Quelques livres pour les longs week-ends de mai

Quatre ouvrages pour profiter du calme des ponts de mai.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Livres

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quelques livres pour les longs week-ends de mai

Publié le 3 mai 2014
- A +

Par Alexis Vintray.

Mai arrive enfin, avec ses longs week-ends ensoleillés (ou pas…). Pour profiter tranquillement de votre temps livre, Contrepoints vous recommande quelques ouvrages, papier ou numérique :

  • Le pont sain d’Antoine, par Alain Toullec

Antoine, patron d’une entreprise qu’il a créée en partant de rien est hyperactif et peine à prendre du repos. Sa femme, Nadine, architecte, le presse de prendre du recul et de se ménager. Il accepte non sans mal de faire le pont de l’Ascension. Bien entendu rien ne se passe comme prévu.

Une pièce légère et agréable à lire, qui souligne les limites du système dans lequel nous vivons, pour défendre avec humour un système de liberté.

Sur Amazon

  • Libérons-nous !, par Pascal Salin

Comment quitter aujourd’hui la « route de la servitude » et enfin oser se libérer ? Un bref ouvrage, pour inviter à enfin oser sortir des dogmes qui emprisonnent la France et les Français. « Osez prendre vos responsabilités et empruntez la route de la liberté, qui est aussi la route de la prospérité ».

Sur Amazon

  • Culturellement incorrect, par Bertrand Allamel

Une investigation bienvenue sur l’exception culturelle française, ses coûts et son efficacité pour le moins limitée. L’auteur revient en particulier sur les lieux communs avancés généralement pour défendre ces politiques clientélistes et leur apporte une réponse argumentée et convaincante.

Un ebook Atlantico, à commander ici.

  • L’étrange défaite de la France dans la mondialisation, par Olivier Marteau

Alors que la France a tout pour réussir dans la mondialisation, l’économie nationale n’y réussit que moyennement. Ses sociétés restent arrimées rigidement à une économie nationale où elles bénéficient de rentes indues, qui les protègent contre la concurrence internationale, au détriment des consommateurs.

Comme le montre l’auteur, même les classements flatteurs ne le sont en fait qu’à moitié. Une spécificité française, qui doit beaucoup à des élites dépassées et à une bulle étatique hautement nocive.

Un ebook Atlantico, à commander ici.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un entretien mené par Matthieu Creson pour la la Revue Politique et Parlementaire. 

 

Pascal Salin est économiste, professeur émérite de l’université Paris-Dauphine, et fut président de la société du Mont-Pèlerin de 1994 à 1996.

Parmi les ouvrages qu’il a publiés, citons notamment La Vérité sur la monnaie (Paris, Odile Jacob, 1990), Libéralisme (Paris, Odile Jacob, 2000), Français, n’ayez pas peur du libéralisme (Paris, Odile Jacob, 2007), Revenir au capitalisme pour éviter les crises (Paris, Odile Jacob, 2010), La T... Poursuivre la lecture

Un entretien avec Pascal Salin publié par Brussels Reports

Pascal Salin (né en 1939) est un économiste français bien connu, professeur émérite à l’Université de Paris-Dauphine et spécialiste de finance publique et d’économie monétaire. Il a été président de la Société du Mont-Pèlerin (de 1994 à 1996), qui est le réseau international d’universitaires faisant la promotion de la liberté d’entreprendre et des libertés individuelles le plus prestigieux. En 2014 il a publié un nouveau livre intitulé La tyrannie fiscale, qui met en évidence l... Poursuivre la lecture

Parmi les quatre thèmes proposés par Emmanuel Macron pour le Grand débat national nous voudrions évoquer un certain nombre de problèmes qui nous paraissent particulièrement importants et qui se trouvent concerner les deux premiers thèmes (fiscalité et organisation de l'État).

Le débat sur la fiscalité est à l'ordre du jour et l'on peut d'ailleurs considérer comme positif qu'il y ait une prise de conscience des excès de la fiscalité française et de ses effets destructeurs. Comme on le sait bien, la France bat – malheureusement – un reco... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles