Braderie du 14 juillet

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
14 juillet (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Braderie du 14 juillet

Publié le 13 juillet 2014
- A +

img contrepoints468

Le socialiste étant faux, menteur, sournois et lâche, on apprend qu’une fois de plus Hollande après avoir juré le contraire tapera le budget de l’Armée, la Grande Muette, en lui piquant trois fois 500 millions sur les trois années suivantes. Bien sûr, en jurant de compenser en vendant les « bijoux de la famille », c’est-à-dire les biens de l’État. Sauf que ces ventes sont très loin d’être réalisées et ne se feront pas à ce niveau.

Encore une fois, les socialistes demanderont à nos soldats d’intervenir avec des bouts de ficelle pour jouer aux guéguerres de François le Terrible. Les grands généraux avaient ensemble prévenus qu’ils étaient à la limite de la démission. Peut-être peut-on espérer que l’armée française que l’on va applaudir montrera l’exemple du sursaut républicain envers les fantoches qui nous « gouvernent » ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=w6g054tLxgQ

 

Le chef de l’État a véritablement lancé son nouveau quinquennat en renouant avec l’interview présidentielle du 14 juillet. L’occasion pour lui de dresser la feuille de route de son gouvernement face à des prévisions économiques moroses et dans un contexte international difficile. Emmanuel Macron a tenté de s’extraire de l’attentisme qui lui est reproché depuis sa réélection.

Le président de la République n’entend nullement renoncer à réformer, en dépit d’une majorité rela... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

Pour William Doyle, la Révolution française n’a pas commencé le 14 juillet 1789 car à cette date « l’Ancien Régime était déjà en ruine, au-delà de tout espoir de reconstruction ».

Le point de départ remonte au 20 août 1786, le jour où le Contrôleur général des Finances, Calonne, avouait à Louis XVI le désastre financier. Même si l’administration royale, par son fonctionnement très particulier[1. Il n’y avait pas d’administration centrale, les finances étaient administrées par des financiers indépendan... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Une cérémonie du 14 juillet interdite au public d’un côté, des heurts, des manifestations qui dégénèrent et des provocations dans les rues de Paris de l’autre.

Parfait Excellent Magnifique Le monde entier va pouvoir , voir ce qui ce passe en Macronistant !! Bravo a celles et ceux qui l’on fait #GiletsJaunes #14juillet #macron #brigitte pic.twitter.com/bsxmq17IYm

— simmah gile (@SimmahG) July 15, 2020

Emmanuel Macron interrogé par des journalistes triés sur le volet pou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles