Si la Chine accumule les lingots d’or, c’est pour mieux imposer sa monnaie, le yuan

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Lingot d'or (Crédits Bullion Vault, licence Creative Commons)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Si la Chine accumule les lingots d’or, c’est pour mieux imposer sa monnaie, le yuan

Publié le 8 novembre 2013
- A +

En deux ans, la Chine devrait avoir acheté autant d’or que le stock détenu par la banque de France. Objectif de Pékin : dépasser les Etats-Unis afin de permettre au yuan de rivaliser avec le dollar. À lire dans Challenges.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

La Chine est-elle un monstre totalitaire prêt à conquérir le monde ? Ou bien ses politiques étrangères et intérieures sont-elles le résultat d'un intérêt personnel rationnel, comme celui de tout un chacun ? Un nouveau livre offre quelques espoirs pour éviter une confrontation entre les États-Unis et la Chine.

Les relations entre les États-Unis et la Chine peuvent-elles éviter le bord du gouffre ?

Article original de l'Acton institute.

Peu après son accession à la présidence, Donald Trump a invité son homologue chinois, Xi... Poursuivre la lecture

Lors de la visite du président Xi Jinping en Europe, le rôle des liens entre la Chine et la Russie dans les relations de l'UE est examiné à la loupe.

Article original du South China Morning Post.

Lors de la conférence de presse conjointe avec M. Macron à Paris, M. Xi s'oppose aux critiques formulées à l'encontre de son pays en raison de ses liens étroits avec la Russie. L'Europe est préoccupée par la guerre en cours en Ukraine, et les relations Chine-Russie créent des défis supplémentaires", déclare un analyste du groupe de réflex... Poursuivre la lecture

Souvenez-vous ! La mission Chang’e 3 a déposé un mini rover (Yutu « Lapin de Jade » n°1) sur la Lune en 2013. La mission Chang’e 4, avec un atterrisseur et un autre petit rover (un autre « lapin de Jade », le n°2), s’est posée sur la face cachée de la Lune le 3 janvier 2019. La mission Chang’e 5 a effectué une mission de retour d’échantillons de la face visible de la Lune. Elle s’y est posée le 1er décembre 2020 et en est repartie deux jours après. La capsule portant les échantillons les a livrés sur Terre, comme prévu, le 16 décembre, là où ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles