Duflot s’oppose au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Duflot Notre Dame des Landes (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Duflot s’oppose au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Publié le 24 février 2014
- A +

img contrepoints087

Cécile Duflot conteste la politique gouvernementale au sujet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes… tout en restant ministre, bien sûr…

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Charles de Gaulle express
0
Sauvegarder cet article

Par Michel Negynas.

La desserte de Charles de Gaulle

Lorsqu’on voyage dans le monde, on constate que tous les aéroports des grandes métropoles sont reliés au centre-ville par ce que le pays peut offrir de plus impressionnant en termes de transport : efficacité, confort, ultra rapidité, et même luxe dans certains cas.

C’est tout à fait logique. L’entrée dans un pays se fait par les grandes plateformes aéroportuaires ; c’est une vitrine technologique incontournable. Aéroports de Paris est un opérateur reconnu dans le monde entier... Poursuivre la lecture

Par Arnaud Le Vaillant de Charny.

Alors que Macron tente bien timidement de continuer d’avancer sur la voie de la privatisation d’ADP, la droite a décidé de s’allier avec les communistes et d’en appeler aux masses pour le bloquer via un référendum d’initiative partagée. Si la méthode choisie par Macron est très largement critiquable, c’est sur le principe même de la privatisation que la droite s’y oppose, et ce à l’aide d’arguments qui ne tiennent pas vraiment la route.

Ils accusent principalement l’État de brader les bijoux de ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

La France est connue pour son vin, ses fromages, ses hauts lieux touristiques, ses serveurs parisiens rarement polis et cette tradition de la gréviculture élevée au rang d'art. Ces dernières décennies, elle a aussi gagné sa renommée dans une nouvelle discipline sociale : le saccage régulier et l'instauration de chaos mal contrôlés au milieu d'autorités régulièrement débordées.

Ces derniers jours, la tendance s'est fort bien illustrée par les exactions commises par des groupes maintenant bien connus des services de police et de renseign... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles