Ces chiffres du chômage que Rebsamen n’a pas commentés

François Rebsamen a refusé de commenter la nouvelle forte hausse du chômage en France. Soulignons à sa place les chiffres importants.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Rebsamen (Crédits Philippe Grangeaud-Solfé Communications, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ces chiffres du chômage que Rebsamen n’a pas commentés

Publié le 28 juin 2014
- A +

Par Nicolas Nilsen.

François Rebsamen a annoncé jeudi 26 juin que – contrairement à son prédécesseur Michel Sapin « qui l’a beaucoup fait » – il ne commenterait pas les chiffres mensuels du chômage. Il préfère les « étudier sur une période assez longue »…

« Étudier les chiffres sur une période assez longue… »

« Je me suis donné une consigne en arrivant », a déclaré le ministre du Chômage, « de ne jamais commenter les chiffres mensuels du chômage »…« Ces chiffres mensuels, quand on les prend mois par mois, ils ne veulent pas dire grand-chose. » Il faut, a-t-il ajouté, « les étudier sur une période assez longue ».

Très bien, regardons-les donc sur « une période assez longue » les chiffres du chômage en mai publiés ce soir, 26 juin, par la DARES.

Chomage France

Le détail des chiffres de mai

  • 3 388 900 chômeurs en catégorie A – en hausse de + 4,1% sur 1 an.
  • 5 020 200 chômeurs en catégories A, B, C – en hausse de + 4,8% sur 1 an.
  • 5 695 700 chômeurs en catégories A, B, C, D et E (France métropolitaine uniquement, chiffre auquel il faut donc ajouter les chômeurs des DOM qui – pour je ne sais quelle obscure raison raciste que je ne m’explique pas – continuent à ne pas être comptabilisés comme « chômeurs Français »1

5,7 millions de chômeurs au total

Pourquoi retenir le total cumulé des catégories A, B, C, D et E ?

Tout simplement parce que lorsque tous ces chiffres, que François Rebasamen se refuse à voir, exploseront en émeutes urbaines, on ne demandera pas aux casseurs s’ils sont de catégorie A ou B ou E… Quand ils arriveront en fin de droits et que l’État en faillite ne pourra plus payer leurs indemnités-chômage, ils casseront tous ensemble les vitrines pour manger ! Il ne faudrait donc même pas dire « courbe des demandeurs d’emplois » de telle catégorie, pas dire non plus « courbe du chômage » mais dire carrément « courbe de l’explosion sociale » ou, et c’est d’ailleurs la formule que j’adopterais, « courbes des prochaines émeutes urbaines »…

C’est donc bien ce chiffre de 5,7 millions de chômeurs qui devrait faire trembler de peur tous nos politiciens aveugles ! Mais Rebsamen préfère ne pas les commenter…


Sur le web.

  1.  Pour les catégories D et E, le gouvernement ne donne en effet pas les chiffres « avec les DOM »… Pourquoi cette distinction « Métropole / DOM » ? On est tous Français non ? Le gouvernement est-il devenu raciste au point de distinguer les chômeurs selon qu’ils sont « DOM » ou « métropolitains »… Pour moi, un chômeur est un chômeur, quelle que soit la couleur de sa peau. Et il faudrait donc ne donner qu’un seul chiffre, sans distinction d’origine. Est ce qu’on comptabilise à part les « ministres métropolitains » ? Est ce qu’ils oseraient compter Madame Taubira à part dans le gouvernement ? Quelle honte tout de même. Qu’ils arrêtent donc une fois pour toutes de parler de « chômeurs métropolitains » et de « chômeurs des DOM ».
Voir les commentaires (15)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (15)
  • Le jour où la fameuse courbe frémira à la baisse (ce qui va forcément arriver) monsieur Rebsamen ne manquera pas de commenter les chiffres. Uniquement les derniers, bien sûr !

  • C’est clair que quand on vit grassement aux frais du contribuable depuis si longtemps sans trop se fatiguer et sans avoir de comptes à rendre, les chiffres du chômage ne doivent pas signifier grand chose.

    • PLUS IL Y A DE FONCTIONNAIRES PLUS IL Y A DE CHÔMAGE
      LA PROPORTION DE FONCTIONNAIRES INUTILES CROIT AVEC LA DÉRAISON D’ÉTAT
      LE NOMBRE DE FONCTIONNAIRES EST INVERSEMENT PROPORTIONNEL À LA CROISSANCE DU PIB ysmv

  • Rebsamen a mieux à faire que s’occuper du chômage.

    François Rebsamen s’est confié sur la tâche qui l’occupe en ce moment: «Je fais un livre sur politique et football qui est l’histoire de mes Coupes du monde depuis 1958, la première que j’ai regardée à la télévision»

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2014/06/27/25007-20140627ARTFIG00125-rebsamen-critique-pour-l-ecriture-d-un-livre-sur-le-foot-en-plein-boom-du-chomage.php.

    C’est honteux, il devrait démissionner immédiatement.

    • Encore un qui pollue l’édition avec un bouquin nombriliste inutile (qui plus est, sans doute écrit par un nègre – catégorie au choix – qui ne touchera pas de pourcentage sur les ventes). Pffff….

  • 5,7 millions de chômeurs… chiffre auquel il faut ajouter les emplois jeunes, d’avenir ou du passé, les inactifs plus ou moins volontaires du RSA, les emplois bidons créés dans des assos qui n’existent qu’en les gavant de subventions, les fonctionnaires et agents d’entreprises publiques qu’on occupe tant bien que mal en conservant des méthodes de travail archaïques, et les gens découragés pris en charge par leur famille…

    Quel est le total ? 7 ou 8 millions ? Davantage ??

  • Quid de l’Espagne avec 24 % de chômage ? Il faut dire qu’en Espagne la solidarité familiale joue à plein et le travail au noir est quasiment institutionnel. La solidarité familiale : on retire les vieux à moitié mourants des hospices pour les garder à la maison et ainsi percevoir leur pension de retraite, toute la famille, parfois 4 générations, vit dans la même maison.
    Pour le travail au noir, deux pratiques : un salaire officiel et un complément en cash non déclaré. Des services, genre vidange de voiture, payées en cash sans facture, des petits travaux en tous genres entre « amis ». Exemple : une fuite d’eau dans la dalle de votre appartement, ça arrive, tout a été construit à l’arrache pendant le boom immobilier et les tuyaux sont corrodés, un plombier dûment enregistré prend déjà 75 euros de frais de déplacement sans même garantir la localisation de la fuite et il faudra aussi un maçon pour réparer la dalle éventrée. On s’arrange entre amis, le cash ne va jamais dans les banques, il circule, c’est l’économie parallèle ! Car avec près du quart de la population active au chômage (officiellement) il ne pourrait pas ne pas y avoir de graves émeutes populaires !!!

  • Pas d’inquiétudes, Fillon (Cap’taine libéral) va prendre le pouvoir et s’atteler à une tâche urgente : combattre ces salauds de chômeurs, car c’est sur, c’est d’eux que vient le mal, tous ces gens qui se retrouvent au chômage et s’y complaisent.

    Les mesures gouvernementales :
    – pacte de responsabilité (avant ça les entreprises étaient totalement irresponsables)
    – emplois jeunes (les entreprises n’employaient pas des jeunes car elles ne les aiment pas, voilà c’est simple)
    – les emplois d’avenir (ça c’est fort quand même ! sans ça les entreprises auraient créé des emplois du passé)
    – le plan Rebsamen pour l’emploi des séniors (ceux qui ont été virés et remplacés par les emplois jeunes sponsorisés par l’état…) avec résultats de stabilisations garantis en 6 mois (si si, vérifiez par vous mêmes)
    Le portail du gouvernement donne du reste toutes les solutions : http://www.gouvernement.fr/pourlemploi en annonçant fièrement « le Gouvernement a créé des dispositifs concrets », alors cher M. Nielsen, pourquoi vous poser autant de questions ?

    Ce n’est pas des emplois que les gens demandent, mais du travail qui pourtant abonde, ça par contre, ça ne rentre pas les cases de nos gouvernements successifs…

  • 5 millions de chômeurs (toutes catégories confondues…) au 31 mai 2012… et 5.7 millions aujourd’hui : TOUT va pour le mieux dans le Meilleur des mondes…

  • mais pourquoi tout ces cons d’élus ne veulent pas voir les choses en face ? merde alors !!!

    • Allez voir la biographie de Rebsamen sur Wikipedia et vous comprendrez. Ce mec n’a jamais exercé un vrai boulot dans sa vie. Quelle réalité voulez-vous qu’il perçoive en dehors de la sienne (qui ne doit pas être trop cruelle) ?

  • Une solution immédiate contre la pauvreté et l’exclusion du marché du travail pour ceux qui n’en ont pas : le travail au noir (pour contourner les taxes sociales sur le travail) et le marché noir (pour éviter la taxe sur les échanges (TVA)

    Au vu du chômage de masse actuel rien de moral ne justifie les cotisations sociales à ce niveau (environ 60%) ni la TVA à 20%

    L’etat de nécessité absout par avance au plan moral les chômeurs qui ne déclareraient pas leur travail ni leur commerce. Au plan légal c’est autre chose, le risque juridique existe. Mais l’Etat, ni sa justice ne pourraient faire face à une désobéissance civile massive, surtout si celle-ci est soutenue par l’opinion publique même localement.

    En ne donnant pas consistance au droit au travail, la République a perdu sa légitimité sociale, car elle se prétend sociale au plan constitutionnel.

  • faut pas s’étonner , il ne vaut pas plus que ses copains .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
dame dans un bureau en train d'écrire sur un tableau blanc
2
Sauvegarder cet article

La notion de « fuite devant la monnaie » est familière aux économistes.

Celle de « fuite devant le travail » pourrait bientôt s'imposer dans le champ de leur réflexion au vu de la situation de pénurie de main-d'œuvre observée dans de nombreux secteurs et de l'émergence de comportements sociaux dévalorisant l'effort.

 

Cherche conducteur de tramway désespérément

On sait que l'hôtellerie et la restauration peinent à attirer des candidats. Mais on observe aussi des difficultés aiguës de recrutement de professeurs, de so... Poursuivre la lecture

Selon le Haut-Commissariat au plan marocain, « entre le troisième trimestre de 2021 et celui de 2022, avec une création de 136 000 postes en milieu urbain et une perte de 194 000 en milieu rural, l’économie nationale a perdu 58 000 postes d’emploi au niveau  national » et le taux de chômage a atteint au troisième trimestre de l’année 2021 12,3 % au niveau national,

Effrayant et réel, les jeunes Marocains ont du mal à décrocher un emploi. Chaque entreprise publique ou privée voulant conjuguer croissance et bénéfice passant par la concep... Poursuivre la lecture

travail chomage
4
Sauvegarder cet article

Par Jacques Garello

Même si le mois de septembre a enregistré une baisse importante du taux de chômage, ce qui a enthousiasmé les médias et le gouvernement, le chômage reste un problème endémique pour la France et un échec de la politique menée par François Hollande : depuis son élection en mai 2012, le ministère du Travail a recensé 617 000 chômeurs supplémentaires en catégorie A.

Alors qu'approche l'année électorale 2017, la question du chômage, qu'il monte ou qu'il baisse selon les catégories dont on parle ou qu'on ignore, se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles