Multiplication d’actes antisémites en France

Plusieurs nouvelles attaques contre des synagogues ont eu lieu en France ce week-end.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Facade de la synagogue de la rue de la roquette à Paris (crédits Groume, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Multiplication d’actes antisémites en France

Publié le 14 juillet 2014
- A +

Par Alexis Vintray.

Alors que de nouvelles violences ont éclaté entre le Hamas et Israël au Proche Orient, les actes antisémites se sont multipliés en France ces derniers jours. Ainsi, dans la nuit de vendredi à samedi, c’est un cocktail molotov qui a été lancé contre la synagogue d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, causant de légers dégâts. Réagissant à cette attaque dans un communiqué, le Parti Socialiste a condamné une « agression contre le vivre-ensemble dans notre République », qui est une « [attaque envers] la liberté religieuse donc à la liberté », avant de « demander au gouvernement de tout faire pour retrouver et punir les auteurs de cet acte ».

Facade de la synagogue de la rue de la roquette à Paris (crédits Groume, licence Creative Commons)
Façade de la synagogue de la rue de la roquette à Paris

Le lendemain, cette agression a été suivie d’une nouvelle attaque envers une synagogue dans le 11e arrondissement de Paris, rue de la Roquette, à la suite d’une manifestation de soutien à la Palestine. Une centaine de jeunes, portant pour beaucoup les couleurs du Hamas ou le drapeau palestinien, ont tenté d’attaquer la synagogue qui se trouve dans cette rue mais ont été repoussés par les CRS présents sur place. L’attaque a fait plusieurs blessés, parmi les forces de l’ordre ou des membres de la communauté juive qui eux aussi s’interposaient. Selon de nombreuses sources, les cris de « Morts aux juifs » ont été entendus à plusieurs reprises, lors de cette attaque ou pendant la manifestation qui l’a précédée jusqu’à la Bastille :

La B’nai B’rith France, plus ancienne organisation juive au monde, a réagi par un communiqué dimanche après-midi, dans lequel elle « condamne cette attaque dans les termes les plus forts ». Selon la B’nai B’rith, « la violence antisémite atteint un nouveau palier, celui de la violence en bande organisée, bandes qui instrumentalisent le conflit au Moyen-Orient pour exprimer leur haine antisémite et semer trouble et violence dans Paris. » L’organisation juive a également diffusé quelques photographies des incidents :

Photographie de l'attaque contre la synagogue de la rue de la Roquette à Paris le 13 juillet 2014 (Crédits B'nai Brith France, licence Creative Commons)
Photographie de l’attaque contre la synagogue de la rue de la Roquette à Paris le 13 juillet 2014 (Crédits B’nai Brith France, licence Creative Commons).

 

Le premier ministre Manuel Valls a « condamné avec la plus grande fermeté les violences qui ont eu lieu en fin d’après-midi aux abords des synagogues. De tels actes qui visent des lieux de culte sont inadmissibles. Ils sont d’une extrême gravité et trouveront toujours face à eux une réponse déterminée de la part des pouvoirs publics ». De même, le maire de Paris Anne Hidalgo a « [condamné] fermement ces actions qui ont visé des lieux de culte ».

Toutefois, à gauche, plusieurs élus ont choqué ces derniers jours, par des propos antisémites ou leur soutien à ces actes de violence : après un élu PS il y a quelques jours, c’est un responsable du parti écologiste EELV qui a déclenché la polémique, en justifiant dans un tweet extrêmement polémique ces violences contre plusieurs synagogues :

Le même élu, aux positions radicalement anti-israéliennes qualifiait François Hollande de « honte de la France » parce que l’ambassade de France en Israël avait maintenu un bal du 14 juillet dédié aux populations israéliennes frappées par les tirs de roquette du Hamas dans le sud du pays :

À ce jour, ni le PS ni EELV n’ont retiré aux élus concernés leurs responsabilités ou ne les ont exclu de leurs partis. Toutefois, nombreux sont les élus du parti écologiste comme Emmanuelle Cosse ou Vincent Placé à avoir réagi pour condamner les propos tenus par Pierre Minaert qui a refusé de revenir sur ceux-ci.

À lire aussi :


Avertissement de modération : Les commentaires à caractère xénophobe, raciste ou antisémite ne sont pas tolérés sur Contrepoints et déclencheront des bannissements.

Voir les commentaires (126)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (126)
  • Je crois qu’il est difficile de nier qu’aujourd’hui, en France, 99% des antisionistes sont des antisémites.

    • Savez-vous seulement que 90% des juifs d’aujourd’hui ne sont pas des sémites ? Il y en a marre de la confiscation de ce mot par des gens qui ne le sont même pas ethniquement.

      • vous savez que l’on ne définit pas un mot avec son étymologie ???? au sinon la moitié des mots en france aurait une autre signification. allez consulter le dictionnaire. etre antisémite c’est du racisme contre les juifs (uniquement)

        • Ok et donc vous maintenez que 99,9% des antisionistes sont antisémites ?

          • « Ok et donc vous maintenez que 99,9% des antisionistes sont antisémites ? » j’ai jamais dit que 99.9 % des antisionistes sont antisémites. mais il est vrai que la tres grande majorité (je n’ai pas de pourcentage exacte) des antisionistes sont antisémites. comme je l’ai déja dit audessus on peut etre propalestinein ou etre critique envers israel sans pour autant etre antsioniste.

            • Le Sionisme consiste à promouvoir un État religieux juif. D’autres mouvements visent à promouvoir d’autres types d’États religieux.

              Ceux qui veulent vivre dans un pays libre où la religion et l’État son séparés sont deviennent intrinsèquement antisioniste, anti-charia, anti-etc…

              Par conséquent, c’est une énormité de dire que 99.9% de ceux qui considèrent que l’État et la religion doivent être séparés éprouvent de la haine envers les juifs.

              • Lool non le sionisme (moderne) ne promouvoit pas un etat religieux ! C est même plutôt le contraire…

              • « Le Sionisme consiste à promouvoir un État religieux juif. »

                Alors le « Sionisme » a échoué.

                • Si je comprends bien, je suis antinéosioniste…

                  Wiki (extraits):
                  Courants politiques du sionisme:
                  Le sionisme rassemble des courants très divers allant de l’extrême droite à l’extrême gauche.
                  Tous ont en commun la volonté de créer un État juif. […]

                  […] le post-sionisme, qui veut donner une orientation laïque à l’État d’Israël, normaliser les relations avec les Palestiniens et dans lequel certains voient parfois même une forme d’antisionisme ;
                  le néosionisme, héritier du sionisme révisionniste et du sionisme religieux, qui revendique le caractère purement juif d’Israël, les territoires de l’Israël biblique et le transfert des Palestiniens et des Arabes israéliens vers les autres pays arabes ;
                  Pour Chan & al., « le néosionisme accentue les dimensions messianiques et particularistiques du nationalisme sionisme tandis que le postsionisme accentue ses dimensions universalistes et de normalisation[26]. »

            • Mdr depuis quand existe il des statistiques sur ce que pensent les gens? On peut quantifier le racisme …je ne pense pas qu on puisse encore évaluer ceci,sinon on vous décernera sûrement un prix nobel,si vous avez trouvé comment lire dans les coeurs et les pensées…alors oui antisémite,a été détourné un sémite n as pas deux sens,mais bon c est pas important ensuite ne soyez pas le porte parole de personnes qui manifeste contre le sionisme exclusivement , et d un état qui assassine en toute impunité,et si vous me parler des roquettes je vous ferai le rappel,que gaza est isoler qu il subbit de pleins fouet une politique de ségrégation de haine et de rejet de cettz population,un peuple qui vie dans la misère,et j en passe à prison a ciel ouvert,grandit dans la haine de son bourreau,sans compter les resolutions de l onu jamais rspecter par israel,sa politique de côlons,qui continuent en 2014 à construire des logements!!!
              Oui cette politique sionisme qui assassine en toute impunité nous dégoûte! Non les juifs la religion juif n y ai pour rien c est bien la politique sionniste qui est responsable de chaque crime,il faut vraiment être de mauvaise foi,ou plutôt comme vous dîtes « être raciste »,car 99% des personnes qui ne reconnaissent pas les habitants de ghaza comme victimes,ne peuvent pas être objectif et sont logiquement raciste…hum bizarrement les sionistes sont racistes et alimentent un état raciste…un sioniste jacques? Hum possible,et qui n assumera sûrement pas…comment défendre une politique génocide en 2014?

              • Israël est attaqué par un voisin islamonazi.

                Israël se défend.

                La guerre, ça tue les gens.

                C’est pas beau la guerre.

                Fallait pas commencer à balancer des roquettes.

            • Vous remarquez que les antisionistes bidouillent le vocabulaire (comme les « progressistes », comme les « liberals »…).

              Pour banaliser leurs opinions et les fondre dans un ensemble très large, ils sont capables de dire qu’un antisioniste est juste une personne qui critique à un moment donné le gouvernement israélien est « antisioniste », ce qui voudrait dire que tout politicien israélien (qui a forcément été dans l’opposition à un moment et a forcément critiqué une décision ou un propos de son gouvernement) serait antisioniste.

              Les antisionistes ont du mal à assumer leurs opinions.

              Il faut leur mettre la nourriture pour chien qui leur sert de réflexion sous le nez et les forcer à la bouffer pour qu’ils se rendent compte.

              Pour vous faire une idée, allez sur le forum de Numerama, le site qui prétendait « réfléchir le numérique » (réflexion garantie 99 % bouffe pour chien). Beaucoup de fans de D. là bas.

        • Une mot a des plusiers définitions selon la éducation de l’interlocuteur. Le dictionnaire ne fait pas cette distinction. Le dictionnaire ne fait pas aussi une critique de l’usage courant.

      • Alors selon vous les juifs vont si loin dans leur volonté complotiste de domination intergalactique qu’ils vont même jusqu’à « confisquer » aux pauvres arabes leur origine ethnique sémite??

        C’est comme ça que l’on doit comprendre cette lamentable plainte ?

        Petit rappel d’un fait historique: ce sont les juifs qui, depuis des temps reculés, ont été victimes de la haine et des exactions des autres peuples.

        Les antisémites d’aujourd’hui prennent des précautions oratoires, avancent comme vous des remarques racistes voilées, mais cela revient au même: vous ne faites qu’exprimer votre antisémitisme, et il n’y a pas besoin d’être très futé pour comprendre le sens réel de vos propos.

        • Vous devriez lire l’histoire des Kazars, Israël Shamir et certains professeurs de l’Université de Jérusalem au lieu de faire dans le procès d’intention.

      • Effectivement. De toutes façons aucune personne se disant juive peut aligner ses aïeules de l’an zéro. Pas davantage un soi-disant descendant de Gaulois »

        C’est bien pourquoi « Terre de nos aïeux », c’est du pipeau hasbariste.

        • Pas besoin de remonter à « l’an zéro » pour se savoir, et se revendiquer juif, pas plus qu’il n’y a besoin de faire remonter son arbre généalogique à Vercingétorix pour savoir que les gaulois font partie des ancêtres des français.

          Et donc, puisque c’est du pipeau, il faut virer les juifs des terres d’Israël?

          La Palestine en tant que pays historique, ça c’est du pipeau: la Palestine était juste le nom d’une zone géographique, à l’origine. Aujourd’hui, c’est devenu autre chose, mais opposer une légitimité palestinienne à une légitimité israélienne sur ces terres, c’est aussi destructeur qu’opposer une légitimité basque à une légitimité française ou espagnole. Une identité ethnique ou culturelle liée à une région ne fait pas d’emblée une nation, et il faut cesser ce débat de légitimité historique contre-productif pour arriver à concilier les points de vue d’Israël et de la Palestine, en prenant en compte ce qu’ils sont aujourd’hui.

      • Non les etudes genetiques ont prouve ce que les historiens savaient deja. Les juifs modernes proviennent bien du proche orient avec une composante europeenne minoritaire (et logique apres 2 millenaires hors d’israel)

    • Je dirait 99,9%
      Soit votre phrase est ironique soit elle n’a pas de sens.

  • si pierre minnaert n’est pas exclu ,il y a un grave problème au ps (un de plus).

  • Je dis: Honte à tous ceux qui justifient la haine !
    Sans distinction, si le sang des victimes de n’importe quel conflit a toujours la même couleur, si les larmes qui couvrent les cadavres expriment toujours la même douleur, les paroles et les actes de ceux qui s’en emparent pour promouvoir leur propre haine de « l’autre » dégagent quant à eux l’odeur fétide d’une dégénérescence mentale irrécupérable. Cessons donc de nous nourrir d’illusions, les réseaux sociaux aidant, et en n’importe quelle occasion, de tels « non-événements » se reproduiront encore et encore dans nos rues. Pour le reste, la question est-elle vraiment de savoir qui était là le premier ? Ou qui a commencé ? Ou qui a souffert le plus… ? Non ! La seule question est : comment faire pour que la Paix inspire l’idée de paix dans les esprits ?

  • L’honnêteté devrait imposer de ne pas confondre « anti-sémitisme « et « anti-sionisme »

    Et même déjà, à la limite de parler d’un très regrettable « anti-juivisme, » très différent d’ un « anti-israélisme »
    à ne pas confondre avec un tout aussi regrettable « anti-israélitisme »

    Parce que, même si Sem n’a jamais existé, pas plus que son père et bien d’autres héros de la mythologie hébraïque, il n’en est pas moins vrai que les Palestiniens sont classés comme des Sémites

    • Tout dépend de ce qu’on entend par « antisionisme ». SI on veut dire par là qu’on est contre l’existence de l’état d’Israël, parce qu’il serait une « occupation » de terres palestiniennes ou autre approximation de ce genre, alors votre antisionisme n’est pas très différent d’un franc antisémitisme.

      Vous voulez jouer sur les mots, mais quand on parle d’antisémitisme, tout le monde comprend qu’on parle de racisme envers les juifs, et pas envers d’autres peuples sémites.

      Bref, tout ces « anti » que vous cherchez à différencier les uns des autres ne sont l’expression que d’une seule et même chose: de l’antisémitisme, du racisme, de la haine.

      L’honnêteté devrait vous imposer de dire clairement si vous êtes antisioniste ou non, on pourrait au moins débattre sur des bases claires.

    • aujourd’hui, un des arguments utilisé par les antisémites est le fait que les sémites sont aussi les arabes donc on ne peut pas etre antisémite si on est arabes. sauf qu’etre antisémite c’est du racisme contre les juifs (uniquement), on ne définit pas un mot avec son étymologie au sinon la moitié des mots en france aurait une autre signification.
      « l’honnêteté devrait imposer de ne pas confondre « anti-sémitisme « et « anti-sionisme » » sauf qu’aujourd’hui, le problème est que bcp d’antisémites utilisent l’antisionisme, disent qu’ils sont antisionistes alors qu’ils sont antiséimtes. bcp d soi disant antisionistes sont clairement antisémites. le sionisme est mort dès lors que l’État d’Israël a été créé. les antisionistes ont deux siècles de retard.

      • L’argument de l’arabe sémite est de toutes façons un grossier sophisme. On peut tout à fait être sémite ou juif et être antisémite.

    • comme je l’ai dit etre antisioniste au regard de la défintion du sionisme ( mouvement politique né au XIXème siècle et ayant pour but d’établir un foyer de peuplement juif, si possible en Palestine) n’a plus aucun sens aujourd’hui. sauf si on accepte que le sionisme, dans son sens moderne désigne la volonté de faire perdurer le foyer de peuplement juif en Palestine. donc etre antisioniste c’est vouloir détruire israel, refuser qu’il puisse y avoir des juifs en israel. alors meme si il est vrai que l’antisionisme n’est pas la meme chose, il est très claire que les antisionistes sont dans leur très grande majorité antisémites. l’antisionisme est une idéologie génicidaire car pour virer les juifs d’israel, mettre fin à l’état d’israel il faudra les exterminer. pour etre antisioniste, il faut soit etre antisémite soit complétement stupide voir les deux. on peut etre propalestinein ou etre critique envers israel sans pour autant etre antsioniste.

  • Normalement ici c’est « Contrepoints » pas « Le Point ». Je ne vois pas bien ce que vient faire ici cet article.

  • quel bordel ce pays ! j’ose espèrer que nos crétins d’élus ne vont pas laisser s’installer dangeureusement cette haine entre palestinens et israéliens sur le sol français ; je commence à en avoir raz le bol de voir la france et les français pris litéralement en otage par la détestation que se porte les populations d’autres pays ; s’ils veulent se taper sur la gueule , qu’ils le fassent chez eux ;

    • « s’ils veulent se taper sur la gueule , qu’ils le fassent chez eux »

      La plupart sont français.

      Ne pas interpréter mes propos à l’envers : j’ai horreur de la violence.

  • Ces évènements aux côtés d’autres me confortent dans l’idée que depuis bien trop longtemps les débats sur le conflit israélo-palestinien ont viré de manière très regrettable au véritable combat d’infirmes bien souvent « étatolâtres », laissant deux peuples sous le joug de seigneurs de guerre manipulateurs.

    D’un côté nous avons des hystériques assimilent toute critique des agissements peu ragoûtants du gouvernement israélien – avec des individu comme Netanyahou qui confondent allègrement sionisme et résurgence d’un grand Israël – comme de l’antisémitisme; et de l’autre côté, d’autres hystériques qui voient en Israël de manière pleine et entière comme l’alpha et l’oméga du problème, n’hésitant pas à donner les bons points a des organisations terroristes comme le Hamas.

    Donc à mon sens il n’est pas étonnant que la violence monte graduellement quand les débats sont dominés par des pseudo intellectuels : Soral/Dieudonné/Seba… d’un côté et des BHL/Klarsfeld/Millière… de l’autre, qui entretiennent toutes les confusions du monde. Sans compter sur l’emprise politicienne qui ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu.

    Et au milieu coule une rivière de sang de deux peuples pris en tenaille dans ce sempiternel triste spectacle.

    • Je suis assez d’accord avec votre pt de vue. Vous remarquerez que l’article cite l’un des pseudo intellectuel que vous nommez. Connaissant le cursus d’arno klarsfeld, c’est comme si on citait le tweet d’un soldat du Hamas.

      • oui, ce cher Arno si prompt à imposer sa vérité et à imposer aux autres de se taire , de ne plus penser sinon ils sont coupables de pleins de choses pas belles , du retour de la bête immonde et d’incitation à la haine raciale … ( bon , si ils sont blancs, européens et chrétiens on peut les haïr quand même ).
        eh bien mon cher Arno , nous avons parfaitement compris la leçon ,nous allons faire comme tu nous l’a demandé …. nous allons nous taire , nous n’allons pas penser , nous allons tous vous laisser vous entretuer sans rien dire .. désolé 🙂

      • je suis totalement d’accord pour dire que c’est un pseudo intellectuel comme bhl (mais bhl est encore pire), qu’il est plus qu’agacant. ceci dit je trouve votre comparaison absurde meme si je l’aime pas de là à le comparer à un terroriste, un fanatique islamiste. vous pouvez etre sur qu’arno klarsfeld serait incapable dans une guerre il serait incapable de se battre, il serait le premier à fuir. en plus, pour une fois il n’a fait que dire la stricte vérité (ce qui est plutot rare, il faurait l’applaudir pour cela). plusieurs journalistes ont confirmé l’information.

  • Tenter de comprendre,de trouver une esquisse de solution,en allant voir l’avant Balfour;se demander si les mandataires devant l insoluble ne se tournerent pas vers la SDN..mais deja la,pas de solution aucun remede.

  • Et si vous montriez des photos des nervis de la LDJ attaquant la manifestation et se réfugiant ensuite dans la synagogue ?

    • Des juifs ont attaqué une manifestation pacifiste qui passait par hasard devant une synagogue pour ensuite se réfugier lâchement dans leur lieu de culte ?

  • L’indignation tombe mal après une série d’articles sur Contrepoints pour promouvoir « l’immigration libre » et sans frontières. Où l’on voit les contradictions d’un certain libéralisme de gauche. Selon la maxime, Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets.

    • Bien évidemment non.
      Juste aggravé par l’attitude des différents acteurs.

      Moi, je ne manifeste pas, ne dit rien, je n’en pense pas moins.
      Ce n’est par pour autant que j’approuve ce qui se passe dans la globalité.

      • Il faudrait faire un sondage, ou des sondages ❗ On en saurait sans doute plus.

        La seule chose que je dis, c’est que cette violence, qui s’en prend a des personnes non responsables ne fait que l’aggraver. C’est déplorable, mais c’est ainsi.

    • Il est juste que l’antisémitisme n’a pas été inventé par l’islam, il existait en France sans lui.

      Cela dit, l’antisémitisme actuel, pouvez-vous prouver qu’il est plus le fait des français que des immigrés, ou des français issus de l’immigration?

      Quelle proportion d’actes d’antisémitisme sont dus à des néo-nazis, des blancs, des français de souche, par comparaison à des maghrébins, des islamistes, des musulmans?

      Je pose la question, et étant donné que les statistiques ethniques sont interdites en France, on n’aura pas le mot de la fin. Il n’en reste pas moins qu’on peut observer une recrudescence d’actes antisémites venant de pro-palestiniens d’origine maghrébine.

      • Sans pouvoir faire de statistiques bien sûr (de toute façon les sociopipologues français chercheront à cacher ce fait quitte à nier l’évidence), l’expérience quotidienne des profs dans les « banlieues » est évidemment suffisante à établir ce lien.

        Je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus.

        • Je n’ai pas de chiffres et vous savez très bien pourquoi.

          INTERDIT!
          VERBOTEN!

          Pas de statistiques ethniques.

          Mais de nombreux témoignages de gens qui sont sur le terrain, pas dans un salon où on disserte sur le libéralisme et l’Islam.

          Connaissez-vous des profs dans les collèges ou lycées « sensibles »/ZEP?

          L’immigration de pays à culture musulmane est corrélée à un certain nombre de problème. C’est un fait incontestable que même les gauchistes ne contestent plus.

          « Dans les faits, ce que l’on voit »

          Quels faits?

          Où ça? Chez les groupuscules néonazis?

          • « il ne peut faire partie que d’un « groupuscule ». »

            NON

            Ce n’est PAS ce que j’ai écrit. Vous extrapolez.

            Êtes-vous aussi de ceux qui refusent de voir la couleur de peau très foncée de la plupart des suspects dont les journaleux cachent le nom et dont on voit un bout de peau malgré le précautions du cadreur?

            Vous avez besoin de sociologues pour voir que la plupart des prénoms de suspects ne sont PAS franchouillards?

      • Vous ne connaissez donc ni l’islam, ni l’islam de France. Désolé.

        • Personne ne raconte que les penchants antisémites du Maréchal de France sont liés à l’Islam.

          Mais son fan-club est réduit.

    • aujourd’hui la majorité des actes antisémites sont commis par les immigrés (les musulmans) tout comme les actes homophobes. l’antisémitisme aujourd’hui en europe occidentale vient des musulmans. si on assiste à une hausse de l’antisémitisme en europe occidentale c’est à cause des immigrés. cela est juste un constat, il n’y a rien de raciste, de xénophobe ou d’islamophobe là dedans.

      • « Enfin, même si l’on peut relier certains actes antisémites à des musulmans, cela n’a rien à voir avec la religion… »

        Ca, je ne l’affirmerai pas de façon aussi sûre. Lisez le Coran. La détestation des juifs n’a en tout cas pas du tout été combattue par l’islam, bien au contraire.

        • Oui. Ils ont fui de partout. Et également de l’empire musulman ottoman, vous le dites vous-même. Mais vous déviez mon propos: on ne peut pas affirmer que la religion n’influence pas comment les juifs sont perçus, qu’on soit chrétien ou musulman. Ce que dit le Coran à propos de ce qu’il faut faire des juifs est sans conteste très clair, et le soutien des états musulmans voisins aux factions terroristes en Palestine comme le Hamas n’est pas non plus un pur hasard.
          Les juifs d’aujourd’hui subissent bien plus la haine des peuples musulmans que des autres peuples, tandis qu’ils bénéficient en France de lois protectrices spécifiques.

          • Et d’autres ont vécu au Maroc sans trop de problèmes jusqu’à la moitié du siècle passé.
            Le Coran dit que… Un Musulman se réduit donc aux moindres écrits du Coran ?

            « tandis qu’ils bénéficient en France de lois protectrices spécifiques. »

            Pour les protéger des Français ? 🙂

            • Ne pas oublier que le Coran a été entièrement écrit par Dieu, qui n’a pas de date, qui ne correspond pas à un moment de l’Histoire.

              Le Coran n’est pas une interprétation ou une oeuvre humaine inspirée par Dieu, écrite à un moment de l’Histoire.

              Un musulman normal devrait donc prendre le Coran à la lettre.

              • Vous êtes musulmane?

                Vous avez lu le Coran?

                Vous lisez l’arabe?

                Il n’existe donc pas de traduction valable?

                Qu’est-ce qui vous permet de pontifier ainsi?

                Vous ne voyez pas à quel point vous êtes grotesque?

              • Vous comprenez couramment l’allemand?

                Vous pensez qu’il faut avoir lu Mein Kampf en VO pour avoir une idée de son contenu?

              • Vous bifurquez sur le terrorisme. Classique.

                Mais ce n’est pas du tout le sujet.

                Les islamistes ne sont pas terroristes pour l’immense majorité, mais ils exercent une pression quand même. Il fait être bouché pour ne pas le voir. Ce n’est pas forcément expliqué dans les rapports Europol.

              • « Je sais, par contre, qu’être allemand n’est pas synonyme de nazi et/ou d’antisémite. »

                Vous êtes impayable.

                Personne n’a parlé de ça.

          • lisez mon commentaire en bàs car vous confondez antisémitisme et antijudaisme. au moyen age, il y avait de l’antijudaisme mais d’antisémitisme qui est apparu au siècle des lumières. quand aux relations entre juifs et l’église catholique au moyen age, elles étaient très complexes et plein d’antagonisme. ceci dit jamais l’église catholique n’a appelé à massacrer tous les juifs.

          • « négationnisme (qui est d’abord le fait de Français non musulmans) »

            Prouvez-le.

            • Ah oui :

              « En 1996, une autre affaire fait scandale. Roger Garaudy, ex-membre du bureau politique du PCF, converti au catholicisme40 puis à l’islam41, publie dans le second numéro de la revue négationniste La Vieille Taupe, sorti en décembre 1995, Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, dont l’un des chapitres s’intitule « Le mythe des « six millions » (L’Holocauste) »41.  »

              « converti à l’islam »

              Votre source.

            • Faurisson a vraiment un tel rayonnement?

    • il faut vraiment etre de mauvaise foi pour dire le contraire. et je n’ai pas dit que tous les immigrés ou que tous les musulmans étaient antisémites et homophobes. seulement que la majorité des antisémites sont musulmans

    • -D’abord, il n’y a pas de contradiction quant à parler ou mépriser l’antisémitisme et être pour l’immigration. L’immigration n’a pas le monopole de l’antisémitisme. D’ailleurs la France n’a pas attendu les immigrés pour être antisémite.
      -Ensuite, en libéralie, une opinion antisémite n’est pas un crime, ce qui n’empêche pas de le critiquer, de le mépriser, n’oblige pas de fréquenter ces personnes.
      -Ce n’est pas parce qu’on est pour l’immigration libre qu’on ne condamne pas les actes néfastes de certains immigrés, que ce soient la criminalité, des expression antisémites, le fanatisme religieux… Je rappelle que la responsabilité est individuelle, le contraire est du collectivisme.
      -Enfin, l’opinion de quelques auteurs sur contrepoints n’engage qu’eux et pas les autres. Qu’il y ait des opinions contraires entre les auteurs ne fait pas de la contradiction sur contrepoints, à moins que vous ne considériez qu’il faille imposer une pensée unique sur ce site.

      • « D’ailleurs la France n’a pas attendu les immigrés pour être antisémite. »

        Pour être ou avoir été ? Votre lien donne 37% en moyenne aujourd’hui, avec un 30% pour les + de 50ans !

    • « Parce que l’antisémitisme en France serait un produit d’importation récente due à l’immigration ? »

      OUI

      La production locale étant peu abondante et assez médiocre, il faut importer des antisémites de qualitay.

  • Lorsque des manifestant (certains étant juifs) scandent Israël assassin, certain entendent « mort aux juifs » il y a là un des fondement de problème.

    • allez dans n’importe quelle manifestation propalestienne ou anti israélienne et vous êtes sûr de trouver des écrits morts aux juifs ou boycott juifs (et non pas boycott israéliens). mais il est vrai que pour certains gens proisraélien toute critique d’israel est considéré comme de l’antisémitisme, ce qui est bien sûr absurde. les juifs qui sont contre israel sont ultraminoritaires. il faut comme même avoué une chose: les plus ardents défenseurs des palestiniens (ceux qui justifient le hamas, mouvement terroriste composé de fanatiques islamistes qui veulent tué tous les juifs) sont en général antisémites. il y a une volonté chez certains défenseurs d’israel à entretenir la confusion entre israélien et juif, à vouloir qualifier tout ce qui critique israel d’antisémite mais il faut aussi dire que certains anti israéliens et propalestiens confondent eux meme juif et israel, une croyance que tout juif est ultraloyal à israel. dailleurs, des palestiniens eux meme (et un nombre non négligable) confond israel et juif. et il y a une véritable haine des juifs (et non pas une haine des israéliens).

      • « allez dans n’importe quelle manifestation propalestienne ou anti israélienne et vous êtes sûr de trouver des écrits morts aux juifs ou boycott juifs » je suis justement aller jeter un oeil à la manif de soutien à la Palestine ce 12 juillet dernier à Lille et je vous assure ne pas avoir vu de tels propos, et les gens (pour bcp musulmans et/ou maghrébins) en échangeant avec eux n’étaient pas anti juifs et ils faisaient bien la distinction entre l’anti juifs et anti Israël, la plupart s’insurgeaient de bonne foi contre les bombardements sur Gaza point final.

        L’antisémitisme est archaïque, la majorité des gens rejettent ce genre de racisme et encore plus les Français d’origine maghrébine qui connaissent bien le racisme.

        • « je suis justement aller jeter un œil à la manif de soutien à la Palestine ce 12 juillet dernier à Lille et je vous assure ne pas avoir vu de tels propos »
          Et ca ne vous titille pas qu’aucune manifestation ne soit organisée pour les près de 200000 civils tués en Syrie en moins de deux ans, parce que là-bas ils y vont à coup de barils de tnt sur les villes , et ne préviennent pas avant de les balancer. Il y à quand même une forte sélection dans l’indignation : des juifs tuant des musulmans c’est plus grave que des musulmans tuant des musulmans ?
          Les musulmans sont les premières victimes de l’islam radical dans le monde, ou sont les manifestants?
          Il y a quand même quelque chose qui m’échappe… enfin qui vous échappe à mon humble avis.

          • Ça n’a rien à voir. S’indigner de ce qui se passe en ce moment à Gaza, n’exclu pas de s’indigner des massacres en Syrie ou ailleurs dans le monde. Il y a bien quelque chose qui vous échappe, l’honnêteté.

            • L’honnêteté voudrait que ces même personnes s’indignent et manifestent à propos des massacres de musulmans quels qu’en soient les auteurs et pas seulement lorsqu’il s’agit d’Israel ce qui n’est pas le cas.

              • bof, il me semble que l’on est libre de s’indigner des massacres que l’on souhaites.

                Personnellement je suis horrifié de ce qui se passe en Syrie, et en creusant un peu on s’aperçoit que l’implication de la france n’est pas forcement dans le bon camp (si tant est qu’il est un bon camp).

                Sinon concernant la manif de Lille, s’y j’y suis allé personnellement s’était pas pour m’indigner (même si les bombardements de zones civiles me répugnent) mais plutôt pour me rendre compte par moi même des gens et des esprits qui se joignaient à la manif, et comme je l’ai dis, je n’ai pas senti d’antisémitisme, mais peut être mon marqueur n’est il pas réglé pareil que certains.
                Peut être suis je un abominable raciste qui s’ignore.

              • « des massacres de musulmans »

                QUELS MASSACRES DE MUSULMANS ? OÙ ? QUAND ?

              • pourquoi s’indignez juste que quand les musulmans se font massacrés ??? et pas quand des etres humains quelque soit leur religions se font massacrés ??? certains conflits comme au congo sont beaucoup meurtiers que le conflit israélopalestinien mais les médias n’en parlent presque pas…..il faut reconnaitre que ce conflit est largement surmédiatisé.

          • « des juifs tuant des musulmans c’est plus grave que des musulmans tuant des musulmans ? » malhonnêteté intellectuelle caractérisée.

            • on va remettre dans le contexte, le roi de l’honnêteté intellectuelle qui a toujours le dernier mot 🙂 :

              « Il y a quand même une forte sélection dans l’indignation : des juifs tuant des musulmans c’est plus grave que des musulmans tuant des musulmans ? »

              • Votre partis pris transpire sur votre raison.

                Il n’y a rien d’antisémite ou de sélectif de s’indigner lorsque une armée bombarde un ghetto. Peu importe les cible des missiles, lorsque ils visent une des région la plus densément peuplée au monde, c’est jute criminel. Voilà pourquoi à la base, il y a une indignation.

                En plus concernant le conflit Israélo-Palestinien, on sait tous pourquoi cela nous affecte plus que les massacre sen Érythrée, au Tibet ou en Birmanie, notre pays a une double responsabilité sur l’origine de se conflit. Arrêtons d’être hypocrite svp.

                Je ne suis le roi de rien du tout j’essaye juste lorsque je suis face à des gens au parti pris certain de mettre de la mesure dans leurs propos, car pour moi, parler d’antisémitisme en ce moment (sujet de l’article et sujet du commentaire auquel je répond) c’est une très mauvaise blague.

                C’est peine perdu mais peut être que pour certains lecteurs ça à un sens.

                • « notre pays a une double responsabilité »

                  ah oui?

                  • Oui car :
                    1- l’empire Ottoman été sous contrôle français avant les accords Sykes-Picot.
                    Et
                    2- qu’on le veuille ou non, le massacre des juifs en Europe lors de la 2e guerre mondiale à marqué pour quelques génération encore, l’inconscient collectif, ce qui nous amène à voir le conflit actuel différemment qu’un Égyptien ou qu’un Iranien par exemple

                    • Alors que les massacres de Juifs en Palestine n’ont pas « marqué pour quelques génération encore, l’inconscient collectif »?

  • attention, il ne faut pas confondre antijudaisme et antisémitisme qui est du racisme. au moyen age, il y avait de l’antijudaisme ce n’est pas de l’antisémitisme qui est apparu au siècle des lumière. au moyen age, les juifs pouvaient se convertir au christianisme, les nazis eux qui étaient antisémites, ont pourchassés tous ceux qui avaient des origines juives meme ceux qui étaient chrétiens ou qui n’étaient plus juifs . au moyen age, l’église catholique avait interdit de prêter pour des intérêts, donc les banquiers étaient souvent des juifs et c’est de là que viens cet antijudaisme qui était bien pratique pour les nobles qui parfois quand ils étaient trop endettés faisaient une purge pour ne plus avoir de dettes et faire main basse sur leur argent.
    « Les hommes des Lumières qui préparèrent la Révolution française méprisaient tout naturellement les Juifs : ils voyaient en eux les survivants de l’obscurantisme médiéval, les odieux agents financiers de l’aristocratie. Leurs seuls défenseurs déclarés en France furent les écrivains conservateurs qui dénoncèrent l’hostilité envers les Juifs comme « l’une des thèses favorites du XVIIIe siècle » (J.de Maistre). » Hannah Arendt

  • Vous essayez de nous prouver avec des arguments complètement tirés par les cheveux que la flambée actuelle d’antisémitisme en France ne serait pas le fait de la population musulmane, ou si peu. Soyez réaliste et regardez la vérité en face.

    • Pascale l’antisémitisme est moribond en France. Il n’y a pas de flambée ou de je ne sais quoi

    • « Soyez réaliste et regardez la vérité en face. »

      Laquelle ?

    • Y’a des gens ici qui nient l’antisémitisme de la population musulmane en France ? PTDR x ∞.

    • Vous avez tout à fait raison. Le PCF, par exemple, à noué de très forts lien avec le fatah de yasser arafat.

      En 2006 le fatah ne dirige plus en Palestine et progressivement le discours de gauche ( international socialisme ) perd du terrain.
      Depuis, l’islam au travers du hamas devient le nouvel étendard de la contestation palestinienne. De plus, les adversaires de la Palestine on tout intérêt à marquer la population comme musulmane, intégristes etc…

      En conséquence, en France, dans les années 80/90, les manifestations pro-Palestine se composaient de gens de gauche ( PCF, trotskyste, LO ) portant le kefieh pour les jeunes. On y trouvait des français issus de l’immigration, des français de souche gauchistes.

      Aujourd’hui la population à changé progressivement et de tenue vestimentaire et de doctrine politique. Le communisme cède le pas à un islam politique. Il est alors assez naturel de constater que la situation délicate de la Palestine trouve un écho favorable aux yeux des musulmans de France.
      De là à amalgamer musulman, terroristes etc il y à un pas que je ne franchirais pas. Mais de la même manière que la condition d’un copte égyptien peut parler à un catholique français, la condition d’un palestinien représenté par le hamas peut parler à un musulman français que ce dernier soit ou pas issu de l’immigration.

    • Le fanclub de Dieudo est en grande partie musulman.

      • Qu’est-ce que vous appelez « catholiques »?

        J’ai vu un sondage où la plupart des « catholiques » français ne croyaient pas en Dieu.

        • Absolument n’importe quoi.

          • PERSONNE ne demande aux musulmans d’être « parfaits » ou je ne sais quoi.

            La plupart des personnes d’origine ou de culture musulmane n’ont certainement pas grand chose à fiche de la religion, comme la plupart des cathos français.

    • « ou tous les pauvres débiles se laissant photographier faisant une « quenelle », »

      La plupart sont des fans de Dieudo qui sont avant tout « anti-Système », le Système étant « la finance » + les médias dominants, la finance étant évidemment toujours apatride (et éventuellement juive).

      Ils ne détestent pas TOUS les Juifs, seulement la finance « juive ». C’est pas jojo, mais ce n’est pas du niveau de ceux (des musulmans) pour qui les Juifs ont falsifié la Bible.

  • Je dis: A lire les arguments des uns et des autres, finalement il est souhaitable que les les racistes de tous bords puissent montrer leurs vrais visages, exprimer leur mépris commun pour le respect de l’autre et leur manque caractéristique de dignité. En effet, comme le dit Diderot : « La haine renfermée est plus dangereuse que la haine ouverte. » Toutefois même si, pour les dénoncer et promouvoir la paix, il ne restait qu’une poignée d’idéalistes raillés, de pacifistes muselés ou d’humanistes systématiquement censurés, la vision d’un Monde ouvert et tolérant l’emporterait quand-même inéluctablement sur la haine et le rejet de l’autre car telle est la grande loi de la Vie: ce qui empêche les êtres de vivre ensemble, c’est leur ignorance et non leur(s) différence(s). A l’image de Contrepoints… le nivellement ne peut se faire que par le Haut!

  •  » enfants d’immigrés  » , on attend que la LICRA attaque Arno Klarsfeld en justice pour incitation à la haine raciale. , tout ça pour une bousculade comme aurait dit Valls 🙂
    la LICRA ne fera rien ? deux poids deux mesures comme d’habitude

  • Perso , je me fiche de savoir si les attaquants de la synagogue étaient blancs bleus ou rouges , je souhaiterais simplement qu’ils soient sanctionnés comme le prévoient les lois . Malheureusement , ces lois sont appliquées avec une géométrie variable . Je n ‘ai qu’une question : combien de gardés à vue ? Combien de mises en examen ?
    Il semble que porter un certain t.shirt soit moins bien toléré dans notre république à deux vitesses … certaines phobies sont moins tolérées que d’autres ….

    • oui mais là nos chers gouvernants vont avoir du mal à sanctionner des gens qui faisaient partie jusque là de leur stratégie électorale.
      On a déjà vu Valls beaucoup plus rapide à agir et à condamner , là il doit être en train de compter les voix, d’autres au PS sont en train de revoir toutes leurs théories en se demandant à quel moment ça a merdoyé 🙂

      • Petite suggestion aux casseurs de synagogue : mettre un t.shirt manif pour tous
        Petite suggestion aux manif pour tous : mettre un cheche palestinien.
        On peut aussi faire un test avec : tenue croix gammée dans les deux manifs et aussi , tenue hijab dans les deux manifs . Et puis aussi , tenue lambda (beret , baguette ) comme tenue de référence.
        On étudie les gardes à vues à la lumière de ces échantillons . Comparer aussi avec les articles et la couverture médiatique .

  • « …Quant à l’importation du conflit israélo-palestinien en France, elle a eu lieu il y a bien longtemps et ne fut pas le fait d’islamistes mais bien essentiellement de Français non musulmans et ce dans le cadre d’une rivalité gauche-droite et de la Guerre froide, en plus de l’antisémitisme bien local, latent, persistant, honteux qui pointe régulièrement son museau.  »

    Vous faites une distinction appuyée entre l’antisémitisme de musulmans de France lié selon vous à la situation politique au Proche-Orient et l’antisémitisme  » bien local, latent, persistant, honteux qui pointe régulièrement son museau.  »
    L’antisémitisme local serait honteux, l’autre ne serait que d’ordre politique et s’agit-il même d’antisémitisme ou bien de conflit par procuration…

    Jusque là, dans l’importation du conflit israélo-palestinien en France, ce sont les juifs qui tiennent le rôle d’agressés, est-il tabou d’évoquer ceux qui tiennent le rôle d’agresseurs ?
    Les manifestants aux couleurs du hamas et sous drapeau palestinien qui crient en France « mort aux juifs »visent peut-être Israël mais ils agissent en France, sont sans doute français et la France n’est pas en guerre contre israël.
    L’incontournable réalité est là, dans une population jeune sans réelle patrie, prête à s’enflammer pour celle qu’elle n’aura jamais.
    Bien sûr, nous pouvons ratiociner et ergoter sur l’antisémitisme, l’antisionisme, l’antijudaïsme, sur ce que recouvre l’expression « population musulmane »sur les pratiquants et non pratiquants, sur le fait que musulman n’est pas synonyme d’immigré, mais au bout du compte, la réalité est dans la rue, elle y était hier et risque de s’y retrouver demain.

    • Ai-je dit que l’islam ou l’immigration serait à la base de tout antisémitisme en France ?
      J’ai dit que l’importation du conflit israélo-palestinien en France que vous mettez au centre se traduit par l’agression physique ou verbale de juifs français par d’autres français dont la confession ne vous semble pas un élément déterminant et dont il serait arbitraire de parler au prétexte d’une généralisation abusive.
      Seul l’antisémitisme de « locaux » vous parait condamnable.
      Pour les « non locaux », tout s’explique par la situation politique au Proche-Orient.
      Cela change quoi ?
      Que les cris de « mort aux juifs » ne sont pas l’expression d’un antisémitisme de la part de jeunes gens (français à priori) sous drapeau palestinien, mais l’expression d’une prise de position politique ?
      Les juifs français ne sont pas des israéliens, et les français ou bi-nationaux ou résidents étrangers en France musulmans ou non, qui prennent parti dans un conflit qui a lieu hors de France n’ont pas à les menacer sous prétexte qu’ils sont juifs.

      • vous écrivez
         » « …Quant à l’importation du conflit israélo-palestinien en France, elle a eu lieu il y a bien longtemps et ne fut pas le fait d’islamistes mais bien essentiellement de Français non musulmans et ce dans le cadre d’une rivalité gauche-droite et de la Guerre froide, en plus de l’antisémitisme bien local, latent, persistant, honteux qui pointe régulièrement son museau. »

        De l’antisémitisme « local » vous dites qu’il est honteux, c’est le seul que vous jugez.
        Et je constate que vous continuez à développer à n’en plus finir sur les actes antisémites en général, sur la diversité de leurs motifs etc… mais vous ne dites rien de ce qui s’est passé en France il y a deux jours.
        Hors, c’est de cela dont parle l’article, de menaces proférées contre des juifs français en France.

        • Je voudrai pas dire, mais je suis un français « de souche » comme vous dites, malgré un nom de famille qui n’a rien de français. Or, je suis né en banlieue, j’y ai grandi, fait mes études que je poursuit encore à l’heure actuelle.
          Bon, depuis toujours on m’a inculqué beaucoup de valeurs pour éviter de ‘sombrer dans le fascisme’. Grossièrement, comme la moitié de mes classes étaient d’origine étrangère, c’était surtout pour me faire comprendre que j’avais plutôt intérêt à éviter d’avoir des attitudes racistes ou autre.
          J’ai eu le droit au topo sur le nazisme, les skinhead etc. Bon très bien, aujourd’hui je suis quelqu’un de 100% tolérant qui sait vivre avec des gens de raison.
          Sauf que, durant toutes ces années, la violence, le fascisme, le racisme (antiblanc surtout), l’antisémitisme, le racket (avec la bénédiction des professeurs), étaient pourtant monnaie courante. Mais ca venait pas de la partie française de souche de la classe, dont tout allait bien : les gentils blancs fragiles qui se laissent frapper et voler pour permettre à autrui de s’insérer dans la société.
          Bref constatez le résultat aujourd’hui et encore ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Franchement je prédis à la France une prise de conscience qui va être très très difficile à assumer.

          • 100% des Français non-musulmans qui prétendent que l’immigration musulmane n’est pas un problème sont de braves bavards habitant des quartiers où les musulmans sont très largement minoritaires. Juste cent pour cent. Les autres savent.

          • @Pascal : Oui et non, j’habite en banlieue de Paris et je travaille sur Paris. Bah écoutes, c’est pas les mêmes musulmans dans la cité qu’à Neuilly. Du coup je comprends que les Parisiens pensent que les musulmans sont des gens biens et respectables, pendant qu’en banlieue on prends les coups en plus de passer pour des islamophobes. Bref j’ai l’impression que la complexité sociale de la France est telle que le jour ou il faudra faire la synthèse ça va mal finir …

    • « Quand un Français « de souche » commet un acte antisémite »

      Exemple ?

  • Cet article n’a rien a faire sur Contrepoint…

  • Merci à l’auteur de ne pas être tombé dans la facilité, le titre et l’article ne dénoncent que des évènements particuliers et ne réduise pas la France à un pays de racistes, xénophobes ou antisémites.

  • Marre de ces gens qui sont FRANCAIS (et non isaraéliens ou palestiniens) et qui manifestent pour des pays qu’ils ne connaissent pas !

  • et zou, ça part vite sur mais tu es antisémite toi…

    je propose donc qu’on déplace le débat et qu’on dise tous mais bien sur que je suis antisémites , au moins d’ailleurs autant que je suis islamophobe homophobe etc… et qu’on aborde les vraies questions..

    si il y a un problème avec les agressions antisémites c’est q’u on éprouve le besoin des les qualifier comme telles…ce sont des agressions point , inacceptables donc…se focaliser sur l’antisémitisme risque toujours d’induire une réaction façon les juifs sont mes amis .

    Cela relève d’ailleurs d’un besoin de lier intiment la propos antisémites aux crimes contre des juifs… hors selon moi, cela ne doit pas être fait, on a le droit d’haïr les juifs ou les coiffeurs, le dire….mais pas faire de mal à un juif ou un coiffeur ou de le menacer d’ailleurs ( et mort aux juifs est une menace au passage).
    Finalement ce sont ceux qui veulent la merde qui en tirent profit, il suffit de voir ce qui vient de passer ; trois innocents sont assassinés…alors on tue un innocent…alors on décide de se venger en tuant des peut être pas innocents et tant pis si on tue des innocents… ah non pardon, trois juifs innocents sont assassinés alors on tue un arabe innocent et des juifs se vengent en essayant de tuer des arabes qui sont soupçonnés de vouloir tuer ou d’avoir tuer des juifs et tant pis si au passage on tue des arabes innocents… on est censés mieux comprendre?

    • 100% d’accord. Une agression antisémite, homophobe, anti chauve, peut importe la cause, une agression est inacceptable, POINT FINAL.

      – Des extrémiste qui tuent 3 otages = inacceptable
      – Une armée qui bombarde des cibles militaire cachées derrière des civils donc une armée qui bombarde des civils = inacceptable
      – Des terroristes, résistants, islamofascistes (on les nomme différemment en fonction du pt de vue depuis lequel on parle c’est évident) qui tirent des roquettes aveugles sur des cibles au hasard donc des civils = inacceptable.

      En gros tuer des civils (innocents par définition) = inacceptable peu importe le camp qui tue. POINT !

      • oui, ce qui est usant est le déplacement du débat, avec les sempiternelles tentatives de prouver que le contradicteur est un antisémite ou prosémite afin de disqualifier en bloc son discours , on peut parler du racisme de l’antisémitisme ou de tout ce qu’on veut mais c’est un autre débat d’ailleurs rigoureusement la multiplication des agressions racistes est un non sujet si en même temps les autres agressions augmentent de la même façon…

        Il y a un phénomène qui me semble ( mais c’est une impression) monter, c’est la montée d’un banditisme qui se donne pour prétexte des raisons politiques en espérant s’attirer la sympathie de tel ou tel groupe de population prétendument première victime . C’est bidon.

  • il n y a que des simplets pour croire que les haines s arrettent aux frontieres de la france …

  • Faut pas être naïf.
    L’ancien testament glorifie l’extermination des impies, la « Terre promise » et ses habitant y sont « voués à l’interdit », et Dieu punit ceux qui ne suivent pas ces prescriptions. Comme les peuples visés n’existe plus, ça n’a plus d’importance autre qu’historique (qu’on accorde ou pas à ces chroniques une dimension réel) et n’est pas très grave.
    De la même manière le coran glorifie l’extermination par le prophète de trois tribus juives. Seulement, les juifs existent toujours… Le coran est antisémite, alors il y a certainement des musulmans qui ne sont pas antisémites, mais c’est théologiquement une anomalie ou une subtilité exceptionnelle (et donc rare)

    • Pire…. le dieu de la bible est un monstre patriarcal qui se plaît à se moquer cruellement des ses ( son ) serviteur. Voulez-vous des passages exactes avec références à l’appui pour étayer mon propos ?

      Exemple: pendant la destruction de Sodome et Gomorrhe, dieu décide préserver Lot et lui envoi deux anges pour lui annoncer la catastrophe. Les habitants de la ville lui demande alors « Où sont les hommes venus chez toi cette nuit? Fais les sortir vers nous pour que nous les connaissions ( les sodomiser ) ».
      Lot répond: « De grâce, mes frères, ne faites pas de malheur. J’ai a votre disposition deux filles qui n’ont pas connu d’homme, je puis les faire sortir ver vous et vous en ferez ce que bon vous semblera. Mais ne faites rien à ces hommes puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit ( génèse, 19: 7-8 ).
      Ces deux filles plus tard ( à la mort de leur mère ), vivent avec leur pères isolées dans une grotte et privées de rapport avec la gente masculine à l’exception de leur père qui les féconde ivre mort comme à son habitude ( génèse 19: 31-6 ).

      Encore ?

  • une étude récente montre que l’antisémitisme dans un pays/région semble venir avec une haine de la finance ce qui cause le sous-développement relatif. http://www.economist.com/news/finance-and-economics/21625878-new-research-finds-link-between-persecution-jews-and-distrust

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
zola
0
Sauvegarder cet article

Par Gérard-Michel Thermeau.

Comme toujours avec les éditions des œuvres de notre service public n'espérez pas une restauration. Mais les couleurs un peu passées ne manquent pas totalement de charme pour retracer cette belle époque qui sert de cadre à l'Affaire Dreyfus.

L'Affaire Dreyfus selon Émile Zola

En effet, cette mini-série en quatre parties est centrée sur les dernières années de la vie de Zola et son combat pour l'innocence de Dreyfus. Alors que se profilait l'éventuel abandon du projet de film de Polanski sur l'Affaire,... Poursuivre la lecture

décolonialisme
0
Sauvegarder cet article

Par Marian L. Tupy. Un article de Quillette

Le discours universitaire dominant sur la race soutient que les écarts de richesse et de puissance entre les groupes ethniques résultent de l’imposition, par un de ces groupes, de systèmes sociaux, juridiques et économiques créés pour bénéficier à celui-ci au détriment d’un autre.

Le système colonialiste est largement pointé du doigt comme l’exemple d’un système oppresseur-opprimé. Depuis la résurgence des thèses anticoloniales en Occident et la mise en accusation de « l’impérialisme e... Poursuivre la lecture

Par Marc Knobel. Un article de Trop Libre

Ce sont des images insupportables : une femme transgenre sort du métro. Elle est immédiatement prise à partie, bousculée, injuriée et violemment frappée, place de la République, lors d’une manifestation d’opposants au régime d’Abdelaziz Bouteflika en Algérie.

Il faut l’intervention de plusieurs agents de la sécurité de la RATP pour la sauver. Il y a là comme un effet de meute sauvage. Plusieurs personnes se déchaînent subitement, les injures fusent, tout simplement du fait de leur nombre... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles