François Hollande : no, he can’t

hollande obama (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

hollande obama rené le honzec

Si tout le monde attend avec curiosité et un zeste de sadisme la prestation du capitaine de pédalo Hollande, le parallèle avec Obama doit être souligné. Il vient de ramasser une belle claque, lui le Prix Nobel, lui qui se faisait acclamer par 200.000 imbéciles à Berlin, lui, la foi, la charité et l’espérance de la gauche hexagonale. Il n’a réussi aucun de ses « grands » projets, n’a pas su gérer l’après-américain en Irak comme il avait reproché à Bush de n’avoir su gérer la libération de la dictature de Hussein. Il laisse des guerres un peu partout, a abattu Laden mais n’a pas su en faire de même avec ses successeurs, n’a pas su suivre une politique en Syrie. Et si l’économie américaine est un eldorado comparée à la française, tout le monde s’accorde à dire qu’il n’y est pour rien.

Cela vous rappelle-t-il quelqu’un, en proportion plus modeste ? C’est pourquoi le show d’Oballande, notre Obama à nous, va s’apparenter à ceux que le Président américain aime à faire, avec le même résultat, sans qu’il y ait besoin d’élections de mi-mandat. No, he can’t !