Martine juge de François

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
hollande aubry (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Martine juge de François

Publié le 24 novembre 2014
- A +

Le regard de René Le Honzec.

hollande aubry rené le honzec

Martine Aubry accueillait, en sa bonne ville de Lille, Flanby pour je-ne-sais-quel-match-de-tennis (je n’y connais rien, grave handicap social dans les discussions de dîner ou au bistro) avec force sourires distribués aux journalistes, comme autrefois les féodaux balançaient des pièces aux sans-dents qui se précipitaient aux pieds de leurs chevaux. Effacés des visages les haines recuites et les grincement de dents.

D’après un certain consensus journalistique, elle aurait traité Hollande, au fil des années, de « couille molle », « d’enfoiré qui représente le niveau zéro de la politique » et d’ajouter que « même les toilettes étaient bouchées » quand elle lui a succédé au PS (on a parlé de trucages de voix contre Ségolène, à l’époque). Récemment, elle ne s’est pas gênée pour démolir la politique de François. Pas grave, ce sont les petites vacheries qui entretiennent l’amitié, et on peut penser que Hollande avec son sens de la formule en a un stock à sa disposition. Ce n’est pas à l’UMP qu’on verrait de telles choses.

L’amitié franche et virile de tous ces candidats bourrés de testostérones ne débouche pas sur de regrettables dérapages, un tribun n’est pas sifflé par ses troupes, un autre ne ramasse pas tout ce qui traîne pour distribuer ensuite les restes aux quémandeurs de précisions. On peut pronostiquer que les élections de 2017 rendront jaloux, par leur tenue, nos perfides ennemis d’Albion qui devront enrager en voyant la maîtrise de gentlemen et le fairplay de nos candidats. God gracious !

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles