Shinkansen japonais contre TGV français : La claque

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Shinkansen japonais contre TGV français : La claque

Publié le 19 mai 2014
- A +

Un article documenté et édifiant à lire sur QueChoisir.org

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Ayant fréquenté les deux réseaux, je peux dire effectivement dire qu’il n’y a pas de comparaison possible: la qualité de service du chemin de fer japonais est à mille lieux de son homologue français.

  • Le réseau japonais est-il exploité par une administration publique?

  • L’article de Erwan Seznec sur le Shinkansen est en partie inexact, il n’y a plus de voiture fumeurs dans les Shinkansen, il existe des Shinkansen 2 ponts ( MAX E2 ), sauf dans les trains Hayabusa, Hayate et Komachi où la réservation est obligatoire, il y a deux types de voitures, réservées et non-réservées, dans les non-reservées, si toutes les places sont prises il faut voyager debout – interdit de s’assoir sur le sol – dans l’espace situé à chaque bout des voitures et attendre qu’une place se libère.
    Il n’y a pas de compostage au Japon car il faut un billet voyageur pour aller sur le quai.
    J’habite à Tokyo et je prends trains et métro tous les jours, si les pousseurs sur les quais ont disparu il y a toujours autant de monde dans les trains qui sont remplis à 200%. Dire qu’il n’y a pas de cohue est totalement faux, ce qu’il n’y a pas ce sont les agressions et les incivilités.
    Dire que les trains circulent même s’il y a des typhons et des séismes est aussi faux, quand il y a un typhon, un grand vent et même un orage, les trains sont arrêtes et ont beaucoup de retard. En cas de séisme les trains ne repartent qu’après vérification des voies.
    Certains points positifs énumérés dans l’articles sont réels, il n’y a pas de grève et tous les équipements fonctionnent, sauf problèmes météo, accidents ou suicides les trains ne sont pas en retard, le personnel est propre, porte un uniforme et répond toujours aux questions.

    Il est dommage que l’auteur tire des conclusions definitives après un seul voyage en Shinkansen et abonde en stéréotypes sur l’excellence nippone.

    Le Shinkansen est-il supérieur au TGV? En ce qui concerne le matériel roulant chacun à des défauts et des qualités par contre le service est incontestablement supérieur au Japon.

  • Sans oublier qu’au Japon les autocars existent librement de villes à villes avec des compagnies privées…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don