Pierre Moscovici commissaire européen : le braconnier devenu garde chasse

Pierre Moscovici, l’ancien ministre des finances qui a conduit la France à ne pas respecter sa parole devient commissaire européen…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Pierre Moscovici en 2012 2 (Crédits Mathieu Delmestre-Parti socialiste, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pierre Moscovici commissaire européen : le braconnier devenu garde chasse

Publié le 9 octobre 2014
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Pierre Moscovici en 2012 2 (Crédits Mathieu Delmestre-Parti socialiste, licence Creative Commons)

Les trois commissions du Parlement appelées à se prononcer (affaires économiques, marché intérieur et commerce) ont approuvé la désignation de Pierre Moscovici par 44 voix contre 12, avec trois abstentions. A la seconde question sur le périmètre de son action, il a été jugé apte à assurer son portefeuille aux Affaires économiques par 32 députés. Quinze ont voté contre, et 12 se sont abstenus, attestant des doutes sur la capacité de l’ex-ministre français des Finances à juger avec impartialité de l’état des finances françaises.

Il s’agissait d’un chantage

Le feu vert des députés à la nomination de l’ancien ministre socialiste des Finances était quasiment acquis après celui obtenu plus tôt dans la soirée par le conservateur espagnol Miguel Arias Canete pour le portefeuille Climat et Énergie. En effet, le groupe PPE (conservateur) avait mis le sort de M. Moscovici en balance avec celui de M. Arias Canete, au centre d’une vive controverse pour de possibles conflits d’intérêt en raison de ses liens avec l’industrie pétrolière. C’était donnant donnant, un incapable aux finances en échange d’un « indélicat » à l’énergie. Un deal auquel les socialistes n’ont rien trouvé à redire et qu’ils ont accepté, trop contents de trouver le moyen de caser Moscovici. Il faut dire que le vent du boulet n’était pas passé loin du crâne, déjà dégarni de l’ex ministre. Son audition avait coïncidé avec la présentation du projet de budget français pour 2015 qui prévoit un déficit public à 4,3% du PIB en 2015, alors que Paris s’était engagé à le ramener à 3%, et qui repousse au calendes grecques, ou plus exactement au prochain gouvernement le respect de la parole de la France.

Une liberté néanmoins surveillée

« Comment être certains que vous serez le braconnier devenu garde-chasse ? », lui avait notamment lancé la députée néerlandaise Sophie In’t Veld (libérale). La réponse se trouve dans les deux vice-présidents que les parlementaires lui ont collés. Il s’agit du Finlandais Jyrki Katainen, chargé de la croissance et de la compétitivité, et du Letton Valdis Dombrovskis, chargé de la zone euro. Tous les deux de solides libéraux qui n’ont pas hésité, en particulier le Letton, à appliquer des recettes drastiques qui ont permis à leurs pays, après une courte période difficile, de rebondir et de ne plus être à la remorque de l’Europe.

Sur le web 

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • Aux yeux des 751 clowns du PE, il était plus simple d’éliminer la candidate slovène
    que de s’attaquer aux gros poissons risquant de provoquer un clash PPE-PSE.
    L’UE se doit d’être un jeu de loose-loose.

    Puis ça fait sympa : il passe à 57% des voix, mieux que le hollandais à 51,5% …

  • Son succès est sans aucun doute dû aux ouvrages remarquables qu’il a publié ces derniers temps et que tous les eurodéputés ont lu avec beaucoup d’intérêt: Combats, édité il y a un an, a connu un nombre de ventes record: 826 exemplaires (excuser du peu!). Mais c’est toujours mieux que le calamiteux Sapin qui enregistre 346 exemplaires vendus depuis mai dernier pour L’Ecume et l’océan (vous parlez d’un titre pour un naufrage économique): quelle plume!
    Source : La tribune, Ministre à Bercy rime avec flop en librairie, 09/10/2014.

  • 44 votent pour lui mais seulement 32 le considèrent compétent…
    C’est bien l’Europe ça …

  • Même encadré de libéraux, ni le garde-chasse ni la commission ne feront rien contre l’Etat français, qui continuera à faire du déficit , faire exploser les dépenses et l’endettement. La France aurait été un tout petit pays, le traitement serait bien différent : fort avec les petits, faible avec les gros.

  • Notons une fois de plus le pathétique pas de deux, la séquence « good cop bad cop ».

    Depuis des semaines on nous dit que Moscouvici est tricard à Bruxelles, que l’Allemagne n’est pas contente, que Merckel fait les yeux noirs, que les députés européens froncent les sourcils, que, que, et que… il pourrait même ne pas être nommé.

    Oh vraiment ?

    Et pouf, la dépêche annonce que si, l’ancien clown de Bercy, l’amoureux de Charlène qui lui lit de la poésie (mais il a changé depuis)… a eu le job.

    Balo hein ?

    En fait séquence classique qui se répète encore et toujours depuis 2008.

    Manoeuvre de propagande, visant à donner corps à une « dissension » au sein de l’UE, qui dans les faits n’existe absolument pas.

    Tout ce petit monde, cette mafia, s’entendant comme larrons en foire.

    • bonjour Liberdom , pléonasme ! Ceci dit le vieux chasseur que je suis peut vous confirmer qu’en effet les ex braconniers font de bons garde-chasse , mais dans le cas de ce Monsieur ,ça n’est pas vérifié : Il est véritablement mauvais en tout !

  • avec un tel garde chasse , les braconniers qui l’ont nommé , ont de beaux jours devant eux.
    Pourtant le contribuable solvable devient une espèce en voie de disparition mais c’est le cadet de leur soucis , le plus important étant de pouvoir continuer la fiesta en tout impunité.

  • Tout cela n’est pas important. Ce qui importe, c’est qu’il va se faire plein de pognon, aura une splendide retraite, et va se la couler douce jusqu’à la fin de ses jours, encore plus que ses con-frères restés aux affaires en France.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
4
Sauvegarder cet article

Vous ne l'avez probablement pas entendu (ou pas assez) mais tout un continent vient de pousser un ouf de soulagement : enfin, les chargeurs de smartphone vont être standardisés en Union européenne !

C'est une véritable victoire que vient ici de signer le Parlement européen en imposant le chargeur unique pour smartphones d'ici l'automne 2024 : partant du constat affreux que des tonnes et des tonnes de chargeurs inutiles ou incompatibles (on évoque 11 000) sont produits chaque année et achetés par les consommateurs pour leurs téléphones ... Poursuivre la lecture

 

(Source)

 

Le Conseil européen (les chefs d'État et de gouvernement des États membres de l'Union européenne) se sont réunis à Bruxelles les 23 et 24 juin 2020. Parmi les points abordés, il n'y avait pas que la question du statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne de la Géorgie, de la Moldavie et, surtout, de l'Ukraine, laquelle a fort normalement retenu l'attention des médias.

Le secrétariat du Conseil rapporte (c'est nous qui graissons) :

« 9. Le Conseil européen soutient réso... Poursuivre la lecture

Un ami taquin me présente hier 5 mars une amie allemande qui travaille à la Commission européenne. Courtois, j’entame la conversation. Après deux phrases, madame Von Strumphflüdel (si j’ai bien compris) tient à m’informer du fait qu’elle se rendra bientôt en Inde en train, bien sûr.

— Of course. Êtes-vous peut-être écologiste ?

D’un air humble, les lèvres légèrement pincées, les yeux se baissent, le visage s’incline imperceptiblement, dans une posture nettement christique :

— Je ne suis pas parfaite, mais je tente de cont... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles