Optimisation fiscale : les députés passent en force

En dépit des réticences de Bercy, l’Assemblée a élargi la notion d’« abus de droit » des entreprises. Le Medef dénonce une « folie ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Optimisation fiscale : les députés passent en force

Publié le 18 novembre 2013
- A +

En dépit des réticences de Bercy, l’Assemblée a élargi la notion d’« abus de droit » des entreprises. Le Medef dénonce une « folie ».

À lire sur LesEchos.fr

Voir le commentaire (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
impôt sur le capital
0
Sauvegarder cet article

Par Philippe Lacoude et Pascal Salin.

Première partie de la série ici Seconde partie de la série ici Troisième partie de la série ici Quatrième partie de la série ici Cinquième partie de la série ici Sixième partie de la série ici Septième partie de la série ici Huitième partie de la série ici Neuvième partie de la série ici

Dans le précédent article, nous avions traité des pertes humaines et des sorties de capitaux concomitantes dues à l’IGF, à l’ISF et à l’IFI. Elles sont tellement considérables qu’elles suffisent à conclure ... Poursuivre la lecture

taxe GAFA
0
Sauvegarder cet article

Par Simone Wapler.

La taxe GAFA spéciale dont sont frappés Google, Amazon, Facebook Apple et une trentaine d’autres sociétés[1. Pour être éligible, l’entreprise doit afficher plus de 750 millions de CA et 25 millions en France grâce à ses activités numériques.] a été promulguée fin juillet 2019. L’État espérait en tirer 500 millions d’euros par an. Non seulement la taxe GAFA est idiote mais l’objectif sera probablement raté[2. Selon l’ASIC on atteindrait un piteux 180 millions d’euros.].

L’idée d’Emmanuel Macron : les grands gro... Poursuivre la lecture

Par Théophile Gacogne.

46 jours de grève des transports, ça coûte cher ! Si cet épisode semble être arrivé à son terme, il est temps désormais de négocier les dédommagements.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités indiquait le 8 janvier dernier avoir obtenu de la part de la SNCF et de la RATP le remboursement intégral d’un mois de Pass Navigo pour l’ensemble des Franciliens.

Une bonne nouvelle pour les employés qui utilisent les transports en commun chaque jour, et qui se verr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles