Eurostat confirme le pillage fiscal de la Belgique

Sous la législature Di Rupo-Reynders, les prélèvements fiscaux ont augmenté de plus de 7,7 milliards d’euros, soit un accroissement de 18 % de la fiscalité.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Eurostat confirme le pillage fiscal de la Belgique

Publié le 2 mars 2014
- A +

Par Patrick Smets.

taxesLe Parti Libertarien déplore les résultats de l’étude d’Eurostat dévoilée par Le Soir et qui confirme la deuxième place de la Belgique au classement des pays les plus taxateurs de l’Union européenne. Sous la législature Di Rupo-Reynders, les prélèvements fiscaux ont augmenté de plus de 7,7 milliards d’euros, soit un accroissement de 18 % de la fiscalité. Le Parti Libertarien espère que cette situation scandaleuse sera durement sanctionnée par les électeurs en mai prochain.

L’impôt, c’est le vol. Quel qu’en soit le prétexte, il consiste toujours en la confiscation de la propriété d’un individu sous la menace de l’usage de la force publique. La baisse radicale des prélèvements étatiques constitue une priorité nationale. La suppression de l’impôt sur le revenu, la suppression de l’impôt sur les sociétés, la suppression des droits de succession, la suppression des accises sur l’essence et le tabac, la suppression des multiples taxes vertes — entre autres — figurent au programme du Parti Libertarien. Le maintien du seul régime TVA devrait suffire au financement des missions essentielles de l’État. 

Quels que soient les partis au pouvoir et leurs motivations plus ou moins avouables, le Parti Libertarien luttera constamment contre l’oppression fiscale.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • l’impot c’est le vol….oui , surtout quand on voit de quelle manière tout cet argent est dilapidé ; bêtement , en général ;

    • Oui, mais avez-vous noté la propagande à laquelle nous sommes actuellement soumis pour justifier les hauts taux d’imposition ? Tous les journaux ont repris ces beaux tableaux mentionnant : « Solidarité », « Sécurité Sociale », etc. « Rémunérations des politiciens » ne s’y trouve pas.

  • Plus qu’une sanction à l’égard de l’actuel gouvernement fédéral dans son entièreté , attendez-vous – P.Smets – à une envolée claire du PTG-Go en CF et à une superbe stagnation de votre parti croupion !

    Vos thèses relèvent d’un pur populisme et de l’utopie académique. Il se trouvera néanmoins une fraction d’adeptes pour vous conforter dans ces fantasmes (disons 2 à 3 % ?). Je vais d’ailleurs en lire qq-uns en suite à mon propos !

    Tous les niveaux de pouvoir paient la gabegie publique historique (du local-régional dispendieux à celui niveau socio-fédéral). A court de ressources « propres » et dotés d’une dette non rétractable en notre situation EUROPEENNE de non-croissance, aucune disposition publique ne remplira les pré-requis à une sortie de l’ornière des gauches …
    En tant que parti, vous n’échappez pas à cette incapacité con-génitale des politiciens !!!

    • Partant de zéro, si il arrive à 2 % il pourra être déjà très, très content.

    • Monsieur l’observateur,

      Vous n’avez aucun droit sur ma vie. Soyez déjà content que j’accepte préalablement de passer par la voie des urnes pour le signaler aux types de votre espèce, car après mes actions relèveront de la légitime défense.

      Je refuse de me faire agresser sans réaction par les mufles de l’Etat qui lorgnent sur mes économies et m’interdisent d’agir comme bon me semble. Point de populisme ici. Juste du bon sens. A bon entendeur.

  • Flat tax for Belgique…

    • De toute façon, vous oubliez une donnée fondamentale : la Belgique est un non-pays. Une non-nation. Un truc d’opérette.

      Les wallons, francophones, sont parfaitement représentés par Di Ruppo, le clown dégénéré à roulette et à noeud papillon. Et ils retrouvent parfaitement dans les actions des gauchistes français.

      Qui se ressemble s’assemble !

      Que va t il se passer ? La sécession. Les Flamands s’organiseront de leur côté. Et laisseront les gentils Wallons à leurs taxes, leurs immigrés, et leurs socialistes.

      Et là vous verrez que la rapine fiscale en prendra un sérieux coup.

      • J’aime assez ce que Christophe a écrit.
        la Belgique est un non-pays. Une non-nation. Un truc d’opérette.

        Le chef d’orchestre de l’opérette est Dix Roupettes …..

        Vivement que les Flamants gagnent ! ! !C’est fait aujourd’hui.

  • En plus de cela les pauvres Bruxellois voient tous les prix augmenter (logement, magasins) car la capitale est peuplee d’homo-europeanus, qui ont une echelle de salaires completement differente et leur propre regime fiscal bien plus favorable.
    Les effets sont semblables a la colonisation, lorsque les habitants du pays sont repousses hors des beaux quartiers car ils ne peuvent plus se permettre d’y vivre financierement. En plus, l’homo-europeanus a lui-meme une mentalite de colon….l’autre jour j’en entendais une declarer : »heureusement que nous sommes la pour faire fonctionner l’economie, sans quoi ce pays serait une ruine ».

  • « La suppression de l’impôt sur le revenu, la suppression de l’impôt sur les sociétés, la suppression des droits de succession, la suppression des accises sur l’essence et le tabac, la suppression des multiples taxes vertes — entre autres — figurent au programme du Parti Libertarien. Le maintien du seul régime TVA devrait suffire au financement des missions essentielles de l’État. »

    Propos typique tenu dans une conversation de café de commerce sur la Planète Mars !
    Mais chutt ! il ne faut pas réveiller un dormeur qui rêve : c’est tellement beau à voir !

    • Il fut pourtant un temps où les dépenses de l’Etat ne dépassaient pas 15 % du PIB : mais c’était avant le sida socialiste et la route vers la servitude.

    • bientôt 100% de prélèvements, comme au bon vieux temps de l’URSS!

  • Il y a l’équivalent en France?

  • Pourquoi les réactions ne continuent elles pas sur ce fil ?

    Deux articles viennent de paraitre dans les medias
    1 – Le PIB
    2 – La balance commerciale

    Ma chérie a une balance commerciale déficitaire.
    Tous les mois elle dépense plus que JE ne gagne.

    Pour ré équilibrer MA balance, j’ai décidé de compter dans nos actifs les mouvements d’argent concernant les achats et ventes de drogues de toute ma famille, parents, frères et sœurs. Sans parler que je vais peut être y ajouter les recettes et dépenses de mes soeurs qui se prostituent.
    Ainsi, MA balance commerciale va se rétablir et mon banquier va accepter de me prêter l’argent pour partir en voyage … dans les iles caïmans.

    JE ME FAIS RIRE ! ! ! !

    N’est ce pas ce que la Belgique vient de faire en décidant de compter dans son PIB les résultats du trafic de drogue et de la prostitution ?

    Deux articles pour nous aider à comprendre.

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/degradation-de-la-balance-commerciale-belge-en-mars-537612963570102383c9a70d

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1906716/2014/06/03/La-Belgique-integre-drogue-et-prostitution-a-son-PIB.dhtml

    Conclusion ?
    Je suis ecoeurée par le monde politique !! ! ! Nos sommes tous des guignols ! ! !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
austérité fiscale
3
Sauvegarder cet article

Certains pays ont choisi la flat tax, c’est-à-dire un impôt à taux unique. D’autres, comme la France, ont opté pour un impôt sur le revenu dit progressif qui varie de 0 % à 45 % selon les tranches d’imposition.

 

Impôt progressif

Ce choix permet de rééquilibrer les revenus des Français afin de lutter contre certaines inégalités avec la participation de certains d'entre eux.

Chaque contribuable étant sur un même pied d’égalité pour les impôts et taxes à taux fixe telle la TVA, nos gouvernants ont la possibilité de jou... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

On reparle d’un éventuel rattachement de la partie francophone de la Belgique à la France. Ce débat est un serpent de mer qui réapparaît périodiquement[1. Tribune de Jules Gheude, écrivain belge et militant wallon prônant le rattachisme, le 7 mai 2022 dans Le Monde : « Et si, en 2024, la Wallonie devenait française ? »] parce qu’il a une certaine logique, mais les conditions de ce rattachement sont-elles vraiment réunies ?

La Belgique est profondément divisée, linguistiquement et politiquement et chaque Belge a sa vision passionnée du ... Poursuivre la lecture

Depuis cinquante ans, les Flamands achètent aux Wallons des compétences car ils rêvent d’embrasser un avenir national, quand les Wallons sont incapables de boucler leur budget. C’est l’histoire du fédéralisme belge.

 

L'omniprésence de la gauche en Wallonie

Le socialisme clientéliste wallon a si bien éduqué les consciences que les Wallons se tournent en masse vers des socialistes révolutionnaires, emmenés par un parti qui revendique l’héritage marxiste « dans son intégralité », Pol-Pot, Mao, Staline.

Trois partis dom... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles