Écho-taxes

L’État rose a peur des écho-taxes, car l’exemple breton risque de faire des petits à travers les Pays de France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013-2333 écho taxes

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Écho-taxes

Publié le 5 novembre 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2333 écho taxes

N’insistons pas sur la grossière désinformation des médias pro-gouvernementaux et des journalistes parigots, incapables de comprendre la Bretagne, l’agriculture, l’agroalimentaire, la transformation, le transport, un abattoir, etc, encore moins ce qu’est la Nation bretonne dont les Bretons brandissent les symboles. Et qui s’en foutent, pressés de donner leur point de vue paribobo : les Bretons sont responsables de leurs agricultures polluantes comme en conviennent Pulvar et Cayrol sur RTL. Demandez-leur ce qu’est la SAU moyenne en BZH, combien bouffe un porc ou une volaille, le coup d’une exploitation. Comme si ce n’était pas leur foutu État jacobin/parisien qui avait imposé ses normes depuis 50 ans !

Qui a demandé qu’on nourrisse les citadins entassés en HLM des années soixante, qui a exigé l’arasement des talus justement pour obliger à des méthodes extensives, puis encouragé l’élevage hors-sol seule solution pour qu’un petit pays (30 000km2) devienne le premier producteur de lait, de porcs, de volaille, etc. sans oublier la pêche pour que les Parisiens bouffent à bas prix  et ne fassent plus de barricades ? Qui a multiplié les règlementations qui étranglent petits et grands exploitants ? Etc.

Et si vous me parlez des subventions de touts genres, qui les a créées et multipliées de façon tout aussi irresponsable ? Et quel est le secteur économique qui n’en a pas ? La presse en premier, qui se gausse de ces « paysans-fonctionnaires ». Mais c’est aux Bonnets Rouges que revient l’honneur d’avoir fait trembler Versailles/Paris, après les soubresauts ouvriers genre Usinor, Peugeot, les initiatives des Pigeons ou des Tondus. Et personne ne s’est offusqué du conseil ministériel restreint pour sauver Marseille. Maintenant, l’État rose a peur des écho-taxes, car l’exemple breton risque de faire des petits à travers les Pays de France qui savent ce que travailler et payer trop d’impôts veut dire.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Johan Rivalland.

La liberté est le sujet fondamental au centre des préoccupations de Contrepoints, à travers articles, analyses, réflexions, discussions.

Au-delà de l’actualité, de l’Histoire, des perspectives d’avenir, qu’en est-il de ce sujet dans la littérature, en particulier lorsqu’on pense à son opposé le plus extrême : le totalitarisme ?

J’ai déjà eu l’occasion, ici-même, de commenter quelques grands romans d’Ayn Rand, qui trouveraient toute leur place dans cette série. Je vais donc prolonger avec d’autres réal... Poursuivre la lecture

droit des étrangers
1
Sauvegarder cet article

Par Robert E. Wright.

Vous entendez souvent cette question lors de réceptions et de dîners chics, chez le coiffeur et dans la salle de repos du bureau. Pourquoi les habitants de X ne se révoltent-ils pas tout simplement et ne remplacent-ils pas leur méchant ou "cupide" dirigeant Y ?

Pourquoi pas, en effet ? De toute évidence, malgré les exactions de Y, les coûts attendus de la rébellion doivent dépasser ses bénéfices attendus.

Un peuple n'a pas d'intérêts homogènes

Le peuple n'a nulle part des intérêts homogènes. Certains... Poursuivre la lecture

Au Canada, en Nouvelle Zélande, et ailleurs, les convois de la liberté sont un signe, peut-être le plus éloquent, non seulement d’un rejet spécifique d’une politique sanitaire arbitraire et injuste, mais plus généralement d’un nouvel autoritarisme en Occident.

Ces manifestations sont intéressantes car pour une fois ce sont des Anglosaxons qui ont pris l’initiative de se révolter contre les violations des libertés individuelles qu’ils subissent depuis deux ans. Cela est relativement inhabituel car ce sont des populations ayant tradition... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles