Une opposition tragique et dérisoire !

L’opposition n’a jamais quitté l’hémicycle quand il s’agissait des problèmes des Français !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une opposition tragique et dérisoire !

Publié le 27 février 2014
- A +

Par Nicolas Nilsen.

hemicycle

Hier après-midi, la séance des questions au gouvernement a été boycottée par l’UMP qui a quitté l’hémicycle. Cela arrive très rarement et donc on pouvait imaginer un motif grave, une raison importante, quelque chose de fondamental qui justifie un tel éclat. Eh bien pas du tout : l’opposition a simplement choisi de manifester sa colère après les propos de Manuel Valls sur le passé d’ « extrême droite » du député UMP Claude Goasguen.

Et savez vous comment quelques députés UMP ont justifié leur boycott ? Ils ont déclaré que « le rôle de l’opposition, c’était d’exprimer la colère des Français » !

Ah bon ? « exprimer la colère des Français ? » Ils font ça maintenant les députés de droite ?

Vous les avez vus quitter l’hémicycle quand il y avait des problèmes graves ?

Ont-ils quitté l’hémicycle pour « exprimer la colère des Français »…

  • quand la fiscalité devenait confiscatoire ? Non !
  • quand les plans sociaux se multipliaient ? Non !
  • quand le chômage approchait les 6 millions de chômeurs ? Non !

Ont-ils quitté l’hémicycle pour « exprimer la colère des Français »…

  • quand la dette publique approchait les 95% du PIB ? Non !
  • quand le système de protection sociale s’écroulait ? Non !
  • quand les retraites étaient menacées ? Non !

Ont-ils quitté l’hémicycle pour « exprimer la colère des Français »…

  • quand la sécurité n’était plus garantie et que les cambriolages se multipliaient ? Non !
  • quand les rapports de la Cour des Comptes étaient méprisés ? Non !

Ont-ils quitté l’hémicycle pour « exprimer la colère des Français »…

  • quand le système éducatif trahissait sa mission ? Non !
  • quand le gouvernement… allez j’arrête, vous avez la liste en tête !

Ils n’ont jamais quitté l’hémicycle quand il s’agissait des problèmes des Français !

Mais quand il s’agit de politicaillerie, alors là ils montent tous au créneau. Quand c’est un de leur petit ego qui est touché, alors c’est la grande hystérie politique et la fièvre des grands jours. Ce comportement calamiteux est détestable et m’avait déjà fait sortir de mes gonds à l’époque : Quousque tandem abutere, Catilina ?

C’est peut-être la honte qui mettra le feu aux poudres ? Ce système de « démocratie représentative » a en tout cas complètement échoué. Il est grand temps qu’on en sorte en demandant au Peuple Souverain de reprendre son destin en main. À grands coups de référendums.


Sur le web.

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • je présume que cette opposition qui s’occupe si bien de la colère des français va quand même toucher son salaire de député dans son intégralité malgrés cette absence volontaire de l’émicycle…..

  • …avec un « h » comme hun, deuh !

    Goasguen était à Occident., un pied dedans, un pied dehors. Non seulement il s’en défend mais il « mouille » Devedjian, Madelin, Longuet inutilement, ceux-là n’ayant jamais caché leur jeunesse.

    Valls est un piètre ministre qui répond ou pas à de piètres députés. C’est de la téléréalité.
    On ferme !

  • Difficile de quitter un hémicycle quand on n’y met que très rarement les pieds.

  • Le parlement ne représente pas le peuple mais les partis politiques. Il est curieux qu’il faille le rappeler tellement c’est évident.

    En France, on voit le peuple 40% rose/rouge/vert, 40%bleu, 20% bleu marine, mais jamais on le voit comme il est.
    On voit tout par le filtre de l’échiquier politique, mais jamais sans.

    Le peuple n’existe pas en lui-même, d’ailleurs, c’est vrai, puisque c’est la télé qui le dit.

    A aucun moment, on se demande, mais ………….. que veut le peuple, même pas les gens eux-même. mdr

    • C’est pas faux. On me considère comme un fou dans ma famille. Mes amis aussi trouve que j’en dis trop.

      Quand on commnence à voir et à comprendre les rouages de ce foutage de gueule, on ne peut plus s’en détourner.

      Mais voilà, il n’y a pas grand monde qui est intéressé par voir la réalité.
      Pour ça il y a Matrix, un de mes films préféré

  • Au fait ils touchent combien de notre argent pour faire tourner leur petite arnaque ?

    Budget pour faire tourner le PS ?
    Budget pour faire tourner l’UMP ?

    Il faut s’attaquer au nerf de la guerre: couper l’argent qui les fait vivre.
    Qu’ils deviennent productifs, utiles, intelligents. Après, éventuellement nous pourrons les payer.

    Mais n’oublions pas, être homme politique c’est une vocation, comme médecin, vétérinaire, etc….
    On le fait par amour du métier, pas pour entuber les autres et s’en mettre plein les poches sur leur dos.

  • @Golum
    pareil
    y a moi ! 🙂

  • C’ est comme une table de jeux par ex manille , belote ils sont d’ accord pour jouer , opposition oui pour quelques députés de toute façon ça fait 40ans que tous ces gens signe des budgets Etat négatifs
    La démocratie bon , il faut une autre constitution une autre républiq .

  • Tu as raison Golum, mais il y en a encore qui courre pour voter pour eux !

  • C’est maintnant qu’il faudrait construire une opposition forte, rassemblée et avec un programme crédible pour redresser le pays et ils s’amusent à des pitreries.
    Il faut virer tous ces minables.

  • Ce boycott est une honte. On devrait leur retirer une partie de leur salaire.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’article 49, alinéa 3, de la Constitution française (dit 49-3) prévoit que lors du vote d’un projet ou d’une proposition de loi, le Premier ministre peut décider d’engager la responsabilité du gouvernement.

Dans ce cas, le projet de loi est alors adopté sauf si une motion de censure est déposée par au moins un dixième des députés. En cas de rejet de la motion, le projet est considéré comme adopté ; dans l’hypothèse inverse, le texte est rejeté et le gouvernement renversé.

 

La fin du régime des partis et la parlementar... Poursuivre la lecture

Par Elina Lemaire.

Remous provoqués par la scission de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) en quatre groupes politiques, interrogations autour de l’attribution aux groupes d’opposition de certains postes-clés à l’Assemblée nationale (vice-présidences, questures, présidence de la – très stratégique – commission des finances), réception des présidents des groupes par le président de la République au lendemain des élections, puis par la Première ministre à quelques jours de son discours de politique générale… La situ... Poursuivre la lecture

Situation étonnante s’il en est, la mesure phare de l’autoritarisme sanitaire macronien, le pass sanitaire, a été rejetée grâce à une alliance de circonstances entre toutes les oppositions, de l’extrême gauche à l’extrême droite.

L’article 2 de la loi sanitaire présentée devant l’Assemblée nationale a été rejeté par 219 voix contre 195. Il permettait d’instaurer jusqu’en janvier un pass aux frontières et entre la Corse, les outre-mer et l’Hexagone au nom de la lutte contre le covid.

Le Premier ministre Élisabeth Borne s’en est p... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles