PMI manufacturier : les chiffres du mois d’août

L’indice PMI manufacturier de référence Markit donne une bonne indication de l’état économique catastrophique du pays.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

PMI manufacturier : les chiffres du mois d’août

Publié le 27 août 2014
- A +

Par Jean-Pierre Chevallier.

L’Indice PMI pour l’Industrie Manufacturière de Markit est le meilleur indicateur de l’activité économique. Il a l’avantage d’être publié très rapidement, à la fin du mois, et il est fiable.

L’écart augmente encore entre les États-Unis, l’Allemagne (où il est à 52,0) et l’Europe (50,9) où la croissance est plus ou moins forte et la France qui plonge dans la crise qu’elle se crée : 46,5 en France pour cet indice PMI manufacturier de référence Markit contre 47,8 le mois précédent,

chevalliermarkit1

Donc, en France, une fois de plus, tout va bien, c’est l’exception française…

Pire : la situation de l’emploi se détériore nettement, contredisant les chiffres de l’Insee,

chevalliermarkit2Sans commentaires.

Cliquer ici pour lire les communiqués complets de Markit.


Sur le web.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Merci pour ces chiffres 🙂
    La réindustrialisation de l’Amérique s’est clairement amorcée grâce à sa compétitivité et sa révolution énergétique, une bien bonne nouvelle.
    Par contre en France ça craint, la part de l’industrie dans le pays est en train de s’effondrer comme un château de carte je suppose, ce serait cool d’avoir une comparaison sur plusieurs années ou décennies 🙂

  • Trés interessant indice, malheureusement rien de nouveau pour tous ceux qui travaillent dans le privé…Notre classe politique semble totalement ignorante de cette réalité…la France va donc continuer à s’enfoncer, un peu comme l’Angleterre d’aprés guerre….

    • Et encore l’Angleterre des années 70 avaient une dette gérable comparé aux standards actuels, en France ça va rester une épée de Damoclès pendant des décennies.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’âge de la retraite semble avoir beaucoup d’intérêt pour les candidats, il n’en a pratiquement pas pour les retraités actuels et futurs.

Certes l’âge de la retraite est désormais au cœur de la campagne électorale. Dans son allocution de lundi soir le Premier ministre a annoncé non seulement son soutien inconditionnel au candidat Macron (ce qui était surprenant et courageux) mais aussi sa certitude que les tout premiers jours du nouveau président (« reconduit » a-t-il dit avant de corriger pour « réélu ») seraient consacrés à la réform... Poursuivre la lecture

Première partie ici Deuxième partie ici Troisième partie ici Quatrième partie ici

 

Les penseurs de la loi de Say de nos jours : Steven Kates et Mark Skousen 

Comme nous avons vu dans cette série d’articles, les dépenses improductives trouvent leurs fondements dans la rhétorique keynésienne de la déficience de la demande (qui trouvait déjà des échos chez les mercantilistes, et après Malthus et Sismondi).

Cependant, des dépenses qui n'ajoutent rien en termes de valeur ajoutée re... Poursuivre la lecture

L’industrialisation d’un pays ne se fait pas avec des incantations comme le fait notre ministre de l’Économie.

Elle ne se décrète pas, mais s’obtient uniquement grâce à un environnement fiscal et normatif lui permettant de s’imposer dans le monde, ou tout au moins en Europe en ce qui nous concerne.

 

La France a tout faux depuis la fin du XXe siècle

En 1982 François Mitterrand a abaissé démagogiquement l’âge de la retraite à 60 ans alors que la majorité des autres pays la maintenaient à 65 ans. À ce jour il a été ram... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles