Soyez Heureux !

Être vivant constitue en soi un miracle toujours renouvelé. Alors soyez heureux !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
enfant rire credits b eelen (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Soyez Heureux !

Publié le 27 octobre 2014
- A +

Par Jean-Louis Caccomo.

enfant rire credits b eelen (licence creative commons)

Soyez heureux ! La vie est tellement mystérieuse et insaisissable. Elle nous échappe à notre insu alors que nous croyons la dompter et que nous cherchons à tout maîtriser. Vaine illusion. Il vaut mieux accepter notre sort et savourer ce que la vie nous offre en retour. Alors, n’attendez pas qu’un malheur survienne (car un malheur surviendra toujours), il se pourrait que ce soit alors trop tard.

Il m’a fallu traverser les pires épreuves pour prendre conscience de cela et je regrette encore de ne pas l’avoir compris plus tôt. C’est si simple. Le bonheur est si simple finalement. Il suffit de s’installer à une terrasse de café pour écouter le bruit du vent dans les branches, ou regarder une jolie fille qui marche dans la rue. Ou encore partager un moment sacré en faisant les devoirs avec ses enfants ou en dînant avec ses amis… Il y a tellement d’occasions d’être heureux sans débourser des fortunes colossales toujours sources d’inquiétudes.

Le bonheur est si proche de nous et il nous tend la main à chaque instant. Pourtant, on se focalise sur les tracasseries quotidiennes qui empoisonnent notre existence. On est sans doute conditionné à voir tout en noir tellement l’information distillée en permanence par les médias est anxiogène. Comme on le dit très justement, on annonce les avions qui s’écrasent mais on ne voit pas tous les avions qui arrivent à bon port. Et cela finit par déformer notre perception du monde et des choses qui nous entourent. On finit par voir tout en noir et l’on ne voit plus rien.

Certes, la vie peut être dure (et je suis bien placé pour le savoir), mais c’est la vie, un don du ciel que le ciel nous enlèvera un jour de toute façon. Mais même quand on a des problèmes, c’est que l’on est vivant, un cadavre n’a pas pas de problème. Et être vivant constitue en soi un miracle toujours renouvelé. Alors soyez heureux !


Sur le web

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • J’avais raté votre retour sur la blogoshère !
    Ravi de vous lire à nouveau, surtout pour un tel message. Continuez !

    • oui,
      « Être vivant constitue en soi un miracle toujours renouvelé » depuis plus de 3,8 milliards d’années de vie sur terre, qui a résisté à toute les pires catastrophes, et qui a commencé de façon totalement mystérieuse.
      C’est pour cela que nous devons la protéger, en évitant tout ce qui la détruit, cochonneries chimiques en nombre infini, saletés nucléaires qui envahissent toute la planète avec la multiplication des centrales nucléaires pétées et de leurs déchets, saletés de gaz qui réchauffent la planète en cessant sur ce site de nier cette réalité du gaz de forcing (improprement de serre ) CO2, CH4, qui réchauffent la terre et vont faire monter les mers inexorablement, impossible à stopper pendant des siècles, continuant la remontée passée inexorable de 120m dans les derniers 18000ans !!

      Oui la vie est un  » un miracle toujours renouvelé » à préserver avec grand soin pour nos enfants, sans pollution chimiques et nucléaires ingérables !!

  • Merci pour votre message et bravo !

  • C’est si simple, et pourtant vous venez de gagner ma confiance, vous venez de gagner un lecteur.

  • Nivellement par le haut, ça existe encore?
    Bravo à vous, je vous suis.

  • Peut-etre faut-il avoir souffert et connu les difficultes pour mieux apprecier les bons moments.

  • Il y a plus de 2000 ans un certain Epicure nous a transmis cette philosophie du bonheur . Philosophie dominante au début de notre Ère jusqu’à ce que le christianisme vienne. Lisez ou relisez « la lettre à Ménécée ». En deux pages tout est dit. Très facile à trouver sur le web.

  • c’est bon de lire cela : merci beaucoup !

  • Un billet plein d’espoir et de sagesse, merci!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
une personne en combinaison de prptection
1
Sauvegarder cet article

Commenter des images de France 24, la voix de son maître gouvernemental s’il en est, qui montre, à travers des images choquantes, les effets néfastes de la politique du zéro covid en Chine.

Pourquoi ?

Par exemple, la photo de droite montre le dos d’un travailleur qui escalade une clôture. Il s’agit du recadrage sur un travailleur d’un groupe de travailleurs de Foxconn, entreprise taïwanaise, filiale d’Apple, dont l’immense usine est située à Zhengzhou en Chine. Elle fabrique 70 % des iPhone de ce groupe (500 000 par jour). La lé... Poursuivre la lecture

Cyril Hanouna est très loin d'avoir la finesse d'un humoriste. Il serait plutôt du genre amuseur public, façon petit rigolo de la classe qui subjugue ses petits camarades par son aplomb et désespère son institutrice. Son truc, manifestement, ce sont les coquillettes versées dans le slip d'un chroniqueur, histoire de vérifier le proverbe "avoir le cul bordé de nouilles", le tout bien enveloppé dans un prêt-à-penser frappé au coin de la médiocrité, comme on a pu s'en rendre compte à l'époque des débats sur l'affaire Mila et les caricatures de C... Poursuivre la lecture

Émoi (encore un) dans l’hémicycle : un député Rassemblement National aurait dépassé les bornes des limites et se serait vautré avec emphase dans les heures les plus sombres de notre histoire politique avec de vrais morceaux de racisme dedans. Pour ajouter l’insulte à l’injure, la presse s’est jointe à la mêlée pour y ajouter une dose de propagande.

La petite phrase défraye la chronique paresseuse des folliculaires médiocres : alors que Carlos Martens Bilongo, député France Insoumise d’origine congolaise, évoquait la question des migran... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles