Manif pour tous, manif pour peu

contrepoints 730

Le regard de René Le Honzec.

contrepoints 730

Le 2 août 2014, il y a peu, 20 000 manifestants défilant dans Paris démontraient leur attachement à la Palestine ; 26 septembre 2014, quelques centaines de manifestants devant la mosquée de Paris pour « protester contre les actes de barbarie commis au nom de l’Islam ». C’est un peu léger, et les médias subventionnés ont fait beaucoup de plans rapprochés, ou serrés pour masquer la remarquable faiblesse de cette protestation des musulmans de/en France tout en invitant des « spécialistes » unanimes à se féliciter et reprendre l’antienne « il ne faut pas confondre l’Islam et les Jihadistes », « les musulmans français sont majoritairement modérés », « c’est la faute à la misère et aux difficultés de l’intégration ».

Cette politique de l’autruche ne fera qu’aggraver les méfiances entre communautés : le parti Ennahda tunisien, islamiste, majoritaire en Tunisie, est arrivé en tête des votes des Tunisiens votant en France en 2011 (communauté de 500 000 hab) dans les deux circonscriptions (33%). Ce fut après ce fameux printemps arabe. C’étaient des musulmans dont je n’ai pas l’impression qu’ils avaient envahi le devant de la Mosquée de Paris ce 27 septembre 2014. Pourquoi ? A-t-on encore le droit de dire pourquoi ? Et d’envisager des réponses politiquement incorrectes ?