Le roi d’Espagne abdique

Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé l’abdication du roi Juan Carlos en faveur de son fils, Felipe.

Le chef du gouvernement espagnol a convoqué un conseil des ministres extraordinaire pour mardi afin de lancer la procédure constitutionnelle d’abdication via l’approbation d’une loi organique.

Les médias espagnols spéculaient depuis longtemps sur une éventuelle abdication du roi d’Espagne. Longtemps très populaire en raison de son rôle dans la transition démocratique, Juan Carlos a souffert de l’enquête pour corruption pesant sur Iñaki Urdangarin, l’époux de l’infante Cristina, soupçonné du détournement de €6 millions de fonds publics.

L’image personnelle du roi a également été sérieusement écornée par sa participation à un safari au Botswana en avril 2012. Juan Carlos souffre également de graves problèmes de santé. Il a notamment subi plusieurs opérations au dos et aux hanches et est désormais contraint de se déplacer à l’aide de béquilles.

Juan Carlos abdication