Référendum en Vénétie : les résultats

Les électeurs de la Vénétie se sont prononcés massivement pour l’indépendance de leur région

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Référendum en Vénétie : les résultats

Publié le 23 mars 2014
- A +

89,10% des participants se sont prononcés pour l’indépendance de la Vénétie.

Par Victoria Melville.

Les urnes virtuelles de Vénétie ont été fermées vendredi soir et l’association qui a organisé le référendum sur l’indépendance a dépouillé les résultats et procédé à une analyse des votes exprimés. D’après les résultats publiés par l’association, 2,3 millions d’électeurs se sont prononcés et 89,10% d’entre eux l’ont fait en faveur de l’indépendance.

De nombreux observateurs ont critiqué la méthode choisie par l’association, estimant qu’elle ne permettait pas de refléter l’avis des électeurs, permettant des votes multiples et n’avait aucune valeur légale. Sur le fond, il est vrai que ce référendum n’aura aucune conséquence sur le plan légal mais le gouverneur de la Vénétie, Luca Zaia, envisage visiblement la tenue d’un référendum plus traditionnel et l’instauration d’un statut spécial pour sa région, sans nécessairement aller vers une république autonome, en utilisant ce référendum en ligne comme une pétition, ce que prévoit la Constitution italienne.

Les revendications des indépendantistes sont assez proches de celles de Lega Nord, pour autant étonnamment discrète dans toute cette affaire. La Vénétie est une de ces régions riches de l’Italie qui contribue beaucoup au mécanisme de péréquation, notamment en direction du sud. On retrouve un discours relativement classique de rejet du pouvoir de Rome trop éloigné des préoccupations locales.

D’un point de vue économique, on notera avec intérêt que les indépendantistes recherchent une diminution de la fiscalité, notamment par une flat-tax à 20% et une TVA à 15%.

Affaire à suivre !

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Certains de mes amis, partisans comme moi de l’exploration de Mars par vols habités, ne partagent pas mon opinion sur le caractère indispensable et quasiment inéluctable d’un établissement permanent et autonome sur la planète rouge (du moins autant qu’il lui sera techniquement possible de l’être). Je leur réponds.

Il y a plusieurs raisons de vouloir envoyer des hommes sur Mars. La première ou plutôt la plus immédiate, c’est son exploration scientifique. On voit bien qu’avec le décalage temporel résultant de la finitude de la vitesse de... Poursuivre la lecture

Depuis les résultats du premier tour de l’élection présidentielle en date du 10 avril 2022, des critiques, émanant de grands juristes et constitutionnalistes (Dominique Rousseau, Olivier Beaud, Xavier Magnon), visent le projet de Marine Le Pen d’inscrire dans la Constitution la priorité nationale, notamment par l’utilisation de l'article 11 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Cet article aura pour objet de montrer comment la révision de la Constitution s’effectue et montrera ensuite l’importance du contrôle juridictionnel dans la pro... Poursuivre la lecture

Le 9 janvier 1822 marque le début de l'indépendance du Brésil. Fico ! Un mot, un seul, et tout a basculé ce jour là . « Se é para o bem de todos e felicidade geral da nação, diga ao povo que fico » proclame Dom Pedro. Ce qui donne en bon français approximativement : « puisque c'est pour le bien de tous, dites au peuple que je reste ». Ce « je reste » (Fico) jeté à la face du Portugal était l'aboutissement d'un processus déclenché plusieurs années auparavant.

L'indépendance brésilienne est la plus originale du continent américain. Les h... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles