Encore une grève SNCF

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Grève cheminots (crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Encore une grève SNCF

Publié le 10 juin 2014
- A +

Les cheminots refusent de se faire ôter le pain de la bouche par Guillaume Pépy.

La SNCF est en grève, la France va piétailler. À ce qu’on dit, les syndicats considèrent comme déloyale la manœuvre des cadres de l’entreprise menés par le chef Pepy, qui consiste à faire des trains trop larges pour les 1300 quais de gare de France.

Or, après des décennies de luttes populaires, le droit exclusif d’empêcher les trains de circuler appartient aux syndicats de cheminots. Peut-on encore avoir le courage de commenter une énième grève des cheminots ? Une énième réforme qui symbolise bien la puissance de la pensée étatique colbertiste, reprenant les mêmes structures d’avant la pénultième réforme de 94. Un système qui gaspille des milliards, Cour des Comptes à l’appui, dans un déficit chronique genre tunnel sans fond, un système obscur mais tribal dont seules des brigades d’ethnologues chevronnés pourraient décrypter le fonctionnement, connu de tous ses membres des différentes castes et sous-castes et qui tous ont un projet commun : vivre sur la Bête. Donc, à l’image des intermittents, vivre en parasitant les contribuables.

rlh - greve cheminots

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • Encore des Grèves à la SNCF ? Mais qui sont donc ces cheminots qui prennent les Français en otage ? https://www.youtube.com/watch?v=CO5l-PbGBB0

  • Du grand n’importe quoi !
    La réforme précédente créant RFF pour « éponger » la dette date de 1997.
    Il n’y a pas, dieu merci, « que » 1300 quais de gares en france, mais ce sont par contre un peu plus de 1000 quais qui ne sont pas aux bonnes dimensions !
    Quand au déficit chronique, la SNCF est bénéficiaire depuis quelques années, au point de verser des dividendes à l’etat……

    • Bravo ae, vous êtes bien dans le moule de la bonne pensée SNCF même quand les chiffres et les faits sont là pour démontrer et valider le contraire. Avez vous intégrer vos confrères et vous même que vous êtes au service du public et payés de façon directe comme indirecte par le public ? Avez vous aussi intégré comme nombre de nos grévistes en France qui demande toujours et encore à ce que l’état les prenne en charge – c’est à dire le Contribuable (eh oui on ne le dit pas assez et on devrait dans la rubrique nouveaux mots remplacer État par Contribuable, cela sonnerait differemment dans les slogans et peut être le reste de bon sens individuel au regard du collectif), que vous avez aussi et toujours le choix de changer d’entreprise si les conditions vous semblent trop difficiles et inhumaines ? Que diriez vous si votre boucher, boulanger ou alimentation habituelle decidaient régulièrement depuis au moins 50 ans de se mettre en grève qu’envers les personnes travaillant comme vous à la SNCF, pour des motifs aussi variés, égoïstes et contradictoires que ceux que votre entreprise nous sert depuis des décennies ? Ne répondez pas. Soyez d’abord honnête avec vous même pour le devenir avec les autres. Regardez les choses loin de tous les dogmes et formatages que l’on vous sert et commencer à devenir vous même, ce qui vous permettra de bien comprendre qu’il n’y a pas vous et les autres mais que nous sommes un tout. Si vous faites du tort aux autres c’est aussi à vous que vous le faite. Relisez l’histoire du petit garçon et du loup, elle illustre joliment cela.

    • René Le Honzec
      11 juin 2014 at 3 h 28 min

      Crétin: le nombre de références sur le web sur les déficits/dettes ed la SNCF/ RFF ne permet pas d’accepter votre réponse inepte. Par exemple, venant du gauchard nouvel Obs:
      http://www.challenges.fr/entreprise/20110922.CHA4505/le-succes-du-tgv-n-a-d-egal-que-le-gouffre-de-ses-finances.html

  • Comment peut on être solidaire d’une greve qui nous pénalise directement ? Comment osent-ils demander le soutien des usagers qui eux vont partir le matin sans certitude d’horaires pour se rendre au travail et pour rentrer chez soi à toutes les heures ou encore se faire réclamer 4€ pour un trajet sur TGV parce que les trains sont supprimés !!?!? L’abonnement lui est bien réglé par mon portefeuille, pourtant je vais devoir essuyer de nouveaux retards à mon travail… Et encore il faut être compréhensif. L’abus de grève devrait être mis en avant car le préjudice est réel. De plus la sncf ne considère pas le moins du monde les attentes, questions, inquiétudes des usagers alors pourquoi devrions nous cautionner cela ? Leurs raisons sont diverses, il n’y a qu’à lire la presse : c’est à cause des privatisations, puis non en réalité c’est plutôt les conditions de travail… Ce n’est jamais la même chose qui est mise en avant. Ils n’ont qu’à élaborer un planning annuel de grèves et prévoir les remboursements pour tous ceux qui comme moi, paient pour un service qu’ils n’ont pas !

  • Encore une grève, il y en tellement que l’on ne sait même pas pourquoi ils repartent. Cela relève de la routine que nous clients, devons en supporter les désagréments régulièrement au nom d’une certaine idée que les syndicats de la SNCF se font du service public. Ce qui est formidable c’est que ce sont ceux qui portent l’étendard de la défense du service public qui précipitent sa déchéance.
    Qu’est-ce qui se cache encore derrière cette énième grève. Cette fois ils justifient cette prise d’otage par la défense de leurs conditions de travail et les règles actuelles d’utilisation du personnel de la SNCF
    Pour savoir de quoi on parle prenant un exemple :
    Un conducteur de train bénéficie en moyenne 116 repos par ans auxquels viennent se rajouter 10 jours de repos liés à l’application des 35h à la SNCF. Pour mémoire le salarié lambda bénéficie de 104 Repos par an (52 samedis et dimanches) plus éventuellement les repos liés à l’application des 35heures dans l’entreprise considérée.
    A ces 126 repos s’ajoute quelques avantages non négligeables lâchés parfois par la direction aux abois agissant parfois sous la pression de la tutelle politique, qui ne veut pas faire de vague et tente de préserver le climat social dans une entreprise qui compte presque 40 milliards d’euros de déficit. (Déficit cumulé entre la SNCF et réseau ferré de France)
    Pour calmer ces forçats du rail la direction a concédé aux conducteurs de certaines lignes de RER de finir le travail à 12h00 au plus tard avant de partir en repos et une reprise du travail au plus tôt à 12h00 après retour de repos un conducteur qui est en repos samedi et dimanche terminera son service le vendredi à 12h00 max et reprendre son travail au plus tout le lundi à 12h00 soit 2 demis journée gratuite pour chaque repos. Ce qui fait pour une année 58 jours gratuits qui se rajoutent à ceux cités plus haut (116+10+58= 184 hors congés et jours fériés)
    La suppression de cette simple mesure peut faire baisser le prix de l’abonnement du Pass Navigo ou permettre l’achat de train plus confortable pour les clients de la SNCF
    Je vous fais grâce des avantages liés au régime spécial de protection sociale et de retraite : départ à 52 ans pour les conducteurs et 57 ans pour les autres y compris les agents qui travaillent dans les bureaux.
    Ce que certains cheminots oublient régulièrement c’est que ces avantages d’un autre âge sont financés par l’impôt des français et qu’au moment où toute la nation est sollicitée pour faire face, certains prennent le pays en otage pour défendre l’indéfendable

  • En grève jusqu’à la retraite!

  • Hihihi!!!!! Moi ça me fait rien comment les médiats nous manipule!!! Et comment les français gobent tout!!! La prime de charbon. La court des compte (sont il a été prouvé que le rapport était faux et que c’était un vieux copier coller) (et au final les ayants droits les plus coûteux de la SNCF ne sont pas les cheminots mais les hommes politiques quiz eux voyagent bien gratuitement en 1ère) continuez a vous laissez manipuler. A vous détester entre travailleurs français, et pendant que vous avez le dos tourné, vous oubliez les vrais fautifs qui vous la mette profond….

  • Hihihi!!!!! Moi ça me fait rire comment les médiats nous manipule!!! Et comment les français gobent tout!!! La prime de charbon. La court des compte (dont il a été prouvé que le rapport était faux et que c’était un vieux copier coller dont la moitié es dépenses étaient obsolètes depuis fort longtemps ) (et au final les ayants droits les plus coûteux de la SNCF ne sont pas les cheminots mais les hommes politiques qui eux voyagent bien gratuitement en 1ère) continuez a vous laissez manipuler. A vous détester entre travailleurs français, et pendant que vous avez le dos tourné, vous oubliez les vrais fautifs qui vous la mette profond….

  • Et en plus ils se plaignent mais ils travaillent samedi et dimanche. Jours fériés. La nuit. Ils ne sont pas prioritaires pour les vacances scolaires tant que leur enfant n’a pas 6 ans. Ils travaillent en horaires extrêmes. Passent noel dans les trains. Et pendant les fêtes et les dimanches ils sont même pas payé double. Moi je vois pas pourquoi ils se plaignent !!!!!
    Ils sont obligé de faire grève et de perdre des sous plusieurs fois par an (ah oui parce que c’est faux, ils sont pas payé pendant les grève, sinon ils feraient greve 12 mois par an!) parce que on veut leur retirer « le pain de la bouche  » comme dit dans l article a chaque fois. Au lieu de dialoguer et trouver des ententes, non, l’état, l Europe etc, les pousse a chaque fois dans leur retranchement. Toi chez EDF tu payerais ton électricité plein pot? Toi le carrossier tu paierais tes repayions? Et toi le boulanger tu paierais ton pain? Bordel c’est les seul a se défendre contre l’état. On ferait bien d’en pendre de la graine et de tous se soutenir au lieu de se laisser manipuler.

    Au fait. Saviez vous qu’ils ont manifester a Paris, il y a quelques semaines? Et sans faire grève?! Et bien non!!!! Les journaux n’en ont pas parlé. Parce que les cheminots qui se défende sans faire grave tout le monde s’en fou car ça nous fait pas râler.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la décision du gouvernement de remonter de 20 TWh l’Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique au profit de ses concurrents directs, l’État privera EDF de 8 milliards de recettes qui viennent s'ajouter aux 14 milliards qu'il a déjà mis sur la table depuis septembre pour rendre presqu’indolore l’accroissement des prix de l’énergie devenus fous depuis l’été 2021. Générosité envers les plus démunis affirmeront les uns, câlinerie électorale à trois mois de la présidentielle chuchoteront les autres. Le « quoi qu’il en coûte » ... Poursuivre la lecture

Les vacances de Jean-Michel Blanquer à Ibiza ne passent pas. Selon Mediapart, c’est de ce lieu de villégiature en Espagne que le ministre de l’Éducation nationale aurait annoncé la modification du protocole sanitaire à la veille de la rentrée, provoquant colère et indignation des syndicats et des opposants.

À quelques jours de l’appel à la grève lancé par FSU, CGT Educ'action, FO et SUD Éducation, ainsi que la FCPE, première organisation de parents d'élèves, cela pourrait être fatal pour sa réputation politique, au même titre que les h... Poursuivre la lecture

Par Alain Mathieu.

Jean-Pierre Farandou, le pdg de la SNCF a déclaré : « C’est le moment de réinventer le modèle TGV. »

La situation de la SNCF n’est pas brillante : des grèves à répétition, 14 milliards d'euros par an de subventions payées par les contribuables, une dette gigantesque, dont 63 % repris par les contribuables (soit 2200 euros pour chaque contribuable à l’impôt sur le revenu), des retards fréquents, des TER remplis à 25 %, etc.

Pourquoi Jean-Pierre Farandou ne réinventerait-il pas la SNCF, en s’inspirant de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles