cat deal with it

Tout ceci est bel et bon, et on voit d’emblée qu’une fois le diesel interdit, les routes limitées à 0 km/h (seule limitation en mesure de garantir que plus personne ne mourra par la vitesse en voiture) et les vélos apprivoisés, le monde en sera plus calme, plus serein et plus apte à fournir cette sécurité qui semble tant manquer à cette frange de la population qui a décidé pour tous ce qui est bon pour nous.

Pourtant, comme le rappelle un récent article paru sur Contrepoints, d’autres pays ont déjà testé des mesures sensiblement différentes. Ainsi, l’Angleterre et l’Allemagne, dont les vitesses maximales autorisées sur l’infrastructure routière secondaire sont supérieures à 80 km/h (60 mph pour l’Angleterre, et 100 km/h pour l’Allemagne), montrent tous les jours qu’une vitesse supérieure n’est pas synonyme d’accidents plus nombreux (d’ailleurs, en Allemagne, 66% du réseau autoroutier est sans limite de vitesse). Ainsi, le Danemark a choisi d’augmenter la limitation de vitesse sur son réseau principal sans pour autant constater un désastre humain. Du contraire, même : ce pays a divisé par deux la mortalité de ses routes.

Pourtant, à part cogner sur l’automobiliste en le pourchassant avec des radars, des forces de l’ordre certainement plus utiles ailleurs, et des ponctions qui abondent au tonneau public des Danaïdes, il existe probablement d’autres méthodes, d’autres solutions pour obtenir le résultat affiché officiellement. Tiens, par exemple, et si on faisait un peu confiance aux conducteurs pour se responsabiliser, une fois de temps en temps ?

no-way

Bien sûr, il semble absolument évident que sans bornes, sans limites, sans signalisation pléthorique, sans interdictions multiples et décrites dans d’épais textes de loi, chaque individu, mis au volant d’une voiture ou à bord de son vélib bi-turbo jantes alliage, va immédiatement se transformer en monstre homicide aux instincts psychopathologiques débridés ! C’est d’ailleurs ce qui s’est passé dans certaines villes (comme ici, aux Pays-Bas) où on a choisi d’abolir la signalisation routière et où le massacre routier a pris des proportions inouïes. Ou encore, dans les pays où, précisément, on n’a pas trop les moyens de dilapider de l’argent public en infrastructure de signalisation coûteuse et où les conducteurs sont livrés à eux-mêmes pour décider de la marche à suivre et de la sécurité à respecter. Et là, c’est le drame (évidemment !) …

En outre, on ne peut pas s’empêcher de penser que l’infrastructure elle-même, soigneusement mise à l’écart de toute discussion de fond concernant la sécurité routière, a tout de même un petit rôle à jouer. Comment ne pas constater que nombre de passages à niveau sont encore mal ou peu protégés en France et qu’ils sont la cause d’accidents fréquents, souvent mortels ? On n’entend pas trop la Sécurité Routière se plaindre de la vitesse des trains qui viennent pourtant méchamment heurter les cyclistes, voitures et autres camions coincés à ces points noirs… Et puis tant qu’on y pense, difficile de ne pas noter que la mortalité au kilomètre parcouru est bien inférieure sur les infrastructures autoroutières que sur les autres, ce qui montre de façon pourtant limpide que la vitesse n’est pas le facteur principal dans la mortalité routière.

À tout prendre, la baisse de vitesse sur l’infrastructure à dépendance de l’État aurait tendance à indiquer surtout que ce dernier n’ose plus laisser les gens rouler à une vitesse normale, celle observée dans les autres pays en tout cas, car il n’aurait plus confiance dans son infrastructure. Et comme c’est à lui que revient la responsabilité de l’entretenir, on peut supposer sans mal qu’elle se dégrade suffisamment pour qu’il ait trouvé cette solution, assez médiocre, pour contourner le problème : grâce à l’application de la sécurité routière, pouf, c’est magique, on roulera moins vite sur une infrastructure dégradée qu’on pourra conserver en état médiocre plus longtemps.

Bonus non négligeable : les amendes ainsi provoquées par les abaissements ridicules de vitesse permettront de renflouer un peu les caisses de l’État, et de faire pourchasser les affreux délinquants routiers par une police et une gendarmerie qui n’a pas prouvé toute son efficacité au contact d’autres types de gentils délinquants (très jeunes et/ou turbo-récidivistes).

Efficacité avant tout !
—-
Sur le web

Voir les commentaires (105)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (105)
  • Cause des accidents : 30% alcool, 20% chauffards ne respectant pas les limites de vitesse.
    Action du gouvernement baisser de 90 à 80. Ce qui va enquiquiner (mot poli) tout le monde sauf … les chauffards.

    Remarque : il y a plus de morts en lignes droites que dans les virages. En cause : la monotonie du trajet ! (c’est pas moi qui le dit : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-principales-causes-des-accidents-de-la-route_1078355.html).

    Donc passer de 90 à 80 va très certainement avoir un effet inverse…

    • Les pires sont les vieux. Pas les jeunes.

      Un jeune même bourré et défoncé conduit mieux qu’un vieux qui ne voit rien, n’entend rien, et à un cerveau qui tourne au ralentit.

      (Source: un chauffeur de taxi autour de Marseille)

      Il est toujours possible d’avoir une voiture en Allemagne en location…ou un autre pays Européen, afin de contourner ces lois débiles. De préférence au nom d’une entreprise délocalisée.

      On y va, à fond….

      Pendant que le peuple va mourir lentement étouffé par l’Etat, qqs individus plus intelligents iront offrir leur intelligence et leur argent hors de ces frontières.

      Laissant ce magnifique pays à la pauvreté, au chômage et à une classe politique désœuvrée qui passe sont temps à pondre des lois démagogiques, cyniques et surtout inutiles.

      La vie est une question de choix.

      • Cette réglementation n’est-elle pas simplement le résultat des incivilités que l’on subit de plus en plus sur nos routes.

        Les Américains semblent bien l’avoir compris:

        http://www.arizona-dream.com/usa/informations_usa/conduire_usa.php

        • Il est vrai que le Français a un comportement dangereux et debile sur la route. Mais, c’est dans la ligne du reste. Non ?

          Par contre, perso, j’adapte mon comportement en fonction de cet Etat de fait. Il faut donc penser pour les autres et conduire afin d’etre soit loin devant, soit loin derrière.

          Parfois, sur autoroute, il est confortable de suivre un etranger au comportement prévisible afin de piquer un petit roupillon…..

          Pour avoir conduit en Allemagne, et ailleurs dans le monde….je peux affirmer que le Français est un conducteur con. Ce qui finalement, colle avec le reste. Donc, oui aux PV et au reste.

          Fouettez moi, j’aime ça Maîtresse.

      • Non les pires sont les hommes :

        75 % des accidents de la route.
        92 % des conduites sous l’emprise d’alcool sont le fait des hommes.

        Si seules les femmes conduisaient il y aurait quasiment plus d’accidents.

        • Oui, supprimons le patriarcat. Merde à la fin.

          Vous avez oublié de préciser que pendant que Mr bosse, Madame bobonne à la maison…..
          Mais il faudrait une égalité là aussi. Non ?

          Forcement, les hommes ont plus d’accident.

          • 67 % des femmes travaillent donc non pas « forcément les hommes ont plus d’accidents ».

          • Ohhhhhh comme c’est méchant ça!
            Toute façon, de plus en plus de gens ne passent pas leur permis et ne savent même pas conduire. Bientôt seul l’élite pourra conduire, et puis attention sans danger aucun.
            Et moi pendant ce temps-là je redécouvrirais les petites routes toutes escarpées au volant de ma porscher Targat, ahhhhhh 🙂

        • « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, etc. »

          Les statistiques de la sécurité routière désignant hommes et femmes sont objectivement discriminatoires. A quand des statistiques des accidents de la route distinguant caucasiens et noirs, arabes et juifs, homos et hétéros, athées, agnostiques et déistes ? Il est temps de sanctionner sévèrement cette scandaleuse discrimination perpétrée au grand jour par les responsables de la sécurité routière !

        • FAUX, votre chiffre est un chiffre biaisé, car il ne comprend pas le nombre de km parcourus, je peux évidement dire que les chiens ont moins d’accidents que les humains au volant et donc en conclure qu’il faut qu’il n’y ait que les chiens qui conduisent… mais c’est oublié que les chiens ne conduisent pas. Le nombre de kilometre parcourus par les hommes est superieur aux femmes, et en France ou cette étude n’a pas été mené (nombre de morts ou d’accidents en fonction du nombre de kilometre en fonction du genre) en Suisse ca été fait, et on peut penser que les femmes et les hommes conduisent de la meme manière dans ces 2 pays… globalement.

          le risque d’accident de la route chez les femmes est actuellement de 25% supérieur à celui des hommes. Si l’on compare la fréquence des accidents par rapport aux kilomètres parcourus (les femmes parcourent en moyenne 40% de kilomètres de moins que les hommes) en Suisse.

          Les chiffres on peut leur faire dire ce que l’on veut.

        • Bonjour Adele,

          Je confirme le commentaire de E-moi, j’habite dans la campagne Irlandaise, et a chaque fois que j’arrive en France et que je sors des parkings de l’aeroport, il me faut toujours une bonne vingtaine de minutes pour m’habituer a l’agressivite des autres conducteurs (et parfois aussi conductrices – le progres dans le domaine de l’egalite des sexes – est vraiment present partout.)Dans les grandes villes d’Irlande on peut aussi rencontrer une certaine agressivite routiere, mais rien en comparaison de ce que l’on peut trouver sur les routes Francaises.

          Pour ce qui est des accidents attribues aux hommes combien concernent-ils les hommes de moins de 30 ans ? Je vais pas leur lancer la pierre, parcequ’on est tous un peu passes par la, mais c’est vrai que les exces de testosterone ne favorisent guere la correction au volant et la conduite pepere.

          Qu’est-ce que vous voulez suggerer pour cela, Adele ? La castration peut-etre ?

          Par contre, le jour ou les communistes (encore plus) revolutionnaires (que nos socialistes hexagonaux) voudront envahir la France (je sais – on pourrait se demander pourquoi) il vous faudra vous-meme, chere Adele, apprendre a tenir un fusil et combattre a l’arme blanche.

          On ne peut pas tout avoir non plus…

        • Je mets un 0 pointé ce commentaire ridicule

          Il y a beaucoup plus de chauffeurs poids lourds, véhicules utilitaires d’entreprises (plomberie, maçonnerie, etc.) que de chaufferesseuses. Donc oui il y a beaucoup d’hommes sur la route. Et oui. Et ce n’est pas grave.

          Pourquoi diable vous ramenez toujours TOUTES les conversations à l’odieux patriarcat qui serait le démon responsable de tous les maux du monde? Stop, quoi !
          Le monde réel restera toujours dans une certaine mesure hermétique au féminisme en fanfare, il ne se conformera jamais à une idéologie de l’égalitaire indifférencié iso-équivalent et je ne sais quoi encore… C’est même anti Libéral ! Vous faîtes quoi ici ?!

          Si vous voulez cracher votre sexisme, par pitié, épargnez-nous et allez sur rue89 ou sur Libération.
          Merci.

      • Le coupable, c’est toujours l’autre. Je ne doute pas de vos capacités de conducteur, qui vous ont certainement sauvé la peau à plusieurs reprises alors que vous étiez attaqué par des vieux.
        J’espère seulement qu’elles sont au-dessus de vos capacités de réflexion, parce que là, c’est la pénurie.

        Un vieux.

    • Plus de morts en ligne droite ? Vous voyez bien qu’il faut construire au moins 5 chicanes par kilomètre.

    • Cause des accidents les hommes :

      75 % des accidents de la route.
      92 % des conduites sous l’emprise d’alcool sont le fait des hommes.

      Chiffres de la sécurité routière. Et oui … si on veut faire baisser le nombre d’accident a mon humble avis il faut plutôt réfléchir sous cet angle.

      • @ Adèle :

        mais si les hommes représentent 75 % des millions de km parcourus, votre % ne signifie plus rien.

        Quand à votre remarque sur l’alcool, c’est idiot, 100 % des accidents de la route du au remaquillage dans sa voiture sont le fait des femmes….

      • Désolé
        Je parcours énormément de km tous les ans pour raisons professionnelles.
        De nuit, quand je bois un café sur une aire d’autoroute, je peux vous garantir qu’il n’y a pas beaucoup de nanar.
        Au niveau des accidents du travail, il y a une femme tuée pour 25 hommes, je parie que les accidents de la route comptent largement.

        • Nanas pas nanar.
          P…. de correcteur.

        • Vous avez raison Patrick – conducteurs de poids lourds, chauffeurs livreurs, taxis, conducteurs de bus et d’autocars, representants de commerces. Une ecrasante majorite d’hommes et un kilometrage intersideral.

          Si on enleve les moins de 25 ans, gonfles aux hormones, il serait interessant d’avoir les chiffres au pro rata des kilometres.

  • Les routes les plus surs (autoroutes) devraient être favorisées. Le racket des péages poussent les automobilistes sur les voies dangereuses car moins chers (j’ai pas dit gratuites !).
    De plus, ces escrocs nous mentent à longueur de journée en nous expliquant que la mise en place des radars est la raison de la baisse des morts ce qui est faux car on constate cette baisse partout dans le monde. Le progrès des voitures en est la raison.

    Bref le racket continu et l’automobiliste est une bonne cible. C’est un salaud de riche qui a les moyens de se payer un beau joujou.

  • Mon cher H, vous n’avez donc rien compris ?

    C’est pourtant simple, je vous explique.
    L’Etat et ses « membres » trichent, volent, détournent, nous roulent dans la farine, (le goudron et les plumes).

    Le Français, reste mou, le bouche ouverte (pour l’instant, il est sous morphine)

    Il n’y a qu’une seule solution responsable face à cela:
    – Faire la même chose que l’Etat, ni plus ni moins.

    Après tout ces gens vertueux nous montrant l’exemple, il suffira de dire:
    – Bah, je fais comme Cahuzac, Thévenoud etc….

    Balancez moi la vertus à la poubelle.
    A pays foutu, mesures extrêmes applicables, sans restrictions.

    YOUPI ! On va s’éclater…..(la tronche dans le mur)
    D’après le très bon livre de Serge Federbusch, la révolution, c’est pour bientôt.

    La voie offerte pour le redressement du pays est quasi impossible et tellement petite….

    Donc, ça va continuer jusqu’en 2017. Les ajustements micro millimétrés et idéologiques à 2 balles.
    Taxes, lois, etc…..(il faudrait créer un service de proposition pour ajouter encore plus de lois et de taxes débiles).

    Que l’Etat s’étouffe lui-même dans son idéologie morbide.
    (Pendant ce temps, Nono Premier fait du scoot pour décharger….et cumul des mandats pour sa retraite)

  • Personnellement j’ai des idées pour faire baisser le nombre d’accidents

    Comme la première celle de remettre des agents sur la route afin de faire de vrais contrôles et pas afin de rester au chaud dans leur voiture pour flasher en douce.

    Je pourrai ne pas avoir d’assurances ou de permis, je n’ai pas été contrôlé depuis 10 ans alors que je roule dans les 40000km par an. Et avant ce contrôle je n’avais pas vu un flic depuis mon permis, soit 15 ans. Je ne vis pas à Paris, mais pas en Lozère non plus.

    Deuxième idée : imposer aux discothèques d’avoir un parking fermé (passage par un guichet) et une obligation de faire souffler le conducteur qui s’en va à la sorti. Responsabilisation de ces établissements qui leur donne à boire et les relâchent ivres sur nos routes.

    Bon par contre je peux deviner des idées de ce gouvernement :
    Passer les limitations à 40km/h ou lieu de 90 -> là on ne risquerait quasiment plus rien.
    Mettre des gyrophares devant et derrière la voiture, ou sur le casque des motards afin d’être bien vu.
    Interdire la consommation d’alcool (0g/l) tout en autorisant et empochant les taxes sur l’alcool.
    Obligation d’installer des ordinateurs de bords qui détectent les risquent de collisions après avoir consulté les dernières consignes auprès des serveurs du gouvernement socialistes (mise à jour tous les matins et soir)
    Interdiction de la voiture : obligation d’utiliser des moyens écologiques comme le cheval ou l’âne (sponsorisé par notre Président), ou obligation de prendre le bus de l’Etat qui passe toutes les 78min à moins de 7.5km de chez vous (me demandez pas pour les nombres, les calculs viennent d’en haut).

    • Sur la première partie de votre message vous n’êtes pas mieux que l’état et a priori vous n’avez pas compris pourquoi vous ne subissiez pas de contrôle… fail.

    • « Deuxième idée : imposer aux discothèques d’avoir un parking fermé (passage par un guichet) et une obligation de faire souffler le conducteur qui s’en va à la sorti. Responsabilisation de ces établissements qui leur donne à boire et les relâchent ivres sur nos routes. »

      > Les gens se garerons devant le parking de la discothèque …

      Vous seriez pas Conseiller d’un quelconque ministre du gouvernement par hasard ? 🙂

  • Hélas, toute l’injustice continue. Quel que soit nos politiciens c’est flagrant.
    Que l’on ne s’étonne pas des taux d’abstention ou votes blancs quand les politiques se ressemblent pour ce qui est de l’automobile. Nous pouvions penser que la gauche rectifierait au moins les sanctions injustes. Nenni, elle fait pire.

    Et toujours, à lire gratuitement, un livre plein de questionnements:
    « Radars et justes sanction »

    http://www.monbestseller.com/manuscrit/radars-et-justes-sanctions-texte-integral#.U_rqxWOGPFL

  • Proposition pour responsabiliser les conducteurs : Accepter les enregistrements caméra comme preuve par les assurances et la législation en cas de problème. Ensuite on enlèvera toutes les signalisations et les Radars ….

    • C’est déjà le cas ; tout élément est une preuve : votre propre témoignage, celui d’un tiers, les marques au sol, une caméra au carrefour, votre gopro etc… Mais comme pour toute preuve c’est à celui qui juge de l’apprécier.
      Ca marche, je l’ai déjà fait pour montrer que le conducteur en face qui était sur la file pour tourner à gauche est en fait allé tout droit.

      Et pendant qu’on y est… obliger les flics à être filmé H24 !

      • Non je voulais dire une caméra qu’un conducteur aura au préalable installé sur sa voiture. En russie c’est une tendence qui existe déjà mais je ne sais pas si les assurances en tiennent compte.

        • … gopro c’est une caméra que vous pouvez configurer pour garder en mémoire les x dernières minutes.

          • Devant un juge, les enregistrements caméras des deux protagonistes d’un délit seront forcément pertinentes pour prendre un jugement fiable. Une telle efficacité ( rapidité et simplicité ) poussera les gens à faire plus attention. Cependant, il faut que le code de la route soit tellement simple que n’importe qui pourra le connaître par coeur

        • … sinon pour la preuve : en france le régime de la preuve est libre pour prouver des faits juridiques tel qu’un accident.

          • Oui, mais tout le monde a intérêt à ce que les procédures de jugement en cas de délit routier (Les délits les plus traités par la justice en France) soient plus simples et facilement tranchables. Les assurances devront donner des bonus aux gens qui détiennent ce genre de caméras. Il me semble que cela se fait déjà en Russie ou en Ukraine.

            • Ben voyons… encore des aides… les assrances feront bien ce qu’elles veulent en fonction de leur intérêt.
              Tu peux te prendre par la main et équiper ton véhicule si tu veux.

              Tu veux pas non plus coller une amende à celui qui n’aura pas enregistré ?

              • Personne n’a parlé d’aides. Si une assurance privée réduit l’assurance d’un assuré privé sous condition d’installation à ses frais d’une camera, comme en cas de mise en place d’un système d’alarme, je ne vois pas ce qu’il y a redire.

                • Jeff84

                  Dans le commentaire d’Hamid il y a « les assurances devront… » ce qui implique une obligation; « devraient » serait mieux en évoquant une possibilité.

                  D’autre part ça sent le flicage généralisé quand il parle de délit routier.

                  Si on est partisan d’un tel système, ne serait-ce que pour établir la responsabilité du tiers, il ne faut pas attendre une carotte, il faut en prendre l’initiative.

                  C’est un peu comme les détecteurs de fumée, certains (beaucoup) attendent que ce soit obligatoire pour les installer, incapables qu’ils sont de sauvegarder leur propre vie !

                  • C’est la législative qui doit clarifier ce point et après les assurances devraient suivre par intérêt. Je ne vois pas de flicage si les individus installent des caméras dans leur bagnole. Après si on impose cela à tout le monde c’est une autre histoire

                    • C’est toi Hamid qui a parlé de délit routier.
                      Si tu ne comprends pas le sens des mots, ne les utilise pas.

                      Tu ne comprends pas non plus ce qu’est une preuve : une preuve est un élément dans un dossier même si elle n’a aucun rapport direct avec le sujet . La production d’un document écrit avec le cours du blé à la bourse de chicago à 10h42mn est une preuve. C’est à celui qui juge d’évaluer la pertinence de la preuve qui n’a pas à être parfaite.

                      Il n’y a rien à clarifier sur la preuve : s’il fallait t’en convaincre, pense à ce que permettent les écoutes téléphoniques alors qu’en plus elles sont obtenues sans consentement donc frauduleusement… l’astuce consistant à les retranscrire sur le papier.

                      Ce sont les gens qui feront bouger le mammouth, pas la loi car sinon elle se tirerait une balle dans le slip en devant obliger par la même tous les flics à filmer leurs interventions H24, y compris les gardes à vue, ce qu’elle ne fera pas sauf si contrainte.

                    • Tu pourrais au moins lire le contenu des liens que tu mets : les 3/4 de ton document concerne l’enregistrement de conversations privées dans le cadre de procédures civiles. Ici on est sur le domaine public et il s’agit de délit comme tu l’as noté donc…

                      C’est toi qui nous parle de délits routiers : un délit routier c’est du pénal et au mieux un tribunal de police, voire un tribunal correctionnel et même cour d’assises si le véhicule a été utilisé comme une arme.

                      Un magistrat ou toute personne délégataire d’une autorité (un maire par exemple) a l’obligation de poursuivre un délit qui serait porté à sa connaissance, sinon c’est une faute. Il n’y a même pas besoin qu’il y ait un blessé, le simple fait suffit : quelqu’un qui grille un feu rouge par exemple ou double sur une ligne continue voire un délit de fuite.

                      Et en matière pénale la preuve est libre, et comme il s’agit du domaine public il n’y a même pas de question à se poser (pas de droit à l’image). Tu auras noté qu’en cas d’excès de vitesse tu es condamné par une photo.

                      La détermination des responsabilités est faite en premier lieu par les assurances et à l’amiable (suivant constat amiable). Il n’y a pas d’obligation pour le particulier lambda ni donc pour la compagnie d’assurances de dénoncer un délit (c’est obligatoire uniquement pour les crimes). Mais ça n’empêche pas de menacer celui qui a eu un comportement délictueux de porter l’affaire au pénal auquel cas la preuve est recevable : nul doute que ton adversaire reconnaitra bien vite sa responsabilité afin d’éviter le prononcé d’une condamnation pénale ce qui permet alors d’avoir une condamnation au civil (dommages-intérêts) sans nécessité de réexaminer les preuves.

                      Ceci s’applique bien entendu aux videos des parkings de supermarché si votre véhicule a été endommagé puisqu’il s’agit d’un délit de fuite. Il suffit juste d’obtenir une copie, soit à l’amiable, soit de manière contrainte.

                      Au besoin va sur google et tape accident de la route video recevabilité.

                      Voila, les mots ont un sens. J’espère ne pas avoir été trop long vis-a-vis de tes capacités de lecture et de compréhension.

              • Lol je ne m’attends pas à ce qu’elles fassent cela par charité. Elles seront gagnantes si les procédures en cas de délit sont simplifiés …

                • On parlait des assurances là. Tu ne sembles pas savoir que les procédures de détermination des responsabilités sont très simples et peu coûteuses pour les compagnies d’assurance grâce au constat amiable qui permet de résoudre arithmétiquement et de manière transactionnelle le partage des responsabilités et moins d’un millier de cas ont fait l’objet d’un litige nécessitant une résolution judiciaire.

                  Donc il n’y a pas de coûts actuellement pour l’assurance et elles n’ont aucun intérêt à soulever le problème qui viendrait compliquer le système actuel : une photo ou une video nécessite une analyse humaine, pas une feuille avec des croix.

                  Tu raisonnes avec tes impressions et non avec les faits.

        • En Russie, c’est dû à un sport local qui consiste a se jeter ( mollement, hein, faut pas déconner) devant une voiture pour inciter le conducteur à préférer une enveloppe de cash à une procédure longue et incertaine.

        • C’est justement pour aider les assurances que tous les russes s’équipent de dashcams. et éviter de se faire avoir, les films que l’on peut visionner confirment que ce n’est pas triste et que dans un rapport écrit, nous n’y croirions pas…

  • C’est d’abord une mesure qui permet d’occuper l’espace médiatique qui du coup ne s’intéresse à rien d’autre.

    C’est tout.

  • bonjour , méa culpa ,vachement méa culpa même ! eh oui mes frères ! J’avoue : Je suis un horrible délinquant routier ! A 70 ans passés j’ose emprunter des Départementales à 2 ou 3 voies à 90 km/h , alors qu’arrivent des véhicules dans l’autre sens ! Ce à bord d’un bolide Peugeot 6cv,comble de l’horreur Diésel ! Là ne s’arrête pas mon forfait ; pensez un peu , j’ai remis en service ma CB pour situer les forces de l’ordre ! Et vous savez quoi ,ça marche et c’est légal ….ah!ah!ah (rire satanique ) !!

  • moi je dis que si 30% des accidents sont la conséquences de conducteurs bourrés, 70% avaient bu de l’eau !

  • « La mortalité au kilomètre parcouru est bien inférieure sur les infrastructures autoroutières que sur les autres », notamment les infrastructures ferroviaires. Eh oui, on est plus en sécurité sur une autoroute que dans une gare ou un train.

  • L’age moyen des voitures individuelles en France est de 8,5 ans. Elle etait de 6 ans en 1990. De nombreuses autos ont plus de 10 ou 12 ans. La securite passive etant un gage important de survie lors d’un accident, plus la voiture est ancienne et moins la securite passive etant optimisee, moins le conducteur et les passagers du vehicule auront la chance de s’en sortir indemnes lors d’un accrochage. L’age moyen du parc automobile en France (les citoyens de la « Republique » peinant desormais a pouvoir se payer des voitures neuves), est une des consequences directes de l’echec economique, consequence de la mise en place et de la persistence d’un etat socialiste Francais.

    Sur les routes, le socialisme tue.

    Il faut donc l’interdire.

    • Il faut vivre branché et l’avenir est à l’électrique, habituons nous à économiser l’énergie sinon nous n’irons pas loin.
      A plus de 80 kms / h pas sûr que nous puissions faire autant de bornes que les constructeurs en annoncent
      ( sauf celles pour recharger )…

      • Mdr….effectivement !

        Autonomie de 50km en voiture électrique. De quoi limiter votre action….durablement.

        Signé:
        Eco con-citoyen du DD

        • Bonjour A P,

          C’est vrai qu’avec la vetuste precitee du parc automobile Francais, du a un evident manque de moyens financiers d’un cote, et de la prudence des contribuables a conserver les bijoux de famille – caches – en cas d’urgence economique de l’autre (et je le repete un parc automobile avec un age moyen de 8,5 ans), on peut voir clairement (croire ?) que les Francais vont sauter les deux pieds en meme temps dans le concept de la voiture electrique, qui reste particulierement couteuse, bien que subventionnee.

          On peut en acheter une comme on achete un jouet – c’est a la mode.

          Aujourd’hui, non subventionnee, la voiture electrique n’est pas viable – elle n’est pas non plus, dans l’etat actuelle des choses, un produit necessaire. Le marche viendra peut-etre plus tard. Bien plus tard. On est aujourd’hui dans un effet de mode favorise par la legende du rechauffement climatique anthropique et de l’arrivee prochaine du pic oil. Le projet voiture electrique sera peut-etre realiste le jour ou les gouvernements cesseront toute interference sur le marche automobile – taxatoire d’un cote et subventionniste de l’autre. A l’heure actuelle, le marche existant a ete cree de toutes pieces a coup de subventions, il profite par ailleurs du niveau de taxation (absolument delirant) de l’automobile traditionnelle et des derives du petrole.

          Moins de taxes, moins de subventions, et on y verrait plus clair.

          Vos intentions vous honorent mais elles ne servent aujourd’hui a rien.

          • Vous l’avez compris, c’était un clin d’oeil aux « écologistes urbains » qui n’hésitent pas à emprunter leurs véhicules thermiques pour aller acheter des légumes bio au marché du coin de la rue…
            Les mêmes qui n’hésiteront pas à mettre quelques sous dans le crowfunding pour financer les éoliennes et autres panneaux photovoltaïques, couvrant ainsi les précaires avec des charges financières type CSPE, ce pour assurer une production aléatoire qui rachetée à prix d’or les enrichira ( ou tout au moins compensera une partie de la CSPE qu’ils acquittent eux aussi ), et si le temps le permet rechargeront les batteries des VE…

            http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-croissance/lendosphere-le-crowdfunding-version-developpement-durable-106104.php

            http://blog.lefigaro.fr/legales/2014/12/les-particuliers-peuvent-preter-avec-interet-grace-a-lendosphere.html

          • Bien que je ne sois pas un écolo bobo, je pense que la voiture electrique a un avenir enorme devant elle.
            En raison de :
            – sa simplicité (peu de pièces mobiles) et donc de sa robustesse
            – l’absence de bruit
            – couple tres agreable

            La voiture electrique a un ENORME probleme : le stockage de l’electricité.
            Mais déjà la Tesla, avec ses 500 km d’autonomie montre qu’on est plus tres loin du possible (http://www.news.com.au/technology/innovation/tesla-model-s-australian-review-the-future-of-motoring-is-amazing/story-fnjwucvh-1227153864381)
            La Quant (http://www.avem.fr/actualite-quant-e-sportlimousine-la-sportive-electrique-qui-roule-a-l-eau-salee-4839.html) promet 600 km et pourrait etre eventuellement « rechargée » en faisant .. un plein d’eau (une eau spéciale évidemment)

            Si vous n’etes pas bobo écolo et que vous admettez que le nucléaire (notamment) est probablement l’avenir de l’energie, alors vous avez une voiture pas chère (ce n’est pas le cas aujourd’hui en raison des batteries, mais ça changera si le problème du stockage est résolu, comme je pense qu’il le sera), peu onéreuse en entretien, fiable, et silencieuse …

            Pour une fois les écolos bobos ont peut etre le nez creux

            • Ca sent l’ignorance crasse quand même, le pire de tes 2 liens étant le 2ème. Lis d’ailleurs le commentaire de Marlot du 15/03 qui résume bien l’impasse et l’esbroufe.

              Un autre point sur lequel il faudrait quand même rester logique dans ton raisonnement c’est de dire que le nucléaire est l’avenir (soit) mais que pour l’automobile il reste juste à résoudre le problème du stockage pour que tout cela fonctionne, youpi : sauf que si tu résous le problème du stockage de l’énergie tu te fous un peu de la façon dont elle est produite et tu viens donc de résoudre le problème des énergies renouvelables… bravo, golden award.

              Bon, je viens de préparer mon voyage intergalactique… mes valises sont prêtes, y a plus qu’à résoudre la téléportation…

              • Sans meme parler de la souplesse d’utilisation.
                Une voiture electrique pourra etre rechargée partout, de multiple façons, y compris au bout du monde, car produire de l’electricité est simple, tandis que s’approvisionner en petrole, et le retraiter puis le distribuer est compliqué.

      • En quoi le fait de rouler à l’électricité économise-t-il de l’énergie ? On demeure impatient d’obtenir une réponse intelligible.

        • En fait comme pour les « renouvelables » où 20% de ‘vert » autorise à carboner les 80% restants, vendre un VE permet aux constructeurs automobiles de vendre en parallèle un ou deux véhicules à émissions C0 2 et autres particules, CQFD !

          • Pour recharger un véhicule electrique il n’y a pas besoin d’une energie disponible en permanence.
            Au contraire, on pourrait meme utiliser l’energie « perdue » des centrales nucléaires la nuit pour cela.
            Une éolienne fonctionnant par intermitence ferait aussi l’affaire.
            Ou un simple panneau solaire, perdu au milieu du désert ou sur une ile perdue, à des km de la premiere infrastructure lourde (station service, route, port, ..).

          • Un VE utilisant de l’énergie pour avancer, en quoi permet-il d’économiser de l’énergie ?

    • Oui, enfin bon il y a 8 ans (2006), on ne peut pas dire que les voitures etaient moyenâgeuses…

      Je préfère largement évoluer dans mon touring allemand de 13 ans plutôt que dans une 108 électrique qui coûte deux fois le prix à l’achat et qui protegera beaucoup moins bien ma famille en cas de réel accident.

  • La 1ère cause d’accident n’est plus la vitesse (sur autoroute, elle ne l’a d’ailleurs jamais été) c’est devenue « l’inattention au volant ». En effet, plus on ralentit sa vitesse et moins on fait attention à sa conduite. C’est la conséquence normal que tout conducteur a pu constater pour lui-même. Dans une voiture moderne, 90 kmh est une vitesse où l’inattention, voire la somnolence gagne vite tout conducteur. Ce sera encore plus flagrant à 80 kmh. C’est pourquoi certaines expérience étrangères d’augmentation de la vitesse se sont traduites par moins d’accidents.

    • Donc il faut interdire aux voitures de ralentir… voire même de s’arrêter… freiner tue !

    • « Speed focuses the mind. It cuts through the fog of drab everyday living and keeps us on our toes. Speed keeps us focused. Speed works. Speed saves lives. Speed is good. And we should have more of it, not less.

      The simple fact is this. We are told to concentrate more. But we can only do that if we are allowed to go considerably faster. »

      – Jeremy Clarkson

  • 100% des accidents de la route ont lieu sur la route.
    Mesure socialiste conséquente : supprimer les routes.

  • C’est que ce sujet est autrement plus grave que la criminalité ou l’immigration…..
    Un os à ronger pour masquer les réels problèmes au quotidien.
    Casevieille et les autres sbires avant lui prennent vraiment les Français pour des buses.

  • Ah, si les automobilistes français adoptaient un comportement raisonnable et raisonné sur la route, le gouvernement pourrait débrider la vitesse sur le réseau routier. Malheureusement les lois, les règles ne sont pas faites pour emmerder les gens raisonnables et raisonnés, mais pour éduquer les cons qui sont persuadés que la route leur appartient, que la vitesse ne tue pas, que les accidentés sont seuls responsables. Oui l’alcool tue plus que la vitesse, oui la drogue aussi, mais l’inattention, l’insouciance, l’inconscience, la vantardise, la bêtise tuent et rendent infirmes… Et plus la vitesse est élevée, plus les dommages sont importants pour l’inattentif, l’insouciant, l’inconscient, le vantard, le bête responsable, mais également pour le raisonnable, le raisonné qui aura eu la malchance de les « rencontrer ».

    • Pourquoi voir ce problème de comportement comme une fatalité ?

      Pourquoi l’état oblige les sociétés d’assurance à assurer les mauvais conducteurs ? Pourquoi l’état empêche les sociétés d’assurance de mettre des conditions restrictives à la conduite de certains véhicules par certains conducteurs ? Pourquoi l’état a limité les bonus à 50% ? Pourquoi l’état empêche la différenciation hommes-femmes ? Pourquoi l’état s’occupe de délivrer les permis de conduire ? Pourquoi l’état s’occupe des routes ? Pourquoi l’état s’occupe de sécurité routière alors que ce sont les assurances qui paient ses inconséquences ?

  • vitesse en Suisse sur route, 80 km/h maxi.
    Sur autoroute, 120 km/h.
    Blague à la mode il y a quelques années, comment savoir si on est en Suisse Romande ou en Suisse Allemande ? Pas compliqué, regardez votre compteur. Vous doublez tout le monde à 120, vous êtes en Suisse Allemande. Si tout le monde vous double, vous roulez en Suisse Romande…

  • Toutes ces discussions pour une problème qui n’en est plus un. La route ne tue plus.
    3000 personnes par an, aussi horrible que cela puisse être pour les victimes, ne représentent plus grand chose comparées au mort du au tabac, au cancer et aux accidents ménagers.

    Donc laissons les gens tranquilles.

    • Exactement.
      D’autant plus qu’en les embetant, ça ne change rien en terme d’accidentologie, puisque les pays qui ne font pas « la chasse à la vitesse » comme chez nous, font aussi bien sinon mieux parfois (allemagne par exemple, partie plus mal, arrivée mieux)

  • L’évolution des statistiques ne tient pas compte des différences météorologiques d’une année sur l’autre. Or, il y a 2 ans, l’hiver avait été très enneigé, poussant les gens à moins utiliser leur voiture, et ceux qui la prenaient roulaient souvent au pas et ne risquaient pas de se tuer en cas d’accident.
    Mais ces « mauvaises » statistiques servent des associations bien en vue (et bien subventionnées) qui font toujours le même genre de propositions à un gouvernement incapable de réfléchir correctement et toujours prêt à légiférer.

  • Marchent drôlement vite les piétons en Ethiopie

  • La vitesse quelle qu’elle soit n’est pas dangereuse c’est la vitesse en inequation avec l’environnement qui est dangereuse,mais ça les pouvoirs publiques n’en ont que faire, en bons technocrates ils ne jurent que par les statistique et l’impact electorale qu’auront leur décisions; A leur décharge, s’ils etaient capables de réflèchir un peu, ils ne feraient pas politique mais ingenieur,chef d’entreprise,plombier,chercheur, ou toute autre vraie profession utile a la société!.Voyageant beaucoup depuis plus de 50 ans et plus de trois millions de km dont un seul accident avec handicap a vie pour endormissement a bord d’une guimbarde qui n’avançait pas(c’est dire si le respect bête et aveugle des vitesses technocratiques, je m’en balance comme de ma première chemise)je peut temoigner qu’il y a bien plus d’autre cause que la vitesse aux accidents;je vois de plus en plus de ligne jaune franchies(ce n’est pas une simple infraction mais une tentative d’assassinat sur celui qui vient en face)et, comme les flics aiment bien mieux (en bons fonctionnaires qu’ils sont)glander a attendre au chaud dans les bagnoles radars,il n’y a plus aucune constatation de ce genre d’infraction; de même en ville la nuit les feux rouges violés en toute impunité voir les sens interdits(c’est plus rapide,pourquoi s’embêter!) la aussi en toute impunité ;Il n’y a pas de solution miracle mais si les flics fesaient leur travail en bonne intelligence et non pour répondre a des impératifs uniquement budjetaires,ou pour passer le temps au chaud ,le nombre de mort tomberait encore et de beaucoup.

    • tout a fait.
      Une simple observation pour prouver ce que vous dites :
      -autoroute 130
      -route 90
      et pourtant , beaucoup , beaucoup moins d’accident.

      on pourrait meme en tirer la conclusion, si on était un politicien malhonnete intellectuellement que la vitesse diminue les accidents (ce qui est faux, bien sur, elle n’a juste aucun rapport direct avec les accidents).

  • Les gouvernements imposent de plus en plus de limites inutilement trop basses comme 30km/h en certains endroits des agglomérations, ou 50 ou 70 sur des voies rapides, ou 90 sur beaucoup de sections de routes non dangereuses, ou 130 sur des sections d’autoroutes non dangereuses,
    Quand l’administration impose ce genre de limites absurdes:
    -elle oblige souvent à rogner sur son temps de sommeil pour partir plus tôt, ainsi nuit à la santé et augmente le risque d’accidents par endormissement au volant ou au travail,
    -elle augmente la durée des trajets donc le nombre d’épisodes de somnolence et distractions, qui provoquent beaucoup d’accidents,
    -elle augmente la monotonie des trajets, donc accroît très fortement les risques de somnolence et distractions, provoquant encore plus d’accidents,
    -elle provoque le type de stress le plus néfaste chez les conducteurs qui se sentent fortement contraints de rouler lentement, d’où mortalité supplémentaire (en particulier par infarctus et sans aucun doute par cancer), alors que conduire sans ce risque radar est généralement plus agréable et délassant,
    -elle transforme les déplacements en une partie de cache-cache avec les instruments et suppôts punissant les déplacements automobiles, déresponsabilise et dégrade le respect des autres règles du code de la route, comme de ne pas pratiquer de vitesse excessive en fonction aux circonstances, d’où plus de fautes de conduite et de morts,
    -elle infantilise et nivèle par le bas les conducteurs, les transformant en cancres de la conduite, d’où plus de fautes de conduite et de morts,
    -elle provoque des pertes de temps qui peuvent se compter en centaines de millions d’heures par an, d’où appauvrissement de notre société et manque de moyens pour sauver ou guérir les accidentés de la route, les autres blessés et les malades.
    Ces limites de vitesse inadaptées font mourir prématurément des milliers de Français pour une baisse de vitesse que l’administration et ses suiveurs supposent faire diminuer le nombre de morts sur les routes, supposition souvent fausse, par exemple dans le cas des autoroutes.

  • la vitesse est mise en cause, elle doit être en partie responsable d’accidents mortels, mais on oublie trop souvent de lui accoler le qualificatif d’excessive, c’est-à-dire dépassant déjà les limites actuelles. En quoi alors changer le chiffre sur les panneaux serait de nature à rendre plus citoyens ceux qui ne l’étaient pas auparavant ? J’ai comme un doute…
    Mais en sus de ce catalyseur d’accidents graves, le vrai problème est le manque d’attention au volant, accru par des conditions de circulations où la fréquence du danger augmente à mesure que les véhicules s’y font plus nombreux : portables, têtes en l’air distraites par ce qui se passe à côté ou dans l’habitacle…etc
    Dans ce contexte, on saluera non sans ironie le fait que de plus en plus de véhicules neufs sont pré équipés de possibilités de consulter ses messages et autres comptes sociaux, autant de sources de distractions qui comptent uniquement sur une présupposée bonne foi des automobilistes, tandis que le législateur tente de nous expliquer, non respect du code de la route et bilan des décès à l’appui, qu’il ne faut pas trop compter dessus.

  • C’est vrai que l’homme est un danger pour l’homme et que tant qu’il vit il prend et fait prendre des risques !!!!
    Il n’y a qu’après son décès qu’il n’y a plus aucun danger pour lui donc on a la solution !!!!!

  • Il est intéressant d’observer le comportement de différentes nationnalités dans un supermarché, poussant un caddy, ou dans une file d’attente! Notre cerveau s’éduque (plus ou moins) à tenir compte de l’environnement et donc des autres dans ses propres mouvements. Le français a des droits! Et cela se constate partout…et des prétentions qui suivent naturellement ces droits. Priorité à droite, passages cloutés…la prolifération de ces prétentions étant que le plus prétentieux prétend le plus. Une expérience de cycliste, de piéton, d’automobiliste en métropole alimenterait des pages d’anecdotes. J’ai vécu des expériences « de dingue » telles que celles du film ci-dessus en Éthiopie ! Pas si dingue que cela puisque peu d’accidents en définitive! Mais ces pauvres peuples savent intégrer dans leur cerveau la présence d’autres personnes fatiguées, malades, conduisant des vélos, des charrettes, des véhicules rapides, des gens pressés…autrement dit un art de vivre ensemble…perdu chez nous et que la loi doit remplacer. Un pays de 100.000 lois n’a pas lois !

    • « Un pays de 100.000 lois n’a pas lois » : tout à fait, l’anarchie provient de l’excès de lois, pas de leur absence.

    • Benoit a entierement raison.

      La loi est maladroite a remplacer l’usage – dans de nombreux domaines (tous ?).

      Quelques dizaines de milliers de lois, et de panneaux de signalisation routiere, en competition avec la connaissance embarquee du conducteur, ne sont probablement pas a meme de remplacer avantageusement l’experience synthetique de toute une vie, stockee subconsciemment, et disponible au centieme de seconde.

      J’ai beaucoup aime l’image du Francais moyen au volant de son caddy de supermarche. C’est vrai qu’on peut tres bien voir qu’il existe la une correspondance directe entre les deux. Et belle observation du reseau routier et urbain Francais dans son ensemble !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les politiques n’aiment pas l’innovation. Ils la tolèrent si celle-ci se fait dans des laboratoires agréés, avec marqué « innovation » au-dessus de l’entrée et sur les papiers à en-tête, et avec des subventions décidées en commission et un planning bien défini : janvier, définition des objectifs ; février, rédaction du rapport préliminaire destiné aux politiques ; mars, échanges avec les politiques ; avril, mai, juin… décembre (des années à venir), remise du ou des prototypes et du rapport final aux politiques.

Le lamentable exemple ré... Poursuivre la lecture

diesel
4
Sauvegarder cet article

Le premier juillet marque assez logiquement le début de la seconde moitié de l'année et constitue souvent une occasion pour les administrations de revoir leurs barèmes et pour le gouvernement d'introduire de nouvelles mesures pas toujours très populaires. Il faut dire que, ça tombe bien, à partir de ce mois, l'esprit des Français est résolument orienté sur leurs prochaines vacances ce qui explique sans doute que c'est pendant ces périodes que les pires crasses leur sont infligées.

L'année précédente, on se souvient que ce même mois ava... Poursuivre la lecture

Par Henry Bonner.

Les débats sur un possible reconfinement permettent d’occulter les dégâts économiques. La reprise économique est pleine de surprises, pas nécessairement bonnes, loin de là.

Le sujet du jour dans les médias : le confinement qui revient dans un certain nombre de pays.

Les élus démentent toute possibilité de retour en arrière ici en France…

Pourtant, ils avaient aussi écarté la possibilité du passe-vaccinal. Voici un extrait de LCI de décembre 2020 :

Non, le vaccin contre le coronavirus ne ser... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles