Assurance de personnes : l’Écureuil se sépare de la CNP

François Pérol, président du directoire de BPCE, a annoncé mercredi que la Caisse d’Épargne « L’écureuil » ne renouvelait pas ses accords de distribution avec CNP Assurances.

Une brève de Thibault Doidy de Kerguelen.

la-caisse-epargne-ecureuil

CNP Assurances, c’est fini

François Pérol a tenu à rassurer en soulignant que BPCE resterait « un actionnaire stable, de long terme » de CNP Assurances. Sa participation (la BPCE regroupe les Banques Populaires et les Caisses d’Épargne « L’Écureuil »), ainsi que celle de la Banque Postale, sont logées dans le holding Sopassure qui détient quelque 36% de CNP Assurances. « Nous ne renouvelons pas ce contrat pour une raison simple qui est que notre stratégie est de réintégrer l’assurance de personnes au sein du groupe », a-t-il précisé.

C’est Natixis qui prendra le relais en 2016

L’assurance de personnes intègre plusieurs volets. Bien sûr prioritairement l’assurance-vie, mais aussi d’autres produits comme l’assurance emprunteur ou l’assurance retraite. À compter du 1er janvier 2016, tout le segment « assurance de personnes » de la Caisse d’Épargne sera donc confiée à Natixis, autre filiale de BPCE.

L’encours du stock de contrats existants, supérieur à 100 milliards d’euros, ainsi que les versements futurs qui seront réalisés sur tous les contrats qui auront été souscrits avant le 31 décembre 2015 seront toujours gérés par CNP Assurances.


Sur le web.