Nobel d’économie : les travaux sur les marchés financiers récompensés

Nobel 2013 : la théorie des « marchés efficients » dans le lot des lauréats.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
nobel économie

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nobel d’économie : les travaux sur les marchés financiers récompensés

Publié le 14 octobre 2013
- A +

Une brève d’Acrithène.

nobel économie

Le « Prix Nobel » d’économie récompense cette année Eugene Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiller pour leurs travaux en Asset Pricing.

Eugene Fama est connu pour deux contributions majeures : la théorie des marchés efficients et le modèle de Fama-French. A mon avis, le comité ayant choisi les lauréats va se faire critiquer pour avoir distingué deux économistes de Chicago (Hansen et Fama), et notamment Eugene Fama, une des figures des « marchés efficients ». Il est bien courageux.

Il se trouve que j’avais publié un long billet de vulgarisation sur ce qu’est l’hypothèse d’efficience des marchés en décembre 2012. C’est sans doute l’occasion de le relire : Efficience des marchés : pourquoi les singes sont-ils aussi bons que les banquiers ?


Sur le web.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le marché français est en baisse de 6 % depuis jeudi.

Les actifs tangibles comme l’or et le pétrole résistent plus. L’or a baissé de 10 % depuis son record du mois de mars. Mais il affiche toujours un léger gain sur 6 mois. Et le baril de pétrole reste au-dessus des 100 dollars... bien au-dessus des niveaux de l’an dernier.

Au contraire, le marché-actions est en baisse de 12 % sur les 6 derniers mois.

La plupart des investisseurs croient sans doute à l’abandon des tentatives de normalisation de la part de le Fed. Les auto... Poursuivre la lecture

Pour ceux qui me lisent, la baisse des actions n’est pas totalement une surprise.

Dans cet article, j’expliquais une règle immuable : c’est lorsque les hypothèses implicites du marché divergent des vôtres que vous pouvez réaliser des performances exceptionnelles. Et les miennes se résumaient en un mot : récession. J’estimais et estime toujours que les marchés d’actions et de taux doivent intégrer la perspective d’une récession. De ce fait les premiers devaient baisser de 30 % et les seconds se détendre nettement.

Les actions ont... Poursuivre la lecture

À quelques mois de l’élection présidentielle de 2022 il est de bonne guerre pour tous ceux qui s’opposent au capitalisme et à la cupidité des actionnaires de dénoncer les pratiques condamnables des grandes entreprises cotées comme les rachats d’actions. Cette dénonciation est d’autant plus performante qu’elle s’appuie sur un raisonnement qui se veut sérieux et compétent. Or, il n’en est rien. C’est ainsi que le journal Le Monde consacrait son éditorial du 24 décembre 2021 à cette pratique condamnable, selon lui, qu’est le rachat d’actions par... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles