Demande mondiale de gaz tirée par le boom chinois

La demande mondiale de gaz va continuer à croître d’ici 2019, surtout grâce à la Chine, où elle va presque doubler,

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Demande mondiale de gaz tirée par le boom chinois

Publié le 10 juin 2014
- A +

Energie gazPour l’Agence internationale de l’énergie, la Chine devrait entrer dans un âge d’or du gaz. Selon les prévisions, la demande gazière du pays va croître de 90% à 315 milliards m³ d’ici 2019, tirée notamment par l’industrie, les transports et les besoins en matière de production d’électricité. Pour satisfaire ses nouveaux besoins, la Chine développe sa production intérieure de gaz, pour la plupart non conventionnelle. Elle devrait augmenter de 65% dans les cinq prochaines années.

À l’inverse en Europe, à cause d’une faible croissance de la demande d’électricité et d’une politique forte de soutien aux énergies renouvelables, la consommation de gaz ne retrouvera pas le pic de 2010. Globalement, ce sont donc les pays hors OCDE qui continuent de tirer la demande de gaz naturel. Ils fourniront 85% de la nouvelle consommation.

Ce qui permet à l’AIE de présenter une vision positive et optimiste sur l’avenir du marché du gaz, même si elle est l’est « égèrement moins que lors des précédents rapports, à cause de la situation dégradée en Europe. La demande devrait ainsi croître à un rythme de 2,2% par an jusqu’en 2019 contre 2,4%/an prévu dans son rapport de l’an dernier.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Gaz + boum Chinois, à un moment, j’ai crains le pire… après lecture, l’atelier du monde est apparemment sauf.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Brad Polumbo.

L'adoption généralisée du bitcoin et d'autres crypto-monnaies a laissé de nombreux fonctionnaires à l'écart. Pour tenter de participer à l'action, de nombreux gouvernements ont lancé l'idée d'une "monnaie numérique de banque centrale" (CBDC), c'est-à-dire une crypto-monnaie émise par le gouvernement et utilisant la technologie blockchain. Le président Biden a demandé au gouvernement fédéral d'explorer cette idée, et de nouveaux rapports suggèrent que l'administration Biden pourrait bientôt faire avancer les efforts po... Poursuivre la lecture

asie Chine Russie UE Pologne
1
Sauvegarder cet article

La Russie sera-t-elle encore un pays européen dans les années à venir ? Le conflit en Ukraine a accentué le tournant asiatique de la Russie. La coupure politique et économique avec l’Occident depuis le 24 février 2022, pousse Moscou à chercher des alternatives géopolitiques en Asie, et plus précisément avec la Chine et l’Inde. Le récent exercice militaire commun entre les trois pays en est un exemple.

Cette posture russe, bien qu'ancienne, va dans le sens d’un tournant asiatique de l’ordre mondial avec en toile de fond, la rivalité ent... Poursuivre la lecture

Par Oliver Rancourt[1. économiste à l’IEDM], depuis le Canada.

Le chancelier allemand Olaf Scholz vient de visiter le Canada pour parler, entre autres, d’importation de gaz naturel canadien vers l’Europe. À la suite de l’invasion de l’Ukraine et des sanctions qui ont suivi, l’Allemagne, qui importait 55 % de son gaz naturel de la Russie en 2021, a dû rouvrir des centrales au charbon et a commencé à chercher d’autres sources d’approvisionnement en gaz naturel.

Bien que cette situation soit difficile pour le public allemand, ce tr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles