Gilles Babinet : « Nous sommes à deux doigts de la dictature numérique »

Gilles Babinet, nommé « Digital champion auprès de Neelie Kroes », pour porter la voix numérique de la France à Bruxelles, s’insurge contre le système de surveillance des données, inclus dans la Loi de programmation militaire.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Gilles Babinet : « Nous sommes à deux doigts de la dictature numérique »

Publié le 13 décembre 2013
- A +

Gilles Babinet, nommé « Digital champion auprès de Neelie Kroes », pour porter la voix numérique de la France à Bruxelles, s’insurge contre le système de surveillance des données, inclus dans la Loi de programmation militaire.

À lire sur Les Echos

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Par Nicole Saad Bembridge.

La Cour suprême vient d'entendre les arguments dans l'affaire Gonzalez contre Google. Selon les médias de tous les horizons idéologiques, elle déterminera l'avenir de la liberté d'expression sur Internet.

Les gros titres n'ont pas tort : une décision contre Google pourrait anéantir la loi essentielle à la liberté d'expression qui offre aux sites web la protection dont ils ont besoin pour accueillir les propos des utilisateurs. Mais l'affaire Gonzalez n'est que l'une des quelques affaires de liberté d'e... Poursuivre la lecture

Par Yannick Chatelain et Jean-Marc Huissoud.

 

En Chine, le pouvoir dispose de plus de 280 000 « fonctionnaires » rémunérés pour « fabriquer » l’opinion publique. Leur appellation ? La water army (l’armée de l’eau) créée en 2010. Cette « armée » se compose d’utilisateurs et utilisatrices – qui peuvent faire partie de firmes privées – rémunérés pour publier des commentaires en chinois sur des sites web selon les directives gouvernementales. Ils opèrent généralement sur les plateformes en ligne les plus prisées comme le site ... Poursuivre la lecture

Article disponible en vidéo ici.

Qu'est-il arrivé à Téléperformance ?

L’entreprise Téléperformance était connue pour sa santé de fer et ses performances boursières. Son cours a été multiplié par 10 000 % depuis son introduction en bourse, au point de la faire entrer au CAC40 en 2020.

L'entreprise emploie 420 000 personnes à travers le monde pour sous-traiter des services consommateurs distants, comme les centres d’appels pour le SAV ou la vente, ou encore le contrôle d’identité lors de l’inscription à une néobanque en ligne.

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles